Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre...Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Le réchauffement et les changements climatiques: cause, conséquences, analyses...Débat sur le CO2 et autres gaz à effet de serre.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50448
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 940

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar Christophe » 03/09/19, 21:40

Une autre représentation du réchauffement climatique...

1 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50448
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 940

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar Christophe » 03/09/19, 21:42

GuyGadebois a écrit :Le poumon de la planète, c'est le phytoplancton. En danger lui aussi.
https://www.liberation.fr/planete/2018/ ... de_1675581


Oui c'est ce que je disais...et le déséquilibre du plancton est bien plus dangereux potentiellement que les incendies de l'Amazonie...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50448
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 940

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar Christophe » 03/09/19, 21:45

Je ne sais pas si c'est authentique mais voici les orages qui ont lieu en ce moment dans le middle west américain:



C'est à priori du radar de pluie.

C'est comme si il y avait un monstrueux orage qui recouvrait toute la France! :shock:
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50448
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 940

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar Christophe » 09/09/19, 11:00

Maintenant on a la "preuve" de la responsabilité humaine...

L’Homme est responsable du changement climatique le plus rapide et brutal des 3 derniers millions d’années

Conséquence directe des activités industrielles humaines, le réchauffement climatique s’accentue continuellement, amenant à des températures record sur l’ensemble du globe et à une augmentation alarmante du taux de CO2 atmosphérique. Si l’un des arguments principaux du climatoscepticisme consistait à avancer que ces cycles étaient normaux pour la planète, une nouvelle étude vient définitivement enterrer cet argument. En effet, une nouvelle recherche vient de démontrer qu’au cours des 3 derniers millions d’années, le climat n’a jamais été aussi perturbé que depuis l’émergence de l’ère industrielle.

(...)

graphe-parametres.jpeg
graphe-parametres.jpeg (115.79 Kio) Consulté 663 fois


Graphiques montrant l’évolution de certains paramètres, comme le taux de CO2 atmosphérique, le niveau de la mer ou encore le niveau de régolithe lors de la transition du mi-Pléistocène. Crédits : M. Willeit et al. 2019

(...)

Mais cela pourrait bientôt changer. Déjà, la planète est plus chaude de 1.2 °C par rapport à la moyenne préindustrielle. L’accord de Paris de 2016 voudrait limiter le réchauffement à 1.4 °C, ce qui correspond au climat d’il y a 2.5 millions d’années. Si le monde ne parvient pas à gérer cette limite et s’approche de l’objectif précédent — l’objectif international précédent était de 2 °C — ce serait la moyenne mondiale la plus élevée observée au cours de cette période géologique.

« Notre étude met cela en perspective. Cela montre clairement que même si vous regardez les climats passés sur de très longues périodes, ce que nous faisons actuellement en matière de changement climatique est énorme et très rapide, comparé à ce qui s’est produit dans le passé » conclut Willeit.



0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5232
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 396
Contact :

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar izentrop » 10/09/19, 02:52

Sur cette courbe, on voit mieux l'évolution depuis l'aire industriel : Courbe reconstituant sur 1000 ans l’évolution des températures (rouge) et des concentrations de CO2 (bleu).
Image
les fondements du consensus
L’incertitude provient des rétroactions

Avec l’augmentation des concentrations de GES, la Terre doit se réchauffer. Mais une Terre plus chaude implique des changements dans l’atmosphère, la végétation de surface ou les courants marins. Certains de ces changements peuvent conduire à amplifier la perturbation initiale ou au contraire à l’atténuer. On parle de rétroactions, positives ou négatives. La rétroaction positive la plus forte implique la vapeur d’eau. Une atmosphère plus chaude va contenir plus de vapeur d’eau (évaporation) et, puisque la vapeur d’eau est un GES, conduire à un échauffement supplémentaire. C’est là un phénomène bien compris, qui est bien sûr pris en compte dans les modèles de simulation du climat. À l’inverse, l’impact des nuages est beaucoup plus incertain. On sait que les nuages modulent fortement le rayonnement solaire absorbé par la Terre mais aussi l’effet de serre. Il y a des divergences entre modèles sur l’évolution de la couverture nuageuse avec le réchauffement induit par l’effet de serre. C’est la principale source d’incertitude dans les projections climatiques et c’est ce qui explique la dispersion des résultats donnés par les modèles de climat dans le cadre des travaux du GIEC. https://www.afis.org/Rechauffement-clim ... -consensus
1 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5232
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 396
Contact :

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar izentrop » 20/10/19, 08:16

Les données de 3.700 stations hydrométriques en Europe, sur une période de 50 ans, ont été analysées
Trente-cinq groupes de recherche européens ont donc joint leurs forces afin d’analyser les données de 3.700 stations hydrométriques — des dispositifs de mesure installés sur un cours d’eau — en Europe sur une période de 50 ans, de 1960 à 2010. L’objectif, précise M. Sauquet, est de « regarder dans le passé les grandes tendances », afin de mieux comprendre ce qui nous attend.

Premier enseignement : le régime des cours d’eau est d’ores et déjà bouleversé. « En Europe centrale et dans le nord-ouest, le débit des crues augmente du fait d’une hausse des précipitations et d’une humidité accrue des sols, indique l’IRSTEA dans un communiqué présentant l’étude. À l’inverse, l’amplitude des crues diminue dans le sud de l’Europe car le changement climatique induit une diminution des précipitations et une augmentation des températures, causant une hausse de l’évaporation dans les sols. » En France, on retrouve ce découpage, de part et d’autre de la Loire. L’ampleur du changement est d’ailleurs conséquente : en 50 ans, on constate, d’un côté, une diminution du niveau des crues jusqu’à 23 %, et de l’autre, une augmentation jusqu’à 11 %.

« Les évolutions observées ne sont pas uniquement dues à la hausse des températures », précise Éric Sauquet, citant également l’aménagement des rivières ou la construction de barrages comme causes possibles des crues. Pour autant, les chercheurs pointent le changement climatique comme « facteur décisif ». Ce qui ne laisse rien présager de bon.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5232
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 396
Contact :

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar izentrop » 25/10/19, 00:39

La forêt amazonienne 'proche d'un point de basculement irréversible'
La déforestation croissante, conjuguée aux politiques destructrices du président d'extrême droite brésilien, Jair Bolsonaro, pourrait pousser la forêt amazonienne à un danger extrême, atteignant un point de rupture irréversible d' ici deux ans, a déclaré un économiste réputé .

Après ce moment, la forêt pluviale cesserait de produire suffisamment de pluie pour se maintenir et commencerait à se dégrader lentement dans une savane plus sèche, libérant des milliards de tonnes de carbone dans l'atmosphère, ce qui exacerberait le réchauffement climatique et perturberait les conditions météorologiques en Amérique du Sud. https://www.theguardian.com/environment ... _on_Reddit
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4347
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 434

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar moinsdewatt » 27/10/19, 22:43

C’est officiel : l’arctique émet plus de CO2 qu’elle n’en absorbe

par Brice Louvet, 27 octobre 2019, sciencepost

Le pergélisol de l’Arctique libère désormais plus de carbone en hiver que les plantes nordiques peuvent en absorber en été.

L’arctique est en position de faiblesse. Un rapport de la NOAA nous avait alerté en décembre dernier sur les conditions ressenties dans la région. Nous avions notamment appris que les températures, sur place, se réchauffent actuellement deux fois plus vite que dans le reste du monde. Et forcément, il y a des conséquences.

Fonte du pergélisol

Le pergélisol est, dans la définition, un sol gelé en permanence. Mais avec cette hausse constante des températures, de manière logique, ces sols dégèlent de plus en plus. Le problème, c’est que le pergélisol de la région contient des milliards de tonnes de CO2. Plus que les niveaux actuels mesurés dans l’atmosphère. Ce qui veut dire que plus les sols vont se mettre à fondre, plus il y aura de gaz à effet de serre libérés.

Jusqu’à présent, nous pensions que l’Arctique avait trouvé un certain “équilibre”. Que les plantes, en été, absorbaient à peu près autant de CO2 que ce qui étaient émis durant les mois d’hiver. Mais ça, c’était avant.

Les plantes ne compensent plus

Une récente étude impliquant des dizaines de chercheurs issus d’institutions du monde entier, nous révèle en effet que la balance vient de pencher du mauvais côté.

Pour ces travaux, les chercheurs ont installé des détecteurs de dioxyde de carbone sur plus de 100 sites situés autour de l’Arctique circumpolaire. Plusieurs centaines de mesures ont été prises au cours de ces dernières années. Il est ressorti que les émissions de dioxyde de carbone – environ 1,7 milliard de tonnes par an – étaient environ deux fois plus élevées que les estimations précédentes.

De l’autre côté, on estime aujourd’hui que les plantes arctiques n’absorbent qu’un peu plus d’un milliard de tonnes de gaz de l’atmosphère chaque année pendant la saison de croissance. Chaque année, plus de carbone est donc relâché par rapport à ce qui est absorbé. Et ça va s’empirer.

En restant ainsi, les chercheurs estiment en effet que les émissions du sol nordique seront susceptibles de libérer 41 % de carbone supplémentaire d’ici la fin du siècle. Mais des études ont déjà révélé que la région continuait, et allait continuer, de se réchauffer. Même si des efforts importants d’atténuation sont déployés, ces émissions augmenteront de 17 % (en plus des 41%), peut-on lire dans le rapport.

Autre fait important : les chercheurs ne se sont ici concentrés que sur le dioxyde de carbone. Ils n’ont pas pris en compte les gigantesques réservoirs de méthane contenus dans le pergélisol. Ce gaz à effet de serre, on le rappelle, est 30 fois plus puissant que le CO2. L’Arctique se présente, plus que jamais, comme une véritable bombe à retardement.

https://sciencepost.fr/cest-officiel-la ... n-absorbe/
0 x
eclectron
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1207
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 132

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar eclectron » 31/10/19, 19:31

Conférence qui démarre sur la météo et poursuit sur le climat.
Bonne récapitulation sur le sujet.
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2983
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 182

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar GuyGadebois » 03/11/19, 21:50

Dimanche 3 Novembre, premier soir qu'on chauffe la maison. Du jamais vu.
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet"
(Tryphon)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité