Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre...La planète brûle et nous regardons nos smartphones.

Le réchauffement et les changements climatiques: cause, conséquences, analyses...Débat sur le CO2 et autres gaz à effet de serre.
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1303
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 65

Re: La planète brûle et nous regardons nos smartphones.

Message non lupar Exnihiloest » 13/12/18, 19:00

izentrop a écrit :Je vais faire comme avec Janic, ignorer tes commentaires sans argument réaliste.

Si je l'avais fait, je n'aurais pas répondu à ton "ne nous dit pas que tu approuves les faux arguments de ce physicien ?"

A voir ce soir su C8 à 21h10 La planète est-elle (vraiment) foutue ? https://tv-programme.com/la-planete-est ... cumentaire

Je lis :
"Ouragans, sécheresses, inondations, feux gigantesques, fonte des glaces, la planète est attaquée de toutes parts."
C'est faux. Les faits ne montrent pas plus d'ouragans, sécheresses, inondations, feux gigantesques qu'autrefois qui seraient liés au climat, et pour ce qui est lié à l'homme, notamment les feux, c'est une conséquence de l'augmentation de population et de sa mobilité.

J'ai vite cessé de visonner la vidéo : on y voit des suppositions oiseuses suivies de conditionnels, c'est du niveau de : "si ma tante en avait, elle pourrait être mon concle". Un seul point de vue est donné : on est foutu. Ce n'est pas un documentaire, c'est une thèse à charge contre l'homme.
Les références à greenpeace, des activistes dont on ne peut espérer aucune objectivité, en sont un symptôme.
« La façon dont greenpeace traite les cibles qu’elle a choisies peut clairement être définie comme du fascisme ou du fondamentalisme religieux. Toute personne imaginant que l’argent de greenpeace est dépensé pour l’environnement fait fausse route. Ils ne voyagent qu’en classe affaires, mangent dans les meilleurs restaurants et mènent une vie de jet-set écologiste. (…) La principale raison expliquant la priorité accordée aux baleines, c’est que cela rapporte de l’argent. »
Bjorn Oekern (ancien directeur de greenpeace Norvège)
0 x

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3954
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 261
Contact :

Re: La planète brûle et nous regardons nos smartphones.

Message non lupar izentrop » 14/12/18, 00:15

Pour Greenpeace je suis d'accord, d'autres intervenants ne sont pas non plus très clairs, ce n'est pas une raison suffisante pour tout rejeter.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3954
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 261
Contact :

Re: La planète brûle et nous regardons nos smartphones.

Message non lupar izentrop » 14/12/18, 10:56

Laurent Mermet décrypte le discours d'Aurélien Barrau et va beaucoup plus loin en désignant les 5 leviers qu'il faut actionner simultanément pour s'en sortir, mais avec une complexité telle que depuis le club de Rome de 1972, aucune action n'a été menée sans affaiblir un des leviers et donc en empirant la situation, au contraire du but recherché.

Son discours est un peu plus clair quand il aborde les questions/réponses vers 1h, au moment ou il apparaît avec son blouson.

On voit bien que la décroissance va à l'encontre de l'efficience des flux, la réduction du nucléaire, la fronde contre les biotechnologies et contre les pesticides également.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1303
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 65

Re: La planète brûle et nous regardons nos smartphones.

Message non lupar Exnihiloest » 14/12/18, 14:40

izentrop a écrit :Pour Greenpeace je suis d'accord, d'autres intervenants ne sont pas non plus très clairs, ce n'est pas une raison suffisante pour tout rejeter.

Si. Poubelle.
Il y a des limites. Si vraiment c'est présenté comme un "documentaire", donc censé être neutre, là on est dans le manichéen, il y a tromperie sur la marchandise.
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7385
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 560

Re: La planète brûle et nous regardons nos smartphones.

Message non lupar Ahmed » 14/12/18, 16:39

Ce documentaire n'est qu'un spectacle: c'est sans intérêt... Certains lui préféreront "Les princes de l'amour", mais à chacun ses (dé)goûts! :mrgreen:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3954
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 261
Contact :

Re: La planète brûle et nous regardons nos smartphones.

Message non lupar izentrop » 09/01/19, 20:05

Une petite vidéo de l'excellent Gaël Giraud qui en quelques minutes est capable de nous donner une vision globale de notre "petit problème". Elle a 2 ans et demi mais est plus que jamais d'actualité.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3954
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 261
Contact :

Re: La planète brûle et nous regardons nos smartphones.

Message non lupar izentrop » 06/02/19, 23:25

Excellent résumé de la situation ... par contre j'ai du mal avec la solution proposée ...
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3954
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 261
Contact :

Re: La planète brûle et nous regardons nos smartphones.

Message non lupar izentrop » 04/03/19, 09:52

Quel est au final la capacité de charge de la planète ?
On invente des récits pour se cacher ou travestir la réalité, la transition énergétique en fait partie.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
bardal
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 342
Inscription : 01/07/16, 10:41
Localisation : 56 et 45
x 123

Re: La planète brûle et nous regardons nos smartphones.

Message non lupar bardal » 04/03/19, 20:23

izentrop a écrit :Excellent résumé de la situation ... par contre j'ai du mal avec la solution proposée ...


Assez en désaccord complet avec l'analyse fournie par ce Patrick de permavillage… Et encore moins avec sa conclusion (très simpliste il est vrai)…

- l'auteur appuie toute sa démonstration sur une pénurie en énergie (identifiée à une pénurie de pétrole, de façon un peu réductrice me semble-t-il) qui conduirait immanquablement à un effondrement. Je crois qu'il confond complètement la phase historique du "tout pétrole" (tout pétrole d'ailleurs assez relatif) que nous venons de vivre avec un besoin fondamental de l'humanité, alors que ce n'en est qu'une forme.

- Rappelons que la disponibilité d'énergie est aujourd'hui quasi illimitée, et surabondante, si l'on ne se limite pas au seul pétrole et à son pic; le charbon est aujourd'hui la première énergie fossile utilisée, le gaz a des réserves estimées plus importantes que celles du pétrole, les énergies renouvelables sont infinies à l'échelle de l'homme, l'énergie nucléaire laisse plusieurs millénaires de réserves pour ce qui est de la fission (même en multipliant sa consommation par 20 ou 30), la fusion elle donnant accès à une durée quasi infinie.

- cette histoire de "peak oïl", rebattue à loisir par les effondristes, est certes imparable sur le plan mathématique; mais ce raisonnement est appliqué sans prudence à un monde humain un peu plus complexe et dont les données initiales sont loin d'être aussi rigoureuses qu'un raisonnement mathématique: ici, nul ne connait les réserves exactes, ni les fluctuations de la consommation, et sont oubliées toutes les possibilités de substitutions en matière d'énergie; dans un cadre aussi flou, aussi peu formel, il est imprudent de prévoir un peak oïl pour telle ou telle date, peak oïl qui a d'ailleurs toutes chances de prendre l'aspect de plateaux, ou de montagnes russes, comme on le voit à l'expérience. La seule chose que l'on peut affirmer, c'est que le pétrole finira par se tarir, la terre ayant une taille limitée. Je préfère de beaucoup le concept de criticité développé par le CNRS à propos de diverses ressources minérales, elles aussi en voie d'extinction…

- en tout état de cause, si pénurie il y aura, elle concernera, me semble-t-il, d'abord un certain nombre de métaux et/ou de terres plus ou moins rares, en situation critique, ainsi que divers minerais essentiels à la survie de l'humanité (les phosphates par exemple), ce dont il est au moins aussi urgent de se préoccuper, plutôt que celle de l'énergie…

- s'il y a urgence à sortir des énergies carbonées, ce n'est pas à cause d'une hypothétique pénurie d'énergie, mais parce que l'impact de ces énergies carbonées sur le climat est tel qu'il est criminel d'attendre; si nous continuons à brûler pétrole, méthane et charbon jusqu'à épuisement, l'état du climat et de l'humanité sera tel qu'énergie ou pas, une pénurie n'aura plus aucune importance.

Quant aux propositions finales ( la vie en petites communautés autarciques de 150 individus environ), elles me paraissent tellement fausses et fantaisistes (mais elles ne me font pas rire, puisque certains humains ont réussi à imaginer cela) que je ne souhaite pas argumenter. Mais elles procèdent d'une erreur fondamentale sur l'humanité (même si elle fonctionne selon le mode "r", à moins que ce soit K) et sur les rapports interhumains… Notre village, aujourd'hui, c'est la planète, et on ne reviendra pas en arrière, même si l'on fait semblant de revenir en arrière… Ce qui ne règle évidemment aucun problème...
2 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2172
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 352

Re: La planète brûle et nous regardons nos smartphones.

Message non lupar sicetaitsimple » 04/03/19, 21:57

C'est vrai que ça ne donne pas vraiment envie à la fin de participer à son Kolkhoze, euh, pardon, "permavillage" (n'oubliez pas de verser sur Tipeee).

Plus sérieusement, je rejoins Bardal, c'est peut-être sincère de la part de l'auteur, mais très très superficiel......
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité