Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Accumulation chaleur 1er étage maison en été - solutions?

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
ojal
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 66
Inscription : 13/10/07, 16:28

Accumulation chaleur 1er étage maison en été - solutions?

Message non lupar ojal » 27/04/16, 10:49

Bonjour,

J'habite une maison à étage avec un escalier central ouvert. La maison est équipée en électrique et l'isolation correspond à ce qui se faisait à sa construction pour une maison chauffée en électrique dans les années 1980. C'est du moellon doublé de plaques de plâtre avec une épaisseur d'isolant polystyrène. Le double vitrage est un double vitrage basique de l'époque. Les combles sont dits perdus, l'isolation est posée sur les plaques du plafond et aucune isolation n'est présente sous les tuiles.
L'hiver, tout va bien, aucune sensation de froid, mais c'est le confort d'été qui est à améliorer. En effet, si le RdC reste correct, il n'en est pas de même de l'étage et surtout de la pièce bureau d'une douzaine de m2 dans laquelle nous travaillons avec ma femme.
Nous avons fait renforcer l'isolation des combles il y a 3 ans, mais nous n'avons pas ressenti de différence en confort d'été... Je supposais - à tort? - que l'air très chaud des combles rayonnait sur les pièces de l'étage... Notre problème est surtout en fin de journée d'été quand nous avons ventilé les pièces durant la fraîcheur de la nuit et que la température monte progressivement au fil de la journée...
Je me demandais si ventiler les combles pour en extraire l'air hyper chaud qui s'accumule dans les combles apporterait du confort, mais pourtant je doute qu'avec l'épaisseur d'isolant que nous avons actuellement, cet air chaud arrive à traverser l'épaisseur de l'isolant...?
Avez-vous des pistes de réflexion ou des solutions car ce problème doit être une problème sommes toutes très classique?

Merci par avance pour vos réponses :)
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16041
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6457

Re: Accumulation chaleur 1er étage maison en été - solutions?

Message non lupar Did67 » 27/04/16, 11:37

Je pense qu'il y a un classique problème d'inertie thermique. Un manque de "matériaux" lourds capables de stcoker les calories qui rentrent malgré. Plus tu isoles (par l'intérieur) et moins tu auras de "masses" et plus les quelques calories qui passent quand même (notamment à travers les fenêtres de toit) vont provoquer un échauffement.

Peuvent se rajouter des effets de rayonnements, qui "traversent" l'isolation.

Je ne sais pas quelles sont les possibilités de rajouter de l'inertie thermique : murs intérieurs en briques ? doubler des cloisons toujorus avec des matériaux lourds, capables de stocker des calories ?

Ou si les murs extréieurs sont "massifs" (pierre, béton, briques), isoler par l'extérieur, de sorte à ce que cette "masse" soit située à l'intérieur de l'enveloppe isolante, et non pas à l'extérieur...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1893
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 82

Re: Accumulation chaleur 1er étage maison en été - solutions?

Message non lupar Gaston » 27/04/16, 11:46

S'il s'agit d'une pièce où vous travaillez, y a-t-il des sources de chaleur liées à ce travail (éclairage, ordinateur, machine, ...) ?

Dans ce cas, l'isolation peut aussi jouer contre vous en empêchant la chaleur dégagée de s'évacuer.

Une solution pourrait être d'organiser une circulation d'air avec une pièce d'un étage inférieur :?:
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Re: Accumulation chaleur 1er étage maison en été - solutions?

Message non lupar Obamot » 27/04/16, 13:44

ojal a écrit :Je me demandais si ventiler les combles pour en extraire l'air hyper chaud qui s'accumule dans les combles apporterait du confort, mais pourtant je doute qu'avec l'épaisseur d'isolant que nous avons actuellement, cet air chaud arrive à traverser l'épaisseur de l'isolant...?

