Reverdissement remarquable de la planète

Le réchauffement et les changements climatiques: cause, conséquences, analyses...Débat sur le CO2 et autres gaz à effet de serre.
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13987
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 625

Re: Reverdissement remarquable de la planète




par Flytox » 18/03/21, 19:57

ABC2019 a écrit :personnellement je suis tout à fait convaincu que ce sera un vrai probleme, et je pense que le probleme est bien plus grave que le RCA. En revanche je ne le vois pas de moyen de l'éviter. Puisque le probleme de l'épuisement, c'est de ne plus en avoir à notre disposition. Mais la seule façon d'éviter l'épuisement, c'est de ne plus en extraire et donc ... de ne plus en avoir non plus à notre disposition. Donc que faire ? on ne se suicide pas pour éviter de mourir !!

Pour le RCA , chai pas, mais d'accord pour le reste, cela va devenir bien compliqué :wink:
Pour anticiper le problème, on pourrait déjà essayer d'optimiser le recyclage de ce qui n'est plus en utilisation (sans attendre que les prix explosent) et étudier dès maintenant un certain nombre de "substituts", tant qu'à faire , avec des produits moins écocidaires ( la liste ci dessus en est remplie :wink: )....Un "bon" substitut, mettable à disposition en quantité "suffisante", pour un cout "acceptable" ne se crée pas en 5 minutes...
Quelque part, il faudrait gérer la quantité des ressources "indispensables" en circulation puisque c'est une quantité finie.
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9900
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1191

Re: Reverdissement remarquable de la planète




par Ahmed » 18/03/21, 22:57

"Le gros problème de cette attitude niant l'humain tel que je le conçois, c'est qu'elle vient d'humains qui ne pensent pas comme moi. C'est donc complètement incohérent."
J'ai rajouté les parties en italique pour que le sophisme soit bien visible... :P
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7505
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 328

Re: Reverdissement remarquable de la planète




par ABC2019 » 19/03/21, 05:33

Ahmed a écrit :"Le gros problème de cette attitude niant l'humain tel que je le conçois, c'est qu'elle vient d'humains qui ne pensent pas comme moi.

sauf que je ne connais pas d'humains qui veulent baisser considérablement leur niveau de vie sans pouvoir le faire. Et la raison pour laquelle ça n'existe pas, c'est que c'est tellement facile à faire (bien plus facile que de l'élever), que si on a vraiment envie de le faire, logiquement on l'a déjà fait depuis longtemps, donc personne n'est frustré de vivre trop bien , alors que plein de gens sont frustrés de ne pas vivre assez bien.
Desolé mais il n'y a pas que les "puissances de l'argent" qui veulent plus d'argent, les gilets jaunes aussi ! et ce qu'ils reprochent aux puissances d'argent, c'est d'abord et avant tout de ne pas leur en laisser assez !

Cette simple constatation explique tres bien pourquoi absolument rien ne se passe depuis des décennies qu'on dit qu'il faut réduire nos consommations, c'est simplement parce que la très grande majorité des gens "simples" n'a aucune envie de le faire, et que ceux qui veulent le faire peuvent très bien le faire, et d'ailleurs le font, mais sans que ça se voit globalement. Plus la croissance démographique qui serait en elle même suffisante pour augmenter les consommation globale sans même que personne ne fasse rien pour le faire personnellement.

Il n'y a pas de différence fondamentale avec les levures boulottant le glucose à leur disposition jusqu'à ce qu'il s"épuise et qu'en plus l'alcool produit par leur métabolisme les tue. Quand je dis ça , on me répond souvent "ah mais c'est pas pareil nous on est intelligent", et à ce moment là, ça me fait bien marrer :lol:
0 x
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3154
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 229

Re: Reverdissement remarquable de la planète




par Exnihiloest » 19/03/21, 21:34

Ahmed a écrit :"Le gros problème de cette attitude niant l'humain tel que je le conçois, c'est qu'elle vient d'humains qui ne pensent pas comme moi. C'est donc complètement incohérent."
J'ai rajouté les parties en italique pour que le sophisme soit bien visible... :P

Tu as dû louper ce que j'ai écrit plus haut, relis.
Ce n'est pas une question de relativité, il n'y a aucun sophisme.

La conception de l'humain par l'écologiste, c'est "l'humain salope la planète" et "on ne peut pas faire confiance aux générations futures pour résoudre leurs problèmes, il faut travailler pour elles maintenant".

L'oubli de l'écologiste, c'est "je suis un humain". C'est donc lui-même qui se tire une balle dans le pied, car c'est lui le salopeur et lui qui se déclare incapable de résoudre ses propres problèmes. L'incohérence vient que l'humain en question qui ne fait pas confiance à l'humain, est le même qui prétend avoir des solutions ! C'est une erreur de raisonnement purement interne.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3154
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 229

Re: Reverdissement remarquable de la planète




par Exnihiloest » 19/03/21, 22:07

Flytox a écrit :...
- Ton "écologisme " préféré , c'est celui qui te crie aux oreilles que le capitalisme sauvage fait n'importe quoi et que ce n'est pas sans conséquences délétères sur la biosphère.

Il crie tellement qu'on n'en entend plus rien. Qu'il arrête de vociférer, se calme, admette qu'il n'a pas la science infuse ni le monopole de la vérité, et on pourra discuter.
Le capitalisme sauvage, pourquoi l'utilise-t-il alors ? Toi-même en ce moment, avec quoi crois-tu qu'il est fait, ton écran, ton PC ou smartphone, le réseau Internet ? L'oeuvre d'un petit artisan avec des ingrédients biodégradables ? Ou le capitalisme exploitant les ressources terrestres ?
Serait-ce que les clients du capitalisme sauvage seraient tout aussi sauvages ?
A force de vociférer, l'écologisme du haut de son piédestal n'entend plus que lui et tourne en rond sans se poser de question.

tu dois avoir un problème de surdité sur commande, ou quelque chose d'approchant...
...

Argumentum ad personam => poubelle.
0 x

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9900
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1191

Re: Reverdissement remarquable de la planète




par Ahmed » 19/03/21, 22:42

@ ABC
D’une part, ma remarque concernait la conception de l’humain en tant « qu’aventurier » et la vision téléologique de Tryphon et de la « destinée manifeste » qui irait avec; d’autre part nombreux sont ceux qui souhaiteraient faire le choix de gagner moins pour en échange d'avoir plus de temps pour vivre, se rendre utile et faire des choses qui ont un peu de sens, mais qui sont coincés dans une alternative binaire du tout ou rien. Que les gilets jaunes dans des situations précaires songent à satisfaire aux nécessités urgentes s’entend, mais prenons plutôt à l’opposé les très riches (que je ne diabolise pas) et leur désir d’accroître toujours plus leur fortune, n’est-ce pas plutôt le signe que ce haut « niveau de vie » ne leur apporte pas réellement de satisfaction et qu’ils cultivent l’illusion qu’un surcroît de fausse abondance le leur procurera enfin (comme le proclame l’idéologie dominante, droite et gauche confondue, ainsi que tu l’as pertinemment noté). Bon, il reste toujours la came, l’alcool et les médocs, sans distinction de classe sociale, pour surmonter la frustration…

Mais l'important n'est pas là: méthodologiquement, il est incohérent d'analyser une société avec les catégories qui la définissent, puisqu'on est alors enfermé dans une tautologie, un système autoréférentiel, si tu préfères. Il en est ainsi des catégories "niveau de vie", "richesse", "pauvreté", "travail" et bien d'autres, catégories sur lesquelles il conviendrait de s'interroger préalablement à toute analyse sous peine de reproduire ce à quoi elles renvoient, c'est à dire un système de croyance global et fermé.
Pour illustrer mon propos avec un exemple (approximatif) qui puisse te parler, c'est comme si un observateur concluait que la Terre était immobile, puisque cela correspond à son ressenti évident: sauf qu'il est inclus dans le référentiel étudié, ce qui rend sa conclusion non pertinente.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9900
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1191

Re: Reverdissement remarquable de la planète




par Ahmed » 19/03/21, 22:52

Exnihiloest, tu écris:
La conception de l'humain par l'écologiste, c'est "l'humain salope la planète" et "on ne peut pas faire confiance aux générations futures pour résoudre leurs problèmes, il faut travailler pour elles maintenant".

N'est-ce pas plutôt ce que tu penses que pensent les écologistes? :P
Sous réserve de noter que les "écologistes" est un terme qui recouvre des réalités diverses*, je t'accorde qu'il existe un manque fréquent de cohérence et que je ne suis pas vraiment en accord total avec pas mal d'analyses (notamment parce qu'elles fonctionnent trop par oppositions simplistes ou par des considérations psychologiques hors sujet), même si la démarche me semble valide au niveau des constats: il y a encore du boulot à accomplir!

* Dont "l'écologisme" économique, en pleine expansion!
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13987
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 625

Re: Reverdissement remarquable de la planète




par Flytox » 19/03/21, 23:50

Exnihiloest a écrit :
Flytox a écrit :...
- Ton "écologisme " préféré , c'est celui qui te crie aux oreilles que le capitalisme sauvage fait n'importe quoi et que ce n'est pas sans conséquences délétères sur la biosphère.

Il crie tellement qu'on n'en entend plus rien. Qu'il arrête de vociférer, se calme, admette qu'il n'a pas la science infuse ni le monopole de la vérité, et on pourra discuter.


Quand on t'amène tout un faisceau de faits (épuisement des ressources à court terme + démographie "non contenue" ) qui devraient au minimum te faire réfléchir / douter / nuancer le bien fondé de ta position, tu t'échappes. On peut le dire posément ou "fort", tu t'échappes encore...Ton "et on pourra discuter" manque quand même de conviction :wink: .
Personne içi ne détient la vérité ni la science infuse, même s'il le prétend, que ce soit dans le camp Capitalisme sauvage ou celui des Ecolos.
Pour le" monopole de la vérité" il s'accorde assez mal des contradictions flagrantes et les faits sont têtus. :mrgreen:

Le capitalisme sauvage, pourquoi l'utilise-t-il alors ? Toi-même en ce moment, avec quoi crois-tu qu'il est fait, ton écran, ton PC ou smartphone, le réseau Internet ? L'oeuvre d'un petit artisan avec des ingrédients biodégradables ? Ou le capitalisme exploitant les ressources terrestres ?
Serait-ce que les clients du capitalisme sauvage seraient tout aussi sauvages ?
A force de vociférer, l'écologisme du haut de son piédestal n'entend plus que lui et tourne en rond sans se poser de question.

L'écolo "moyen", comme les autres, use souvent abondamment de moyens dont il critique sévèrement l'usage. Mais lui au moins a le courage de reconnaitre que ce n'est pas la bonne voie / attitude et que cela ne peut durer ainsi indéfiniment sans conséquences délétères sur la biosphère.
Cet écolo "moyen" en ayant compris cela, est plus capable de s'adapter à un "mode dégradé" (sans les "fioritures"), ce qui nous pends au nez à court terme.
C'est amusant mais le piédestal je le voyais plutôt dans le camp Capitalisme sauvage , entre autres avec tous ces économistes, que les média tentent de nous faire passer pour des gens sérieux, qui nous racontent force conneries, croissance, croissance , croissance etc... dans un monde de taille finie et en perdition :mrgreen:
Pour les questions, qui tournent en rond, que se posent les gens, certain c'est leur avenir, celui de leur enfants, d'autres c'est leur avenir financier à court terme. Chacun son camp :roll:
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13987
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 625

Re: Reverdissement remarquable de la planète




par Flytox » 20/03/21, 00:15

Exnihiloest a écrit :La conception de l'humain par l'écologiste, c'est "l'humain salope la planète" et "on ne peut pas faire confiance aux générations futures pour résoudre leurs problèmes, il faut travailler pour elles maintenant".


"l'humain salope la planète", c'est une conséquence / mode de fonctionnement appris de notre mode de vie occidental, pas un désir profond. Il suffit de regarder les peuplades dites "sauvages" pour s'apercevoir qu'ils restent en équilibre sur le long terme avec leur biosphère.

"on ne peut pas faire confiance aux générations futures pour résoudre leurs problèmes, ...". Une fois les espèces vivantes disparues, elles ne reviendront pas (avant des millions d'années ?). Donc si on leur laisse des déserts / écosystèmes vides c'est normal, qu'ils se démer-ent ! Toi tu as eut droit à "l'abondance", tes descendant ne la méritent pas, il faut qu'ils n'aie rien, c'est bon pour leur résilience / formation et le respect de leur aïeux :roll:

"il faut travailler pour elles maintenant", cela revient à : ne remet pas à demain ce que tu peux voler maintenant, tout de suite. :roll:
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7505
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 328

Re: Reverdissement remarquable de la planète




par ABC2019 » 20/03/21, 06:39

Flytox a écrit :
Exnihiloest a écrit :La conception de l'humain par l'écologiste, c'est "l'humain salope la planète" et "on ne peut pas faire confiance aux générations futures pour résoudre leurs problèmes, il faut travailler pour elles maintenant".


"l'humain salope la planète", c'est une conséquence / mode de fonctionnement appris de notre mode de vie occidental, pas un désir profond. Il suffit de regarder les peuplades dites "sauvages" pour s'apercevoir qu'ils restent en équilibre sur le long terme avec leur biosphère.

sur le long terme, tout est en équilibre, puisque ce qui n'est pas en équilibre disparait. Sur le court et moyen terme, il y a toujours eu des fluctuations de civilisations bien plus violentes dans le passé. La plupart des cultures sont apparues et disparues en quelques siècles, et l'homme a aussi bouleversé son environnement jusqu'à le rendre invivable, ou bien a été soumis à des variations climatiques naturelles qu'il n'a pas pu surmonter. Le monde est rempli de vestiges de civilisations perdues : mayas, cambodge, mesopotamie, eypte ...

La stabilité du monde d'avant est un mythe ...En réalité, la civilisation industrielle nous a considérablement protégé des fluctuations naturelles, et ce qui nous fait vraiment peur, c'est la perspective de retrouver notre fragilité passée.
0 x


Revenir vers « Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités