Récupération air chaud cheminée

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
clasou
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 553
Inscription : 05/05/08, 11:33

Récupération air chaud cheminée




par clasou » 11/01/09, 16:43

Bonjour,
Je me chauffe aux bois insert + récupérateur de chaleur ventilation air chaud.
Jusqu'a cette année ça se passé bien .Mais la le bois est beaucoup plus gros est surtout moins sec.
L'idée mais venu ,de rallonger les sorties plafonds de façon a ce quelle arrive au niveau du sol.
Problème ça ne pousse pas jusqu'au bout,c'est un groupe 350 m3 /h
De se que je me rappel les 500m3 étais identique est ça doit être une question de résistance a changer.
Quelqu'un serait 'il comment on calcul la longueur de gaine que je peux avoir.
Sachant que la c'est du diamétre 125 en passant a de la gaine de 80.
Quelqu'un aurait 'il déja détourner l'utilisation qu'on voit des séchoir solaire pour légume en sécheur de bois.

On parle généralement du bois de 2 a 3ans de séchage ,mais quel peut être le temps réel ou le bois séche effectivement.
a+clasou
0 x

salsitawapa
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 26
Inscription : 03/02/09, 16:49




par salsitawapa » 15/02/09, 10:04

Bonjour, tout dépend de ton bois. Le chêne aura besoin de plus de temps de séchage que le fayard. Pour sécher ton bois, coupe le, fend le et range le pour qu'il prenne la pluie et le beau temps. Laisse le 2 ans dehors puis rentre le dans un abris à bois il sera bien plus sec que celui qui t'es livré... Il me semble que le chêne doit rester 7ans dehors et qu'il est vraiment sec mais je ne peux te l'affirmer...
Pour le reste je ne sais pas.
0 x
bobono
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 355
Inscription : 08/09/07, 16:58
Localisation : bretagne
x 1

Récuperation air chaud




par bobono » 15/02/09, 11:14

Difficile de comprendre tes explications . Le titre récupération air chaud et tu parle séchage de bois
0 x
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1933
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 217




par grelinette » 15/02/09, 11:23

Bonjour,
Dans le même ordre d'idée que la remarque de Bobono (récupération de la chaleur d'un conduit de cheminée), je me suis demandé s'il n'était pas intéressant de récupérer une partie de la chaleur d'une cheminée ou d'un insert pour soit l'envoyer dans le vide sanitaire d'une maison de façon à avoir un chauffage "auxiliaire" par le plancher de toute la maison, ou de l'envoyer dans un petit caisson de stockage (1 à qq m3) pour sécher rapidement du bois. Par exemple un petit cabanon en bois (type de ceux vendus en grandes surfaces de bricolage) ou un vieux caisson de camionnette.

J'ai pensé installer un tube alu souple diam. 10 cm en collimaçon autour du tube du conduit de cheminée ou carrément des tubes métalliques traversant le foyer de la cheminée pour chauffer l'air. La propulsion de l'air se faisant avec un petit ventilateur d'ordinateur ou d'aération.
Qu'en pensez-vous ?
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13945
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 594




par Flytox » 15/02/09, 12:07

Bonjour grelinette
grelinette a écrit :J'ai pensé installer un tube alu souple diam. 10 cm en collimaçon autour du tube du conduit de cheminée...

Pour la conduction de chaleur directe, le contact tuyau alu / conduit de cheminée se fait juste par une génératrice ( encore pire si le tuyau est annelé), la surface d'échange est très donc très faible et le rendement très mauvais, de plus l'aluminium fond à aux alentour de 660°. Si tu te raccordes trop près de l'insert, tu va fondre ton tuyau.

Pour que cela fonctionne un peu mieux, c'est l'air emprisonné entre l'enroulement du tuyau aluminium et le conduit de cheminée qui sert d'intermédiaire pour véhiculer la chaleur. Il faut "emprisonner" cet air avec un collimaçon bien jointif entre chaque spires et isoler l'extérieur du collimaçon. Sans isolation, la surface d'échange de chaleur avec l'extérieur ( perte) est au moins aussi grande que la surface de chauffe contre le conduit de cheminée.

ou carrément des tubes métalliques traversant le foyer de la cheminée pour chauffer l'air. La propulsion de l'air se faisant avec un petit ventilateur d'ordinateur ou d'aération.

On en a déjà débattu sur chai plus quel autre post, ça marche avec du tuyau inox ou fonte. Les tuyaux en acier sont détruits ( brulés, corrodés) en très peu de temps. Il faut faire gaffe à la fixation, la dilatation du tuyau dans la flamme est très importante et si tu le soudes de chaque coté , il faut qu'il puisse se déformer sans casser la fixation, ou laisser un coté "libre".
A+
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132

clasou
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 553
Inscription : 05/05/08, 11:33




par clasou » 15/02/09, 14:20

Bonjour,
c'est vrai quand me relisant je m'aperçois que ce n'est pas évident de comprendre ,et pourtant sur l'instant ça me semblait clair.

Donc j'ai une cheminée foyer fermée et une hotte ,dans les combles perdu un système d'aspiration d'air chaud qui renvoie cet air dans les chambres entre autres.

les sorties d'air sont aux niveaux du plafond et l'idée étais de les rallonger de façons a ce que la sortie des tuyaux de ventilations soit aux niveaux du sol .

Mais le probléme est que le groupe 350m3/h n'est pas assez puissant pour poussez l'air jusqu'à la au mieux j'arrive a descendre la sortie a la moitié donc ~1.2m du sol
.

Bon j'ai changé d'avis et je m'oriente plus vers un hybride de poéle de masse ,en fait en gardant mon foyer.
Pour ce qui est du chêne effectivement c'est trés long a sécher la j'en ai qui a 2 a 3ans et en refendant des buches de 20 a 25 cm de diamètre .Je m'aperçois que l'humidité tourne aux environs de 30 %.

En attendant ma version du séchoir solaire ,dans la hotte j'ai enlever les deux sorties latérales ,et ayant récupérer des branches de 3 a 5 centimètre de diamétre et + 1 metre de long je les poses entre les deux .
J'avais pas pensé a me servir des extrémites pour séchoir a linge:) :mrgreen:
a+claude
0 x
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1933
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 217




par grelinette » 15/02/09, 21:35

Pour revenir à l'idée de séchoir pour le bois, que pensez-vous d'un petit cabanon de jardin en tôle dans lequel on pulse de l'air chaud provenant du conduit de la cheminée... Ca vous parait jouable comme idée ?

Abris de ce genre qu'on trouve pas mal d'occase à petit prix :
Image
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"
clasou
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 553
Inscription : 05/05/08, 11:33




par clasou » 16/02/09, 08:12

Bonjour,
le problème c'est que ça va servir d'étuve mais pas évacuer l'air chargée.
Quand a pulsé de l'air certainement faisable complexe et d'un cout relatif.
Sinon je sais pas si tu as cherché mais regarde sur ekopedia a séchoir solaire, et la la ventilation se fait naturellement ,aprés une question de volume.
Et j'ai eu un de ses cabanons ou il faut faire une dalle et bien le fixer et passer environ deux jours a visser.
Le mien a décider qu'il étais mieux en vrac ,alors il a a ppelé son ami le vent:evil:
a+clasou
0 x
Corpse Grinder 666
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 148
Inscription : 17/11/08, 11:54




par Corpse Grinder 666 » 26/11/09, 19:37

je relance cette discution pour parler de mon cas :lol: ;) :
J'ai une cheminée ouverte (ancienne fermette bretonne) où j'ai installer un poêle .
Je dois faire l'isolation : je pensais à la laine de mouton ou rouleau de coton (j'attends informations complémentaire d'un fabricant) .
Comme sur la hotte de la cheminée il y avait un autre trou (les anciens proprios avaient installé une cuisinière à bois sur le côté de la cheminée) , je pensais l'utiliser pour faire un récupérateur de chaleur (identique à une hotte de compression de chaleur) rapido :
j'isole au dessus du trou et en dessous (en debut de hotte) : la chaleur emmagasiner sortira par le trou .

Cela ne risque pas de gêner le tirage de la fumée (chaleur peut être quasi identique dans la partie de la hotte de compression que ce soit à l'exterieur ou à l'interieur du tuyau) et donc le risque de retour de fumée ?
J'ai un tuyau ceramique cela risque de ne pas trop le degradé ?
Merci de vos infos ;)
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google Adsense [Bot] et 41 invités