Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Brûleur à pellets bois sur une chaudiere fioul Buderus S115?

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11369
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3418

Message non lupar Did67 » 05/06/13, 17:32

Oui, en effet. Tu as 100 % raison.

J'étais dans la lune !
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46705
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 358
Contact :

Message non lupar Christophe » 05/06/13, 18:35

dirk pitt a écrit :c'est quasi impossible a faire au pif.


Belle remarque Dirk, je la note :)

Pour ceux qui veulent pas de pif, y a ceci: tableau pour le calcul thermique du K bâtiment
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11369
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3418

Message non lupar Did67 » 05/06/13, 18:38

Juste pour expliquer ma "pensée" : certains calculateurs (pproximatifs, on est d'accord), se basent sur une appréciation que je qualifie de "au pif" : pas isolé, isolation faible, moyenne, bonne... Donc reprennent peu ou prou les bases du classement énergétique...

D'ailleurs à l'inverse, un diagnostiqueur DPE fait cela de manière non intrusive. Donc, pour moi, du pif.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46705
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 358
Contact :

Message non lupar Christophe » 05/06/13, 18:40

Donc did67 si je te suis l'inverse du pif c'est aussi le pif? :cheesy:

ps: un exemple de calcul thermique du niveau d'isolation K (de ma cave)
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11369
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3418

Message non lupar Did67 » 05/06/13, 19:02

Un DPE, oui, pour moi, c'est "du pif déguisé en chose scientifique par l'utilisation d'un software et d'un portable"

Dans la mesure où on ne sait pas ce qu'il y a dans les paroies, l'étanchéité des huisseries, etc... c'est un calcul grossier (plus ou moins - car il y a de scas où les données sont "assez" connues - si on "diagnostique ma maison, je peux donner la "composition" des murs mais dans quel état est la LDV sous mes tuiles ???]

Et l'oridnateur, les jolis hsitogrammes et la belle facture n'y changeront rien.

Donc oui, c'est du pif !

Ton beau tableau commence par 5 ou 6 lignes appelées "hypothèses".

Tu conclus donc que ce que tu as calculé vaut exactement ce que valent tes hypothèses...

[sur tout à fait autre chose : je fais des tableaux pour mes budgets prévsionnels ; environ 32 personnes ; au mois d'octobre de l'année n pour toute l'année n+1 ; jusqu'il y a peu, je prenais la masse salariale de l'année n, corrigeait d'un peu plus ou d'un peu moins en fonction des arrivées des départs ; et je teombais à très peu de chose près ; là, on me demande de faire le tableau individuel, par tête de pipe ; au bout de calculs monstueux, je tombe sur quelque chose qui n'est absoluement pas plus précis !!! Donc ce n'est pas le calcul qui fait le résultat ; c'est la précision des données utilisées]
0 x

sapeur3873
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 57
Inscription : 03/01/11, 09:03
Localisation : isere-savoie

Message non lupar sapeur3873 » 05/06/13, 21:13

je suis assez d'accord avec ce que dit did67.

et oui je pense que le chauffagiste specialiste chaudiere bois/pellet devait me le faire par experience.

j'avais contacté certains chauffagiste bois/pellets pour savoir si ils avaient deja fait le genre d'installation que je veux faire...

aucun dans le coin ne la fait.
mais j'ai trouve des personnes qui avait deja fait cette modif...

aujourd'hui 4T de pellets acheté et descendu a la cave...
mon mini silo qui contient 11 sac soit 165kilos est rempli.

j'ai fait un test de brulage juste pour voir un cycle simple de focntionnement...
allumage :environ 2min (j ai simulé la flamme pour le detecteur par une lampe de poche sur le capteur)
brulage normal: pendant 5min l'alimentation des pellets se fait 5 a 6 sec toutes les 45 secondes environs...
arret:environ 5 min.. ou seul le ventilo tourne... je suppose que c'est pour finir de bruler les pellets qui sont dans le gobelets.
je risque donc d'avoir un depassement significatif de la consigne...
a voir

je suis donc pret a passer ma chaudiere au pellet.

et je vais essayer de reduir au maximum les differente plage de puissance, je n'ai pas beosin de 25KW mais 15KW au maxi serait suffisant.
0 x
sapeur3873
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 57
Inscription : 03/01/11, 09:03
Localisation : isere-savoie

Message non lupar sapeur3873 » 11/06/13, 08:36

ET voila j'ai installé le bruleur a pellet en lieu et place du bruleur fioul...
ca fonctionne au poil.
j'ai réduit légèrement la puissance du bruleur, il monte en température.

il lui faut environ 30 min pour monter la chaudière de 30°C a 63°C pour faire l'eau chaude sanitaire. le circulateur pour ecs ne démarre que a partir de 45°C.

le temps de démarrage est évidemment plus long que le fuel et la montée en puissance est plus progressive.

les réglages du bruleur ne sont pas parfait, je me retrouve avec les fines poussières en fond de pot de combustion grisatre (ca c'est parfait)
mais aussi avec des petits pellets imbrulés.. en 3 jours ca me fait une petite poignée de depot.. sachant qu'il ne tourne 1 heure par jour.

je met en cause 2 points:
- une combustion pas parfaite (pour ca j'attend d'avoir l'appareil pour faire les réglages)
- je pense que quand les nouveaux pellets arrive (toutes les minutes) ils poussent les vieux en bout de grille, et avec la ventilation ils tombent...
la grille est bien légèrement relevé au bout, mais peut être pas assez.

qu'en pensez vous?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11369
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3418

Message non lupar Did67 » 11/06/13, 13:31

sapeur3873 a écrit :
il lui faut environ 30 min pour monter la chaudière de 30°C a 63°C pour faire l'eau chaude sanitaire. le circulateur pour ecs ne démarre que a partir de 45°C.

..... /....

mais aussi avec des petits pellets imbrulés.. en 3 jours ca me fait une petite poignée de depot.. sachant qu'il ne tourne 1 heure par jour.


1) le démarrage du circulateur à 45° : attention, risque de retours d'eau froide, donc de condensation dans les échangeurs de la chaudière ; selon la chaudière, risque de corrosion...

[les chaudières "top ten" ne déclenchent pas, en général, sous 60°, pour cette raison = procédure "anti-condensation"]

2) c'est dans doute des pellets mal brulés au démarrage de la combustion, poussés par les suivants qui ont eux le temps de bruler... et d'être réduits en cendres.
0 x
sapeur3873
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 57
Inscription : 03/01/11, 09:03
Localisation : isere-savoie

Message non lupar sapeur3873 » 11/06/13, 18:37

pour ce qui est de la temperature de demmarrage de la pompe (sachant que je chauffe mon eau a 55°C) et que la chaudiere monte au maxi a 60 voir 65°C si l'eau est tres froide, il serait difficile d'enclencher la pompe si tard.
n'ayant pas de vanne 3 voie motorisé, c'est la chaudiere qui regule la temperature de l'eau dans le circuit et donc je peut avoir de l'eau a 30 comme a 70°C suivant la temperature interieur et exterieur, donc le circulateur demarre des que possible, c(est la chaudiere qui le gere)!


pour ce qui est des pellets.
j'ajoute une photo de ma chambre de combustion apres 30 min.
Image

Image
on voit pas tres bien, mais il y a pas mal de residu non brule.

le principe de fonctionnement du bruleur etant assez basique je me pose des questions...

je parle en regime normal, une fois qu'il a demarre:

il fait tourner toutes les X secondes la vis sans fin pendant Y secondes pour faire tomber des pellets dans le pot de combustion.

les parametres de bases etait
X= 45.0s
Y= 6.5s
donc toutes les 45s, la vis tournée pendant 6.5s

j'ai modifier ces parametres pour reduire la puissance (et aussi la vitesse du ventilo)
X = 60.0
Y = 5.2

pour chacune des puissance du bruleur je peut jour sur Y seulement et la vitesse du ventilo.

etant donne le principe, l'arrivé de nouveau pellet en paquet, froid, dans le pot de combustion ne doit pas etre top?
ne serait t'il pasplus judicieux d'avoir des pellets qui arrive plus souvent mais moins nombreux?
avec un parametre du style
X= 20 s
Y= 2 sec

tyoutes les 20 sec on met 2 sec de pellets?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11369
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3418

Message non lupar Did67 » 11/06/13, 21:20

Très franchement, je ne sais pas. Mais je pense que oui.

Sur ma chaudière, avec un système "volcan" (les pellets arrivent par le dessous), le fonctionnement est en effet de quelques secondes d'arrêt / quelques secondes d'amenée (le programme calcule en dixièmes de sec - genre 83 puis 57 dixièmes de seconde ; les deux données varient en fonction de la modulation, qui comprend 17 niveaux)
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités

Recherches populaires