Limiter le réchauffement : combien de CO2 ?

Le réchauffement et les changements climatiques: cause, conséquences, analyses...Débat sur le CO2 et autres gaz à effet de serre.
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8086
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 651
Contact :

Re: Limiter le réchauffement : combien de CO2 ?




par izentrop » 24/12/20, 01:04

Christophe a écrit :J’en reviens pas qu’on mesure pas les effets du covid...

On devrait au moins voir les -5% du trafic aérien non ?
On le mesure dans les émissionsImage https://www.lemonde.fr/blog/huet/2020/1 ... -mondiale/
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci

ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8518
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 399

Re: Limiter le réchauffement : combien de CO2 ?




par ABC2019 » 24/12/20, 05:30

izentrop a écrit :Et toujours tes pirouettes, pour éluder la responsabilité anthropique de ces 150 dernières années, qui provoque un réchauffement climatique sans précédent https://www.lemonde.fr/blog/huet/2020/1 ... limatique/

??
dans quel post ai-je "éludé" qu'il y avait une responsabilité anthropique dans le réchauffement ?
j'essaie de rester aussi près que possible des données scientifiques, tu prétends faire de même, alors déjà commence par ne pas transformer ce que disent tes interlocuteurs, et ensuite si je dis quelque chose de factuellement incorrect, dis laquelle au lieu de te contenter de dire que c'est "climatosceptique".

Les JOER parlent comme si la science officielle avait toujours tort, toi tu parles comme si elle avait toujours raison, mais dans les deux cas ce sont des attitudes religieuses qui défendent un camp au lieu de regarder les faits. Forcément globalement tu as plus souvent raison qu'eux, mais ce n'est pas pour autant une attitude scientifique.
0 x
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. (Georges COURTELINE)
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8086
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 651
Contact :

Re: Limiter le réchauffement : combien de CO2 ?




par izentrop » 24/12/20, 08:48

Bon ! Recommençons depuis le "bédut" :
le taux de CO2 dans l'atmosphère suit la température, ça se voit particulièrement dans les succession de périodes glacières / inter-glacières.
Tout le monde est d'accord la dessus, mais l'inverse aussi :
le Co2 ajouté artificiellement par le brûlage des matières fossiles carbonées, provoque une élévation de température globale à retardement et c'est ce qui est préoccupant depuis l'ère industrielle, tu es aussi d'accord là dessus ?
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8518
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 399

Re: Limiter le réchauffement : combien de CO2 ?




par ABC2019 » 24/12/20, 12:01

izentrop a écrit :Bon ! Recommençons depuis le "bédut" :
le taux de CO2 dans l'atmosphère suit la température, ça se voit particulièrement dans les succession de périodes glacières / inter-glacières.
Tout le monde est d'accord la dessus, mais l'inverse aussi :
le Co2 ajouté artificiellement par le brûlage des matières fossiles carbonées, provoque une élévation de température globale à retardement et c'est ce qui est préoccupant depuis l'ère industrielle, tu es aussi d'accord là dessus ?

il se trouve que les deux existent (c'est donc une rétroaction), mais ça n'a rien d'obligatoire. Par exemple un des proxys utilisé est le rapport isotopique 18O / 16 O, donc le taux de 18 O suit aussi la température, mais ça ne veut pas dire que 18O provoque une élévation de température, ça veut juste dire que la température provoque une élévation de 18O.
Il se trouve que le CO2 a un impact sur T, mais ce ne sont pas les variations paléoclimatiques qui le prouvent (puisque ce n'(est pas vrai pour 18 O qui suit aussi les températures). Et en pratique, la corrélation passée est due à l'action température -> CO2 et pas l'inverse (par exemple dans la thèse tu apprendras que l'arrivée de nouvelles glaciations PRECEDE la baisse du CO2).
0 x
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. (Georges COURTELINE)
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5014
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 540

Re: Limiter le réchauffement : combien de CO2 ?




par moinsdewatt » 25/12/20, 10:04

CO2 au Mauna Loa dispo à Dec 2020 :
source : http://www.esrl.noaa.gov/gmd/webdata/cc ... nd_mlo.pdf

Image
0 x

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8086
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 651
Contact :

Re: Limiter le réchauffement : combien de CO2 ?




par izentrop » 26/12/20, 01:51

Les antinucléaires sont à la lutte contre le réchauffement climatique ce que les antivaxx sont à la santé publique https://blogs.mediapart.fr/yann-kindo/b ... tu-combats
Image
Des grandes enseignes comme Engie ou Biocoop surfent sur cette ineptie.
Les deux grosses colonnes à gauche, le gaz et le charbon, c'est la contribution du coeur de métier des cosignataires de la tribune de FNE, ceux d'Engie. Qui bien sûr se posent aussi en leader de l'éolien en France - l'éolien, c'est la mini colonne à droite, la moins émettrice de toutes - ; l'éolien, ça ne mange pas de pain, et surtout ça ne produit pas d'électricité pilotable. Mais ça vous pose son entreprise greenwashée.

Par contre, ce qui obsède visiblement la FNE et Biocoop, c'est de faire disparaître le nucléaire, qui est leur ennemi principal dans le cadre de de leur supposée "transition énergétique".
Ça n'offusque personne qu'en France on souhaite supprimer le nucléaire, faible émetteur de CO2 tout en étant à l'origine des accords de Paris. :roll:
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 17161
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 1464

Re: Limiter le réchauffement : combien de CO2 ?




par Obamot » 26/12/20, 04:04

Es-tu si sûr que le nucléaire ne produirait pas de Co2 ?
Image

Opération d'enrichissement
Cette opération, qui produit de l'uranium enrichi entre 4 et 5% (4), se fait [...] aux Etats-Unis avec des centrales à charbon.
Cet enrichissement demande énormément d'énergie.
En France, sur les 58 réacteurs existants, 4 ne sont dévolus qu'à produire de l'énergie pour effectuer cet enrichissement. C'est sans compter la préparation de la poudre d'uranium, appelée uranate ou «yellow cake», qui est fabriquée à partir du minerai directement sur place, entre autres en Afrique, avec des centrales à charbon.

Image Image
0 x
Club des “marrant(e)s”: ABC2019, Izentrop, Sicetaitsimple, Végaz.
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8518
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 399

Re: Limiter le réchauffement : combien de CO2 ?




par ABC2019 » 26/12/20, 04:49

izentrop a écrit :Ça n'offusque personne qu'en France on souhaite supprimer le nucléaire, faible émetteur de CO2 tout en étant à l'origine des accords de Paris. :roll:

de l'autre coté; l'arnaque est de prétendre que parce que tu emploies une technique qui produit peu de CO2, ça empechera aussi ce CO2 d'étre produit ailleurs et par quelqu'un d'autre.
Pour le moment tout le nucléaire depuis le début a "économisé" une vingtaine de Gt de C maximum : non seulement c'est rien, autour de 4 ppm, mais en plus, c'est clair qu'on ne va pas garder ces 20 Gt de C sous le sol en disant "ah si il n'y avait pas eu le nucléaire on les aurait déjà brulés mais comme y a eu le nucléaire ben on va les garder soigneusement sous le sol et personne ne va y toucher sinon panpan cucul et au coin", non ?

Je t'accorde que l'argument vaut tout autant pour l'éolien et le solaire , où c'est encore des quantités bien plus faibles : sans doute même pas un ppm d'économisé ! (qu'on n'économisera en fait pas plus, on le brulera juste un peu plus tard ).
0 x
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. (Georges COURTELINE)
bardal
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 505
Inscription : 01/07/16, 10:41
Localisation : 56 et 45
x 193

Re: Limiter le réchauffement : combien de CO2 ?




par bardal » 26/12/20, 10:06

Obamot a écrit :Es-tu si sûr que le nucléaire ne produirait pas de Co2 ?
Image

Opération d'enrichissement
Cette opération, qui produit de l'uranium enrichi entre 4 et 5% (4), se fait [...] aux Etats-Unis avec des centrales à charbon.
Cet enrichissement demande énormément d'énergie.
En France, sur les 58 réacteurs existants, 4 ne sont dévolus qu'à produire de l'énergie pour effectuer cet enrichissement. C'est sans compter la préparation de la poudre d'uranium, appelée uranate ou «yellow cake», qui est fabriquée à partir du minerai directement sur place, entre autres en Afrique, avec des centrales à charbon.

Image Image


Les émissions de CO2 des centrales nucléaires et de la filière nucléaire sont aujourd'hui bien connues, même si elles sont variables selon les pays et les techniques employées. Selon la meilleure étude (à mon avis), celle de l'Institut Paul Schlerrer, incluant toutes les étapes (depuis le minage, l'enrichissement, la production, le démantèlement et la gestion des déchets), l'émission de CO2 varie entre 6 g par kWh et 12 g (6g pour la France ou le Canada, où l'enrichissement se fait avec une énergie décarbonée, 12 g pour la Chine par exemple, où l'enrichissement se fait avec une énergie très carbonée).

L'enrichissement se faisait par diffusion gazeuse, très énergivore (3 unités de centrale consacrées à cela en France naguère), cette technique étant aujourd'hui remplacée par la centrifugation, 60 fois moins énergivore.

Les autres étapes du traitement du combustible ne comptent que très très marginalement dans les émissions de GES, vu l'énorme contenu énergétique de l'uranium...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 17161
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 1464

Re: Limiter le réchauffement : combien de CO2 ?




par Obamot » 26/12/20, 11:33

Ça n’est pas le plus choquant dans ce tableau... D’abord la biomasse — filière du bois— me semble mal placée puisqu’elle permet au contraire de stocker du carbone, et qu’au moins pour celle-ci, il faudrait qu’elle soit classée ã zéro. Et il y aurait encore beaucoup de chose ã dire sur la valorisation de la biomasse qui n’entre pas dans l’aspect simpliste du tableau dont le but est précis.

En réalité, le tableau est mensonger puisqu’il est fondé sur un alibi promotionnel sous-jacent qui est de dire :
— “ah vous voyez bien, le nucléaire c’est tellement magnifique, ça brûle tellement peu de carbone, allons-y dare-dare!”

Et puis alors d’avoie osé mettre le “solaire sur toit” et “l’hydraulique” après le nucléaire, ça fait pisser de rire, lorsque l’on voir qu’un tel tableau bien ce but puisque le solaire thermodynamique y a été exclu.

Et honnêtement, cette promo du nucléaire vient toujours des mêmes zozos de lobbyistes, qui font ã chaque fois les mêmes omissions, même et surtout Jancovici...

Manque l’équivalent carbone de la dépollution des zones contaminées (en particulier les océans) après les accidents nucléaires de Tchernobyl, Fukushima, etc! Chose qui ne figurera jamais, puisque tout simplement on laisse cette empreinte ad vitam eternam, puisqu’on ne dépollue pas les sites et qu’il n’est pas possible de le faire, où ça coûterait bien trop cher: quoi qu’il en soit, c’est un “cadeau” qui n’est pas convertit en équivalent Co2 et qui le devrait, pour la source d’énergie qui en ce sens là est la plus polluante au monde!

Sauf à pouvoir dire en quoi ce tableau va nous éviter l’extractivisme, et les “économies” d’émission de Co2 par rapport ã ce dernier?
0 x
Club des “marrant(e)s”: ABC2019, Izentrop, Sicetaitsimple, Végaz.


Revenir vers « Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités