Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre...Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Le réchauffement et les changements climatiques: cause, conséquences, analyses...Débat sur le CO2 et autres gaz à effet de serre.
ABC2019
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1059
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 48

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar ABC2019 » 30/12/19, 08:22

Christophe a écrit :
Did67 a écrit :Restent une seule solution : qu'un maximum de gens suffoquent !!!


Même pas! As-tu constaté quelque chose de fondamentalement différent suite à la canicule de 2003 en France?

Les seules choses qui ont été mises en place c'est la prévention des personnes fragiles...mais rien sur la réduction des GES suite à ceci!

la prévention des personnes fragiles, c'est certainement ce qu'il y a de plus efficace pour prolonger leur vie (bien plus qu'une réduction de l'émission des GES qui ne changerait strictement rien à la concentration du CO2 et donc à la température !).
L'analyse de l'espérance de vie montre que la canicule de 2003 a effectivement provoqué une baisse, immédiatement suivie par une hausse équivalente en 2004 (ce qui laisse penser que l'essentiel des décès n'ont été avancés que de quelques mois), mais plus important, le niveau de vie a continué à croitre à une valeur légèrement supérieure à la tendance d'avant 2003. Paradoxalement, la crise de 2003, en provoquant une prise de conscience du manque d'attention à certaines personnes âgées, pourrait au total avoir épargné plus de mois de vie qu'elle n'en a coûté ...

Image
0 x

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5452
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 419
Contact :

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar izentrop » 02/01/20, 07:14

Conséquences des incendies monstres Australiens en Nouvelle-Zélande
Dans tous les cas, l’assombrissement de la surface des glaciers à l’approche de l’été austral n’augure rien de bon. Et pour cause, la capacité qu’a la neige ou la glace à réfléchir le rayonnement solaire s’en trouve réduite. Ainsi, plus d’énergie est absorbée près du sol. Résultat : le processus de fonte est accéléré.
En plus de l’effet aggravant du réchauffement global, la situation en Australie est aussi à mettre en lien avec une phase exceptionnellement positive du dipôle de l’océan Indien (IOD+). Il s’agit d’une répartition spécifique des anomalies de température de surface de la mer dans la zone. Or, cette phase tend à déporter les zones de pluies à l’écart du continent australien.

Enfin, notons qu’un lien analogue a récemment été mis en évidence entre les incendies amazoniens et les glaciers andins. Les panaches de fumée étant déportées vers l’ouest par les vents dominants, ils viennent assombrir les glaces et accélérer leur fonte. Des exemples témoins des interactions complexes siégeant au sein du système climatique... https://sciencepost.fr/pourquoi-les-gla ... a-lorange/
Les Néo-Zélandais de l'île du Sud se sont réveillés avec un soleil rouge et un ciel orange le jour du nouvel an, avec la fumée des feux de brousse catastrophiques d'Australie qui dérive vers l'est pendant la nuit.
https://www.theguardian.com/world/2020/ ... -bushfires
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
ABC2019
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1059
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 48

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar ABC2019 » 02/01/20, 07:37

izentrop a écrit :Conséquences des incendies monstres Australiens en Nouvelle-Zélande
Dans tous les cas, l’assombrissement de la surface des glaciers à l’approche de l’été austral n’augure rien de bon. Et pour cause, la capacité qu’a la neige ou la glace à réfléchir le rayonnement solaire s’en trouve réduite. Ainsi, plus d’énergie est absorbée près du sol. Résultat : le processus de fonte est accéléré.
En plus de l’effet aggravant du réchauffement global, la situation en Australie est aussi à mettre en lien avec une phase exceptionnellement positive du dipôle de l’océan Indien (IOD+). Il s’agit d’une répartition spécifique des anomalies de température de surface de la mer dans la zone. Or, cette phase tend à déporter les zones de pluies à l’écart du continent australien.

Enfin, notons qu’un lien analogue a récemment été mis en évidence entre les incendies amazoniens et les glaciers andins. Les panaches de fumée étant déportées vers l’ouest par les vents dominants, ils viennent assombrir les glaces et accélérer leur fonte. Des exemples témoins des interactions complexes siégeant au sein du système climatique... https://sciencepost.fr/pourquoi-les-gla ... a-lorange/
Les Néo-Zélandais de l'île du Sud se sont réveillés avec un soleil rouge et un ciel orange le jour du nouvel an, avec la fumée des feux de brousse catastrophiques d'Australie qui dérive vers l'est pendant la nuit.
https://www.theguardian.com/world/2020/ ... -bushfires


justement je discute aussi de ça sur FS dans ce fil. Apparemment il n'y a aucun lien établi entre RC et des sécheresses en Australie , il n'y a pas de tendance significative observée au XXe siècle à une augmentation des sécheresses. Ca été reconnu tout à fait explicitement par un climatologue respectable, le Pr Andy Pitman qui a dit

…this may not be what you expect to hear. but as far as the climate scientists know there is no link between climate change and drought.
That may not be what you read in the newspapers and sometimes hear commented, but there is no reason a priori why climate change should made the landscape more arid.

If you look at the Bureau of Meteorology data over the whole of the last one hundred years there’s no trend in data. There is no drying trend. There’s been a trend in the last twenty years, but there’s been no trend in the last hundred years, and that’s an expression on how variable Australian rainfall climate is.

There are in some regions but not in other regions.

So the fundamental problem we have is that we don’t understand what causes droughts.

Much more interesting, We don’t know what stops a drought. We know it’s rain, but we don’t know what lines up to create drought breaking rains.”


donc l'association des incendies en Australie avec le RC est un truc de journalistes, mais pas de scientifiques.
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5452
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 419
Contact :

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar izentrop » 02/01/20, 09:05

ABC2019 a écrit :le Pr Andy Pitman qui a dit
Le Pf Montagner a dit que la mémoire de l'eau validait l'homéopathie, c'est du même niveau :P
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
ABC2019
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1059
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 48

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar ABC2019 » 02/01/20, 09:49

izentrop a écrit :
ABC2019 a écrit :le Pr Andy Pitman qui a dit
Le Pf Montagner a dit que la mémoire de l'eau validait l'homéopathie, c'est du même niveau :P

Sauf que personne a ma connaissance n'a dit que Pitman était un rigolo, et les données scientifiques sont exactement ce qu'il dit : il n'y a aucune tendance à des sécheresses observée accrues en Australie au XXe siècle. Il y a juste des variations locales et temporaires sur quelques décennies, soit dans un sens, soit dans l'autre, et comme il dit honnêtement , personne ne sait dire pourquoi.


https://www.sciencedirect.com/science/a ... 471930009X

Image
0 x

enerc
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 316
Inscription : 06/02/17, 15:25
x 88

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar enerc » 04/01/20, 09:50

Conséquences des incendies monstres Australiens en Nouvelle-Zélande

Ce n'est pas qu'un problème de changement climatique.
Lors d'un voyage là bas (il y a déjà pas mal de temps), les rangers de la réserve de Red Center nous expliquaient qu'ils avaient rendu la gestion de la forêt aux indigènes à la suite d'un incendie catastrophique.
Les indigènes ont toujours préventivement brûlé la forêt. Le soucis, c'est qu'il faut choisir le bon jour: pas trop humide, pas trop sec, vent dans la bonne direction, etc... Quand ils brûlent le feu se propage lentement pour que les animaux aient le temps se se sauver - les indigènes vénèrent les animaux dans leurs rituels. Le feu brûle uniquement les broussailles au sol et ne gagne pas les arbres.

Je ne sais pas si la gestion de la forêt a été confiée aux indigènes dans les zones qui brûlent en ce moment, mais avec la baisse du nombre d'indigènes et leur déplacement vers les zones urbaines, c'est sur que les brûlis préventifs ne sont plus faits.

Les forêts en Australie sont en limite de survie. L'équilibre désert/forêt est très précaire. Et quand on ne prend plus soin d'une forêt très fragile, voila ce qui arrive.
Et comme l'exploitation de ces forêts n'est pas "rentable", c'est sur qu'elles vont être remplacées par le désert sous peu. Réchauffement climatique ou pas.

Sauf si reboiser (re)devient une priorité pour préserver l'environnement et la biodiversité.
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4390
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 442

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar moinsdewatt » 04/01/20, 20:27

Oui, de mon côté en cherchant je suis tombé sur ceci de mars 2019, l'avertissement était on ne peut plus clair.

Green ideology, not climate change, makes bushfires worse

March 5, 2019

Melissa Price, the new federal Environment Minister, has done untold political damage to a government already divided over climate action by spouting idiotic green propaganda about Victoria’s bushfires.

On Tuesday, she linked the fires to climate change, claiming there is “no doubt” of its impact on Australia.

“There’s no doubt that there’s many people who have suffered over this summer. We talk about the Victorian bushfires … There’s no doubt that climate change is having an impact on us. There’s no denying that.”

Sorry, minister, it wasn’t climate change that caused the latest bushfires which have so far destroyed nine homes in Victoria, and it wasn’t climate change that killed almost 200 people in the Black Saturday fires ten years ago.

The real culprit is green ideology which opposes the necessary hazard reduction of fuel loads in national parks and which prevents landholders from clearing vegetation around their homes.

The ongoing poor management of national parks and state forests in Victoria and green obstruction of fire mitigation strategies has led to dangerously high fuel loads over the past decade.

That means that when fires do inevitably break out they are so intense that they are devilishly difficult for firefighters to contain. As a federal parliamentary inquiry heard in 2003, if you quadruple the ground fuel, you get a 13-fold increase in the heat generated by a fire.


Locals know the truth. Andrew Clarke, owner of Jinks Creek Winery, which has been destroyed by a fire which raged out of the Bunyip State Forest, “begged” for fuel reduction burns to protect his property.

“I’ve been begging them [Forest Fire Management Victoria] for 20 years to burn off the state forest at the back of our place and still to this day it hasn’t happened,” he told the ABC’s Country Hour.

Clarke said a planned burn-off was called off because of concerns about nesting birds.

So how did that work out for the birds?

Just three weeks ago, Victoria’s former chief fire officer Ewan Waller warned that state forest fuel loads were reaching deadly, Black Saturday levels. No one paid any attention.

But you can bet Premier Daniel Andrews will hide behind the climate change furphy.

Parroting green lies suits politicians because then they can avoid blame for their own culpability.

The Black Saturday Bushfire Royal Commission criticised the Victorian government for its failure to reduce fuel loads in state forests. It recommended more than doubling the amount of hazard reduction burns.

Instead, in the last three years, alone, the Andrews government has slashed the amount of public land being hazard reduced by almost two thirds.

It’s a crime.

The wonder is that the Morrison government is helping him with his alibi.


https://volunteerfirefighters.org.au/gr ... res-worsde
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51914
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1103

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar Christophe » 05/01/20, 17:33

enerc a écrit :Ce n'est pas qu'un problème de changement climatique.


Toute catastrophe est généralement un cumul de facteurs plus ou moins aggravants...

Et voici, en image, les conséquences de nos conneries...Alors si le réchauffement climatique importe peu de gens, peut être que la cause animale aura plus d'effet sur l'in.conscience collective ?

On parle déjà de plusieurs milliards d'animaux morts...hors insectes évidement...d'un autre coté, un bon point: l'Australie n'aura peut être plus de problème avec la prolifération des chats désormais! :mrgreen:

Attention certaines images peuvent, vraiment, choquer:





0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
yves35
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 125
Inscription : 27/09/15, 23:22
Localisation : rennes
x 17

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar yves35 » 06/01/20, 18:31

bonsoir

ABC 2019 est un troll de futura science ou ça commence à sentir le roussi il y a déjà sévi avec plusieurs pseudo:Gillesh38a, Archi3, RobertoLyon
Kevin73 ...

yves
1 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4298
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 293

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar GuyGadebois » 06/01/20, 18:34

yves35 a écrit :bonsoir

ABC 2019 est un troll de futura science ou ça commence à sentir le roussi il y a déjà sévi avec plusieurs pseudo:Gillesh38a, Archi3, RobertoLyon
Kevin73 ...

yves

Meuuuh non voyons, il m'a fustigé quand je l'ai soupçonné d'avoir plusieurs "identités".
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet"
(Tryphon)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité