Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Chauffage bois pour atelier associatif ?

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
emlaurent
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 152
Inscription : 17/12/05, 00:42
Localisation : alsace

Chauffage bois pour atelier associatif ?

Message non lupar emlaurent » 11/09/12, 20:01

Bonjour,

Pour chauffer l'atelier ouvert Technistub, nous cherchons un moyen économique !
L'atelier a une zone "bureau" de 60m² qui sera séparé du reste de l'atelier par une cloison isolée. Le reste de l'atelier, 100m² et de grande hauteur sous plafond, n'est pas isolé.
Mais, les murs sont en briques avec une épaisseur de 40 à 50cm, ce qui n'est pas trop mal. Par contre, il y a des baies vitrés en simple vitrage avec des boiseries pourries...

Voila pour le décor !
La zone "bureau", c'est pour faire de l'électronique, de l'impression 3D, de l'ordi. Il faut donc la chauffer avec une "température de confort" et donc avoir un minimum de régulation.
Pour le reste de l'atelier, c'est moins critique et il faut un appoint lorsqu'il fait vraiment froid.

On est parti sur une solution à base de bois de récupération (palettes jetables, chutes de coupe,...). Même si le bois de palettes est de mauvaise qualité, il y a suffisament de place pour le stocker et des appro "réguliers" à proximité.
L'idée serait d'avoir une grosse chaudière, genre 1m de profondeur, pour pouvoir mettre des palettes coupées en 3 : pas trop de travail pénible pour couper et on charge la chaudière pour une bonne flambée.
Avec un ballon tampon et 2 radiateurs dans la partie bureau, ca devrait le faire.
Les pertes de la chaudière irait chauffer la partie atelier

Qu'est ce que vous en pensez ?

Pour la chaudière, il existe des chaudières à foyer horizontal 80 à 100cm de profond sur 40cm de diamètre qui iraient bien. On cherche la bonne occas du côté de l'Alsace.... (Si vous avez ca :cheesy: )

Sinon, est-ce que c'est faisable d'en construire une soi-même ?
Un modèle rustique même si c'est moins efficace...
En briques réfractaires dans le genre du rocket stove ?

Merci des bonnes idées !
Emmanuel
0 x

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8653
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 798

Message non lupar Ahmed » 11/09/12, 20:18

Les chaudières de type "bidon" correspondent bien à l'utilisation d'un combustible grossier, tel qu'il est décrit; cependant, la qualité de combustion est le point faible de ce matériel.
Mieux vaudrait conditionner moins sommairement le combustible et disposer d'un foyer correct, suffisamment petit pour qu'il puisse monter en température...

Pour l'atelier, étant donné les critères: pas isolé, plafond haut et chauffage d'appoint, il vaudrait mieux voir du côté de radiants infra-rouge au gaz.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
AXEAU
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 196
Inscription : 06/10/09, 09:04
Localisation : DROME
x 4

Message non lupar AXEAU » 11/09/12, 22:32

Bonsoir,

j'avais un atelier de 150 m² avec une grande hauteur de plafond qu'il était impossible de chauffer. J'ai tendu des fils de fer espacés de 50 cm à une hauteur de 3 m et tendu des baches plastique par dessus.
C' est facile à faire, économique et efficace. Quel que soit votre moyen de chauffage il y a une énorme différence.

jlg
0 x
emlaurent
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 152
Inscription : 17/12/05, 00:42
Localisation : alsace

Message non lupar emlaurent » 12/09/12, 21:31

Ahmed a écrit :Les chaudières de type "bidon" correspondent bien à l'utilisation d'un combustible grossier, tel qu'il est décrit; cependant, la qualité de combustion est le point faible de ce matériel.
Mieux vaudrait conditionner moins sommairement le combustible et disposer d'un foyer correct, suffisamment petit pour qu'il puisse monter en température...


bien vu le truc du volume du foyer qui risque de ne pas monter en température
Par contre, reconditionner de la palette pour que ca passe dans une chaudière "normale", ca va être pénible avec les clous et le bois de mauvaise qualité...

Ne vaut-il pas mieux considérer que l'on consommera plus de bois à cause de la mauvaise combustion mais comme le bois n'est pas acheté, c'est moins critique...

Ahmed a écrit :Pour l'atelier, étant donné les critères: pas isolé, plafond haut et chauffage d'appoint, il vaudrait mieux voir du côté de radiants infra-rouge au gaz.


ya pas d'arrivée de gaz de ville !
Et puis, ca risque de couter cher pour un atelier associatif...

AXEAU a écrit :j'avais un atelier de 150 m² avec une grande hauteur de plafond qu'il était impossible de chauffer. J'ai tendu des fils de fer espacés de 50 cm à une hauteur de 3 m et tendu des baches plastique par dessus.
C' est facile à faire, économique et efficace. Quel que soit votre moyen de chauffage il y a une énorme différence.


oui, c'est une idée ! La hauteur sous plafond est parfois très utile !

Emmanuel
0 x
Avatar de l’utilisateur
Lapin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 823
Inscription : 22/07/05, 23:50
x 1

Message non lupar Lapin » 12/09/12, 23:00

J ai chercher sur google s il existait des poeles a palettes mais n en
ai pas trouve. Je crois que la meilleur solution est d en concevoir un
et de le faire avec des plaques d acier.
Cela devrait pouvoir se faire a un prix resonnable en fesant precouper
les toles lors de l achat et de les faire souder par un pro (ceux qui
soudent des citerne en acier). De cette facon vous pourriez introduire
les palette entiere.
Il faudrait utiliser un vase d expension ouvert,pour eviter les mauvaises
surprises .De plus cela limite les frais et est une vrais securite. Il
faudrait aussi prevoir un gros reservoir tampon (1 ou 2 m³) pour
pouvoir absorber les pointes de combustion. Une euro palette pese
+- 30 kg a 4 KW/Kg ,meme si l on divise par 2 pour tenir compte
du rendement et de l humidite du bois ca commence a compter.
ref : http://forums.futura-sciences.com/habit ... diere.html
ref : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bois_%C3%A9nergie
Pour se faire une idee :
http://www.maison-facile.com/060-temps-chauffer-eau.asp ( introduire
1000 l , depart 6°c, T prevue 99 °c, Réchauffeur 60000 w)
Les palettes etant souvent en resineux il ne faut pas de combustion lente et un conduit de chemine en tubes inox rigide. Aussi prevoir une
arrive d eau automatique en cas de surchauffe .
Les clous peuvent etre recupere pour etre revendu a la ferraille.

Le reservoir tampon pourrait faire fonction de vase a expension ouvert.
0 x

Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 12/09/12, 23:28

je me suis longtemps chauffé avec des vieille palette dans une cheminé a feu ouvert : ça me permetait d'y mettre des palette presque entiere sans beaucoup de travail ... mais il en fallait beaucoup : c'est pas la bonne solution

maintenant je brule surtout des plaquette forestière : je connais une scierie qui les vend pas cher

mon but est de fabriquer une chaudiere acceptant des plaquette beaucoup plus grossiere que celle qui sont vendue , pour y melanger d'autre bois broyé par mes propres moyen

par exemple les dechet de jardin broyé sont très difficile a secher , ça pourri et perd toutes son energie : melangé avec des plaquette foriestiere deja seche ça seche très bien , parce que le taux d'humidité est tout de suite inferieur a ce qu'il faut pour pourrir

ma solution de chauffage preferé c'est le gazogene , mais ce gaz qui est principalement de l'oxyde de carbone mortellement toxique est un peu inquiétant dans un batiment fermé ... on peut donc preferé un foyer simple

tous les moyen sont bon pour mettre un foyer a plaquette dans une grosse chaudiere a fioul
0 x
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1541
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 12

Message non lupar Philippe Schutt » 13/09/12, 18:07

Il me semble qu'en s'inspirant d'un rocket stove à chargement vertical ça devrait brûler les palettes assez correctement, et sans devoir les casser petit.
http://bushcraft.fr/phpBB/upload/images/sumadinac_rocket-stove-small.jpg
Ce genre, mais en carrossant aussi autour du bois pour pouvoir faire des chargements très aérés.
0 x
emlaurent
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 152
Inscription : 17/12/05, 00:42
Localisation : alsace

Message non lupar emlaurent » 14/09/12, 11:11

Philippe Schutt a écrit :Il me semble qu'en s'inspirant d'un rocket stove à chargement vertical ça devrait brûler les palettes assez correctement, et sans devoir les casser petit.

Ce genre, mais en carrossant aussi autour du bois pour pouvoir faire des chargements très aérés.


Effectivement, j'ai commencé à réfléchir à un tel design.
Avec une zone de chargement large pour pouvoir enfiler une palette entière ou une palette coupée en 2 ou 3.
Si j'ai bien compris le fonctionnement d'un rocket stove, le tirage est suffisant pour que du bois chargé verticalement ne brule qu'à sa base et pas complètement.
Dans la plupart des stoves, la zone de chargement est carrée et la zone de post-combustion est circulaire ou carrée. Pour mettre des palettes, il faudrait surement avoir une zone de postcombustion rectangulaire (voir schéma ci-dessous) pour limiter la place que prend la chaudière et aussi pour que la montée en température puisse se faire en regard le volume...

Qu'en pensent les spécialistes du rocket stove qui passent par ici ?

Quelquechose comme ca :
Image
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 14/09/12, 11:36

cette alimentation par le haut marche bien uniquement a forte puissance

il y a risque que les palette prennent trop de place pour pas assez de bois et ne fasse pas un feux suffisant pour la dimension du foyer

je fais des essai de foyer a plaquette en brique ou en beton refractaire dans lequelle je peux ajoutter du bois en petit morceau et d'autre dechet combustible

l'alimentation automatique continue en plaquette garanti une très haute temperature
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8653
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 798

Message non lupar Ahmed » 14/09/12, 13:29

J'abonde dans le sens de Chatelot16; j'ajoute, et cela ne fait que renforcer sa remarque, que la prise d'air doit rester de dimension assez restreinte pour que la vitesse de l'air entrant conserve une vitesse suffisante pour assurer un fonctionnement correct (cette vitesse est limitée par le tirage naturel du conduit d'évacuation).
Sinon, le refoulement de la fumée et une combustion hasardeuse sont plus qu'à craindre.
L'entropie et l'expérience démontrent qu'il y a plus de chances qu'un dispositif quelconque foire plutôt qu'il ne fonctionne spontanément! 8)
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités