Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Chauffage idéal ...

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 238

Re: Chauffage idéal ...

Message non lupar chatelot16 » 25/05/18, 12:48

la condensation et solidification de l'eau apporte des calorie ... la temperature de l'echangeur descend moins bas quand il y a de l'humidité que quand c'est sec

le defaut des pac a air actuel c'est d'avoir un petit echangeur avec des aillette trop fine qui se font boucher par la glace : pour degivrer il faut la faire fondre completement donc perdre completement les calorie qu'elle avait donné

ma solution est d'utiliser comme echangeur exterieur une grande surface de mur avec bardage en tole : la glace peut se former avec une certaine epaisseur sans reduire l'efficacité ... quand ça doit degivrer parce qu'il y en a trop epais il suffit de chauffer un peu pour que la couche de glace se decolle et tombe par terre : inutile de la faire fondre : si il fait froid pendant longtemps il se forme un tas de glace en bas du mur

a certaine periode de l'année c'est simplement le soleil qui va degivrer ... mais le soleil degivre en faisant fondre toute la glace ... il peut etre preferable de decoller la glace le matin en inverssant la pompe a chaleur pendant quelque minute , et ensuite profiter de la chaleur du soleil qui chauffera l'echangeur plus utilement que de faire fondre de la glace
0 x

Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1897
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 83

Re: Chauffage idéal ...

Message non lupar Gaston » 25/05/18, 13:40

chatelot16 a écrit :ma solution est d'utiliser comme echangeur exterieur une grande surface de mur avec bardage en tole : la glace peut se former avec une certaine epaisseur sans reduire l'efficacité ...
On rentre dans la solution "sur mesure" avec un investissement plus conséquent.
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 238

Re: Chauffage idéal ...

Message non lupar chatelot16 » 25/05/18, 19:04

quand on achete une pompe a chaleur air/air on a un truc a prix minimum , et reparation impossible au premier probleme

ce que je voudrais c'est pouvoir acheter des compresseur des echangeur et faire un montage dont la durée de vie est ilimité parce que tous les element sont disponible dans le commerce ... peu importe si ça coute plus cher , on en a pour son argent

les reglement sur les gaz frigorifique peuvent etre contourné en utilisant du R290 qui est tout simplement du propane ! on peut donc remplir sont installation sans probleme ... la seule contrainte est qu'on ne peut pas faire circuler du propane partout , il faut absolument faire une pompe a chaleur eau/eau pour limiter les circuit de gaz

la pompe a chaleur air/air a un autre probleme : il est très difficile de mesurer la chaleur produite ... on ne peut donc pas verifier le cop reel ... et le cop promis par le fabricant c'est comme toutes les promesse , ça n'engage que celui qui y croit

avec une pompe a chaleur eau/eau on peut mesurer le resultat avec un compteur de chaleur ... il reste le lamentable probleme des compteur de chaleur disponible en france beaucoup trop cher ... le commerce francais n'aime pas qu'on mesure ! tout materiel de mesure doit etre très cher pour eviter que les utilisateur mesurent trop , ce qui empêcherait de les rouler en rond ...
0 x
bardal
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 487
Inscription : 01/07/16, 10:41
Localisation : 56 et 45
x 183

Re: Chauffage idéal ...

Message non lupar bardal » 25/05/18, 19:06

Gaston a écrit :
bardal a écrit :tu peux faire l'essentiel de l'installation, avec la seule mise en marche par un frigoriste,
Encore faut-il trouver un frigoriste qui accepte de venir brancher une installation qu'il n'a pas vendue... :(
C'est une bonne option si tu as un copain frigoriste...

bardal a écrit :Pas d'entretien annuel à part le dépoussiérage fait par toi. C'est sans concurrence en matière de chauffage.
Je suis un petit peu plus mitigé que toi vis à vis des PAC car on n'a pas une très bonne visibilité sur la durée de vie après la période de garantie... et de mauvais exemples de modèles irréparables après 4 ou 5 ans.


L'installation d'une pac air-air, c'est essentiellement percer un mur et fixer des goulottes; tous les discounters internet fournissent le frigoriste mettant l'engin en marche, pour un prix forfaitaire d'environ 150€ (l'installation complète est plutôt à 800€).

Il existe des marques spécialistes des pannes à répétition et des obsolescences rapides; mais en tapant dans des marques japonaises réputées (Mitsubishi, Hitachi, Panasonic…), la fiabilité est du même ordre que celle d'un frigo…

Quant aux problèmes de givrage, inutile de s'en faire une montagne; pour une pac de qualité, les algorithmes de dégivrage sont efficaces et l'impact sur la conso d'une saison est de l'ordre de 1%, c'est à dire négligeable; on notera d'ailleurs que ce n'est pas par -10° que ce givrage est important (à ces températures, l'air ne contient que très peu de vapeur d'eau), mais plutôt entre 0 et 5°C, quand l'eau se condense sur l'évaporateur et gèle; ça ne représente que très peu sur une saison…

L'idée de surface plane de chatelot est certes intéressante, mais la surface plane équivalente à un évaporateur fortement ventilé doit sûrement être prohibitive; et on rentre dans le champs du montage artisanal, autrement moins fiable que les produits grande série.
0 x
bardal
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 487
Inscription : 01/07/16, 10:41
Localisation : 56 et 45
x 183

Re: Chauffage idéal ...

Message non lupar bardal » 25/05/18, 19:24

chatelot16 a écrit :quand on achete une pompe a chaleur air/air on a un truc a prix minimum , et reparation impossible au premier probleme

ce que je voudrais c'est pouvoir acheter des compresseur des echangeur et faire un montage dont la durée de vie est ilimité parce que tous les element sont disponible dans le commerce ... peu importe si ça coute plus cher , on en a pour son argent

les reglement sur les gaz frigorifique peuvent etre contourné en utilisant du R290 qui est tout simplement du propane ! on peut donc remplir sont installation sans probleme ... la seule contrainte est qu'on ne peut pas faire circuler du propane partout , il faut absolument faire une pompe a chaleur eau/eau pour limiter les circuit de gaz

la pompe a chaleur air/air a un autre probleme : il est très difficile de mesurer la chaleur produite ... on ne peut donc pas verifier le cop reel ... et le cop promis par le fabricant c'est comme toutes les promesse , ça n'engage que celui qui y croit

avec une pompe a chaleur eau/eau on peut mesurer le resultat avec un compteur de chaleur ... il reste le lamentable probleme des compteur de chaleur disponible en france beaucoup trop cher ... le commerce francais n'aime pas qu'on mesure ! tout materiel de mesure doit etre très cher pour eviter que les utilisateur mesurent trop , ce qui empêcherait de les rouler en rond ...


Certaines pac air-air sont des produits bon marché; d'autres non; on trouve d'ailleurs aussi des pac r-r de mauvaise qualité à prix élevé…

Compresseurs et échangeurs sont tout à fait disponibles sur le marché; mais pas obligatoirement les méthodes pour les monter et les réguler de façon optimale (ce qui est essentiel sur de tels engins). Contrairement à ce que l'on pourrait croire, une conception et une fabrication en série peuvent être de bien meilleure qualité qu'une fabrication "sur mesure"; la plupart des frigoristes ont abandonné la construction d'installations personnalisées au profit de matériels industrialisés, correctement installés.


Le règlement sur les installations frigo ne peut pas être contourné légalement (même avec l'emploi de propane, ou de CO2); ceci dit, ce n'est pas parce qu'il y a un panneau "stop" que tout le monde le respecte…


Enfin, il existe un organisme officiel de certification des pac, dépendant du CSTB; il s'appelle Certita et peut être consulté par tout un chacun; les chiffres qui y sont garantis ne sont pas ceux des fabricants, mais ceux réellement mesurés par un organisme indépendant et lourdement équipé.


n.b. le propane fait partie des fluides frigo couramment utilisés dans les installation pro, y compris et surtout dans des pac qui ne sont pas eau-eau; son seul inconvénient est qu'en cas de fuite, c'est explosif (mais enfin… avec une gazinière aussi)...
0 x

urok
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 31
Inscription : 11/04/11, 22:54
x 4

Re: Chauffage idéal ...

Message non lupar urok » 25/05/18, 22:51

je suis un peu d'accord avec les dernières affirmations.
Dès qu'il fait froid, la COP d'une PAC diminue et ne deviens plus aussi intéressante. Et je ne vais pas me lancer dans un plancher chauffant, pour que la COP chûte moins, les coûts sont trop importants pour le coup. Je suis aussi d'accord avec le fait que les circuits risquent de geler.
Bref, je ne suis pas bien motivé pour une PAC. Pour moi, c'est bon pour les villes du sud de la France, où l'hiver n'est pas rigoureux.
Le seul intérêt que je vois réside dans la réversibilité mais dans ce cas, est-ce que la consommation électrique est la même qu'en mode chauffage ? Ou est-ce seulement une clim ?
Le bois m'attire bien d'autant plus que j'ai déjà un poêle dans mon habitation, mais, effectivement la contrainte insurmontable (quand on est au travail), c'est de laisser le feu allumé: impossible. Alors, pellets ?
Et personne n'a évoqué les radiateurs électriques à accumulation ? On est sûrement loin des grilles-pains d'une certaine époque mais vont-ils effectivement être exclus de la prochaine RT ? une confirmation ? Si oui, cela veut-il dire qu'ils ne sont pas au niveau de consommation d'une PAC par exemple ? Bref, merci de vos témoignages.
A vous lire
0 x
bardal
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 487
Inscription : 01/07/16, 10:41
Localisation : 56 et 45
x 183

Re: Chauffage idéal ...

Message non lupar bardal » 26/05/18, 04:22

urok a écrit :je suis un peu d'accord avec les dernières affirmations.
Dès qu'il fait froid, la COP d'une PAC diminue et ne deviens plus aussi intéressante. Et je ne vais pas me lancer dans un plancher chauffant, pour que la COP chûte moins, les coûts sont trop importants pour le coup. Je suis aussi d'accord avec le fait que les circuits risquent de geler.
Bref, je ne suis pas bien motivé pour une PAC. Pour moi, c'est bon pour les villes du sud de la France, où l'hiver n'est pas rigoureux.
Le seul intérêt que je vois réside dans la réversibilité mais dans ce cas, est-ce que la consommation électrique est la même qu'en mode chauffage ? Ou est-ce seulement une clim ?
Le bois m'attire bien d'autant plus que j'ai déjà un poêle dans mon habitation, mais, effectivement la contrainte insurmontable (quand on est au travail), c'est de laisser le feu allumé: impossible. Alors, pellets ?
Et personne n'a évoqué les radiateurs électriques à accumulation ? On est sûrement loin des grilles-pains d'une certaine époque mais vont-ils effectivement être exclus de la prochaine RT ? une confirmation ? Si oui, cela veut-il dire qu'ils ne sont pas au niveau de consommation d'une PAC par exemple ? Bref, merci de vos témoignages.
A vous lire


Le cop d'une pac diminue effectivement avec la température de la source froide; ceci dit, à -15°C (ce qui n'arrive pas tous les jours), les pac de dernière génération ont encore un cop supérieur à 2, ce qui veut dire qu'elles consomment deux fois moins qu'un convecteur à production égale; et le SCOP (cop moyen sur la saison de chauffe) est environ de 4...


Les radiateurs électriques à accumulation consomment exactement le même nombre de kWh qu'un radiateur électrique classique; l'économie est nulle. Leur seul intérêt est de consommer des kWh au tarif "nuit", c'est à dire un peu moins chers; dans les conditions économiques actuelles, leur intérêt est nul, d'autant plus qu'ils nécessitent une augmentation de la puissance du branchement, ce qui annihile le très modeste gain lié au tarif "nuit"...
1 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 238

Re: Chauffage idéal ...

Message non lupar chatelot16 » 26/05/18, 09:21

radiateur electrique a accumulation ? l'avantage de profiter du tarif nuit est derisoire : a oublier !

plancher chauffant ce n'est pas si cher que ça si c'est fait a la construction : il faut bien du beton pour faire le sol , y mettre quelques tuyau ne coute pas grand chose de plus

le plancher chauffant peu servir aussi pour une chaudiere a condensation ... faire passer l'eau chaude d'abord dans les radiateur de la partie existante de la maison puis la sortie des radiateur dans le plancher chauffant , pour donner a la chaudiere de l'eau a temperature minimum et permettre une bonne condensation

sinon la pompe a chaleur air air la moins chere possible n'est pas si mauvaise que ça ... même par grand froid le cop ne descend jamais en dessous de 1 donc c'est toujours mieux qu'un radiateur electrique ... et on se console de la durée de vie limité par le faible prix

on peut aussi faire les 2 : un chauffage au bois simple qu'on alimente quand on peut et une pompe a chaleur air air qui prend le relais quand on n'alimente plus le feu et que la temperature baisse
0 x
urok
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 31
Inscription : 11/04/11, 22:54
x 4

Re: Chauffage idéal ...

Message non lupar urok » 26/05/18, 19:17

chatelot16 a écrit :plancher chauffant ce n'est pas si cher que ça si c'est fait a la construction


Je connais cette technologie, ma maison en est équipé, couplé à une chaudière gaz à condensation mais j'ai eu pas mal de problèmes avec, alors je préfère éviter...
0 x
bardal
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 487
Inscription : 01/07/16, 10:41
Localisation : 56 et 45
x 183

Re: Chauffage idéal ...

Message non lupar bardal » 26/05/18, 19:30

urok a écrit :
chatelot16 a écrit :plancher chauffant ce n'est pas si cher que ça si c'est fait a la construction


Je connais cette technologie, ma maison en est équipé, couplé à une chaudière gaz à condensation mais j'ai eu pas mal de problèmes avec, alors je préfère éviter...


Ouais… Enfin… La technologie des planchers chauffants (d'ailleurs très simple) est aujourd'hui bien connue et bien maîtrisée; j'en ai un depuis 1979, et je n'ai jamais eu l'ombre d'un ennui; pourtant, son entretien a été égal à zéro (je ne m'en vante pas, c'est de la fainéantise).

En fait, à la construction, un pc est en moyenne dans le même ordre de prix qu'un réseau de radiateurs…


Accessoirement, ma première pac (eau-eau) a duré 21 ans; la deuxième (toujours eau-eau) entame sa 19 ème année sans l'ombre d'un pépin; et ma petite pac air-air utilisée comme seul moyen de chauffage dans ma maison bretonne approche des 10 ans, sans problème, et espère bien continuer autant...
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot], Google [Bot] et 10 invités