Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Projet chauffage plancher chauffant bois et solaire

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
mathieu444
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 30
Inscription : 09/02/11, 20:58

Message non lupar mathieu444 » 23/02/11, 10:38

Merci à vous pour votre aide.

J'essaye de faire une configuration la plus simple possible...
C'est vrai qu'on peut enlever les serpentins, en y réfléchissant,ils ne servent pas à grand chose.

En simplifiant, ça donnerait ça : Que dois-je modifier ?

Image
0 x

dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 23/02/11, 15:10

Vu l'ampleur du projet, il est crucial de faire des plans clairs, nets, où les fonctions sont très claires et pas des plans flous, à peine visibles, comme dans le brouillard où on se crève les yeux à essayer d'y voir.
Sinon les difficultés et erreurs deviennent quasiment invisibles.

essai d'amélioration de votre image diminuant un peu le brouillard ???
Image

Un plan clair permet de mieux voir des problèmes :
Le choix entre le bas T et le haut T doit être plus clair et complétement contrôlable, séparable avec vannes manuelles, sinon gros problèmes imprévus et insolubles, comme du tiède là où on désire du chaud et inversement, voire circulation en sens inverse.
Il faut faire une analyse de ce qui se passe avec des mots détaillés et essayer de voir ce qui risque d'être imprévu mais bien réel.

Je répète: regardez et notez tout ce qui existe partout avec très grand soin, faire la liste de tous les conseils et problèmes et leurs solutions, puis essayer une synthèse optimale avec différentes variantes sur des plans clairs.
Sinon galère sure !!

Mais ne comptez pas sur nous pour faire ce très très gros travail, car vous aurez des remarques parfois incompatibles, mais pas ce travail tout fait sans gros effort de votre part !!
De plus les choix sont variables suivant les gouts et préférences.

Avez vous déjà fait quelque chose d'aussi complexe ??????
0 x
mathieu444
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 30
Inscription : 09/02/11, 20:58

Message non lupar mathieu444 » 23/02/11, 15:38

Non, je n'ai jamais fait de système si complique. Mais je le trouve assez simple... L'eau la plus froide est réchauffée par l'eau tiède, puis est réchauffée par de l'eau plus chaude. Les autres schémas me semblent tellement plus compliques. C'est aussi pour ça que je le poste ici pour que des plus experts puissent y apporter des modifications. Qu'est ce qui ne convient pas sur ce shema? Ce soir je le mets au propre. Merci pour tout
0 x
mathieu444
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 30
Inscription : 09/02/11, 20:58

Message non lupar mathieu444 » 23/02/11, 18:54

Voilà le schema plus propre :

Image
0 x
Avatar de l’utilisateur
manet42
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 631
Inscription : 22/11/08, 17:40
Localisation : Lorraine

Message non lupar manet42 » 23/02/11, 19:26

Désolé d'insister, mais c'est une "usine à gaz"..
3 ballons et en plus, une chaudière et une résistance électriques qui s'ajoutent au deux autres modes de chauffage...Ca fait beaucoup !
L'investissement doit être ENORME.

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?

JC
0 x
En essayant continuellement, on finit par réussir. Donc: plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.

mathieu444
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 30
Inscription : 09/02/11, 20:58

Message non lupar mathieu444 » 24/02/11, 10:25

C'est ce que je cherche un schéma simple, je croyais que celui là l'était...
0 x
bernardd
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2278
Inscription : 12/12/09, 10:10

Message non lupar bernardd » 24/02/11, 11:25

manet42 a écrit :Désolé d'insister, mais c'est une "usine à gaz"..
3 ballons et en plus, une chaudière et une résistance électriques qui s'ajoutent au deux autres modes de chauffage...Ca fait beaucoup !
L'investissement doit être ENORME.

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?


acheter plusieurs réservoirs "classiques" coute moins cher qu'un seul ballon dit emphatiquement "solaire".

Estimer la simplicité n'est pas si simple : je pense qu'avant de passer au schéma il faudrait expliciter la logique de mise en oeuvre en quelques phrases simples.

Par exemple :

- circuit d'eau chaude solaire séparé : circuit fermé, pas de mélange avec les autres circuits, donc échangeurs thermiques, avec éventuellement un antigel, ou bien auto-vidangeable. On veut pouvoir stocker autant d'eau chaude que possible avec les réservoirs les moins chers et l'eau la plus chaude possible, à utiliser en priorité. Stocke tant que l'on peut (tant que le soleil est présent et température de l'eau inférieure à un maximum à fixer, 90°C ?).

- circuit d'eau chaude chaudière (bois, granulé ou gaz) : circuit fermé, haute température due à la source de chaleur, petit réservoir pour améliorer l'efficacité de la chaudière et éviter fonctionnement trop fréquent, inutilisé dès que le soleil est suffisant. Si la couverture solaire ou le stockage solaire sont suffisants, peut être éliminé. eau peut-être mélangées avec circuit radiateurs, sauf contrainte de température pas trop haute.

- circuit eau chaude sanitaire : circuit ouvert, contrainte de santé, échangeur avec circuit solaire puis circuit chaudière seulement si nécessaire. Contrainte de 65° de manière intermittente, pour détruire les organismes indésirables.

- circuit radiateurs muraux ou plancher : circuit fermé, échangeur avec circuit solaire puis circuit chaudière seulement si nécessaire. Pour des radiateurs plancher, l'eau doit rester inférieure à une température maximale (35°C ?) pour la santé et le confort.

Je propose que nous complétions l'énoncé des contraintes avant d'aller plus loin sur le schéma, qui est toutefois un très bon début.
0 x
A bientôt !
mathieu444
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 30
Inscription : 09/02/11, 20:58

Message non lupar mathieu444 » 24/02/11, 11:49

- circuit d'eau chaude solaire séparé : circuit fermé, pas de mélange avec les autres circuits, donc échangeurs thermiques, avec éventuellement un antigel, ou bien auto-vidangeable. On veut pouvoir stocker autant d'eau chaude que possible avec les réservoirs les moins chers et l'eau la plus chaude possible, à utiliser en priorité. Stocke tant que l'on peut (tant que le soleil est présent et température de l'eau inférieure à un maximum à fixer, 90°C ?).

Je partirai sur ce principe avec un antigel
- circuit d'eau chaude chaudière (bois, granulé ou gaz) : circuit fermé, haute température due à la source de chaleur, petit réservoir pour améliorer l'efficacité de la chaudière et éviter fonctionnement trop fréquent, inutilisé dès que le soleil est suffisant. Si la couverture solaire ou le stockage solaire sont suffisants, peut être éliminé. eau peut-être mélangées avec circuit radiateurs, sauf contrainte de température pas trop haute.

Donc là ce serait le poêle
- circuit eau chaude sanitaire : circuit ouvert, contrainte de santé, échangeur avec circuit solaire puis circuit chaudière seulement si nécessaire. Contrainte de 65° de manière intermittente, pour détruire les organismes indésirables.

ok
- circuit radiateurs muraux ou plancher : circuit fermé, échangeur avec circuit solaire puis circuit chaudière seulement si nécessaire. Pour des radiateurs plancher, l'eau doit rester inférieure à une température maximale (35°C ?) pour la santé et le confort.

C'est exactement ce que je voudrais. On réchauffe dans un premier temps avec le circuit solaire qui peut être tiède en hiver puis si besoin est par le circuit poêle. Si la température n'est pas suffisante, il y aurait la chaudière électrique d'appoint (l'objectif est de s'en servir le moins possible).


Merci beaucoup
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 24/02/11, 12:19

Bon début de méthode, mais aussi faire une liste de ce qui existe sur econologie, sur le net, liste des conseils, longue liste des erreurs à éviter faites par d'autres, liste des problèmes et de leurs solutions possibles, problèmes des régulations séparées puis couplées (plein de traquenards, car chaos certain), des bases physiques, puissances, , en particulier de la région, soleil local, êtes vous en haut ou en bas d'une colline ou montagne, (nuages très différents) , calcul de la surface de capteurs (max en hiver possible mais peu en été), des contraintes de la commune, votre orientation de maison, fournisseurs de matériel, prix, etc.., une énorme liste. Seul moyen de diminuer les galères qui peuvent exister même avec pros.

Ce qui m'inquiète, est que vous n'avez jamais fait de projet aussi complexe et long !!
Il faudra ne pas abandonner.
Essayez de découper en petits projets séparés à mener à bien les uns après les autres.
0 x
bernardd
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2278
Inscription : 12/12/09, 10:10

Message non lupar bernardd » 24/02/11, 17:21

En distinguant ces 4 circuits independants au niveau circulation d'eau, on peut ensuite travailler sur chaque dimensionnement avec le minimum de risques de couplages parasites dont tu avais parle a un moment, Dedeleco.

Quand au dimensionnement du solaire, on peut aussi le faire independemment des autres circuits, et surtout on peut envisager de faire augmenter la surface de capteurs dans le temps, ainsi que le volume de stockage, au fur et a mesure des moyens financiers, et en fonction du besoin reel que l'on pourra alors mesurer avec certitude.

Comme tu connais bien le site, vois-tu d'autres contraintes, deja citees dans d'autres sujets de ce site, a expliciter dans l'enonce fait auparavant ?
0 x
A bientôt !


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités