Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Brûleur à pellets bois sur une chaudiere fioul Buderus S115?

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
sapeur3873
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 57
Inscription : 03/01/11, 09:03
Localisation : isere-savoie

Message non lupar sapeur3873 » 22/08/13, 08:55

bonjour,

oui le réglage est assez délicat, et je n'ai pas eu la possibilité pour le moment de faire des mesures avec des appareils de mesure de CO et O2

la Pocket coute dans les 150€, il existe aussi apparemment un logiciel dans le même ordre de prix, mais qu'i n'apporterai pas grand chose de plus.
l'avantage de la Pocket et de pouvoir réduire les paramètres concernant le nombre de granulé et la fréquence, (je n'ai pas besoin d'une 25KW mais entre 10 et 18kw cela devrait suffire pour l'hiver.

pour le taux de cendre, b-max a dit, si ca fume noir pas assez d'air, si trop d'imbrulé = trop d'air, mais a valider avec une sonde

92.6% de rendement c'est super...
tu as les autres valeur 0² et CO?
0 x

sapeur3873
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 57
Inscription : 03/01/11, 09:03
Localisation : isere-savoie

Message non lupar sapeur3873 » 22/08/13, 19:33

je viens de m'équiper d'un appareil pour mesure C0, 02 etc.
j'en ai trouver un pas très cher sur le bon coin en état de marche.
il serait sympa de pouvoir comparer nos valeurs.

pourrait tu mettre les valeurs que tu avais eu lors de tes premier réglage?

merci
0 x
sapeur3873
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 57
Inscription : 03/01/11, 09:03
Localisation : isere-savoie

Message non lupar sapeur3873 » 06/11/13, 17:52

l'hiver arrivant, je relance un peu le sujet...

j'aurais besoin de lumiere:

ma Pocket de réglage est tombé en rade j'en attend une nouvelle d'ici peu.
mais j'avais régler avant qu'elle ne me lâche une puissance de bruleur moindre!
et je ne peut pour le moment pas modifier ces réglages.

comme il fait froid j'ai donc mis le chauffage et je me suis apercu que j'avais une consommation de pellet enorme par rapport a mes besoins en chauffage (presque 1 sac par jour en ce moment).

je me suis donc lancé dans des essais et j'ai fait des relevés!

uniquement chauffage de l'eau chaude sanitaire
avec mes réglages actuel (ou je dois avoir un bruleur régler sur environ 18 ou 20kw ) (4 secondes de pellets toutes les 35).

Cas numéro 1 avec mes relages:
température chaudière de départ 20°C
température ECS départ 37°c
mise en route pompe de circulation a partir de 50°C
température chaudière pour arrêt bruleur 61°C
temps de fonctionnement 53min

Cas numéro 2 avec mes réglages mais en faisant une demande manuel de 1 ou 2 sec en plus entre chaque demande
je devrais avoir une puissance d'environ 25kw
les conditions étaient exactement les mêmes

température chaudière de départ 20°C
température ECS départ 37°c
mise en route pompe de circulation a partir de 50°C
température chaudière pour arrêt bruleur 61°C
temps de fonctionnement 21min


j'estime la consomation de pellet pour le cas numero 1 a 2.8kg
pour le cas numero 2 a 1.5kg

ma question est la suivante,
on dit qu'il faut effectuer des cycles long au bruleur pellet que c'est meilleur pour le rendement, mais je vois que avec une puissance trop limité je consomme finalement beaucoup plus.
est ce que quelqu'un peut me donner une explication par rapport a cela?

j'ai fait un relever toutes les minutes et des jolies courbes.
on voit tres bien que le bruleur en reglage normal est un peu juste pour arriver a faire chauffer l'eau correctement, il lui faut donc plus de temps et donc une consommation plus importante!
0 x
dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2031
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 40

Message non lupar dirk pitt » 06/11/13, 18:35

ce qui compte, c'est l'energie injectée et le rendement.
si tu fais 10kw pendant 1h ou 20kw pendant 30mn, c'est la même chose et tu devrais consommé la même quantité de pellet SAUF si dans un des cas, il y a des pertes parce que ça brule mal ou parce que les fumées sont plus chaudes ou plein d'autres raisons, là tu auras une conso plus importante.
il faut donc identifier a quelle puissance ton bruleur a le meilleur rendement. comme ces bruleurs sont "universel" il ne sont donc pas adaptés au foyer de la chaudiere pour toutes les puissances.
0 x
Image
cliquez ma signature
dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2031
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 40

Message non lupar dirk pitt » 07/11/13, 08:44

dirk pitt a écrit :ce qui compte, c'est l'energie injectée et le rendement.
si tu fais 10kw pendant 1h ou 20kw pendant 30mn, c'est la même chose et tu devrais consommé la même quantité de pellet SAUF si dans un des cas, il y a des pertes parce que ça brule mal ou parce que les fumées sont plus chaudes ou plein d'autres raisons, là tu auras une conso plus importante.
il faut donc identifier a quelle puissance ton bruleur a le meilleur rendement. comme ces bruleurs sont "universel" il ne sont donc pas adaptés au foyer de la chaudiere pour toutes les puissances.


méfie toi aussi de faire les tests exactement dans les mêmes conditions, ce qui n'est pas aussi facile que ça en a l'air.
par exemple, je te conseille de faire des essais uniquement sur la montée en température de l'eau de chaudiere, avec circulateur de chauffage et d'ECS coupés, ce sera plus reproductible.
0 x
Image

cliquez ma signature

sapeur3873
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 57
Inscription : 03/01/11, 09:03
Localisation : isere-savoie

Message non lupar sapeur3873 » 07/11/13, 08:59

j'ai fait les test dans les même conditions, uniquement sur la monté en température de l'ecs.
sachant que dans les 2 cas les températures de départ et d'arrêt étaient les mêmes.
mais même sur la simple monté en température de la chaudière jusque 50°C avant que le circulateur ne se mette en route, j'ai une différence de 4 min.

a Dirk pitt:

pour revenir a la consommation de pellet,
si mon bruleur est régler en sous dimensionné (pas assez de puissance), lorsque l'eau va circuler dans la chaudière pour faire l'échange thermique elle prendra toutes les calories presentes.
si il n'y en a pas assez pour lui faire une élévation de temperature suffisante, elle repartira avec uniquement ce qu'elle a pris (on est pas au rendement nominal de la chaudiere, (vitesse de l'eau pour l'échangeur en fonction du température de corps de chauffe).
je vais donc mettre bcp plus de temps a chauffer et en plus entre temps l'eau va reperdre ses calories (dans la maison ou l'ecs).
je vais donc aussi envoyer pendant tout ce temps des calories a la cheminé.

maintenant pour la même vitesse de circulation d'eau(je suis déjà au mini) j'augmente la puissance du bruleur, il y aura plus de calorie a recuperer en 1 passage dans le cricuit, et donc chauffage plus rapide et moin de perte envoyé a la cheminé.
est ce que j'ai tort?
0 x
dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2031
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 40

Message non lupar dirk pitt » 07/11/13, 10:12

je pense que ton raisonnement n'est pas vraiment correct. ce n'est pas si simple.
l'energie transmise a l'eau du corps de chauffe est prise une fois pour toute, que cette energie soit forte ou pas.
par contre, il y a surement des températures ou l'echangeur est plus efficaces, des dimensions de flamme plus efficaces que d'autres, etc.
mais a l'inverse, toutes les pertes sont plus grandes lorsque la température est plus élevée.
il y a donc une valeur optimale de la puissance qui permet de transferer de maniere la plus efficace l'énergie de la flamme a l'eau.
mais cette valeur n'est pas forcement meilleure avec plus de puissance et moins bonne avec moins de puissance.
il faut faire des essais (répétés pour etre sûr de retrouver la même valeur) a plusieurs puissance pour determiner l'optimum.
0 x
Image

cliquez ma signature
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11369
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3418

Message non lupar Did67 » 07/11/13, 19:51

Avec fort probablement le fait que sur une chaudière "fuel" équipée en bruleur pellets, les echangeurs sont conçus pour les très hautes températures d'une flamme "fuel" ; les pellets donnent une chaleur probablement nettement plus douce...

Plus le feu de pellets est "ralenti" et sans doute moins efficaces sont les échangeurs, sous-dimensionnés pour du pellets.

Pour s'en convaincre, ouvrir une chaudière à fuel et ouvrir une chaudière à pellets avec tous les "tubes" échangeurs + nettoyage automatique de ces tubes... afin de bien récupérer les calories à plus basse température.

Peut-être mesurer la temp de sgaz à la sortie ?
0 x
sapeur3873
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 57
Inscription : 03/01/11, 09:03
Localisation : isere-savoie

Message non lupar sapeur3873 » 07/11/13, 20:13

Je crois que tu as raison did67.

la température des gazs est conformes a ce que j avais en fioul 180C.
0 x
sapeur3873
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 57
Inscription : 03/01/11, 09:03
Localisation : isere-savoie

Message non lupar sapeur3873 » 08/11/13, 07:07

en effet je pense que la chaudiere fioul a besoin d'une plus grande puissance.

il ne faut pas raisonné pellet avec ce genre d'adaptation mais fioul.

je vais juste raisonné en terme de pellet sur le maintien de la flamme.

sachant que le bruleur a 5 puissance, qui varient automatiquement en fonction de l'approche de consigne.

l'idee est de faire
P5 = maxi ou presque (24kw)
P4 = 30% de moins 18 kw
P3 = P2 = 10kw
P1 qui sert aussi a mettre le bruleur en modulation je voudrais essayer de reduire l'arrivé de pellet au minimum et maintenir uniquement une petite flamme pour maintenir le pellet en route et un crop de chauffe qui ne refroidit pas.

le principe c'est que quand la chaudiere chauffe l'ecs le matin, une fois qu'elle a atteint la temperature chaudiere desiré , elle arrete le bruelur et fait circuler l'eau pour finir de faire monter la temperature de l'ecs, cela lui prend environ 15 a 20 min environ et ensuite elle redémarre le bruleur pour chauffer le circuit de chauffage,
l'idee est de garder dans ce laps de temps la puissance minimum du bruleur allumé, ce qui fait qu'il va redemarrer tres vite et chauffer le circuit de chauffage plus rapidement.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités

Recherches populaires