Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Avis, test et photos IR de l'Arctic Air Ultra (mini climatisation cube à évaporation)

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50377
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 934

Re: Avis, test et photos IR de l'Arctic Air Ultra (mini climatisation cube à évaporation)

Message non lupar Christophe » 30/06/19, 12:18

Voilà les caractéristiques d'un brumisateur à ultrason à moins de 10€...

Matériau : En alliage d'aluminium.
Tête du nébuliseur : une tête.
Tranches du nébuliseur : 20 pièces (incluses).
Capacité de sortie : 400 ml/h.
Tension en fonctionnement : 24 V CC.
Meilleure position d'immersion dans l'eau : 5 cm.
Dimensions du produit :
Diamètre : 4,6 cm.
Largeur : 4 cm.
Longueur du câble : 1,3 m.

Adaptateur d'alimentation USA (avec adaptateur UE).
Alimentation : 100-240 V CA 50/60 Hz.
Sortie : 24 V DC, 1 A.


0,4 L/h d'évaporation = 400/3600 * 2450 = 270 Watts...
Pour 24W consommé (max). On reste donc dans le même ordre de grandeur de COP...

Ajouter un ventillo de PC de 10W-15W...(ce qui est déjà pas mal) où simplement faire un réservoir collé à un ventilo classique...

La plus grande difficulté technique sera de maintenir le niveau d'eau d'immersion optimum.

Sinon existe des ventilateurs "haut" de gamme (= 100 à 350€ donc le prix d'une vraie clim...si on cherche bien) qui proposent un système de brumisation intégré...avec des réserves de plusieurs litres...

Un modèle à 350€ a ses caractéristiques:

Rafraichit une surface de 50m² de plus de 10°c
Autonomie jusqu'à 5h grâce à son réservoir de 10L
3 vitesses et réglage du débit de brume
Watt: 100 Watts


Si on considère tous ces chiffres comme réels (pas sur)...On a donc une puissance frigo d'évaporation de:

2 L/h d'évaporation = 2000/3600 * 2450 = 1350 Watts...
Pour 100W consommé (max). On reste donc dans le même ordre de grandeur de COP... :mrgreen:

Mais 350€ c'est le prix des première vraies clim mobile (et réversible en hiver...suffit de la foutre dehors!! :cheesy: )...alors l'argumentaire d'achat n'est plus qu'aux économies à l'usage...donc perso je m'abstiendrai de mettre 350€ dans un ventilateur à brumisation...

Un des plus petit modèle que j'ai vu consomme dans les 800W pour 2,1 kW froid...

Le climatiseur portable qui rafraîchit jusqu’à 2,1 kW en classe A tout en garantissant un impact minimum sur l’environnement. Déplacez-le où vous voulez ou prêtez-le à qui vous voulez grâce à son design compact : 35cm de largeur sur seulement 70cm de hauteur.

Puissance frigorifique nominale: 2,1 kW *
Puissance frigorifique: 8.000 BTU/h**
Classe d’efficacité énergétique: A*
Coefficient d’efficacité énergétique nominal: EER 2,7*
Capacité de déshumidification: 1,8 l/heure***
Gaz réfrigérant R290 charge 0,13 kg
Niveau de pression acoustique min-max dB(A) 47-52****
Niveau de puissance acoustique dB(A) 63*****
Tuyau souple pour l’évacuation à l’extérieur de l’air chaud 1500 mm * 150 Ø
Aucun bac: élimination automatique des condensats
Télécommande multifonctions
Ecran LCD
Programmation possible jusqu’à 12h
Poignées latérales pratiques
Kit fenêtre fourni
Roulettes

* Conditions d’essai: les données se réfèrent à la norme EN14511
** 35° C / 80%UR
*** 30 / 27,1°C (DB/WB) en mode déshumidification
**** Déclaration données test en chambre semi anéchoïque à 2 m de distance
***** EN12102


ps: pardon faut plus dire COP en cas de machine frigo mais EER...
1 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8271
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 705

Re: Avis, test et photos IR de l'Arctic Air Ultra (mini climatisation cube à évaporation)

Message non lupar Ahmed » 30/06/19, 14:46

Tu écris:
La plus grande difficulté technique sera de maintenir le niveau d'eau d'immersion optimum.

C'est facile d'installer une réserve avec le tuyau qui plonge dans la cuve du nébuliseur et qui, par siphonnage (comme les abreuvoirs à poules), ajuste en permanence le niveau d'eau, après un réglage par tâtonnements...
Sinon, pour ceux qui voudraient une installation plus ambitieuse... et pour pas cher (là vous charriez carrément!), voila ce que j'avais fait: une petite pompe de distributeur automatique de boissons*, une rampe en pvc "pression"** , des tés à coller et des gicleurs*** de brûleur à mazout... Moins cher, tu meures! Et question efficacité, juste un poil moins performant (il subsiste un peu de micro gouttes qui ne gênent généralement en rien) que le système américain dont je me suis inspiré en simplifiant outrageusement et qui coûtait la peau des fesses...

* De récupération...
** C'est plus épais que du tuyau d'évacuation, mais ça se bricole aussi facilement.
*** La pompe de distributeur de boissons et celle des brûleurs fonctionnent toutes deux à 10 bars: c'est lorsque j'ai appris cette correspondance que ça a fait tilt dans ma petite tête! :idea:
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5159
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 389
Contact :

Re: Avis, test et photos IR de l'Arctic Air Ultra (mini climatisation cube à évaporation)

Message non lupar izentrop » 30/06/19, 16:15

Christophe a écrit :2 L/h d'évaporation = 2000/3600 * 2450 = 1350 Watts...
Pour 100W consommé (max). On reste donc dans le même ordre de grandeur de COP...
Le beurre et l'argent du beurre :?:

C'est 2250 j/g la chaleur latente de vaporisation à pression atmosphérique, 1250 Wh pour 2 l et pas des watts.

Cette énergie n'est pas tirée de nul part, mais de l'air ambiant. :mrgreen:

La capacité thermique massique de l'air étant de 1004 J/kg/K, il faut refroidir 1494 kg (1156 m3 ) d'air de 3°C pour obtenir l'énergie nécessaire, sinon très vite ça s'arrêtera dès que l'hygrométrie dépassera les 60 % (dans une pièce de 40 m3) ... Sinon faudra ouvrir les fenêtres en grand et laisser entrer l'air chaud extérieur :twisted:
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50377
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 934

Re: Avis, test et photos IR de l'Arctic Air Ultra (mini climatisation cube à évaporation)

Message non lupar Christophe » 30/06/19, 16:41

izentrop a écrit :C'est 2250 j/g la chaleur latente de vaporisation à pression atmosphérique


Sauf que cette valeur dépend de la température AUSSI...

A 100°C c'est 2250 j/g...à 20°C cela monte à 2450 j/g, tu veux encore me donner des leçons? Une preuve de plus que tu ne maitrises pas vraiment le sujet...mais je crois qu'on ne sera définitivement pas d'accord dans cette discussion, je te laisse donc dans tes errements thermodynamiques...avec tes jugements personnels qui vont avec :evil:

https://energieplus-lesite.be/theories/ ... r-latente/

À noter que la chaleur de vaporisation varie en fonction de la température de l’eau qui s’évapore : de 2 257 kJ/kg à 100°C, la chaleur de vaporisation est de 2 454 kJ/kg à 20°C et de 2 501 kJ/kg à 0°C. Il est donc un peu plus facile pour une goutte de passer à l’état vapeur lorsqu’elle se trouve déjà à 100°C.


Image

Tiens, ton pote phd ne vient plus? :mrgreen:
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
phd
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 7
Inscription : 25/06/19, 19:34
x 2

Re: Avis, test et photos IR de l'Arctic Air Ultra (mini climatisation cube à évaporation)

Message non lupar phd » 30/06/19, 17:53

Bien sûr que si il est là phd.

Mais bon, c'est un poil compliqué avec un type comme vous. Car bien sûr, vous possédez La Vérité. Le chef parle et tout l'aéropage applaudit. Ben non. Désolé

Par contre, en ce qui me concerne, je vais rester courtois, pour changer.

Donc reprenons point par point dans ce fatras.

toi tu fais rire tout le monde avec cette comparaison puisque tu confonds visiblement humidité contenue dans l'air et vapeur d'eau...


Je vais pas répondre mais juste donner un lien, je suppose encore des guignols
http://www.meteofrance.fr/prevoir-le-te ... s/humidite

Saisis tu l'absurdité de ta comparaison entre ces 2 points de rosée si l'humidité de l'air condensait à partir de 47°C...tous les murs intérieurs des maisons, plus froid que 47°C, seraient constamment sous le point de rosé et donc dégoulinants de condensation!


Il n'y a pas d'absurdité car je ne parlais pas des mêmes choses. Dans le premier post, j'évoquais le traitement d'air avec les différentes réactions de l'humidité naturellement présente dans l'air sous forme de vapeur en fonction de sa situation, l'humidité relative d'un air représentant le poids de vapeur contenu en fonction d'un %, les 100% représentant le poids de saturation.
Alors que dans le second, je répondais à une question sur la condensation dans les chaudières où la situation est complètement différente puisque dans ce cas, une quantité importante de vapeur liée à la combustion a été rajoutée et donc n'a plus rien à voir avec le premier cas.

Le seul cas où cela existe une condensation de vapeur d'eau dans une maison c'est quand on fait bouillir de l'eau dans la cuisine...car là c'est bien de la vapeur d'eau qu'on condense! Et quand on prend une douche, le miroir (et n'importe quelle autre surface) peut condenser l'humidité de l'air car l'air gagne fortement en humidité sans que les surfaces aient le temps de se réchauffer suffisement et peut même devenir saturé (brouillard) dans le cas de longue douches chaudes...


Alors là pour le coup, je pense que justement, il ne faut pas montrer ceci à un spécialiste. Je ne connais que 3 états de l'eau : vapeur, liquide et solide. L'état humidité n'existe pas.
D'ailleurs pour reprendre vos deux exemples qui sont bien sûr parlants, ce n'est pas le fait de faire bouillir de l'eau qui la fait systématiquement condenser mais l'ébullition ajoutant un poids d'eau à l'air ambiant augmentera d'autant le point de rosée correspondant. C'est d'ailleurs le même phénomène pour la douche mais pour vous ce n'est plus de la vapeur.

tu veux encore me donner des leçons? Une preuve de plus que tu ne maitrises pas vraiment le sujet...mais je crois qu'on ne sera définitivement pas d'accord dans cette discussion, je te laisse donc dans tes errements thermodynamiques...avec tes jugements personnels qui vont avec


Et là franchement, c'est le pompon. Le chef a raison et connaît absolument tout de l'air et de son traitement. Ne serait-ce pas un peu d'égo surdimensionné ? Je crois savoir que vous avez une certaine connaissance du sujet de l'injection d'eau dans les moteurs, encore que le terme est un peu inapproprié. C'est un sujet très spécifique et vraisemblablement très intéressant mais cela ne vous permet pas de prétendre que vous connaissez tout dans ces domaines si spécifiques.

Il en va de même entre la combustion d'un carburant dans une chaudière et dans un moteur, même s'il existe des points communs, ce sont deux applications très différentes et les spécialistes de l'un ne sont pas les spécialistes de l'autre.

Je n'espère même pas vous convaincre, par contre ce dont je suis sûr, c'est que l'on peut apprendre à tout âge, encore faut-il l'admettre.

Cordialement, phd
0 x

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5159
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 389
Contact :

Re: Avis, test et photos IR de l'Arctic Air Ultra (mini climatisation cube à évaporation)

Message non lupar izentrop » 30/06/19, 20:15

Christophe a écrit :https://energieplus-lesite.be/theories/l-enveloppe/les-echanges-de-chaleur/la-chaleur-sensible-et-la-chaleur-latente/
À noter que la chaleur de vaporisation varie en fonction de la température de l’eau qui s’évapore : de 2 257 kJ/kg à 100°C, la chaleur de vaporisation est de 2 454 kJ/kg à 20°C et de 2 501 kJ/kg à 0°C. Il est donc un peu plus facile pour une goutte de passer à l’état vapeur lorsqu’elle se trouve déjà à 100°C.
Ok, tu doit avoir raison pour ça, je m'était fié à ce tableau https://www.thermexcel.com/french/tables/vap_eau.htm, ou par exemple, ligne 2, 24.1°ne correspond plus à 1 bar, mais 0.03 ?

Par contre, ça veut dire que pour évaporer 2 l d'eau, 'il faut refroidir par plus de volume d'air que les 1156 m3 calculés précédemment.

Qu'en pense phd ?
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
phd
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 7
Inscription : 25/06/19, 19:34
x 2

Re: Avis, test et photos IR de l'Arctic Air Ultra (mini climatisation cube à évaporation)

Message non lupar phd » 30/06/19, 21:36

Tout à fait, il a parfaitement raison. Cela dépend d'ailleurs aussi et surtout de la pression atmosphérique, les fluctuations liées à la météo ou à l'altitude vont changer la donne.

Donc dans la pratique, on prend des valeurs moyennes pour être certain que cela fonctionne dans tous les cas de changement météo. Et pour l'altitude, il faut revoir les paramètres, tous !
le lien ci dessous vous donnera quelques indications.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Variation ... 27altitude

phd
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50377
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 934

Re: Avis, test et photos IR de l'Arctic Air Ultra (mini climatisation cube à évaporation)

Message non lupar Christophe » 01/07/19, 00:10

phd a écrit :Mais bon, c'est un poil compliqué avec un type comme vous. Car bien sûr, vous possédez La Vérité. Le chef parle et tout l'aéropage applaudit. Ben non. Désolé

Par contre, en ce qui me concerne, je vais rester courtois, pour changer.

Donc reprenons point par point dans ce fatras.


Je répondais à izentrop qui ne manquait pas de me faire des pics perso, confondait condensation de chaudière et d'air ambiant et étalait sa mauvaise foi...sans le reconnaitre...

Bref...pourquoi prendre pour toi la (les) réponse(s) que je lui faisais?

Les dernière mesures que j'ai faite ont confirmé qu'on a 100W de puissance d'évaporation...pour 7,5W consommés...ce qui valide le concept. So what? Et étrangement aucun de vous 2 n'a réagit sur ces mesures...

Évidement la puissance froide reste limitée (je n'ai jamais prétendu l'inverse: sauf que ma 1ere mesure était majoré car basé sur des mesures optimistes et des chiffres constructeur pas forcément réalistes....Donc je dis tant mieux si grâce à vous j'ai fais une mesure plus précise et réaliste!).

Bref en refroidissement direct c'est mieux qu'un ventilo de 50W...

On a encore besoin de tourner en rond là?
1 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5159
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 389
Contact :

Re: Avis, test et photos IR de l'Arctic Air Ultra (mini climatisation cube à évaporation)

Message non lupar izentrop » 01/07/19, 02:01

J’avoue que je suis allé cherché des calculs plus compliqués que toi sur ce ventilateur d'air humide qui s'apparente à un mini brumisateur.
Comme il s'agit d'une éponge humide qu'on sèche par ventilation forcée, ses calculs sont tout à fait indiqués :
Le séchage du linge à température ambiante

Tu dois faire partie des plus satisfaits apparemment :
- https://www.capital.fr/votre-argent/arc ... le-1300899
- Avis clients amazone
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
phd
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 7
Inscription : 25/06/19, 19:34
x 2

Re: Avis, test et photos IR de l'Arctic Air Ultra (mini climatisation cube à évaporation)

Message non lupar phd » 01/07/19, 07:52

Alors là, pour le coup, je vais prendre la défense de notre testeur, car je ne pense pas que l'on puisse mettre en doute son sérieux. Et pour le résultat obtenu, je valide. Et vous remarquerez que les résultats donnés le sont en W, afin que tout le monde comprenne.

J'ai bien aimé l'article sur le séchage du linge. J'espère quand même que l'auteur n'a pas déposé un copyright :cheesy: .

Et puis c'est quoi cette maladie d'utiliser les joules. Çà a beau être la norme ISO. Personne dans la profession ne l'utilise. C'est vrai que ça permet de se la péter un peu. Le gars va aller s'acheter une chaudière de 82800 joules. C'est encore plus marrant pour la forte puissance. Comme une centrale d'air de 1.62e9 joules.

Quant aux avis sur amazon ou autres, plus personne ne peut s'y fier, surtout dans un domaine comme celui là.

Alors aujourd'hui, ce matin, dans mon habitation, j'ai relevé 23°C et 72% de HR. Un temps orageux,quoi. L'appareil fonctionne encore ?? Et dans mon sous-sol, le sol est mouillé avec des flaques d'eau par endroits. J'ai débranché mon chauffe-eau thermodynamique de ses conduites afin de le faire respirer dans l'air du sous-sol. Il condense un max et ce n'est pas encore suffisant.

phd
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités