Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Isolation interieure et exterieur sur Chalet

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
montagnol
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 2
Inscription : 17/04/09, 15:22

Isolation interieure et exterieur sur Chalet

Message non lupar montagnol » 17/04/09, 15:32

Bonjour,

Je me suis lancé dans la reconstruction d'une ruine dans un site classé (ancien chalet d'alpage à 1600m d'altitude.) les murs sont en banché pour la partie enterré et en parpaing de 20 cm pour le reste. J'ai mis en place une isolation extérieur de 12 cm de liège en deux couche croisées suivit d'un parement extérieur en pierre sèche (20 cm de large). maintenant j'en suis a l'intérieur et je me demande si je ne vais pas rajouter une isolation en laine de bois puisqu'il me reste 8cm de vide entre les murs et le lambris prévus.

- Alors vaut-il mieux rajouter de l'isolant en intérieur pour compléter celle d'extérieur (qui me semble insuffisante), ou ne vaut-il pas mieux ce servir de l'inertie du parpaing et ne pas isoler dedans?

Voilà je ne sais plus trop quoi en pensé et je ne voudrais pas faire n'importe quoi, alors vos avis m'intéresse beaucoup.

ps:Je précise que ce chalet est sur trois niveaux (un enterré, un rdc et un sous-pente) Le chauffage sera au granulé de bois et le toit est isolé en cellulose (20cm).

Merci de vos conseils
0 x

Avatar de l’utilisateur
Chartrousin
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 66
Inscription : 28/11/08, 23:37
Localisation : tout la haut la haut

Message non lupar Chartrousin » 22/04/09, 21:45

12cm dans les murs et 20 dans la toiture, c'est pas énorme comme isolation surtout à 1600m d'altitude ...

Pour ce qui est de l'inertie, le parpaing n'est pas génial non plus de toute façon ; ça vaut pas la pierre ou les briques (pour avoir un repère : déphasage d'environ 5h, contre 12h pour de la monomur).

Pour ce qui est de l'intérêt de l'inertie, tout dépend de la façon dont tu vas habiter la maison : si elle n'est habitée que de façon intermittente, genre les week end ou les vacances, il vaut même mieux qu'il n'y ai pas trop d'inertie, ça serait long à réchauffer.

Je pense qu'il vaut mieux isoler plus dans ton cas, car l'apport de l'inertie ne sera pas énorme sur du parpaing. Mais ça demande plus d'info pour en être sûr (utilisation de la maison, présence des occupants en journée, présence de baies vitrées sud, type de plancher, inertie des cloisons intérieures, ...). Pour ce qui est de l'inertie, ça peut toujours se rajouter après, par exemple avec un mur en brique derrière le poêle s'il y en a un.
0 x
"Il ne sert de rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre."
[François Mauriac]
montagnol
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 2
Inscription : 17/04/09, 15:22

Message non lupar montagnol » 24/04/09, 16:42

:D merci beaucoup pour cette réponse.

c'est sur que 30 cm de cellulose aurait été beaucoup mieux pour le toit mais c'était difficile de faire plus étant donné sa largeur déjà assez importante puisque c'est en fait un triple toit avec donc successivement plancher+par-vapeur, cellulose, plancher+étanchéité, tasseaux et re-plancher pour poser les lauzes. là il fais 50cm d'épaisseur et je suis limite au niveau du permis en hauteur.

Je vais donc suivre ton conseil et isoler plus les murs intérieur.

Encore une petite question siouplait:

Quand est il de la vapeur d'eau, ai-je un risque de condensation intérieur si j'isole dedans et dehors a la fois et cela même si mes murs sont perspirant ?
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités