Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Regulation et optimisation d'un chauffage mixte

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
RickySignap
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 1
Inscription : 10/11/08, 11:54

Regulation et optimisation d'un chauffage mixte

Message non lupar RickySignap » 10/11/08, 12:02

Bonjour,

J’ai récemment découvert ce forum en faisant des recherches quant à l’optimisation de la diffusion de la chaleur d’un poêle à bois.

Comme nombre de personnes j’ai équipé ma maison d’un poêle à bois en tant que chauffage d’appoint. Je ne regrette en rien car c’est une chaleur vraiment très agréable (mais je le savais).
Heureusement que je ne me suis pas restreint à la première approche du calcul du Retour Sur Investissement car compte tenu du prix du poêle et de l’installation (tout le conduit a créer) cela aurait du m’arrêter. Je crois avoir fait un geste pour l’environnement car je brule du bois (cycle CO2 court d’environ 30 ans) contre du Gaz « Naturel » ( cycle CO2 de quelques milliers d’années). Quid des rejets de particules ou autres « polluants » ? . Ce n’est a priori pas la préoccupation du jour car « On » ne parle que de « Co2 ». Vivant en banlieue d’une agglomération (Grenoble pour ne pas la citer) je n’ai pas d’idée sur l’impact de la qualité de l’air si tout le monde faisait comme moi.

La maison est équipée d’un chauffage au gaz et d’un thermostat programmable qui donnait entièrement satisfaction tant du point de vue du confort, de la simplicité d’utilisation que du point de vue économique.
Depuis l’installation du poêle c’est une galère innommable pour la régulation de la température. Je ne trouve pas la solution.
La maison est composée d’une pièce de vie en bas (Salon - SAM - cuisine ouverte) sur 35m². L’étage est constitué de 2 chambres, un bureau et une salle de bain, sur les mêmes 35m².
Le thermostat est dans la pièce du bas. Le problème est que lorsque le poêle fonctionne alors la chaleur est telle que le thermostat coupe le chauffage. Il en résulte alors une grosse différence de température entre le haut et le bas, cette différence est bien souvent désagréable !. Il peut facilement faire 22 en bas et 17 en haut (merci de ne pas critiquer ces valeurs dans l’absolu).
La solution me direz vous : Mettre le thermostat en haut ?
Le chauffage se régulera donc sur la température du haut, mais les radiateurs du bas continueront a chauffer en plus du poêle a bois ! Aucune économie et une surchauffe assurée du bas de la maison. Les robinets thermostatiques ; ils régulent en fonction de la température de l’eau, pas de l’air ambiant ne pense pas qu’ils « coupent » le radiateur. Si je les baisses en bas pour optimisation lors du fonctionnement du pole alors cela n’est plus valable lorsque le poêle est éteint. J’envisage cette solution (thermostats en haut) accommodée d’une régulation électronique avec des électrovannes pilotées par thermostats locaux sur les 3 radiateurs du bas.

La solution idéale serait de parvenir à diffuser correctement la chaleur du poêle dans toute la maison en substitue complet du gaz lorsque le poele est en fonctionnement.
Le conduit (double inox) est caissonné avec des ouvertures et quelques ventilos pour générer un courant d’air). C’est ok pour la chambre dans laquelle passe le conduit mais c’est tout de même bruyant… J’envisage l’optimisation de ce système mais je ne vois pas comment subvenir totalement a mes besoins. Sauf si j’arrive à créer un flux d’air global dans la maison. L’ai chaud monte dans le conduit circule dans les pièces en haut et redescend par l’escalier. C’est utopique car cela va dépendre des portes … fermées ou non…

J’ai aussi la possibilité de mettre un échangeur (reserve d’eau) accolé sur l’arrière du poêle (pas sur le conduit !!) et réaliser un circuit « autonome » de chauffage avec 1 ou 2 radiateurs le tout en fonctionnement thermosiphon. Mieux, le coupler au circuit actuel… mais comment gérer les pannes de courant et ne pas faire exploser lam aison ?

Bref depuis que le poêle a bois est là c’est le véritable casse-tête (meme si il y a plus grave comme préoccupation dans ce monde)
Quelles sont pour vous les pistes à investiguer :
- Thermostat « électronique » avec régulation haut bas indépendant (quel surcout ???)
- Diffusion de la chaleur par air (gaine et ventilation)
- Diffusion de la chaleur par eau en circuit « thermosiphon » (surcout et faisabilité ?)
- Autres ?
Merci de m’avoir lu jusque la.
Yannick
0 x

Avatar de l’utilisateur
looping
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 816
Inscription : 03/10/07, 06:33
Localisation : Picardie

Message non lupar looping » 10/11/08, 12:23

Salut Yannick

Et pourquoi pas une dérivation du circuit de chauffage central vers un récupérateur de chaleur au niveau du poele ?
Pour la sécurité anti surchauffe , il y a l'onduleur qui pourrait alimenter le circulateur , et en passif , la soupape de sécurité qui se déclenche au delà de 3 bars , et la soupape thermique qui s'ouvre avant l'ébulition .

A+
0 x

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités