Aucun consensus scientifique sur les changements climatiques

Le réchauffement et les changements climatiques: cause, conséquences, analyses...Débat sur le CO2 et autres gaz à effet de serre.
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3981
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 288

Re: Aucun consensus scientifique sur les changements climatiques




par Exnihiloest » 10/09/21, 22:36

GuyGadeboisLeRetour a écrit :Oury c'est le blog, Point c'est le faussaire, le nullard, l'escroc zététicien. Nuance. Deux ordures de plus à mettre dans l'écurie Blédina.
Tu peux reposter ta bouse une fois de plus... allez hop ! SCHNELL !!!!


De plus, le climat n'est pas la spécialité de Point, qui est dans le sien, la risée des vrais scientifiques non corrompus.


L'ordure du forum cherche non seulement à pourrir le fil par ses insultes et ses calomnies, mais à le faire fermer par un modérateur complaisant, préférant la censure à la modération, comme il l'a déjà fait pour le fil sur la fable du réchauffement climatique.
Dernière édition par Exnihiloest le 10/09/21, 22:40, édité 1 fois.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3981
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 288

Re: Aucun consensus scientifique sur les changements climatiques




par Exnihiloest » 10/09/21, 22:39

Le texte n'est pas de Jean-Paul Oury, mais de Sébastien Point, et fait référence à une vingtaine de publications scientifiques, la plupart étant un travail collectif de scientifiques internationaux, comme chacun peut le constater dans les références à la fin de l'article.
Il n'y a pas de consensus.

https://www.europeanscientist.com/en/fe ... amination/

  • Un consensus indéniable ?
  • Une erreur de logique.
  • Biais de confirmation.
  • Biais de sélection et problèmes liés à la taille de l'échantillon.
  • Influence de l'expérimentateur et acceptation sociale des résultats.
  • Un consensus 100% magique.
"Le consensus sur le réchauffement global doit être mis en question par les scientifiques.

En examinant plusieurs articles qui suggèrent un niveau extrêmement élevé de consensus sur le réchauffement climatique anthropique, nous avons montré que cette évaluation est construite sur une fraction significative mais cependant limitée des publications scientifiques disponibles ou un nombre limité d'opinions explicites. Nous avons montré comment certains auteurs affirmant un niveau extrêmement élevé de consensus sur le réchauffement climatique ont utilisé des raisonnements circulaires artificiels pour convaincre et nous avons souligné que plusieurs biais de méthode (notamment les biais de confirmation, les biais de sélection, les biais de publication, l'effet expérimentateur, l'acceptabilité sociale) ne semblaient pas sous contrôle. En raison de ces biais potentiels, 90-100% pourraient être des évaluations trop optimistes du consensus actuel sur le réchauffement climatique.

Notre conclusion sur la surestimation potentielle du consensus sur le réchauffement climatique ne signifie pas que le réchauffement climatique dû aux activités humaines n'existe pas. Mais l'affirmation d'un consensus à 100 % relève de la magie, à moins qu'elle ne soit étayée par une preuve solide que nous n'avons pas trouvée à ce jour dans les articles qui la revendiquent. Elle doit être remise en question. Remettre en question n'est pas nier. C'est un outil nécessaire pour maintenir une bonne hygiène dans la pratique de la science.

L'ensemble de la communauté scientifique climatique devrait probablement trouver un moyen d'analyser rigoureusement ses propres travaux, avec une méthodologie impartiale vérifiée, afin de construire scientifiquement le niveau d'accord sur le réchauffement climatique et devrait éviter les revendications magiques mal fondées qui peuvent attirer l'attention du public mais présentent le risque de discréditer la science.

Les exigences de probité s'appliquent à tous les scientifiques, y compris les climatologues."
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7583
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 2098

Re: Aucun consensus scientifique sur les changements climatiques




par GuyGadeboisLeRetour » 10/09/21, 22:39

Sébastien Point <<< POUBELLE

Sébastien est docteur en physique et chercheur en éclairage artificiel. Il est l'actuel président de la section rayonnements non ionisants de la Société française de radioprotection (SFRP). Il est récipiendaire de la médaille Marie Curie décernée par la SFRP pour ses travaux sur la lumière bleue.[/b]

Un pur escroc président d'une société qui pratique le mensonge systématique à grande échelle et qui décerne une merdaille à son propre président ! Rien à voir avec le climat, juste du lobbying...

Voilà les références de Blédina ! Idem pour ses 500 connards*...


* Les ambassadeurs de la Déclaration européenne sur le climat :

Guus Berkhout, professeur (Pays-Bas) << A travaillé pour Shell entre 1976 et 2017
Richard Lindzen, professeur (États-Unis) << Météorologue dépassé. Il a été prouvé que ses travaux ne sont qu’un "ramassis d’erreurs plus ou moins volontaires".
Reynald Du Berger, professeur (Canada (francophone) << Géologue sismologue à la retraite, s'est fait sucrer sa bourse à l'Université de Laval à cause de ses propos sur l'Islam. Cet expert en séismes affirme que la température terrestre n’a pas augmenté depuis 15 ans.
Ingemar Nordin, professeur (Suède) << Domaines de prédilection: Philosophie des sciences et des technologies. Philosophie politique. Philosophie de la médecine
Terry Dunleavy (Nouvelle-Zélande) << Ancien journaliste et imprimeur, Dunleavy est impliqué dans l'industrie du vin néo-zélandais depuis de nombreuses années. Membre du New Zealand Climate Science Coalition, sponsorisé entre autres par Koch Industries et Exxon.
Jim O’Brien (République d’Irlande) << Jim est un consultant RSE / énergie, promouvant activement la durabilité de l'industrie grâce à des rôles de soutien stratégique, de conseil et de leadership. Maintenant «retraité» de 10 ans après une carrière de 39 ans dans le secteur des matériaux de construction, il est activement consultant à l'échelle mondiale en matière de RSE et de défis et opportunités liés à l'énergie.
Viv Forbes (Australie) << Diplômé en géologie des sciences appliquées et membre de l'Institut australien des mines et de la métallurgie, 40 ans d'expérience dans l'industrie du charbon
Alberto Prestininzi, professeur (Italie) << Géologue, aucun lien avec la météo
Jeffrey Foss, professeur (Canada anglophone) << Philosophe des sciences...
Benoît Rittaud, maître de conférences (France) << Mathématicien néo libéral, travaille avec Valeurs Actuelles
Morten Jødal (Norvège) << Biologiste
Fritz Varenholt, professeur (Allemagne) << Chimiste, a siégé au conseil d'administration de Shell Allemagne...
Rob Lemeire (Belgique) << "Ingénieur civil" aucune publication, rien.
Viconte Monkton of Brenchley (Royaume-Uni) << Non seulement il n’est pas scientifique, mais il a aussi faussement déclaré être lauréat d’un prix Nobel et il s’est autoproclamé membre de la Chambre des lords, une affirmation qui lui a valu une mise en demeure de l’institution parlementaire.
Dernière édition par GuyGadeboisLeRetour le 10/09/21, 22:43, édité 3 fois.
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" .... "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat".... "La nature c'est de la merde". (Exnihiloest, aka Blédina)
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3981
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 288

Re: Aucun consensus scientifique sur les changements climatiques




par Exnihiloest » 10/09/21, 22:42

GuyGadeboisLeRetour a écrit : Sébastien Point

Sébastien est docteur en physique et chercheur en éclairage artificiel. Il est l'actuel président de la section rayonnements non ionisants de la Société française de radioprotection (SFRP). Il est récipiendaire de la médaille Marie Curie décernée par la SFRP pour ses travaux sur la lumière bleue.

Un pur escroc président d'une société qui pratique le mensonge systématique à grande échelle et qui décerne une merdaille à son propre président ! Rien à voir avec le climat, juste du lobbying...

On s'en fout de vos calomnies.


L'article qui démontre l'absence de consensus est basé sur les publications suivantes :

[1] John Cook, Naomi Oreskes, Peter T Doran, William R L Anderegg, Bart Verheggen, Ed W Maibach, J Stuart Carlton, Stephan Lewandowsky, Andrew G Skuce, Sarah A Green, Dana Nuccitelli, Peter Jacobs, Mark Richardson, Bärbel Winkler, Rob Painting and Ken Rice, Consensus on consensus: a synthesis of consensus estimates on human-caused global warming (2016) Environmental Research Letters, Volume 11, Number 4.

[2] John Cook, Dana Nuccitelli, Sarah A Green, Mark Richardson, Bärbel Winkler, Rob Painting, Robert Way, Peter Jacobs and Andrew Skuce, Quantifying the consensus on anthropogenic global warming in the scientific literature, Environmental Research Letters, Volume 8, Number 2.

[3] Oreskes N 2007 The scientific consensus on climate change: how do we know we’re not wrong? Climate Change: What It Means for Us, Our Children, and Our Grandchildren (Cambridge, MA: MIT Press)

[4] Carlton J S, Perry-Hill R, Huber M and Prokopy L S 2015 The climate change consensus extends beyond climate scientists Environ. Res. Lett. 10 094025

[5] Verheggen B, Strengers B, Cook J, van Dorland R, Vringer K, Peters J, Visser H and Meyer L 2014 Scientists’ views about attribution of global warming Environ. Sci. Technol. 48 8963–71

[6] Pew Research Center 2015 An elaboration of AAAS Scientists’ views (http://pewinternet.org/files/2015/07/Re ... _FINAL.pdf)

[7] Stenhouse N, Maibach E, Cobb S, Ban R, Bleistein A, Croft P, Bierly E, Seitter K, Rasmussen G and Leiserowitz A 2014 Meteorologists’ views about global warming: a survey of american meteorological society professional members Bull. Am. Meteorol. Soc. 95 1029–40

[8] Rosenberg S, Vedlitz A, Cowman D F and Zahran S 2010 Climate change: a profile of US climate scientists’ perspectives Clim. Change 101 311–29

[9] Bray D 2010 The scientific consensus of climate change revisited Environmental Science & Policy 13 340–50

[10] Anderegg W R L, Prall J W, Harold J and Schneider S H 2010 Expert credibility in climate change Proc. Natl Acad. Sci. USA 107 12107–9

[11] Doran P and Zimmerman M 2009 Examining the scientific consensus on climate change Eos, Transactions American Geophysical Union 90 22

[12] Bray D and von Storch H 2007 (Geesthacht: GKSS) The Perspectives of Climate Scientists on Global Climate Change

[13] Oreskes N 2004 Beyond the ivory tower. The scientific consensus on climate change Science 306 1686

[14] Locher, C., Moher, D., Cristea, I., & Florian, N. (2020, July 15). Publication by association: the Covid-19 pandemic reveals relationships between authors and editors. https://doi.org/10.31222/osf.io/64u3s

[15] Popular Technology.net: 97% Study Falsely Classifies Scientists’ Papers, according to the scientists that published them

[16] Powell J. Scientists Reach 100% Consensus on Anthropogenic Global Warming. Bulletin of Science, Technology & Society. 2019;37(4):183-184.

[17] James Powell is wrong about the 99.99% AGW consensus (skepticalscience.com)

[18] Method | James Lawrence Powell (jamespowell.org)
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7583
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 2098

Re: Aucun consensus scientifique sur les changements climatiques




par GuyGadeboisLeRetour » 10/09/21, 22:47

Ce ne sont pas des calomnies, c'est vrai. Personne n'en a rien à foutre de toi, de tes menteurs professionnels et de ton article frauduleux de 2016.
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" .... "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat".... "La nature c'est de la merde". (Exnihiloest, aka Blédina)

Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 19495
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 2519

Re: Aucun consensus scientifique sur les changements climatiques




par Obamot » 10/09/21, 23:11

Exnihiloest a écrit : probité bla-bla-bla consensus.

Le pro des bias qui nous parle de “probité” Image et de “consensus” Image
Dernière édition par Obamot le 10/09/21, 23:15, édité 1 fois.
1 x
Fans-Club des “marrant(e)s”: ABC2019 (dit bouzo), Izentrop (misanthrope) Pedrodelavega (Ex PB2488), Sicetaitsimple (Kiki),
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7583
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 2098

Re: Aucun consensus scientifique sur les changements climatiques




par GuyGadeboisLeRetour » 10/09/21, 23:13

Et pour faire passer ses mensonges, toujours la méthode Goebbels... :(
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" .... "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat".... "La nature c'est de la merde". (Exnihiloest, aka Blédina)
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3981
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 288

Re: Aucun consensus scientifique sur les changements climatiques




par Exnihiloest » 10/09/21, 23:22

GuyGadeboisLeRetour a écrit :Et pour faire passer ses mensonges, toujours la méthode Goebbels... :(


Et cette liste est une liste de nazis ?

[1] John Cook, Naomi Oreskes, Peter T Doran, William R L Anderegg, Bart Verheggen, Ed W Maibach, J Stuart Carlton, Stephan Lewandowsky, Andrew G Skuce, Sarah A Green, Dana Nuccitelli, Peter Jacobs, Mark Richardson, Bärbel Winkler, Rob Painting and Ken Rice, Consensus on consensus: a synthesis of consensus estimates on human-caused global warming (2016) Environmental Research Letters, Volume 11, Number 4.

[2] John Cook, Dana Nuccitelli, Sarah A Green, Mark Richardson, Bärbel Winkler, Rob Painting, Robert Way, Peter Jacobs and Andrew Skuce, Quantifying the consensus on anthropogenic global warming in the scientific literature, Environmental Research Letters, Volume 8, Number 2.

[3] Oreskes N 2007 The scientific consensus on climate change: how do we know we’re not wrong? Climate Change: What It Means for Us, Our Children, and Our Grandchildren (Cambridge, MA: MIT Press)

[4] Carlton J S, Perry-Hill R, Huber M and Prokopy L S 2015 The climate change consensus extends beyond climate scientists Environ. Res. Lett. 10 094025

[5] Verheggen B, Strengers B, Cook J, van Dorland R, Vringer K, Peters J, Visser H and Meyer L 2014 Scientists’ views about attribution of global warming Environ. Sci. Technol. 48 8963–71

[6] Pew Research Center 2015 An elaboration of AAAS Scientists’ views (http://pewinternet.org/files/2015/07/Re ... _FINAL.pdf)

[7] Stenhouse N, Maibach E, Cobb S, Ban R, Bleistein A, Croft P, Bierly E, Seitter K, Rasmussen G and Leiserowitz A 2014 Meteorologists’ views about global warming: a survey of american meteorological society professional members Bull. Am. Meteorol. Soc. 95 1029–40

[8] Rosenberg S, Vedlitz A, Cowman D F and Zahran S 2010 Climate change: a profile of US climate scientists’ perspectives Clim. Change 101 311–29

[9] Bray D 2010 The scientific consensus of climate change revisited Environmental Science & Policy 13 340–50

[10] Anderegg W R L, Prall J W, Harold J and Schneider S H 2010 Expert credibility in climate change Proc. Natl Acad. Sci. USA 107 12107–9

[11] Doran P and Zimmerman M 2009 Examining the scientific consensus on climate change Eos, Transactions American Geophysical Union 90 22

[12] Bray D and von Storch H 2007 (Geesthacht: GKSS) The Perspectives of Climate Scientists on Global Climate Change

[13] Oreskes N 2004 Beyond the ivory tower. The scientific consensus on climate change Science 306 1686

[14] Locher, C., Moher, D., Cristea, I., & Florian, N. (2020, July 15). Publication by association: the Covid-19 pandemic reveals relationships between authors and editors. https://doi.org/10.31222/osf.io/64u3s

[15] Popular Technology.net: 97% Study Falsely Classifies Scientists’ Papers, according to the scientists that published them

[16] Powell J. Scientists Reach 100% Consensus on Anthropogenic Global Warming. Bulletin of Science, Technology & Society. 2019;37(4):183-184.

[17] James Powell is wrong about the 99.99% AGW consensus (skepticalscience.com)

[18] Method | James Lawrence Powell (jamespowell.org)


Ceux grâce auxquels il est devenu clair qu'il n'y a pas de consensus : https://www.europeanscientist.com/en/fe ... amination/

  • Un consensus indéniable ?
  • Une erreur de logique.
  • Biais de confirmation.
  • Biais de sélection et problèmes liés à la taille de l'échantillon.
  • Influence de l'expérimentateur et acceptation sociale des résultats.
  • Un consensus 100% magique.
"Le consensus sur le réchauffement global doit être mis en question par les scientifiques.

En examinant plusieurs articles qui suggèrent un niveau extrêmement élevé de consensus sur le réchauffement climatique anthropique, nous avons montré que cette évaluation est construite sur une fraction significative mais cependant limitée des publications scientifiques disponibles ou un nombre limité d'opinions explicites. Nous avons montré comment certains auteurs affirmant un niveau extrêmement élevé de consensus sur le réchauffement climatique ont utilisé des raisonnements circulaires artificiels pour convaincre et nous avons souligné que plusieurs biais de méthode (notamment les biais de confirmation, les biais de sélection, les biais de publication, l'effet expérimentateur, l'acceptabilité sociale) ne semblaient pas sous contrôle. En raison de ces biais potentiels, 90-100% pourraient être des évaluations trop optimistes du consensus actuel sur le réchauffement climatique.

Notre conclusion sur la surestimation potentielle du consensus sur le réchauffement climatique ne signifie pas que le réchauffement climatique dû aux activités humaines n'existe pas. Mais l'affirmation d'un consensus à 100 % relève de la magie, à moins qu'elle ne soit étayée par une preuve solide que nous n'avons pas trouvée à ce jour dans les articles qui la revendiquent. Elle doit être remise en question. Remettre en question n'est pas nier. C'est un outil nécessaire pour maintenir une bonne hygiène dans la pratique de la science.

L'ensemble de la communauté scientifique climatique devrait probablement trouver un moyen d'analyser rigoureusement ses propres travaux, avec une méthodologie impartiale vérifiée, afin de construire scientifiquement le niveau d'accord sur le réchauffement climatique et devrait éviter les revendications magiques mal fondées qui peuvent attirer l'attention du public mais présentent le risque de discréditer la science.

Les exigences de probité s'appliquent à tous les scientifiques, y compris les climatologues."


Les seuls adeptes de Goebble sont les deux petits merdeux qui se donnent la réplique et passent leur en temps en insultes et calomnies.
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7583
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 2098

Re: Aucun consensus scientifique sur les changements climatiques




par GuyGadeboisLeRetour » 10/09/21, 23:24

Exnihiloest a écrit :
GuyGadeboisLeRetour a écrit :Et pour faire passer ses mensonges, toujours la méthode Goebbels... :(


Et cette liste est une liste de nazis ?


CQFD !!!
Méthode Blédina:
Dans les régimes fascistes, le mensonge est érigé en méthode de gouvernement, selon le principe énoncé par Goebbels: "Répétez un mensonge assez fort et assez longtemps et les gens le croieront". Ou encore par Hitler lui-même: "Un mensonge répété dix fois reste un mensonge; répété dix mille fois il devient une vérité." Ce "martellement du mensonge" a été abondamment utilisé ...
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" .... "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat".... "La nature c'est de la merde". (Exnihiloest, aka Blédina)
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3981
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 288

Re: Aucun consensus scientifique sur les changements climatiques




par Exnihiloest » 10/09/21, 23:46

GuyGadeboisLeRetour a écrit :...
Dans les régimes fascistes, le mensonge est érigé en méthode de gouvernement, selon le principe énoncé par Goebbels: "Répétez un mensonge assez fort et assez longtemps et les gens le croieront". Ou encore par Hitler lui-même: "Un mensonge répété dix fois reste un mensonge; répété dix mille fois il devient une vérité." Ce "martellement du mensonge" a été abondamment utilisé ...


GuyGadeboisLeRetour vient de répéter que des dizaines de scientifiques sont des nazis. Pourquoi sont-ils des nazis aux yeux de ce pourrisseur ?
Parce qu'ils nous démontrent qu'il n'y a pas de consensus scientifique sur le réchauffement anthropique, or le réchauffement anthropique, c'est quand même le "Mein Kampf" de GuyGadeboisLeRetour.
0 x


Revenir vers « Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 14 invités