Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre...COP23 Novembre 2017 Bonn

Le réchauffement et les changements climatiques: cause, conséquences, analyses...Débat sur le CO2 et autres gaz à effet de serre.
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3184
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 224

COP23 Novembre 2017 Bonn

Message non lupar moinsdewatt » 04/11/17, 13:35

Convertir les engagements de la COP21 en actes, principal enjeu de la COP23

19/10/2017

Retrait des États-Unis, présence réduite de chefs d’État : la COP23 de Bonn, qui s'ouvre en novembre, s'annonce moins décisive que la médiatique COP21 de Paris. Mais, pour ses organisateurs, elle est tout aussi cruciale pour l'avenir de la planète.

Deux ans après la COP21, qui avait abouti à la signature de l’accord de Paris, les négociations sur le climat se trouvent désormais au cœur de leur phase la moins glamour, qui est aussi la plus technique : celle de la concrétisation des engagements pris en 2015. Convertir les paroles en actes : c’est là tout l’enjeu de la COP23, qui se déroulera du 6 au 17 novembre à Bonn, en Allemagne.

“La COP23 a pour but d’établir des ponts entre les avancées réalisées à Marrakech [lors de la COP22, NDLR] et la prochaine étape d’implémentation de l’accord de Paris lors de la COP24 en 2018 en Pologne”, explique Frank Bainimarama, Premier ministre des îles Fidji et président de la COP de Bonn. C’est effectivement l’année prochaine que doivent être adoptées les mesures d’application de l’accord de Paris et que seront évaluées les actions de chaque pays ainsi que ce qu’il leur reste à faire. Mais aussi noble soit-elle, la tâche ne semble pas déchaîner les passions et l’événement ferait presque figure de “sous-COP”.

Et pour cause, presque aucun chef d’État ou de gouvernement n’assistera aux négociations techniques et ne mettra “les mains dans le cambouis”. La plupart des pays se contenteront d’envoyer une délégation. “Le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel doivent faire une apparition pour prononcer un discours, mais la fenêtre politique sera bien plus courte que lors des COP précédentes”, prévient Lucile Dufour, responsable des négociations internationales et du développement pour le Réseau Action Climat (RAC).

Cette dernière n’y voit pas pour autant un mauvais signe : selon elle, moins de politique et moins de poudre aux yeux vont permettre de laisser la place à de réelles avancées concrètes et techniques sur les négociations. En somme, une COP peut-être plus discrète, mais une COP plus efficace.

La COP de l’urgence pour les îles pacifiques

Conscient que l’aspect politico-diplomatique occupera une place moindre, le président fidjien de la COP Frank Bainimarama espère utiliser ce vide politique pour donner de la voix et défendre les habitants du Pacifique, particulièrement vulnérables aux changements climatiques et à la montée du niveau des océans.

Image
FRANK BAINIMARAMA, PREMIER MINISTRE DES ÎLES FIDJI ET PRÉSIDENT DE LA COP23

“Les enjeux pour nous sont extrêmement importants, spécialement pour nos amis des îles Marshall, Tuvalu et Karibati, dont l’existence même est menacée. Mettre en œuvre l’accord de Paris est crucial, mais pas suffisant pour nous sauver. Nous devons aussi convaincre le reste du monde d’aller encore plus loin”, avait déclaré Frank Bainimarama lors du discours d’ouverture d’un rassemblement préparatoire à la COP le 16 octobre. Experts et ONG estiment que le réchauffement climatique devra être limité à 1,5°C pour éviter aux îles et littoraux les plus menacés d’être rayés de la carte. Les signataires de l’Accord de Paris se sont accordés sur un seuil de seulement 2°C.


http://www.france24.com/fr/20171018-cop ... -programme
0 x

Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 12865
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 292

Re: COP23 Novembre 2017 Bonn

Message non lupar Flytox » 12/11/17, 21:59

0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5304
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 174

Re: COP23 Novembre 2017 Bonn

Message non lupar sen-no-sen » 12/11/17, 22:17

Il me semble qu'en Allemagne le recours massif au charbon est une conséquence directe de la sortie du nucléaire...la problématique ne réside pas dans le seul choix technologique mais dans la tendance vers toujours plus de croissance.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3184
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 224

Re: COP23 Novembre 2017 Bonn

Message non lupar moinsdewatt » 13/11/17, 20:21

sen-no-sen a écrit :Il me semble qu'en Allemagne le recours massif au charbon est une conséquence directe de la sortie du nucléaire...la problématique ne réside pas dans le seul choix technologique mais dans la tendance vers toujours plus de croissance.


ce ''recours massif'' au charbon àprés la sortie du nucléaire en Allemagne est un mhythe.

La consommation de charbon était elevée avant, il y a eu un petit rebond temporaire et maintenant la consommation redescend :

Image

lire : http://information.tv5monde.com/info/tr ... nde-202956
1 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3184
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 224

Re: COP23 Novembre 2017 Bonn

Message non lupar moinsdewatt » 13/11/17, 20:22

COP23: Washington défend les énergies fossiles, vives critiques

Par Le Figaro.fr avec AFP le 13/11/2017

La Maison-Blanche organise lundi soir à la conférence climat de l'ONU à Bonn une réunion pour défendre "le rôle des énergies fossiles" dans la lutte contre le réchauffement climatique, une initiative critiquée par les défenseurs des énergies vertes réunis à la COP23. "Des dirigeants d'entreprises et des responsables du gouvernement américain exposeront comment l'approche américaine", qui veut concilier "sécurité énergétique, développement économique et objectifs climatiques peut servir de modèle aux autres pays", a expliqué lundi l'ambassade des Etats-Unis à Berlin. "Tandis que le monde tente de réduire les émissions tout en promouvant la prospérité économique, les énergies fossiles continueront à jouer un rôle central dans le mix énergétique," ajoute le communiqué. "Les Etats-Unis s'efforcent de continuer à travailler étroitement avec les autres (pays) pour les aider à accéder à des énergies fossiles plus propres et efficaces".

Il s'agira d'expliquer "comment les (...) Etats-Unis peuvent aider des pays à atteindre leurs objectifs climatiques, y compris dans le cadre de l'accord de Paris" adopté fin 2015 contre le réchauffement, ajoute-t-elle. George David Banks, assistant spécial de Donald Trump pour l'environnement et l'énergie, et Francis Brooke, conseiller du vice-président Mike Pence, participeront à la conférence. L'événement se déroulera en marge des négociations de la COP23, dans la zone d'expositions.

L'initiative est d'ores et déjà critiquée au sein de ce forum, les émissions de gaz à effet de serre, à l'origine du réchauffement, étant liées pour 3/4 aux énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz). Il se déroule le jour de la publication d'un rapport montrant une hausse en 2017 des émissions de CO2 liées aux énergies fossiles, après trois ans de stabilité. Frank Bainimarama, le premier ministre de Fidji, président de la COP23, a accueilli fraîchement l'initiative américaine de lundi. "Je ne veux pas me lancer dans un débat avec les Etats-Unis. Mais nous connaissons tous les effets du charbon, de son extraction et bien sûr de sa combustion, sur le climat", a-t-il déclaré dimanche à la presse à Bonn. Les Etats-Unis "crachent à la figure des victimes du changement climatique", en faisant la promotion des énergies fossiles, a réagi l'ONG Les Amis de la Terre. "Le charbon propre" ça n'existe pas, a dit Piers Forster, climatologue à l'université de Leeds: "Le charbon n'est pas propre, il est dangereux", a-t-il souligné dans une déclaration au Science Media Centre de Londres.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/1 ... g-comments
0 x

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5304
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 174

Re: COP23 Novembre 2017 Bonn

Message non lupar sen-no-sen » 13/11/17, 21:07

Bien vu moindewatt! Mais quid de l'énergie grise? :lol:
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46700
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 358
Contact :

Re: COP23 Novembre 2017 Bonn

Message non lupar Christophe » 17/11/17, 11:49

Et hop...encore une conférence sur le Climat qui se conclue sur de belles avancées significatives: http://m.france24.com/fr/20171117-cop23 ... ti-charbon

:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Entre la défection annoncée des États-Unis de l’accord de Paris et les émissions mondiales de CO2 qui repartent à la hausse, la COP23 s’achève vendredi 17 novembre dans une ambiance des plus maussades


:?
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5304
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 174

Re: COP23 Novembre 2017 Bonn

Message non lupar sen-no-sen » 17/11/17, 12:25

Ça t'étonne?
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46700
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 358
Contact :

Re: COP23 Novembre 2017 Bonn

Message non lupar Christophe » 17/11/17, 16:40

Bien sur que non...d'où mon ton ironique...

Le changement viendra du bas...

Un peu comme la résistance contre les nazis en France...fallait pas trop compter sur le gouvernement de l'époque....

Desolé si la comparaison choque mais c'est voulu!
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5304
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 174

Re: COP23 Novembre 2017 Bonn

Message non lupar sen-no-sen » 17/11/17, 17:11

Pour ma part je pense que la solution devrait se régler toute seule suite à la déplétion pétrolière à venir,sans même parler d'un effondrement du système qui me parait difficilement évitable.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.


Revenir vers « Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités

Recherches populaires