Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Isolation acoustique mais pas thermique (quel matériau ?)

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
seb1000
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 55
Inscription : 02/05/11, 11:05

Isolation acoustique mais pas thermique (quel matériau ?)

Message non lupar seb1000 » 08/02/12, 22:25

bonjour à tous,

je ne sais pas si j'ai choisi le bon endroit pour poster ...

ma situation :
la salle/salon dans laquelle se trouve mon poele à bois est au dessus de la chambre du petiot.
j'aimerai que quand je regarde la TV dans le salon ou quand on reçoit des amis, le bruit ne gêne pas le petiot pour dormir.
le plancher est simplement en bois, soutenu par des solives, il a un paquet d'années, et est recouvert de moquette pour le moment et ce n'est pas définitif.
j'aimerai isoler ce plancher de façon acoustique : peu m'importe d'entendre des bruits d'impacts quand le petiot marche dans sa chambre mais je ne veux pas qu'il entende les bruits de conversation ou de TV. je ne veux pas non plus isoler thermiquement le plancher.

quelqu'un aurait-il des idées ou propositions de matériaux
:?:
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49157
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 759

Message non lupar Christophe » 08/02/12, 23:07

Mmm une 2ieme ou 3ieme couche de moquette? :cheesy:
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 09/02/12, 00:56

Pour stopper les ondes, sons, lumière, radio, il faut des couches alternées d'indice fort et d'indices faible, très différents.
pour le son, l'indice, comme la vitesse du son, c'est la racine carrée de la résistance mécanique sur la densité.
Donc il faut alterner des couches, du léger avec du lourd solide, comme plaque de fer, aluminium ou plomb (fine) sur du léger (isolant avec de l'air, moquette, ou liège) alternées en plusieurs couches, sans la moindre fuite dans des recoins.
C'est bien plus efficace qu'une seule couche de léger comme moquette épaisse sur le plancher, en alternant les couches avec de très grandes différences de vitesse du son.

Les doubles ou triple vitrages sont bien plus isolants acoustiques (multiplicatifs), que thermiquement (additifs), pour cette raison.
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Re: Isolation accoustique mais pas thermique (quel matériau?

Message non lupar Obamot » 09/02/12, 07:46

Matériaux:
— lourds et de forte densité => bons isolants phoniques
(mais mauvais isolants thermiques, car très conducteurs de chaleur => par exemple les ponts de froid dans la construction, ou se forme immédiatement de la condensation).
— légers et de faible densité => bons isolants thermique (mais mauvais isolants phoniques, car très facilement mis en vibration par les sons => par exemple les membranes des hauts parleurs sont légères tout au mieux des «correcteurs acoustiques»).

seb1000 a écrit :bonjour à tous,

je ne sais pas si j'ai choisi le bon endroit pour poster ...

ma situation :
la salle/salon dans laquelle se trouve mon poele à bois est au dessus de la chambre du petiot.
j'aimerai que quand je regarde la TV dans le salon ou quand on reçoit des amis, le bruit ne gêne pas le petiot pour dormir.
le plancher est simplement en bois, soutenu par des solives, il a un paquet d'années, et est recouvert de moquette pour le moment et ce n'est pas définitif.
j'aimerai isoler ce plancher de façon acoustique : peu m'importe d'entendre des bruits d'impacts quand le petiot marche dans sa chambre mais je ne veux pas qu'il entende les bruits de conversation ou de TV. je ne veux pas non plus isoler thermiquement le plancher.

quelqu'un aurait-il des idées ou propositions de matériaux
:?:

Rajouter des couches de moquette, améliorera l'isolation thermique, ce que vous ne voulez pas, pour que le petiot ne prenne pas froid...

Dans ce cas on pourrait supposer qu'il n'y a pas de solution en modifiant l'aménagement, puisque théoriquement seul un matériau lourd et de forte densité comme ceux cités par Dedeleco (plomb, fer voire chappe en béton) arrêteraient efficacement les sons. Mais on peut en effet combiner les désavantages pour en faire un atout.

Dans cette optique, quelques pistes:
— utiliser des casques sans fils avec la télé dès que le petiot est au lit, et/ou d'utiliser les canaux de sous-titrage lorsqu'ils sont disponibles, et/ou d'enregistrer les émissions qui vous intéressent et de les regarder la journée — ce qui vous permet d'aller vous coucher tôt, vu que la nuit c'est fait pour dormir et pas pour regarder la télé :mrgreen: — ce qui résoud votre plus gros problème immédiat;

— éviter les éclats de voix le soir (ça aussi, c'est facile à réaliser et ça ne coûte rien);

— inviter vos amis à des heures raisonnable, voire à midi...;

— convier le fils à participer occasionnellement à ce type de soirée (le rythme biologique des enfants n'est pas le même par rapport au nôtre: donc contrairement à ce que l'on a cru jusqu'alors une activité nocturne ne les dérangeraient pas et serait même bénéfique, c'est le matin qu'ils auraient besoin de dormir, tel que le révèle une récente étude universitaire sérieuse.)

— si ça ne suffit pas et que la configuration des locaux le permet:
—> a) vous devriez récupérer la chaleur de la cheminée grâce à un échangeur, pour faire descendre l'énergie récupérée dans un conduit
descendant le flux d'air à l'étage inférieur par un ventilateur électrique efficace arrivant jusqu'à 30cm du niveau du sol... puis de faire poser un carrelage en faïence de bonne épaisseur et posé en bonne et due sur le plancher de votre salon/télé, éventuellement préalablement protégé par 5mm de contreplaqué => avant d'y lisser une mince chappe ad hoc (le tout, avec les faiences posées sur cette chappe, isolera phoniquement avec un coef, proche de celui du verre, ce qui n'est déjà pas si mal, puisqu'on utilise celui-ci dans les studios d'enregistrement...), puis poser une moquette tissée sur un support caoutchouté épais, afin de la poser par dessus le carrelage froid.
—> b) vous pouvez aussi vous arranger pour que le carrelage se retrouve dégagé devant et sous le poële, puis autour et remonte derrière, de façon à ce que par son rayonnement chauffe et diffuse la chaleur doucement dans le sol la chappe et le carrelage (un "plus" qui reste minime puisqu'il n'évitera pas l'emploi d'un échangeur de chaleur... mais qui sera un gros plus question sécurité pour éviter de mettre le feu à la moquette!)

Explication: les faiences et la chappe n'isoleront pas thermiquement, mais feront quand même barrière, c'est pourquoi je suggère la solution du circulateur.

A voir si votre plancher supporterait le poids non négligeable d'un carrelage et de son support.

Mais à votre place je cumulerais et combinerais ces différentes possiblités entre elles.
Dernière édition par Obamot le 09/02/12, 12:45, édité 1 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
minguinhirigue
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 447
Inscription : 01/05/08, 21:30
Localisation : Strasbourg
x 1

Message non lupar minguinhirigue » 09/02/12, 11:05

Bon outre les solutions métalliques proposées par Deldeco, il existe des systèmes adaptés aux planchers bois, tels que les chapes sèches fermacell sol.

Sur l'image ci-dessous tu verras que tu peux atténuer le bruit aérien (R'wr en échelle logarithmique) de plusieurs manières :
- Par le dessous : 50mm d'isolants à fibre ouvert entre poutres, en appui sur un lattage ou sur un panneau rigide à ports ouverts, fini avec une plaque inférieure dense (type FERMACELL) éventuellement sur support Z souples.
- Par le dessus : panneaux fibres-ciment ou autre panneau dense (OSB3 ou 4), à assemblage rainures-languettes, posé sur un panneau résilient (laine minérale, liège, fibre de bois, etc.) et pour optimiser le tout, on peut encore poser tout ça sur des support type nids d'abeilles, suivant les produit le complexe de plancher varient de 30 à 90mm !

Image

Une autre solution est celle proposée par Obamot, avec un chape flottante, mais je ne te la conseille que si tu es sûr de ton plancher bois (il ne doit pas être plutôt rigide). Si tu veux en profiter pour poser un plancher chauffant, ça peut être une bonne solution.
0 x

dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 09/02/12, 11:19

Fermacell applique la seule solution possible de couches alternées dense, léger qui atténuent par réflexion des ondes sur les multiples interfaces à grande différence de vitesse de propagation du son.
Il faut aussi éviter tout trou ou fente laissant passer les sons (bien étanche).
Si trop cher, on peut faire les couches soi même, dense rigide, léger mou, de toutes natures.
0 x
Avatar de l’utilisateur
minguinhirigue
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 447
Inscription : 01/05/08, 21:30
Localisation : Strasbourg
x 1

Message non lupar minguinhirigue » 09/02/12, 11:28

Je suis d'accord, on peut varier les matériaux en fonction des prix, le principe est identique.

Dans les vieux planchers, la solution retenue était parfois lourde :
- remplir les espaces entre poutre de scories (sables, et déchets divers) [masse]
- poser sur poutres un platelage sur des bandes résilientes diverses (liège, tissus...) [amortissement]
- de nouveau un lit de sable [masse & amortissement contre bruits d'impact]
- sur lequel se posent des pavés, ou dallage [masse]
- lambourdes ou autre désolidarisation nécessaire à poser un beau plancher [amortissement]...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49157
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 759

Message non lupar Christophe » 09/02/12, 12:47

Une solution très éconologique serait de coller des boites d'œufs au plafond par le dessous :) mais faut aimer le style :cheesy:

Bon sans blague (quoique ca marche les boites d'oeufs !), il faudrait savoir dans quelle mesure seb peut intervenir dans les travaux (= travaux lourds permanent ou solution temporaire?)...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 09/02/12, 13:07

Non, les boîtes en carton d'œufs ne servent qu'à réhabiliter «au mieux et à moindre coût» un local impropre à l'exercice de la pratique musicale à l'origine, en cassant les réflexions et échos parasites. C'est le correcteur accoustique de récupération le plus économique qui soit: point barre.
(Ne pas oublier d'enlever les œufs avant la pose) :mrgreen:

Fibre de gypse, c'est pas fibre ciment, attention. C'est une solution intermédiaire de l'ordre de la correction phonique telle que vantée par Dedelco, on ne sait trop pourquoi (probablement parce qu'il ne prend pas l'échelle de dB pondéré dans ses comparaisons.).

Parce que dans les faits on investit beaucoup de fric pour un résultat qui n'est pas optimal (matériau lourd de forte densité = bon isolant phonique, alors qu'un matériau pas assez lourd transmettra les bruits facilement, chez moi j'ai une dalle en béton avec parquet bois collé, et bien on entend bien ce qu'il se passe quand même ... alors avec du plâtre ce serait peanut à 3 dB pondérés près ce qui double la pression accoustique en dB(A)..., je vous le rappelle => ne prenez, au sérieux les comparaisons des fabriquants qu'en dB(A) (pondérés), c'est-à-dire qui correspondent à la perception auditive de l'être humain, et pas celui théorique (SPL) étallonné au zéro dB des chambres sourdes...).
Dernière édition par Obamot le 09/02/12, 13:14, édité 1 fois.
0 x
aerialcastor
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 832
Inscription : 10/05/09, 16:39

Message non lupar aerialcastor » 09/02/12, 13:14

minguinhirigue a écrit :Je suis d'accord, on peut varier les matériaux en fonction des prix, le principe est identique.

Dans les vieux planchers, la solution retenue était parfois lourde :
- remplir les espaces entre poutre de scories (sables, et déchets divers) [masse]
- poser sur poutres un platelage sur des bandes résilientes diverses (liège, tissus...) [amortissement]
- de nouveau un lit de sable [masse & amortissement contre bruits d'impact]
- sur lequel se posent des pavés, ou dallage [masse]
- lambourdes ou autre désolidarisation nécessaire à poser un beau plancher [amortissement]...


J'ai à peu près appliquer la même méthode sur un plancher bois d'un (très) vieil immeuble et fait un contrôle accoustique, le résultat était meilleur que dans une construction neuve avec plancher béton.
Je ne me souviens plus exactement de la composition du plancher, faut que je retrouve le rapport mais là je suis au bureau.

En gros c'était du bas vers le haut :

Entre les solives :
- un peu de laine de verre
- clouage de liteau sur le bord des solives pour mettre un "plancher" entre les solives à 5cm sous le haut des solives.
- Mise en place de sable et gravat (dans mon coin on appelle ça du marin) sur ce plancher jusqu'au sommet de la solive soit 5cm
d'épaisseur.

Sur les solives :

- bande résiliente type flatex
- Plancher OSB
- Panneau de laine de verre
- Plancher agglo de bois
- Finition (jonc de mer, carrelage, parquet flottant ou lino suivant les endroits)

Image

J'ai aussi mis en oeuvre une dalle sèche avec le fermacell. C'est moins efficace (mais suffisant) très agéable à travailler, rapide mais cher.
0 x
Sauvez un arbre, mangez un castor.
Ca ne sert à rien de réussir sa vie, ce qu'il faut c'est rater sa mort.


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités