Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre...Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Le réchauffement et les changements climatiques: cause, conséquences, analyses...Débat sur le CO2 et autres gaz à effet de serre.
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5505
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 201

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar sen-no-sen » 04/11/17, 14:51

"Après 2030, il sera trop tard".


Il me semble qu'il est trop tard depuis 10 ans maintenant...Mais rassurons nous, avec l'effondrement généralisé la question du réchauffement sera réglé en quelques semaines!
1 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46988
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 407
Contact :

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar Christophe » 12/12/17, 22:51

Macron vient d'employer le terme de "bataille du climat" évoquée plus haut dans ce sujet...
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8201
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 92
Contact :

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar Remundo » 13/12/17, 10:10

Croncron n'aura aucune influence, la bataille peut être lancée, mais la guerre est déjà perdue.

à mon avis, c'est juste pour enquiquiner un peu les USA qu'il va sur ce terrain. Un jeu diplomatique.
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46988
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 407
Contact :

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar Christophe » 14/12/17, 01:18

Probablement...ou bien d'amadouer le peuple pour mettre en place de nouvelles (éco)taxes...

Un article détaillé sur la position de macron: https://www.lexpress.fr/actualite/monde ... 68409.html

Il faut 3500 milliards de dollars par an


C'est pas grand chose en fait, juste 2 fois la dette française...
1 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46988
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 407
Contact :

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar Christophe » 15/12/17, 15:31

Une solution scandaleusement simple pour financer la lutte contre le réchauffement: http://www.journaldelenvironnement.net/ ... ment,88729
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!

bardal
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 208
Inscription : 01/07/16, 10:41
Localisation : 56 et 45
x 61

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar bardal » 15/12/17, 20:15

Bof, c'est scandaleusement simple, effectivement, mais pas complètement stupide... Reste à prendre la décision... et il me semble clair que Trump n'est pas le seul à préférer la spéculation à la lutte contre le réchauffement climatique...

Il y a une autre solution scandaleusement simple; cela s'appelle la taxe carbone (au moins 30€/Tco2), soit 30€ environ par tonne d'hydrocarbure consommé, 40€ par tonne de charbon... Il n'y a pas d'empressement pour la mettre en application...

Ce qui manque le plus, c'est une volonté politique, pas l'argent...
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6471
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 420

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar Ahmed » 15/12/17, 20:53

Le changement climatique n'est qu'une des résultantes du "bon" fonctionnement du système, comment pourrait-il apparaître un changement des conséquences sans renoncer aux causes? :lol: :lol:
L'idée qu'il faudrait consacrer beaucoup d'argent pour inverser le cours des choses est typique du raisonnement immanent (se situant à l'intérieur du système et ne pouvant donc pas le critiquer valablement): en stimulant l'activité censée permettre la pseudo lutte, on est au moins sûr d'une chose, que cela renforcera la cause... :roll: :roll:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3393
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 283

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar moinsdewatt » 15/12/17, 20:57

Réchauffement climatique : +5°C si on ne fait rien

Par Elena Sender le 15.12.2017

Une nouvelle analyse des modèles climatiques montre que le réchauffement climatique le plus probable pourrait être encore pire que ce que le GIEC avait prévu.

"Si les émissions (de CO2) suivent un scénario habituel, il y a 93% de chances pour que le réchauffement climatique dépasse les 4 degrés Celsius d'ici à la fin de ce siècle", se rapprochant de 5°C. Telle est la conclusion alarmante d'une nouvelle étude statistique réalisée par deux chercheurs Patrick Brown et Ken Caldeira de la Carnegie Institution for Science à Standford en Californie (Etats-Unis) publiée par Nature. Leurs résultats suggèrent en effet que dans la fourchette de température proposée par les modèles les plus pessimistes du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), ce serait la plus haute valeur qu'il faudrait prendre en compte, et non la moyenne.

Les modèles climatiques sont des algorithmes qui travaillent à partir des équations physiques simulant le comportement de l'atmosphère et des océans. Ils sont utilisés pour prédire le réchauffement climatique futur pour une augmentation donnée de la concentration en CO2 et des autres gaz à effet de serre. "Il existe une quarantaine de modèles climatiques mondiaux qui projettent tous différents niveaux de réchauffement climatique pour un changement donné des concentrations de gaz à effet de serre, explique ainsi Patrick Brown co-auteur de l'étude, principalement parce qu'il n'y a pas de consensus sur la meilleure façon de modéliser certains aspects du système climatique". Le plus pessimiste des scénarios, simulé par les modèles dans le 5e rapport du GIEC est appelé RCP (représentative concentration pathway) 8,5. Il correspond à la prolongation des émissions de CO2 actuelles et projette de 2081 à 2100 une fourchette d'augmentation de température possible entre + 2,6°C et + 4,8°C par rapport aux niveaux pré-industriels (1860).

Les modèles qui simulent le mieux la période actuelle ont tendance à projeter, pour le futur, un réchauffement proche de 5°C !

Laquelle de ces deux extrémités est la plus susceptible de s'avérer exacte si les émissions de CO2 ne baissent pas ? C'est la question à laquelle ont voulu répondre Brown et Caldeira. Leur hypothèse : les modèles qui sont les plus aptes à projeter le futur sont ceux qui doivent également être les plus aptes à simuler le climat actuel, ou d'un passé proche, en fonction des données d'observation satellites récentes. "Il est logique que les modèles qui réussissent le mieux à simuler les observations d'aujourd'hui soient les modèles les plus fiables pour demain", résume M. Caldeira. Les deux chercheurs ont donc comparé la performance des différents modèles, alimentés par des observations satellites récentes de l'atmosphère actuelle. Puis ont fait tourner les modèles les plus fiables pour obtenir des projections futures jusqu'en 2100. Résultat : les modèles qui simulent le mieux la période actuelle ont tendance à projeter, pour le futur, un réchauffement proche de 5°C ! Le haut de la fourchette du scénario RCP 8,5.
...................

https://www.sciencesetavenir.fr/nature- ... ien_119191
1 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46988
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 407
Contact :

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar Christophe » 11/01/18, 01:28

https://www.popsci.com/evidence-climate-change-is-real
Climate change is often treated as a political issue, but it shouldn't be.

The facts are these: The climate of our planet is changing at a pace unlike anything seen in the natural fluctuations traced across geological records, and scientists have overwhelmingly traced this global warming trend to human activity.

Unless you’re a supercomputer, you’ll find it virtually impossible to keep an eye on every single indicator of climate change. Here are a few that scientists use to monitor the planet:

For more, check out this story on how we know climate change is happening—and that humans are causing it.

1. CO2 in the atmosphere

Where to check: Scripps Institution of Oceanography/Mauna Loa Observatory

The latest: 405.67 ppm

Why it matters: Carbon dioxide made up 81 percent of the United States’ greenhouse gas emissions in 2014. Fossil fuels and certain chemical reactions produce this odorless, colorless gas—a gas that traps heat in the atmosphere. Despite sinks that remove CO2 from soil, forests, and the ocean, industrial-era emissions mean that CO2 levels are the highest they have ever been in hundreds of millions of years.

What will help: Reducing fossil fuels is the number one way to reduce atmospheric CO2. Energy efficiency, carbon capture, and market-based controls are among the most effective measures to curb carbon dioxide concentrations.

Who rang the alarm: Thermal equilibrium of the atmosphere with a given distribution of relative humidity (Manabe and Wetherald, 1967)

Learn more: U.S. Greenhouse Gas Inventory Report (U.S. EPA); U.S. Climate Extremes Index (NOAA); The Keeling Curve (Scripps Institution of Oceanography), Global Carbon Project.

EPA

2. Droughts
Wildfire
Measured in: DO-D4 (“abnormally dry” to “exceptional drought”)

Where to check: U.S. Drought Monitor

The latest: 12.2 percent of the United States is currently impacted by drought, with 0.34 percent of the United States currently in a D-3 “extreme drought.” 89 million people in the United States are currently impacted.

Why it matters: Drought—a prolonged period of dry weather—occurs when there’s an imbalance between evaporation and precipitation. It’s the real-world consequence of rising temperatures and can have devastating impacts on human health, food availability, animals, and soil.

What will help: It’s impossible to directly prevent a drought, especially since it’s closely tied to shorter-term climate oscillations, as well. Water conservation and planning are the only ways to mitigate drought impacts. However, more balanced precipitation and evaporation make drought less likely. You guessed it—greenhouse gas reduction will help in the long term.

Who rang the alarm: Meteorological drought (Palmer, 1965)

Learn more: Historical Palmer Drought Indices (NOAA); National Drought Mitigation Center (University of Nebraska – Lincoln); Drought.gov (National Integrated Drought Information System)

Forest Service Northern Region

3. Global Mean Sea Level (GMSL)

Measured in: mm (millimeters) anomaly

Where to check: NASA

The latest: The current rate of change of the global mean sea level is a rise of 3.4 mm/year.

Why it matters: Melting ice and a warming ocean mean more water and a rising sea level. Though the global sea level is also affected by short-term climate phenomena and geographic factors, it is closely linked to temperature. Sea levels rose consistently throughout the 20th century, leaving coastal regions more vulnerable to flooding, storm surges, and salt water seeping into freshwater aquifers and affecting plant and animal habitats.

What will help: Three words: Reduce greenhouse gases.

Who rang the alarm: Ice melt, sea level rise, and superstorms: evidence from paleoclimate data, climate modeling, and modern observations that 2°C global warming could be dangerous (Hansen et al.)

Learn more: Is Sea Level Rising? (National Ocean Service/NOAA); CU Sea Level Research Group (University of Colorado – Boulder); Global Average Absolute Sea Level Change, 1880-2014 (Open Knowledge International)

4. Temperature

Measured in: °F (degrees Fahrenheit) or °C (degrees Celsius)

Where to check: NOAA/NCEI (U.S. | World)

The latest: 2016 was the hottest year ever recorded, with global average temperatures reaching 1.69°F above the 20th-century average.

Why it matters: Temperature is not only a relatively direct effect of global climate change—it’s also drives other phenomena like droughts, typhoons, hurricanes, wildfires, and habitat changes. Human health and food and water availability are also tied to temperature.

What will help: Reducing greenhouse gases is the easiest way to drive down global temperature.

Who rang the alarm: On the influence of carbonic acid in the air upon the temperature of the ground (Arrhenius, 1896)

Learn more: U.S. and Global Temperature (U.S. EPA); U.S. Climate Extremes Index (NOAA); HadCRUT4 (University of East Anglia); Temperature Monitoring FAQ (NOAA)

Pexels

5. Sea Surface Temperature (SST)

Measured in: °C (degrees Celsius) anomaly

Where to check: NOAA/NCEI Extended Reconstructed Sea Surface Temperature (ESST)

The latest: The average SST in 2016 was the warmest ever recorded, averaging 0.75: °C than last century’s average.

Why it matters: Our oceans absorb heat, and the more they absorb, the warmer they get. This doesn’t just affect marine life, disrupting fish populations, fueling algal blooms, and killing coral. Higher sea surface temperatures also create more atmospheric water vapor. In turn, more water vapor drives a higher risk of extreme weather events, droughts, and disrupted storm patterns.

What will help: The less heat the oceans must absorb, the cooler they’ll be. There’s only one way to accomplish that: Reduce greenhouse gases.

Who rang the alarm: Temporal coherence in North Pacific sea-surface temperature patterns (Namias and Born, 1970)

Learn more: Sea Surface Temperature Image Archive (Rutgers University); MODIS Satellite Sea Temperature (NASA); Sea Surface Temperature Trends (U.S. EPA)

Los Alamos National Laboratory

6. Arctic and Antarctic Sea Ice Extent

Measured in: sq km (square kilometers) in which there is at least 15 percent ice

Where to check: Sea Ice Index (National Snow and Ice Data Center)

The latest: In January 2017, the Arctic sea ice extent was 13.4 million sq km—1.3 million sq kim less than the 1981-2010 mean for January. The Antarctic sea ice extent was 4.0 million sq km—0.6 million sq km less than the 1981-2010 mean for January.

Why it matters: The polar ice caps have existed for millions of years. Not only are they a reliable indicator of climate change, but they reflect sunlight. That high albedo (reflectivity) helps deflect solar radiation, cooling off Earth. As the ice caps shrink, they stop cooling the poles. The less ice at the poles, the faster global warming will occur. In addition, the ice caps interact with animals (they’re habitat for everything from polar bears to penguins) and influence far-away weather. And as ice caps melt, they increase sea levels around the world.

What will help: You know the score by now. The fewer greenhouse gases, the more protected our polar ice caps.

Who rang the alarm: West Antarctic ice sheet and CO2 greenhouse effect: a threat of disaster (Mercer)

Learn more: Arctic Sea Ice Minimum (NASA); Current State of the Sea Ice Cover (NASA); PIOMAS Arctic Sea Ice Volume Reanalysis (Polar Science Center)
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46988
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 407
Contact :

Re: Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar Christophe » 11/01/18, 01:34

Christophe a écrit :Probablement...ou bien d'amadouer le peuple pour mettre en place de nouvelles (éco)taxes...


Comme par exemple le prix des carburants qui a flambé au 1er janvier... :roll: :roll: :roll:

Il y a actuellement jusqu'à 45 cents de différence entre du gasoil lorrain et luxembourgeois!

Je crois que je n'ai jamais vu autant de différence depuis 13 ans (mais je ne compare pas toutes les semaines non plus...)...

Vive la Ripoublique!! :mrgreen:

https://carbu.com/belgique/index.php/me ... bourg/LU/0
1 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

Recherches populaires