Reverdissement remarquable de la planète

Le réchauffement et les changements climatiques: cause, conséquences, analyses...Débat sur le CO2 et autres gaz à effet de serre.
Avatar de l’utilisateur
Forhorse
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2159
Inscription : 27/10/09, 08:19
Localisation : Perche Ornais
x 163

Re: Reverdissement remarquable de la planète




par Forhorse » 20/03/21, 08:08

ABC2019 a écrit : on ne se suicide pas pour éviter de mourir !!


Ah si... on peut se suicider pour mourir maintenant paisiblement et sans douleur, plutôt que plus tard après une longue agonie extrêmement pénible.
0 x

ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7381
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 324

Re: Reverdissement remarquable de la planète




par ABC2019 » 20/03/21, 08:15

Forhorse a écrit :
ABC2019 a écrit : on ne se suicide pas pour éviter de mourir !!


Ah si... on peut se suicider pour mourir maintenant paisiblement et sans douleur, plutôt que plus tard après une longue agonie extrêmement pénible.

dans ce cas c'est pas pour éviter de mourir, c'est pour éviter de souffrir ;).

Mais je ne pense pas que supprimer les fossiles éviterait de souffrir.
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7541
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 605
Contact :

Re: Reverdissement remarquable de la planète




par izentrop » 20/03/21, 09:10

ABC2019 a écrit :Mais je ne pense pas que supprimer les fossiles éviterait de souffrir
Non, mais ça aurait pu éviter une éternité de souffrance en faisant en sorte de ne pas atteindre le point de basculement des rétroactions «positives». Ce qui est déjà acté, il me semble ...
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7381
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 324

Re: Reverdissement remarquable de la planète




par ABC2019 » 20/03/21, 09:25

izentrop a écrit :
ABC2019 a écrit :Mais je ne pense pas que supprimer les fossiles éviterait de souffrir
Non, mais ça aurait pu éviter une éternité de souffrance en faisant en sorte de ne pas atteindre le point de basculement des rétroactions «positives». Ce qui est déjà acté, il me semble ...

absolument pas acté, ni que ce soit arrivé, ni que ça arrive un jour.

Je t'ai déjà donné ce graphique tout à fait officiel, publié par le GIEC, qui ne montre absolument aucun point de basculement et d'amplification non linéaire d'aucune sorte, tout varie de manière tout à fait linéaire, avec seulement une fourchette d'erreur sur la pente.

Image

si maintenant tu commences à dire que le GIEC publie n'importe quoi, où va-t-on !!! :twisted:
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7541
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 605
Contact :

Re: Reverdissement remarquable de la planète




par izentrop » 20/03/21, 10:21

Les scénarios de GIEC sont très prudents.
D'autres courbes plus parlantes https://www.statistiques.developpement- ... limatiques

Concernant les rétroactions "positives", des projections qui ne me semblent pas urluberlues :
La planète s'est déjà réchauffée de 1 ° C au cours de la période préindustrielle et se réchauffe à un rythme de 0,17 ° C par décennie.

"Un réchauffement de 2 ° C pourrait activer des éléments de basculement importants, augmentant davantage la température pour activer d'autres éléments de basculement dans une cascade de type domino qui pourrait amener le système terrestre à des températures encore plus élevées", indique le rapport.

Cette cascade "pourrait faire basculer l'ensemble du système terrestre dans un nouveau mode de fonctionnement", a déclaré le co-auteur Hans Joachim Schellnhuber, directeur de l'Institut de Potsdam pour la recherche sur l'impact climatique.

Les experts s'inquiètent également des phénomènes tels que les incendies de forêt, qui se propageront à mesure que la planète deviendra de plus en plus chaude et sèche et pourraient accélérer l'accumulation de dioxyde de carbone et le réchauffement climatique .
http://translate.google.com/translate?h ... state.html


Edit :Image ne correspondant pas à l'article supprimée
Dernière édition par izentrop le 20/03/21, 10:38, édité 1 fois.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6607
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 574

Re: Reverdissement remarquable de la planète




par sen-no-sen » 20/03/21, 10:26

Les graphiques ci dessus ne semble pas aborder la question des ecosystèmes,mais la quantité de C02 émis...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7541
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 605
Contact :

Re: Reverdissement remarquable de la planète




par izentrop » 20/03/21, 10:36

Oui mais c'était bien le point de départ de l'argument négationniste d'exni.
Exnihiloest a écrit :limiter le CO2, alors que les végétaux sont le point de départ de toute la biodiversité
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7381
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 324

Re: Reverdissement remarquable de la planète




par ABC2019 » 20/03/21, 11:41

izentrop a écrit :Les scénarios de GIEC sont très prudents.
D'autres courbes plus parlantes https://www.statistiques.developpement- ... limatiques

c'est exactement les mêmes chiffres que ceux que j'ai donnés, simplement c'est donné en fonction du cumul des émissions et pas en fonction du temps. Ce sont les resultats d'un ensemble de modèles, on va pas les re-inventer d'un graphique à l'autre, et ce ne sont pas des "scenarios du GIEC" , ce sont des modeles climatiques qui donnent la température en fonction de la quantité de carbone. les scenarios, ça donne les émissions en fonction du temps. C'est aussi indirectement indiqué sur le graphique par les etiquettes temporelles. Mais globalement ce sont les memes modeles représentés différemment. Et aucun ne prend en compte des retroactions importantes.




Concernant les rétroactions "positives", des projections qui ne me semblent pas urluberlues :
La planète s'est déjà réchauffée de 1 ° C au cours de la période préindustrielle et se réchauffe à un rythme de 0,17 ° C par décennie.

"Un réchauffement de 2 ° C pourrait activer des éléments de basculement importants, augmentant davantage la température pour activer d'autres éléments de basculement dans une cascade de type domino qui pourrait amener le système terrestre à des températures encore plus élevées", indique le rapport.



ouais mais elles sont où tes "projections" ? moi j'appelle ça du "handwaving".
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7541
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 605
Contact :

Re: Reverdissement remarquable de la planète




par izentrop » 20/03/21, 12:14

ABC2019 a écrit :ouais mais elles sont où tes "projections" ? moi j'appelle ça du "handwaving".
Ok, pas de "projections".
jouer avec les mots, c'est comme Janic et Obamot, ton jeu favori.

Si il te faut absolument des chiffres pour comprendre je n'en ai pas à te donner, mais difficile de nier toute cette somme d'effets qui se font de plus en plus sentir.
Mais bon, on a compris :mrgreen:

Tiens des "projections" https://www.futura-sciences.com/planete ... 3-c-10644/
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7381
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 324

Re: Reverdissement remarquable de la planète




par ABC2019 » 20/03/21, 12:30

izentrop a écrit :
ABC2019 a écrit :ouais mais elles sont où tes "projections" ? moi j'appelle ça du "handwaving".
Ok, pas de "projections".
jouer avec les mots, c'est comme Janic et Obamot, ton jeu favori.

Si il te faut absolument des chiffres pour comprendre je n'en ai pas à te donner, mais difficile de nier toute cette somme d'effets qui se font de plus en plus sentir.
Mais bon, on a compris :mrgreen:

désolé, mais c'est tout à fait facile de nier ce que tu as dit
Non, mais ça aurait pu éviter une éternité de souffrance en faisant en sorte de ne pas atteindre le point de basculement des rétroactions «positives». Ce qui est déjà acté, il me semble ...


vu que quand on te demande sur quoi tu bases ça , qu'il y aurait un "point de basculement" qui aurait "déjà été acté", ben finalement on ne trouve rien de consistant ...

C'est pas moi qui t'oblige à sortir des assertions que tu ne sais pas justifier après !!



pareil, je prendrai ce genre d'article au sérieux quand tu m'auras expliqué comment on fait pour prévoir vers quoi "on se dirige", c'est à dire comment on peut prévoir la production des 80 prochaines années à partir de la production des 20 dernières années ... :roll: ... vu qu'en réalité la courbe des émissions peut redécroitre à n'importe quel moment dans le futur.

mais quelque chose me dit que là non plus je n'aurai pas l'explication.


C'est d'autant plus absurde que les concepteurs des scénarios ont toujours dit que les scénarios n'étaient pas prédictifs, que c'était juste des trajectoires possibles parmi d'autres, des "storylines", des "what -if" , mais qu'il était impossible de prévoir le futur. Et tout à coup hop là on sait le faire .... :shock:
0 x


Revenir vers « Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités