Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Projet: isolation aménagement grenier en pièce habitable

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
Nebula
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 3
Inscription : 21/07/14, 21:20

Projet: isolation aménagement grenier en pièce habitable

par Nebula » 21/07/14, 23:33

Bonjour,
je suis nouvelle sur ce forum et vous remercie de m'accueillir parmi vous :D. Comme on projette de vivre ensemble, mon copain et moi, on aménage mon grenier afin qu'il puisse entreposer son bazar et avoir une pièce à lui.


Etat des lieux :

TOIT
- la toiture d'ardoises a été changée il y a quelques années (un peu moins de 10 ans)
- en dessous de ces ardoises, il y a un espèce de plastique noir tissé ... je ne sais pas ce que c'est, si c'est imperméable ou pas... ça ressemble aux bâches qu'on met sous les plantes pour éviter les mauvaises herbes :mrgreen:
- par dessous, un ancien toit en planches qui m'a semblé en bon état, à part une ou deux planches cassées. Il y a aussi de nombreux vieux clous dans ces planches. Est - ce qu'il vaut mieux les enlever ou les couper ou les laisser s'enfoncer dans l'isolant ?
- en dessous, des poutres et des chevrons qui me semblent solides. Problème, la distance entre les chevrons n'est pas régulière. En plus, la pièce est de forme trapézoïdale, donc pas le même écartement en bas et en haut.
Image
- Fenêtre : placées lors de la rénovation du toit. Je ne suis pas sûre de leur qualité. Marque inconnue pour moi (Roto). Et il y a juste une poignée en plastique pour la fermer. J'ai l'impression qu'elle ne sont pas très sécurisées :s . Interrogation : garder celles - là, ou les remplacer par des velux ? Est-ce qu'elles sont suffisament isolantes ? Et aussi, l'encadrement de fenêtre est plutôt court, il faudra le rallonger selon l'épaisseur de l'isolant. Mais je ne vois pas trop comment fixer esthétiquement un rallongement.... et en +, il y a des guèpes qui sont en train de s' installer entre le bois de la fenêtre et l'avancée métallique du toit qui la recouvre :'(
Image

MURS
- les briques commencent à se desceller. Je suppose qu'il faudra une bonne couche de mortier pour consolider ça ?
- les murs sont relativement épais : une 30taine de cm. Je ne sais pas trop comment gérer les ponts thermiques. Vaut-il mieux simplement isoler le toit et mettre juste une cloison devant les murs ? Ou vaut-il mieux isoler aussi les murs, mais alors ça serait uniquement ceux du grenier, et reporterait le problème de pont thermique au niveau jonction 1er étage-grenier. (Isoler toute la maison m'entrainerait dans de trop gros travaux).
VOISINS :
- Ce sont les mêmes poutres qui soutiennent mon toit et celui de la voisine. Les maisons ont été construites en même temps. Je ne sais pas trop comment combler ce vide entre nos maisons, et s'il y a lieu de lui demander des autorisations. Apparemment, de ce que j'ai pu voir, elle n'a jamais aménagé son grenier non plus. Est-ce qu'il y a un risque que les poutres soient attaquées par l'humidité ou autre chose au niveau du mur, à cause de la différence de température entre nos 2 pièces, une fois que j'aurai isolé la mienne ?
- La maison de l'autre voisin est + haute
Image
PLANCHER
Il me paraît de bonne qualité sauf dans un coin restreint où il y a des trous et une texture qui s'effrite. La traverse dessous est peu attaquée. Je songe à une attaque d'insectes sur une zone sensible (peut-être y avait-il une fuite dans le toit qui a fragilisé le bois ?). Je pense le recouvrir de ballatum
Image
SITUATION :
J'habite en Belgique, pays plutôt humide, pas très chaud (sauf, justement, sous les toits en été :mrgreen: ) ni très froid (enfin, ça dépend des hivers, on a au moins quelques flocons de neige chaque année, mais on passe rarement sous les -10°)
Il y a des voisins mitoyens (j'espère que c'est le bon terme) des 2 côtés. C'est une petite maison de rue. Je ne sais pas de quand elle date, mais sûrement + d'un siècle.
Il s'agit d'un toit tout simple à 2 pentes : 1 côté est, l'autre côté ouest. Mais la maison est plus large à l'avant qu'à l'arrière, ce qui fait que la superficie du toit est un trapèze

Projet :
isolant :
Je table sur une couche d'isolant de 20 cm sous la toiture. Si j'ai bien compris, ce sera 2 couches d'isolant de 10 cm, placées perpendiculairement
J'hésite entre plusieurs isolants naturels, dans la même gamme de prix et même isolation thermique :
- Laine de bois : qui m'attire surtout pour son déphasage thermique. Vu que la pièce sera sous le toit, et que ma chambre est juste en dessous, sans porte (j'aime pas les portes). Inquiétudes : le poids (la charpente est-elle assez solide?), le feu, est-ce possible d'isoler par l'intérieur ? (j'ai une fiche technique qui me dit que c'est pour l'isolation par l'extérieur, et une vidéo qui montre comment le poser par l'intérieur ...). Et que penser des 15% de fibre de polyester chez certains vendeurs ?
- chanvre : léger, imputrescible, peu sensible aux parasites. Hésitations :il semble + inflammable que les autres isolants. Faut-il faire quelque chose de spécial ? Pourrais-je le recouvrir de lambris ou d'osb en finition ?
- lin : alternative au chanvre, facile, mais semble subir les plus gros traitements contre moisissures, insectes, tout ça ... :s
Je me demandais aussi si ça serait mieux de panacher, par exemple avec une couche de liège par dessous, vu qu'il est auto-extinguible face au feu
- Est-ce qu'il vaut mieux un panneau isolant en rouleau ou en panneau ?
Après, je ne m'attend pas vraiment à une grosse différence sur mes factures. J'en ai actuellement pour environ 120€ de gaz par an (utilisation culinaire et chauffage). Le grenier est actuellement fermé par une trappe avec un escalier escamotable. Je vais le virer pour un vrai escalier, moins dangereux, et peut-être en profiter pour agrandir un peu le trou de la trappe à environ 2m sur 2). Donc la chaleur montera plus facilement en hiver (pas l'intention d'installer un chauffage et l'électricité dans cette pièce). Mon but est donc plutôt que la chaleur reste dans la maison plutôt que d'aller se perdre dehors, et aussi qu'il n'y fasse pas trop chaud en été (il fait déjà assez chaud dans ma chambre l'été sans encore rajouter des degrés)

Pour les chevrons, je suppose que je devrai les rallonger jusqu'à 10 cm. Puis-je prendre du pin non raboté ordinaire des magasins de bricolage, ou il faut quelque chose de spécial ? Le traiter (mais contre quoi) ?

Pour les murs : plaques de plâtre ou osb ? Y a -t-il des matériaux + écologiques que d'autres ? Est-ce que certains dégagent des produits chimiques ? Il paraît que les plaques de plâtre sont radioactives ... On fera probablement une partie de la pièce en lambris, mais je doute qu'on aura encore la patience de tout faire en lambris. Peut-être un des murs en enduit plâtre et/ou chaux ?

Mes paramêtres :
- présence sporadique de rongeurs (j'ai déjà attrapé des souris dans ma chambre. Rassurez-vous, je les ai relâchées dans la nature). Pas envie qu'elles attaquent l'isolant
- Risques de problèmes d'insectes
- Facilité. On est débutants en bricolage, mon copain et moi. Et on n'est que 2 pour tout faire.
- Ne pas avoir trop chaud en été (on sera sous le toit)
- isolation par l'intérieur sans toucher à l'extérieur (ardoises)
- possibilité de pose malgré les chevrons d'écartement irrégulier

Mes interrogations :

- Qu'en est-il de la nocivité des traitements appliqués à ces isolants naturels ? (sels de bore, par exemple)
- Quelle est la longévité réelle des isolants. Si c'était possible qu'ils restent là toute ma vie, ça m'arrangerait bien.
- Quelle est la longévité d'un toit en ardoises ? Je pensais être tranquille pour au moins 50 ans, mais j'ai lu que la longévité moyenne n'était que de 20-25 ans. Qu'adviendra-t-il de l'isolant en cas de changement de toit ?
- Que mettre sous l'isolant pour finir la pièce. Y a-t-il des précautions spéciales contre l'incendie ?

Merci de m'avoir lue et de m'apporter des éléments de réponses
0 x

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 32 invités