Pour faire court, il semble qu'actuellement vous avez un pont thermique qui agit comme un accumulateur de chaleur (mur de façade):

— vous ne donnez pas l'épaisseur d'isolant polystyrène, mais à vous lire, ce dernier aurait été posé à l'intérieur de l'habitat entre le placo et le mur (c'est donc une ITI.) il ne devrait pas faire plus de 2 pouces.
— vous ne donnez pas l'épaisseur ni les types d'isolants en sous-toiture, ni ne savons comment ils ont été posés (des photos aideraient, surtout les zones de jointoiement entre isolant et contre la structure.)
— l'efficacité d'une isolation se mesure à la grandeur d'eXergie obtenue APRÈS isolation et finitions. Ce qui fait dire que relativement à l'inertie thermique, c'est la maillon le plus faible qui détermine les performances de l'ensemble.

J'en déduis que si ce qui précède est correct, il semble y avoir absence de continuité entre l'isolation de la toiture et les murs (les murs des combles ne sont dans ce cas pas isolés, ni de l'intérieur, ni de l'extérieur). Vos murs agissent donc — de haut en bas — comme des piles en accumulant de la chaleur, et par convection, celle-ci s'accumule en sous-toiture, ce qui fait que comme l'a suggéré Gaston, l'isolation joue contre vous, puisqu'elle permet d'accumuler la chaleur sous l'isolant!

C'est facile à vérifier l'été et le matin dès que le Soleil tape, avec un thermomètre laser/infrarouge (en faisant des relevés de températures sur les murs et notamment sur la face intérieure des murs des combles exposés au Soleil, et ce tôt pour que ce soit avant que l'accumulation se soit faite, ou même simplement en posant la main contre le mur chaque quart-d'heure depuis le levé du Soleil en notant les différence au fur et à mesure que la chaleur s'accumule intérieur/extérieur.) Le mur doit être progressivement de plus en plus chaud, avant même que la chaleur ne se soit accumulée dans les combles (il me semble que ce serait un bon indicateur pour comprendre le principe.) Dans un premier temps, si cette hypothèse est correcte, le mur devrait être vite chaud à l'extérieur, et moins chaud à l'intérieur (dans les combles).

Dans un cas comme celui-là, la seule solution est l'isolation par l'extérieur des murs de façade (ITE pour assurer la continuité d'avec l'isolation de toiture). Et là — si elle a été posée de façon hermétique (mais non-étanche) — votre consommation électrique devrait tomber à 2 ou 3 dixième de votre facture moyenne actuelle.

Sous réserve que vous n'ayez pas une ossature métallique.
Dernière édition par Obamot le 27/04/16, 13:56, édité 3 fois.
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4859
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 372
Contact :

Re: Accumulation chaleur 1er étage maison en été - solutions?

Message non lupar izentrop » 27/04/16, 13:47

Bonjour,
Des stores extérieurs pour les fenêtres au sud pour éviter les apports de chaleur solaire.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16041
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6457

Re: Accumulation chaleur 1er étage maison en été - solutions?

Message non lupar Did67 » 27/04/16, 14:46

Je rajoute à ce que j'ai écrit et qui a été écrit (en effet, stores extérieurs, en effet, si ordinateurs, il faut évacuer leur chaleur !) :

1) si les combles ne sont pas utilisés du tout, alors en effet, maximiser l'isolation à la fois contre la conduction (laine de verre ou mieux, laine de bois) ET écran antirayonnement (toile réfléchissante). Le toit est souvent, en été, un fer à repasser au-dessus de la tête (toucher des tuiles en plein été !).

2) On peut, en effet, "déporter" l'inertie en faisant circuler l'air ; c'est le principe du "puits provençal" (ou canadien). Mais si on a a porté de main, une cave, une grange en dur ou que sais-je, on peut en effet, s'en servir pour rafraichir en "important" l'air plus frais. Prafois des problèmes d'odeur et / où de poussières, moisissures ou araignées : cela peut se gérer en passant par un échangeur type VMC DF (double-flux).
0 x
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13802
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 532

Re: Accumulation chaleur 1er étage maison en été - solutions?

Message non lupar Flytox » 27/04/16, 23:06

Dans la vieille maison familiale, peu isolée (environ 15 cm de laine de verre hors d'age sur plafonette) ce problème de plafond désagréablement trop chaud l'été à été nettement amoindri en ouvrant en grand les 2 trappes d'accès aux combles non aménageables. Cela crée une" importante" circulation / aspiration d'air et la température baisse (d'environ 2°C ?) pour la nuit. On ouvre vers 19h00 et referme en allant se coucher.

On a essayé d'augmenter le phénomène en ajoutant un ventilateur dans la trappe, qui aspire dans la maison et rejette dans les combles. Cela marche peut être mieux...mais il y a le bruit en plus.... :lol:
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
ojal
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 66
Inscription : 13/10/07, 16:28

Re: Accumulation chaleur 1er étage maison en été - solutions?

Message non lupar ojal » 27/04/16, 23:46

Merci pour vos réponses :)

izentrop a écrit :Bonjour,
Des stores extérieurs pour les fenêtres au sud pour éviter les apports de chaleur solaire.
En fermant les volets, le problème est identique :(

Gaston a écrit :S'il s'agit d'une pièce où vous travaillez, y a-t-il des sources de chaleur liées à ce travail (éclairage, ordinateur, machine, ...) ?
Oui en effet, dans le bureau nous avons des sources de chaleur, mais même sans ces sources le problème existe; Par exemple si nous nous absentons une journée sans qu'il n'y ai une source de chaleur, la surchauffe est bien présente...

Gaston a écrit :Dans ce cas, l'isolation peut aussi jouer contre vous en empêchant la chaleur dégagée de s'évacuer.
Oui, j'ai aussi pensé à celà, mais dans le cas du plafond, en été, il fera toujours plus chaud dans les combles qu'au premier étage... Donc il nous faut bien une forte isolation au plafond... Difficile aussi de réduire l'isolation des murs :)

Gaston a écrit :Une solution pourrait être d'organiser une circulation d'air avec une pièce d'un étage inférieur :?:
Pas facile à mettre en place, mais à réfléchir...

Comment pourrais-je savoir si les combles qui doivent être souvent très chaud (plus de 50°C???) n’apportent pas de la chaleur à l'étage, malgré l'isolation qui a été renforcée - je crois qu'on a rajouté sur l'ancienne laine de roche une trentaine de cm de laine (de je ne sais plus quoi, un produit projeté comme de la ouate blanche). Le cas échéant, une ventilation forcée des combles devrait faire baisser leur température et peut être améliorer le confort de l'étage???
0 x
ojal
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 66
Inscription : 13/10/07, 16:28

Re: Accumulation chaleur 1er étage maison en été - solutions?

Message non lupar ojal » 28/04/16, 00:04

Obamot a écrit :— vous ne donnez pas l'épaisseur ni les types d'isolants en sous-toiture, ni ne savons comment ils ont été posés (des photos aideraient, surtout les zones de jointoiement entre isolant et contre la structure.)
Les combles se sont pas isolés, l'isolation est projetée sur les plaques de plâtre des plafonds de l'étage et cette isolation est sans rupture sur toute la surface de la maison en périphérie intérieure des moelleons.
L'isolation intérieure des murs vient en dessous de l'isolation du plafond et donc à ce niveau il n'y a pas de pont thermique...
Les façades accumulent la chaleur, on le ressent très bien en fin de soirée ou de l'extérieur on sent très bien la radiation émise surtout sur les faces sud et ouest...

L'hiver, j'arrive à mesurer avec un pont thermique des zones plus froides et donc des ponts thermiques, mais l'été, toutes les parois sont à la même température et je n'arrive pas à visualiser d'éventuels ponts thermiques... L'été, les écarts de température ne sont pas aussi importants qu'en hiver...

Je ne peux pas pour le moment envisager une isolation par l'extérieur, ni modifier l'isolation des murs...

Les pistes que j'ai seraient de ventiler les combles pour baisser la température puisqu'elle doit monter très haut, mais est-ce utile???
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4859
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 372
Contact :

Re: Accumulation chaleur 1er étage maison en été - solutions?

Message non lupar izentrop » 28/04/16, 00:10

ojal a écrit :Merci pour vos réponses :)

izentrop a écrit :Bonjour,
Des stores extérieurs pour les fenêtres au sud pour éviter les apports de chaleur solaire.
En fermant les volets, le problème est identique :(
Si les volets sont très chauds et en même temps les fenêtres sont ouvertes, la chaleur entre quand même.

Je parlais de stores vénitiens d'extérieur par exemple, qui laissent passer la lumière mais pas la chaleur.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités