Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre...Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Le réchauffement et les changements climatiques: cause, conséquences, analyses...Débat sur le CO2 et autres gaz à effet de serre.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 53614
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1431

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar Christophe » 18/07/20, 13:55

enerc a écrit :Je ne retrouve plus l'article en question.
Mais:

(...)


Super merci !

Voilà je pense que c'est suffisant comme explications pour montrer l'effet délétère de l'H2 atmosphérique sur le climat dans le cas d'une "société de l'hydrogène"...
0 x

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6059
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 481
Contact :

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar izentrop » 18/07/20, 14:18

enerc a écrit :Mais l'hydrogène réagit rapidement avec ·OH pour former de la vapeur d'eau et réduit donc la quantité de radicaux libres hydroxyles capables de dégrader le méthane dans la haute atmosphère.
Peut-être marginal, car pas trouvé de source en ce sens non plus.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
enerc
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 446
Inscription : 06/02/17, 15:25
x 139

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar enerc » 18/07/20, 14:53

izentrop a écrit :
enerc a écrit :Source https://www.college-de-france.fr/site/e ... sphere.htm
Mais l'hydrogène réagit rapidement avec ·OH pour former de la vapeur d'eau et réduit donc la quantité de radicaux libres hydroxyles capables de dégrader le méthane dans la haute atmosphère.
Peut-être marginal, car pas trouvé de source en ce sens non plus.

D'après https://www.nrcresearchpress.com/doi/pd ... 39/v75-482, la constante de réaction est proche de celle du méthane (3,9 contre 3,4).
Donc l'effet de l'hydrogène est pratiquement le même que celui du méthane.
Le soucis, c'est que dans une civilisation basée sur l'hydrogène, les fuites de H2 risquent bien d'être bien supérieures aux émissions actuelles de méthane: il suffit de voir les témoignages de propriétaires de miraï qui retrouvent le réservoir vide après quelques semaines sans rouler.
Le tableau est à la température ambiante: c'est peut être un peu différent en haute altitude, mais ça reste dans les mêmes ordres de grandeur.
Pièces jointes
oh.png
oh.png (33.28 Kio) Consulté 332 fois
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6059
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 481
Contact :

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar izentrop » 18/07/20, 20:49

Voir si ça a été confirmé
Tracey Tromp et son équipe viennent pourtant de montrer que l'utilisation massive d'un tel gaz pourrait avoir des effets secondaires néfastes... sur la couche d'ozone !
L'hydrogène est en effet un gaz très volatile dont la fabrication et le transport devrait générer, selon les chercheurs, un taux de fuite au moins égal à 10 %, soit plus de 60 millions de tonnes par an. Les particules échappées gagneraient ainsi rapidement les hautes couches de l'atmosphère pour se combiner avec les molécules d'oxygène et reformer de l'eau.
Une humidification de la stratosphère qui pourrait notamment favoriser la formation de composés nocifs pour la couche d'ozone, explique Tracey Tromp.

Ces estimations demandent encore confirmation. Cependant, elles s'ajoutent aux récentes conclusions d'une équipe du MIT (Massachusetts Institut of Technology) qui, elles aussi, démentent les avantages environnementaux de la voiture à hydrogène.
Car si ce gaz est écologique du point de vue de sa consommation, sa fabrication et sa distribution en revanche s'avèrent très coûteuses en énergies, fossiles en particulier.

Le recours à cette énergie renouvelable entraînerait ainsi paradoxalement un dégagement de gaz à effet de serre supérieur à celui occasionné par les technologies actuelles, estiment ces chercheurs du laboratoire pour l'énergie et l'environnement du MIT. https://www.futura-sciences.com/science ... ique-2218/
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 53614
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1431

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar Christophe » 25/07/20, 16:14

Encore une excellente nouvelle pour le climat...



:cry: :cry: :cry:
0 x

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6059
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 481
Contact :

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar izentrop » 28/07/20, 10:07

Importer des granulés de bois, souvent de l'autre bout du monde, pourrait avoir un impact négatif supérieur à celui du charbon https://www.euractiv.com/section/energy ... ustainable
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9311
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 955

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar Ahmed » 28/07/20, 11:46

Ce n'est pas "pourrait" et les choses sont bien plus nettes que ce qu'affirme timidement cet article.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4691
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 674

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar sicetaitsimple » 28/07/20, 12:14

izentrop a écrit :Importer des granulés de bois, souvent de l'autre bout du monde, pourrait avoir un impact négatif supérieur à celui du charbon


Je n'ai pas vu ça écrit dans l'article?

En revanche, la réflexion des Pays-Bas est très intéressante sous l'aspect "meilleur usage de la biomasse" dans des applications énergétiques. A l'évidence la production d'électricité n'en est pas un, comparé à d'autres formes de production renouvelables que sont éolien et/ou solaire. Pour la chaleur faut voir selon le contexte, à mon avis.
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6059
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 481
Contact :

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar izentrop » 28/07/20, 13:28

sicetaitsimple a écrit :Je n'ai pas vu ça écrit dans l'article?
Oui c'était juste une réflexion par rapport aux etudes récentes. Autre lien https://www.carbonbrief.org/investigati ... ate-change

Les méthodes comptables mandatées par le gouvernement montrent que brûler du bois à la place du charbon réduit des millions de tonnes d'émissions au Royaume-Uni, mais des ONG disent que des recherches gouvernementales distinctes montrent le contraire
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4691
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 674

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar sicetaitsimple » 28/07/20, 17:19



Le cas de la centrale de DRAX, au RU, évoqué dans cet article, est emblématique de ce qu'il ne faut pas faire: près de 2500MW ( 4 unités charbon de plus de 600MW à l'origine) transformées en unités 100% biomasse "pellets" importées majoritairement d'Amérique du Nord, le tout subventionné de façon scandaleuse( de mémoire un tarif d'achat supérieur à 100£/MWh).
1 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités