Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre...Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Le réchauffement et les changements climatiques: cause, conséquences, analyses...Débat sur le CO2 et autres gaz à effet de serre.
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3882
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 254
Contact :

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar izentrop » 24/12/18, 00:41

C’est l’année la plus chaude jamais mesurée en France métropolitaine. Avec une moyenne annuelle de 14 °C, l’Hexagone a connu les températures les plus élevées depuis le début des mesures météorologiques en 1900, a annoncé vendredi 21 décembre Météo France. https://www.lemonde.fr/climat/article/2 ... 52612.html
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48584
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 643

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar Christophe » 11/01/19, 14:11

Marrant la comparaison...tout en étant effrayante:

D'après une étude, le réchauffement des océans équivaut à une bombe atomique par seconde

Ce n'est plus une surprise pour personne : le réchauffement climatique a un effet non négligeable sur les océans. Selon une récente étude menée par l'Université d'Oxford, ils absorbent 90% de l'énergie du changement climatique. D'après leurs calculs, c'est l'équivalent d'une bombe nucléaire par seconde.


Depuis plusieurs décennies, nombre d'études scientifiques l'attestent et nombre de chercheurs lancent l'alerte : les océans se réchauffent considérablement. Un phénomène directement observable, et qui est lourd de conséquences pour la faune et la flore marine. Il vient aujourd'hui d'être renforcé par une nouvelle étude, publiée par les chercheurs de l'Université d'Oxford.

1.000 fois la consommation annuelle mondiale d'énergie

D'après les scientifiques, 90% de l'énergie crée par les émissions de gaz à effet de serre aurait été absorbée par les océans au cours des 150 dernières années. C'est 1.000 fois plus que la consommation annuelle d'énergie de l'ensemble de la population mondiale... Et l'équivalent d'une fois et demi la bombe atomique par seconde, avec un obus de la taille de celui qui a rasé Hiroshima, en août 1945.

"J'essaie de ne pas faire ce genre ce comparaison, simplement parce que c'est inquiétant" concède Pr. Laura Zanna, auteure principale de l'étude. "Nous essayons généralement de comparer le réchauffement à la consommation d'énergie humaine, afin que cela soit moins effrayant".

Une hausse du niveau de la mer

Conséquence de ce trop-plein d'énergie : le niveau des eaux ne cesse d'augmenter : "Cela a entraîné une augmentation de la température de l'océan et l'élévation associée du niveau de la mer, tout en modérant le réchauffement à la surface", confirment les scientifiques. Selon eux, cette tendance a une influence directe sur la fréquence et la gravité accrues des tornades et cyclones ces dernières années.

"Les futurs changements pourraient avoir de graves conséquences sur l'élévation du niveau de la mer et le risque d'inondations côtières", concluent les scientifiques.

Le 8 janvier 2019 à 13:03 • Jeanne Travers


0 x
Ce forum vous a aidé? Soutenez le site en faisant un petit don ou partagez vos meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1258
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 63

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar Exnihiloest » 11/01/19, 19:16

.
Pièces jointes
atEAUm.jpg
atEAUm.jpg (149.9 Kio) Consulté 772 fois
0 x
enerc
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 137
Inscription : 06/02/17, 15:25
x 35

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar enerc » 12/01/19, 14:38

La banquise antarctique au plus mal:
Image
Image
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3882
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 254
Contact :

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar izentrop » 12/01/19, 15:19

Pendant qu'on y est :mrgreen:
Image
https://www.novethic.fr/actualite/envir ... 46172.html

Le problème est la chaleur humide.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3882
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 254
Contact :

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar izentrop » 26/01/19, 22:39

Au Groenland, la glace fond quatre fois plus vite que ce que les scientifiques prévoyaient https://www.nationalgeographic.fr/envir ... entifiques
D’après l’auteur principal de l’étude, Michael Bevis, géoscientifique à l’Université d’État de l’Ohio, le Groenland, qui est la plus grande île au monde, semble avoir atteint un point critique vers 2002-2003, lorsque la fonte des glaces s’est rapidement accélérée. En 2012, la fonte annuelle des glaces avait atteint un « niveau sans précédent » et était presque quatre fois plus importante qu’en 2003, a indiqué le géoscientifique lors d’une interview.

Cependant, le Groenland ne fait pas le poids contre l’inlandsis de l’Antarctique, qui, s’il venait à fondre complètement, provoquerait une élévation du niveau de la mer de 57 mètres. L’Antarctique connaît aussi une fonte accélérée alarmante : d’après une étude publiée le 14 janvier dernier, le continent perd six fois plus de glace qu’il y a 40 ans. En moyenne, au cours de la dernière décennie, il a perdu 252 milliards de tonnes de glace chaque année.

Il en va de même pourles glaciers de l’Ouest de l’Amérique du Nord, où la fonte des glaces a quadruplé depuis le début des années 2000, atteignant 12,3 milliards de tonnes par an, révèle une étude récente.

Sans agir rapidement pour réduire considérablement les émissions carbone qui font monter la température mondiale,la totalité de la glace du Groenland pourrait fondre, élevant le niveau de la mer de 7 mètres, prévient Richard Alley, un glaciologue de Penn State. Cela se produirait sur une échelle de temps de plusieurs siècles. Cependant, il existe un seuil de réchauffement qui pourrait être franchi dans quelques décennies ou moins et, s'il était dépassé suffisamment longtemps, la fonte du Groenland serait irréversible, a déclaré Alley.
Que des réjouissances ...
"Nous sommes en train de perdre la course", estime le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres
Les engagements pris à Paris en 2015 étaient "insuffisants", a jugé Antonio Guterres, jeudi, en marge du Forum économique mondial de Davos. "Il faut que les pays prennent des engagements plus ambitieux", a-t-il ajouté.
En marge du Forum économique mondial de Davos (Suisse), jeudi 24 janvier, Antonio Guterres, le secrétaire général de l'ONU, a fait une déclaration qui n'est pas passée inaperçue.

"L'évolution est pire que prévu" et"il est donc absolument indispensable d'inverser la tendance", a-t-il insisté en s'adressant notamment aux quelque 3 000 responsables économiques et politiques réunis depuis le début de la semaine dans cette station des Alpes suisses. https://www.francetvinfo.fr/meteo/clima ... 59727.html
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48584
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 643

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar Christophe » 29/01/19, 12:15

izentrop a écrit :Au Groenland, la glace fond quatre fois plus vite que ce que les scientifiques prévoyaient


On a retrouvé le froid! Il est sur les USA! :cheesy:

Les Etats-Unis s’attendent à « des températures si basses qu’on va entendre les bâtiments craquer »

Une des plus grosses vagues de froid jamais connues devrait faire chuter les températures jusqu’à – 50 °C à certains endroits, mercredi.

Si l’on attend, en France, une vague de froid et de la neige à partir de mardi 29 janvier après-midi, ce sont, outre-Atlantique, des records de basse température qui devraient être battus. A partir de mercredi matin, les Etats-Unis devraient être traversés par l’une des plus grosses vagues de froid jamais connues, selon les experts en météorologie.

Alors que les températures devraient descendre au-dessous de – 15 °C sur la côte est, c’est dans le Midwest que des records historiques de froid pourraient être atteints. Il devrait faire – 29 °C à Chicago (Illinois), et l’Etat du Minnesota attend des bourrasques de vent proches de – 54 °C à certains endroits. Interrogé par le New York Yimes, Tom Skilling, chef météorologue de la chaîne de télévision WGN-TV, à Chicago, prévoit « quarante-huit heures de températures si basses qu’on va entendre les bâtiments et le mobilier urbain craquer ».

Tourbillon polaire
Ce froid inhabituel risque de jouer les prolongations environ huit semaines, selon Judah Cohen, expert du Centre de recherche environnemental et atmosphérique de Boston. « Je pense qu’au minimum, on en a jusqu’à la mi-février, voire la mi-mars », a-t-il déclaré à l’agence de presse Associated Press (AP).

Il s’agit d’un phénomène que les spécialistes nomment le « polar vortex » (« vortex polaire » en français ou « tourbillon polaire ») ; une masse d’air glacial qui devrait être au-dessus du pôle Nord et qui est en train de descendre vers les basses latitudes.

(...)


0 x
Ce forum vous a aidé? Soutenez le site en faisant un petit don ou partagez vos meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3882
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 254
Contact :

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar izentrop » 29/01/19, 14:13

Le ralentissement du gulf stream n'y serait pas pour rien. Il a déjà provoqué le petit-age glaciaire
il est clairement démontré qu’il ralentit et s’affaiblit. Dans l’hypothèse où le réchauffement climatique en serait la cause, cet état de fait pourrait se prolonger encore pendant un temps indéterminé. Au final, le refroidissement des eaux de l’Atlantique nord se poursuivrait, risquant alors de refroidir le climat de l’Europe de l’ouest.
https://actu.lachainemeteo.com/actualit ... imat-47123
Image
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Maximus Leo
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2003
Inscription : 07/11/06, 13:18
x 49

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar Maximus Leo » 30/01/19, 12:44

Les végétaux se "gavent" de CO2 disent les climatosceptiques. Mais comment se comportent les végétaux lorsque la température dépasse 40° C ? Mal, voire très mal...
0 x
"La théorie, c'est quand on sait tout mais que rien ne marche. La pratique, c'est quand tout marche mais personne ne sait pourquoi". Albert Einstein.
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3882
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 254
Contact :

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar izentrop » 03/02/19, 09:52

L'action de l'homme sur le climat a commencé bien avant l'ère industrielle
Une nouvelle étude menée par des scientifiques de l'University College of London (UCL) estime qu’un événement précédant l’industrialisation a causé un rapide refroidissement de la planète.

Entre l’arrivée de Christophe Colomb dans les Caraïbes en 1492 et l’année 1600 –soit les cent premières années de la colonisation de l’Amérique– on estime que les colons européens ont causé la mort d’environ 56 millions d’autochtones.

Le refroidissement de la planète à cette période, appelé «petit âge glaciaire» est connu depuis longtemps. Mais on pensait les changements, marqués par des hivers particulièrement rigoureux, avaient été uniquement causés par des forces naturelles.

Le professeur Mark Maslin, l’un des co-auteurs de l’étude explique qu’après avoir compilé preuves archéologiques, données historiques et analyses de carbone en Antarctique, l’influence de la mort des Amérindiens ne fait pas de doutes: «Une fois que l’on a pesé tout les éléments, on comprend que si le petit âge glaciaire était si intense, c’est à cause du génocide de millions de personnes». http://www.slate.fr/story/173067/drame- ... ent-climat
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité