Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Que penser du chauffage au bois?

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
dodo
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 353
Inscription : 16/01/10, 22:47

Message non lupar dodo » 21/10/10, 21:44

merci christophe,

je vais bien réflechir avant de signé, et surtout il faut que je trouve un professionnel qui accepte de me le posé sans tubage, car je viens d'être refroidie par le devis du tubage 2800 :evil:

je t'ai envoyé un mp concernant la boutique.
0 x

dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 21/10/10, 22:11

Un poele à bon rendement sort des fumées pas hyper chaudes et avec moins de suies et donc si la cheminée est étanche (à vérifier avec soin) elle devrait résister aussi bien que avec un vieux poele ou un feu ouvert à fumées trop chaudes !!
Installer le poele c'est simple, lire la notice et raccorder le poele avec des tuyaux de poele à l'entrée de cheminée et si possible avoir une entrèe d'air de combustion extérieure.!!

Surtout ramoner avant, avoir de bonnes entrées d'air et pas trop de VMC et se munir d'un détecteur de CO, pour sécurité .
0 x
dodo
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 353
Inscription : 16/01/10, 22:47

Message non lupar dodo » 22/10/10, 10:46

dedeleco a écrit :Un poele à bon rendement sort des fumées pas hyper chaudes et avec moins de suies et donc si la cheminée est étanche (à vérifier avec soin) elle devrait résister aussi bien que avec un vieux poele ou un feu ouvert à fumées trop chaudes !!
Installer le poele c'est simple, lire la notice et raccorder le poele avec des tuyaux de poele à l'entrée de cheminée et si possible avoir une entrèe d'air de combustion extérieure.!!

Surtout ramoner avant, avoir de bonnes entrées d'air et pas trop de VMC et se munir d'un détecteur de CO, pour sécurité .


j'ai bien l'impression que c'est ma dernière solution si les professionnels sont trop frileux.
ce qui m'embête c'est qu'il faudra percé le conduit de la cheminée pour le branchement du poele.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49842
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 856

Message non lupar Christophe » 22/10/10, 10:59

dodo a écrit :ce qui m'embête c'est qu'il faudra percé le conduit de la cheminée pour le branchement du poele.


Ah tu n'utilises pas le même emplacement qu'avant?

Ben percer une cheminée c'est pas plus compliqué que faire un trou dans un mur: marteau burin et c'est vite réglé, y aller tout de même doucement pour pas fendre le boisseau. En fait préferer la méthode manuelle dès qu'on arrive sur la brique.

Pour sceller la buse dans la cheminée, utilises un ciment refractaire évidement.

T'as une photo de la partie basse de ta cheminée?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
dodo
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 353
Inscription : 16/01/10, 22:47

Message non lupar dodo » 22/10/10, 12:48

Christophe a écrit :
dodo a écrit :ce qui m'embête c'est qu'il faudra percé le conduit de la cheminée pour le branchement du poele.


Ah tu n'utilises pas le même emplacement qu'avant?

Ben percer une cheminée c'est pas plus compliqué que faire un trou dans un mur: marteau burin et c'est vite réglé, y aller tout de même doucement pour pas fendre le boisseau. En fait préferer la méthode manuelle dès qu'on arrive sur la brique.

Pour sceller la buse dans la cheminée, utilises un ciment refractaire évidement.

T'as une photo de la partie basse de ta cheminée?


qu'appelle tu la partie basse de la cheminée la partie qui passe au rez de chaussé ou au sous -sol.


non la cheminée n'était pas relié au conduit directement, elle était branché sur le plafond ou les anciens proprio ont fait maçonné un conduit pour qu'il rejoigne le conduit principale.

je vais essayé de faire une schéma ce sera plus clair.

le plus abérant c'est que la cheminée était posé a l'angle de la cloison ou il y avait le conduit de cheminée.

Sans compté que le conduit au rez de chaussé est dans un meuble en bois qui sert de porte manteau.
c'était peut être pour avoir des vestes chauffée en hiver. :mrgreen:
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49842
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 856

Message non lupar Christophe » 22/10/10, 12:50

La partie basse = la partie ou tu veux connecter ton poêle.

On attend les photos et le schéma parce que j'ai un peu du mal à comprendre ta configuration... :cheesy:
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Noé
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 5
Inscription : 20/10/10, 19:53
Localisation : belgique

Bois très sec

Message non lupar Noé » 22/10/10, 17:36

Bonjour à tous

Voici mon tout premier message en tant que petit nouveau.

Je me chauffe au bois à Bruxelles en récuperant de vieux morceaux de meubles et du bois de construction ancien provenant de la destruction de charpentes de maisons.

Je me demande deux choses:

- si les resineux que j'utilise qui ont souvent plus de trente ans(j'ai eu aussi du chene de plus de 200 ans recemment!!!) sont completement vides de leur résine et donc ne sont pas mauvais pour ma cheminéé et pour l'environnement? Sont-ils vides de résine?

-si les bois vernis, cirés, traités qui ont plus de 30-40-50 ans comme pour les débris de vieux meubles que je récupere à la fin du marché au puces sont nocifs étant donne qu'apres autant de temps, les produits utilises ont ete largement degrades par l'air? Les substances sont elles dégradées?

D'une maniere ou d'une autre je ressent mon fonctionnement comme propre etant donné le peu de transport et la deuxieme vie donnée aux matières

Désolé pour la sortie de sujet je ne savais pas où écrire.

Merci pour votre réponse

Noé

Edit par modo, voici le sujet dédié à cette question: https://www.econologie.com/forums/bruler-du- ... 10072.html
0 x
L'oisiveté est la mère de Miles Davis
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 22/10/10, 20:02

Pour Noé, bruler du bois avec des traitements anciens d'après 1944 à base de chlore (plus de 50 ans de PCB PPB, etc.. souvent totalement indestructibles, à part légère évaporation ) est très nocif, car vous faites des dioxines et autres pollutions !
Bruler du bois sortant de l'eau de mer plein de sel (NACl) avec ce chlore fait de la dioxine aussi et autres pollutions aussi !!

A éviter, vous vous polluez voue et vos voisins !!
0 x
dodo
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 353
Inscription : 16/01/10, 22:47

Message non lupar dodo » 22/10/10, 21:35

Christophe a écrit :La partie basse = la partie ou tu veux connecter ton poêle.

On attend les photos et le schéma parce que j'ai un peu du mal à comprendre ta configuration... :cheesy:


voilà le lien de l'image tu ne vas pas être déçu.


Image
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 24/10/10, 12:48

Ne brulez pas vos déchets à l'air libre :
http://dindiu.canalblog.com/archives/20 ... 70948.html
En dehors de cela, un seul feu de 50 kg de végétaux équivaut en particules à : 8500 km parcourus par une voiture essence récente, au moins 40 trajets pour accéder à la déchèterie la plus proche, 4 mois et demi de chauffage d’un pavillon avec chaudière fuel, une demi-journée de feu de bois d’une cheminée ouverte, ou 16 jours de chauffage d’un pavillon avec une chaudière à bois récente.
Si tous les propriétaires d’un pavillon de l'agglomération grenobloise font un seul feu de ce type par an, ils émettront autant de dioxines et furanes que l’incinérateur d’ordures ménagères pour brûler nos déchets pendant 43 ans à la norme actuelle.


Des œufs brouillés à la dioxine
http://blogs.lesoir.be/empreinte-eco/20 ... a-dioxine/
Une nouvelle étude met en cause les poulaillers des particuliers. Les œufs issus d’élevages privés sont contaminés dans 75 % des cas. Les dioxines sont décelées en abondance......
En tout état de cause, c’est bel et bien la pollution des sols liée à des combustions (feux de jardin, incinération de plastiques, dépôt de cendres, pollutions anciennes…) qui est à la base de la contamination de la chaîne alimentaire.

car partout les sols des jardins où les poules picorent sont contaminés à la dioxine et autres cochonneries !!
Lire :http://www.ineris.fr/centredoc/crr-qualite-air-vs-combustion-du-bois-def.pdf
lire cette analyse sérieuse des acccidents passées
http://adiph.org/acophra/r220201-e.html
On a vraiment peur !!

http://www.who.int/mediacentre/factshee ... index.html
http://www.eco-citoyen.org/cendre-t1448-10.html

http://www.malip.com/pvc.asp
Le PVC et les dioxines?
Toute combustion contribue à la formation de dioxines si elle s'effectue en présence de composés chlorés, y compris le sel de table. La même quantité de dioxine est produite lors de l'incinération des déchets, avec ou sans présence de PVC.


Lire ce rapport très sérieux :
inventaire des sources de dioxines :
http://www.chem.unep.ch/POPs/pcdd_activ ... F-2005.pdf

Plus de 80% des sources viennent de combustion non contrôlées et du chauffage et à 70% dans l'air !!
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités