Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre...Contenu CO2 des énergies

Le réchauffement et les changements climatiques: cause, conséquences, analyses...Débat sur le CO2 et autres gaz à effet de serre.
Neno92
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 4
Inscription : 13/10/15, 10:00

Contenu CO2 des énergies

Message non lupar Neno92 » 13/10/15, 10:06

Bonjour,

Avis aux amateurs des contenus CO2, j'ai deux questions concernant le contenu CO2 des énergies:

- la première: en quoi appliquer la méthode moyenne pour le calcul du contenu CO2 en prospectif ne serait pas indiqué? (enverrait un mauvais signal) j'ai du mal à me le représenter.

- avez-vous une idée de ce que pourrait valoir le contenu CO2 du gaz calculé avec une méthode marginale?

Plus généralement, discuter autour du contenu CO2 des énergies (en particulier de l'électricité) m'intéresserait beaucoup car il représente un enjeux majeurs dans la lutte contre le changement climatique
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 54310
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1569

Message non lupar Christophe » 13/10/15, 10:18

Salut et bienvenue,

Concernant l'électricité, voici pas mal de chiffres assez précis: https://www.econologie.com/forums/nucleaire- ... t8139.html

Pour ce qui est de tes 2 méthodes, peux tu les énoncer ici?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - AMELIORONS NOS ECHANGES SUR LE FORUM - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4586
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 468

Re: Contenu CO2 des énergies

Message non lupar moinsdewatt » 13/10/15, 14:22

Neno92 a écrit :Bonjour,

Avis aux amateurs des contenus CO2, j'ai deux questions concernant le contenu CO2 des énergies:.....


Avez vous cherché du coté de l' ADEME. Ca doit très certainement exister la bas.
0 x
Neno92
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 4
Inscription : 13/10/15, 10:00

Contenu CO2 des énergies

Message non lupar Neno92 » 14/10/15, 17:15

Amoes a fait un bon résumé des deux approches pour le contenu CO2 de l'électricité:

"Les contenus CO2 des différentes énergies permettent d’établir des bilans d’émissions en fonction des consommations d’énergie et d’éclairer les choix d’investissement dans des équipements énergétiques.

Les contenus CO2 sont évalués selon deux conventions :

- soit en émissions directes dues à l’utilisation de l’énergie chez le consommateur ;

- soit en analyse du cycle de vie (ACV) afin de prendre en compte les émissions de l’utilisation de l’énergie mais également les émissions dues aux chaines d’approvisionnement et de transformation énergétiques (production, transport, distribution jusqu’aux consommateurs...).

On compte plusieurs méthodes d’évaluation : la méthode moyenne et marginale.

La méthode moyenne :
La méthode moyenne, décrite dans la Note de cadrage publiée par l’ADEME en 2005 (NoteCO2_ademe.pdf), s'appuie sur un découpage saisonnier des consommations et de la production, tenant ainsi compte de la variation saisonnière caractéristique entre l'été et l'hiver, sur une base historique.

Afin de distinguer les usages, des contenus moyens horaires, journaliers, mensuels ou saisonniers sont calculés puis affectés au prorata de la répartition des usages. Notons que cette note a été partiellement mise à jour en 2008 par l’ADEME dans Regard sur le Grenelle, notamment concernant le contenu CO2 du chauffage électrique.

Cette méthode se limite à l’établissement d’un bilan d’émissions de CO2, et ne permet pas d’évaluer les émissions d’un kWh supplémentaire ou évité.

De plus, elle présente, telle quelle est développée par l’ADEME et EDF, quelques incohérences :

- Les valeurs prises en compte ont été calculées sur la base historique 1998-2003. Pour une meilleure évaluation actuelle, il faudrait mettre à jour ces valeurs et prendre ainsi en compte les importations d’électricité,…

- La production d’ECS est considérée comme production de base alors qu’une partie est liée à la saisonnalité…

- Les pertes du système électrique, quasi proportionnelles à la production, ne devraient pas non plus être affectées à la production de base mais réparties…

- Enfin, les valeurs sont calculées en émissions directes et en ne tenant compte que du CO2. Pour une évaluation plus proche de la réalité, il serait préférable d’effectuer le calcul en Analyse de Cycle de Vie et sur l’ensemble des gaz à effet de serre.

D’après l’association Négawatt (cf Le contenu CO2 de l’électricité : une question d’objectifs !), après correction de ces incohérences, le contenu CO2 de l’électricité en base serait de 43 gCO2/kWh (contre 40 avant) et de 265 gCO2/kWh pour le chauffage électrique (contre 180 avant).

La méthode marginale :
La méthode marginale, utilisée par RTE dans Le contenu en CO2 du kWh électrique en 2007, permet de mesurer le contenu en CO2 d’une sollicitation marginale autour de sa puissance actuelle. C'est-à-dire qu’elle permet d’évaluer l’impact d’un kWh supplémentaire ou évité sur les émissions de GES.

La méthode marginale en développement et méthode incrémentale :
Ces deux méthodes, méthode marginale en développement (RTE, Le contenu en CO2 du kWh électrique (2007)) et méthode incrémentale (Gaz de France, Rapport de la Commission Energie (2008)), permettent d’évaluer les conséquences d’un changement profond dans le parc de production.

Le mix proposé par Gaz de France en 2007 pour le chauffage électrique est de :" 67% de gaz naturel (50% de cycles combinés, 17% de turbines à combustion), 10% de fioul (turbines à combustion), 13% de charbon, 10% de nucléaire". D'où un contenu CO2 de l’électricité pour l’usage chauffage de l’ordre de 608 gCO2eq/kWh.

En ce qui concerne l’approche par la méthode marginale en développement de RTE, aucune valeur concernant le contenu CO2 du chauffage électrique n’est donnée. Pour les usages de base, en prenant en compte le développement des énergies renouvelables dans les années à venir, le contenu CO2 en 2020 est estimé à 400 gCO2eq/kWh"
0 x
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5129
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 9

Message non lupar citro » 15/10/15, 18:20

Le problème, c'est que l'approche des émissions ramenées au seul CO2 de chaque "énergie primaire" (un autre concept contestable) est extrêmement réducteur...

Le CO2 ne représentant qu'environ 10% des émissions produites par la combustion des hydrocarbures, notamment. :evil:

Cela signifie que l'on passe sous silence 90% de la pollution réelle générée (entre autres) par l'automobile, que ce soit en poids ou en volume...

Un moteur de 2 litres de cylindrée tournant au régime de ralenti (1000 tours/minute) absorbant de l'air respirable et rejetant chaque minute un volume équivalent de gaz mortel représentant plus d' 1.2 kg et plus d' 1m3 (1000 litres/minutes) soit l'air nécessaire à 50 personnes pour VIVRE.

Cela donne une idée de ce qu'émettent 100 voitures arrêtées sur un boulevard embouteillé (l'air nécessaire à 5000 personnes!). :shock:
0 x

Neno92
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 4
Inscription : 13/10/15, 10:00

Contenu CO2 des énergies

Message non lupar Neno92 » 16/10/15, 09:18

Oui c'est vrai il est important de ne pas se limiter aux seules émissions de CO2, certains GES étant bien plus impactant sur le réchauffement climatique. C'est pour cela que l'on parle en équivalent CO2: l'équivalent CO2 désigne le potentiel de réchauffement global (PRG = moyen simple de comparer les différents gaz à effet de serre qui influencent le système climatique) d'un GES, calculé par équivalence avec une quantité de CO2 qui aurait le même PRG.

Les contenu CO2 sont donc calculé en équivalent CO2 (geCO2/kWh, le "e" signifiant équivalent) de façon à prendre en compte l'impact de l'ensemble des GES et non le CO2 seul.
0 x
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5129
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 9

Message non lupar citro » 16/10/15, 13:03

Merci pour les informations ci-dessus. 8)

... Et je suppose que le "g" de geCO2/kWh signifie "global". :?:
0 x
Neno92
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 4
Inscription : 13/10/15, 10:00

Contenu CO2 des énergies

Message non lupar Neno92 » 16/10/15, 13:30

le g signifie gramme, on parle en gramme d'équivalent CO2/kWh
0 x


Revenir vers « Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités