Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Abaissement t° la nuit avec chauffage au sol : utile ou pas?

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
logredudon
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 42
Inscription : 08/11/08, 23:44

Abaissement t° la nuit avec chauffage au sol : utile ou pas?

Message non lupar logredudon » 08/09/10, 13:16

Bonjour,

Je dispose d'une chaudière granulés avec 2 circuits de chauffe.

RDC : chauffage au sol (réglé 20° C le jour, 18° C la nuit)
combles : radiateurs (réglés 19° C le jour, 17° C la nuit).



Mon ancien chauffagiste (et installateur) vient de partir en retraite.

Le nouveau, qui vient de faire l'entretien, en vérifiant mes réglages, m'a indiqué que pour la partie chauffage au sol il ne fallait pas faire d'abaissement de t° la nuit car ce n'était pas du tout économique.
Pour lui, la quantité de granulés utilisés pour réchauffer la dalle le matin après abaissement la nuit est supérieure à la quantité utilisée en maintenant la t° constante toute la journée.

Est-ce vrai ou non ? Que dois-je faire ?

Merci.
0 x

Avatar de l’utilisateur
tigrou_838
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 573
Inscription : 20/10/04, 11:25
Localisation : lorraine frontiere luxembourg

chauffage la nuit

Message non lupar tigrou_838 » 08/09/10, 13:47

salut,

je ne peux repondre a ta question, mais te faire partager mon experience.

sur mon chauffage sol avec reservoir tampon chauffé par le soleil, le thermostat du chauffage est toujours regler sur 18,5 jour comme nuit, cela permet de maintenir une temperature de maison sans differrence de temperature entre jour et nuit qui pour moi et ma faible reserve de chaleur fairai une trop grosse consommation de calories chaude le matin (a la mise en marche du programe jour).

pour toi c'est different vu que tu peux juste appuyer sur un bouton pour remonter ta temperature de quelque degrés.

le mieux de l'un ou l'autre, je ne sais pas, peut etre les pro du chauffage vont te repondre plus clairement.

tigrou
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 08/09/10, 14:42

Tout dépend de la constante thermique de la maison et du chauffage, soit le temps que la maison prend à se refroidir après arrêt du chauffage.
Si très court une ou deux heures (peu probable pour une dalle), on économise certainement!!
Si long un ou plusieurs jours on économise rien !!
Mais théoriquement on ne perd pas grand chose, vu que la maison ne se refroidit pas vite.
On peut perdre l'énergie de chauffage de la chaudière, mais il y a de quoi discuter sans fin !!

Au lieu de croire les affirmation, la mienne et celle du nouveau chauffagiste, faîtes la mesure de consommation de granulés, avec un peu plus de différence en température, 15 à 20°C, par grand froid. !!
A mon pif, la différence devrait être faible !!

En tout cas, avec absence longue, semaines, réduire le chauffage fortement, est une énorme économie, j'ai fait l'expérience personnelle chez moi !! Bon sens élémentaire.
Donc dés que l'absence est très supérieure au temps caractéristique de refroidissement de la maison, on gagne beaucoup !!
http://fr.wikipedia.org/wiki/Constante_de_temps
0 x
dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2081
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 66

Re: abaissement t° la nuit avec chauffage au sol : utile ou

Message non lupar dirk pitt » 08/09/10, 14:43

logredudon a écrit :Pour lui, la quantité de granulés utilisés pour réchauffer la dalle le matin après abaissement la nuit est supérieure à la quantité utilisée en maintenant la t° constante toute la journée.

Est-ce vrai ou non ? Que dois-je faire ?
.


ça ne peut pas etre le cas.
tout abaissement de température est un gain NET d'énergie, l'energie dépensée etant fonction de la différence de température entre l'intérieur et l'extérieur. Les deux schemas ci-dessous sont assez clairs.

par contre il peut y avoir des désagréments de confort dus à l'inertie et au "débit" maxi d'énergie fourni par la chaudiere pour remonter a la température de confort.
egalement des inconvénients induits sur la perturbation de la régulation lors de la remontée en température.
il faut donc faire des essais afin de déterminer a la fois les horaires judicieux d'abaissement et la valeur d'abaissement. pour un plancher chauffant, une consigne d'ambiante inférieure de 2 à 3° maxi est recommandée.

Image
Image
0 x
Image
cliquez ma signature
dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2081
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 66

Message non lupar dirk pitt » 08/09/10, 14:46

dedeleco a écrit :Tout dépend de la constante thermique de la maison et du chauffage, soit le temps que la maison prend à se refroidir après arrêt du chauffage.
Si très court une ou deux heures (peu probable pour une dalle), on économise certainement!!
Si long un ou plusieurs jours on économise rien !!
....

.....
En tout cas, avec absence longue, semaines, réduire le chauffage fortement, est une énorme économie, j'ai fait l'expérience personnelle chez moi !! Bon sens élémentaire.


je comprends pas bien :?: :?: :?:
0 x
Image

cliquez ma signature

Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 08/09/10, 14:47

baisser le chauffage la nuit n'est utile que si ca baisse la temperature des piece , donc baisse toutes les perte de chaleur par l'isolation des mur et du toit

mais le chauffage par le sol a une grosse inertie : donc la variation de temperature de la piece sera tres faible , donc economie derisoire

et si en plus ca fait deconner la regulation , et monter plus haut en temperature ensuite , benefice = perte
0 x
logredudon
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 42
Inscription : 08/11/08, 23:44

Message non lupar logredudon » 08/09/10, 20:08

Donc, chatelot16, si je vous ai bien compris, vous me conseillez de ne pas faire d'abaissement la nuit, c'est bien ça ?
0 x
dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2081
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 66

Message non lupar dirk pitt » 08/09/10, 21:14

mais si!
l'abaissement economise de l'energie mais il faut tester les limites du systeme en y allant doucement et en chechant les heures adequates.
commencer par mettre une consigne de 2° inferieure a la valeur de confort et anticiper de 2 heures les declenchement pour commencer et affiner au fur et a mesure.
0 x
Image

cliquez ma signature
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 08/09/10, 21:50

Mesurez et tracez la courbe de dirk pitt, T intérieure, T extérieur, T de consigne, et mesurer la consommation de granulés, en fonction du temps !
Seul moyen de savoir!!
La courbe de dirk pitt, en démo, montre un temps de réponse de 3 à 4 heures, mais une dalle massive avec maison peut avoir beaucoup plus, un jour et alors quasi plus de variation sur cette courbe !!!!
0 x
sspid14
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 141
Inscription : 28/12/08, 22:11

Message non lupar sspid14 » 09/09/10, 00:46

Je suis d'avis avec dirk pitt.. La consommation d'énergie est foncton de la différence de tempérture entre l'extérieur et l'intérieur. Donc abaisser la température la nuit est économique !
De plus, une chaudière a un meilleure rendement lorsqu'elle fonctionne le plus longtemps possible (c'est-à-dire le matin lors du réchauffement). Et le soir elle s'arrete entierement.
Comme ici l'inertie est grande, il faut baisser la température plus tot que prévu (une heure avant d'aller dormir par ex) et la faire remonter aussi plus vite (une heure avant le réveil par ex).

PS pour les septiques: il faut faire la comparaison de ce cas a un seau d'eau percé dans le fond. Si le niveau est au dessus et qu'on le rempli à fond constament, la pression est forte et l'eau s'écoule vite (débit max). Si "la nuit" on attend un peu que le seau se vide et puis on le rempli de maniere constante à moitié, le débit sera moindre. "Le matin", il est alors possible de reremplir le seau avec l'eau économisée lorsque l'on a attendu que le seau se vide à moitié et le gain (l'économie) se fera au niveau du débit moindre du à une pression moindre !!
(en espérant qu'il n'y ai pas encore plus de "???" après ca...)
0 x


Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités