Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industriellesSéisme du 11 mars au Japon; l'état d'urgence nucléaire !!

Les catastrophes humanitaires (dont les guerres et conflits liés aux ressources), naturelles, du climat et industrielles (sauf accident nucléaire ou pétrolier qui sont dans le forum énergies fossiles et nucléaire). Pollution de la mer et des océans.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49093
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 743

Message non lupar Christophe » 11/03/11, 19:45

0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6061
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 350

Message non lupar sen-no-sen » 11/03/11, 19:55

Lietseu a écrit :
Risque de "syndrome chinois" d'après un spécialiste interrogé sur BBC World, une histoire d'heures pas de jours, a-t-il dit...

Miaou

:?


Il entend quoi par "syndrome chinois"?
Parce qu'a la base, il s'agit d'une théorie de science fiction sans fondement scientifique (fonte du réacteur, et écoulement des fluides radio-actifs jusqu'au centre de la terre...).

Enfin bref, encore un événement qui démontre la fragilité du nucléaire...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
Lietseu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2320
Inscription : 06/04/07, 06:33
Localisation : Anvers Belgique,Skype lietseu1
x 1

Message non lupar Lietseu » 11/03/11, 19:59

Oui, oui ! c'est bien une allusion à ce film...

L'expert ne s'est pas étendu la dessus, c'est moi qui ai extrapolé :?

Mais quand on te dis que le cœur ne peut pas être refroidi...

cela me parais clair, pas à toi ?

Miaou :P
0 x
En éloignant l'Homme de La Nature, on l'a éloigné de Sa Nature ! Lietseu
"Le pouvoir de l'amour, doit être plus fort que l'amour du pouvoir" un contemporain de Lie Tseu ?
On ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible, pour les yeux...
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6061
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 350

Message non lupar sen-no-sen » 11/03/11, 20:12

C'est juste le terme trop sensationnaliste qui me dérangeais.

J'espère que cette accident va bien se terminer...en cas de fusion du cœur du réacteur il y aurais un risque d'affaiblissement de l'enceinte inférieur de ce dernier, avec dans le pire des cas une possible contamination de la nappe phréatique.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49093
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 743

Message non lupar Christophe » 12/03/11, 10:06

Ca sent pas très bon (du tout) au Japon coté risque ou alerte nucléaire !!!

Le toit du réacteur nucléaire de Fukushima s'est effondré

MINUTE PAR MINUTE - Un nuage blanc s'élève au-dessus de la centrale, où une explosion s'est produite. Les télévisions nippones conseillent aux riverains de se calfeutrer.

9h25 : Le toit et les murs du bâtiment du réacteur de Fukushima se sont effondrés, a annoncé la préfecture locale.

Les télévisions nippones conseillent aux riverains de se calfeutrer, dans un périmètre «plus large que les 10 km de zone évacuée». Les experts et les journalistes de la chaîne conseillent aussi aux personnes à l'extérieur de se protéger les voies respiratoires avec une serviette mouillée et de se couvrir au maximum pour éviter les contacts directs de la peau avec l'air.

9h00 : Une explosion a été entendue à la centrale nucléaire de Fukushima N°1, dans le nord-est du Japon, et un nuage blanc s'élève au-dessus du site. Plusieurs employés ont été blessés par la déflagration.

(...)

Image



http://www.lefigaro.fr/international/20 ... ppones.php

Vidéo de l'explosion: http://www.youtube.com/watch?v=KPQ9qgry9C8

Réacteur nucléaire de Fukushima: la NHK conseille de se calfeutrer chez soi

TOKYO - La télévision publique NHK a conseillé aux Japonais de se calfeutrer chez eux et de fermer leur fenêtre dans un périmètre "plus large que les 10 km de zone évacuée", samedi après l'explosion survenue dans un réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima N°1.

Les experts et les journalistes de la chaîne conseillaient aussi aux personnes à l'extérieur de se protéger les voies respiratoires avec une serviette mouillée et de se couvrir au maximum pour éviter les contacts directs de la peau avec l'air.

Une explosion s'est produite entre 15H30 et 16H00 dans le réacteur N°1 de la centrale nucléaire Fukushima N°1, située à 250 km au nord de Tokyo, au lendemain d'un séisme de magnitude 8,9 qui a dévasté le nord-est du Japon.

TOKYO ELECTRIC POWER

(©AFP / 12 mars 2011 09h47)


http://www.romandie.com/ats/news/110312 ... 685yw6.asp

C'est bien pire que ce que je pensais, un tchernobyl japonnais est il en cours???

Et avant l'effondrement on avait déjà ca :

Un niveau de radioactivité mille fois supérieur à la normale

12 mars 2011

«Simple principe de précaution», avaient affirmé, hier après-midi, les autorités, en procédant à l'évacuation de quelque 6.000 personnes résidant dans une zone de trois kilomètres de rayon autour des centrales nucléaires de Fukushima (nord-est). Mais neuf heures après la première secousse, la pression est montée d'un cran, lorsque le Premier ministre a demandé aux habitants d'évacuer dans un rayon de 10 kilomètres autour de la centrale Fukushima numéro un. Et ceci en raison d'une fuite radioactive. Auparavant, un niveau de radioactivité mille fois supérieur à la normale venait d'être détecté dans la salle de contrôle du réacteur numéro1 de la centrale. A l'extérieur, le niveau de radioactivité était huit fois supérieur à la normale et ne présentait alors pas de danger pour la santé, selon la télévision publiqueNHK. Située à 250 kilomètres au nord de Tokyo, la centrale alimente en partie la capitale.

Onze réacteurs à l'arrêt

Parmi les 55 réacteurs nucléaires en fonctionnement au Japon dans 17sites, onze se sont automatiquement arrêtés après les violentes secousses. Un départ de feu a été signalé dans un bâtiment abritant une turbine dans la centrale nucléaire d'Onagawa, située dans la préfecture de Miyagi. Mais il a été éteint rapidement et aucune fuite radioactive n'y a été détectée. La centrale la plus importante, Kashiwazaki-Kariwa, dans la préfecture centrale de Niigata, plus éloignée de l'épicentre, restait quant à elle opérationnelle. Quelque 4,4millions de foyers étaient toutefois privés d'électricité dans le nord-est.


http://www.letelegramme.com/ig/generale ... 232608.php

Attention c'est le toit du BR (Batiment réacteur) pas le toit du réacteur qui s'est effondré...mais vu la radioactivité y a forcément des fuites autre part et peut être le core??? Si le batiment est effondré ca risque de poser quelques soucis supplémentaires pour intervenir...

Devant l'urgence, le japon va-t-il employer des liquidateurs comme les russes l'ont fait en 1986? :?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49093
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 743

Message non lupar Christophe » 12/03/11, 11:07

0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 14/03/11, 00:28

Maximus léo avait écrit :
Le long de la côte Pacifique il y a des digues dont la longueur totale doit bien faire dix mille km, ça n'a rien à voir avec Phuket en Thailande mais il pourrait bien y avoir quand même plusieurs milliers de morts.

La vidéo diffusée aujourd'hui par les médias du tsunami catastrophique montre de belles digues de 6m de haut, inutiles,sur tout les bords du port submergées de façon effroyable, rendant encore plus violente l'arrivée du Tsunami.

Le Japon a dans la même région nord vers Hokaido une longue histoire horrible de tsunamis énormes même plus de 3 fois plus haut que celui du 11mars avec des tremblements de terre bien plus faibles !!
en 1933 : 28,7m
http://en.wikipedia.org/wiki/1933_Sanriku_earthquake

En 1896 : 38,2m
http://en.wikipedia.org/wiki/1896_Meiji ... earthquake
http://shippai.jst.go.jp/en/Detail?fn=2&id=CA1000616

Que 10 m en 2011 mais sur 300 à 500 Km :
http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9ism ... 1_au_Japon
http://en.wikipedia.org/wiki/2011_Senda ... nd_tsunami

Le dernier énorme avant autour de Sendai était le 13 juillet 869 :
http://en.wikipedia.org/wiki/869_J%C5%8 ... nd_tsunami

Ce tremblement de terre à tsunami maous était certain à 99% dans les 30 prochaines années en 2007 !!
Les digues étaient totalement sous dimensionnées, comme les centrales nucléaires dans la région, surtout en bord de mer !!
Les responsables japonais sont des quasi criminels !!
Ils savaient !!

Three tsunami deposits have been identified within the Holocene sequence of the Sendai plain, all formed within the last 3,000 years, suggesting an 800 to 1,100 year recurrence interval for large tsunamigenic earthquakes. In 2001 it was reckoned that there was a high likelihood of a large tsunami hitting the Sendai plain as more than 1,100 years had then elapsed.[2] As for the other two large tsunamis recognized before the 869 tsunami, one was estimated to have occurred between about 1000 BC and 500 BC and the other about 500 BC and 1 AD.[3] In 2007 the probability of an earthquake with a magnitude of Mw8.1–8.3 was estimated as 99% within the following 30 years.[1] The 2011 Sendai earthquake and tsunami was larger than the predicted event, but occurred in the same area and caused major flooding in the Sendai area.


Enfin les méthodes d'évaluation des risques actuelles, basées sur période historique récente, en France sont complètement absurdes et sous évaluent totalement ce type de risque d'amplitude énorme, en laisant croire que les régions en dehors des anciens tremblements de terre répertoriés, sont sures !!
Le prochain en Europe ne se produira ni à Lisbonne, ni à Bale, mais ailleurs totalement imprévisible, aussi bien à Toulon, Strasbourg, Calais, Lyon, Montélimar, à Pau, etc.. en particulier les zones les plus calmes présentent le plus grand risque car bloquées ne se relâchant qu'avec un énorme choc !!
Ces événements chocs énormes sont trop rare, 10 à 100 fois moins souvent en France qu"au Japon où déjà c'est 1000 ans au même endroit (mouvements de plaques à 8cm par an et 10 fois moins en France, entre Afrique et Europe ) c'est à dire 5000 à 10000 ans pour un énorme tremblement de terre avec un tsunami par exemple sur la côte méditérranéenne comme à Hyères, où clairement la terre bascule vers la mer enfouissant les montagnes des Maures sous l'eau !! et ailleurs pareil.

Donc ce risque doit être pris en compte partout et pas que sur les sites historiques comme Bâle ou Lisbonne, car le prochain sera là où on ne l'attend pas ( un sur quelques centaines d'années, 10 fois moins souvent qu'au Japon, avec 10 à 20 ans ).
Ce type d'évaluation simple est bien plus exact que celui en vigueur en France, comme pour les centrales nucléaires, et la construction antisismique, qui est une sous estimation absurde et dangereuse.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49093
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 743

Message non lupar Christophe » 15/03/11, 16:46

Une image HD (4500 * 1750 ) qui résume à elle seule la violence de la catastrophe (cliquez pour agrandir) :

Image
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 15/03/11, 19:01

De plus comme en Indonésie en fin 2004, la côte est descendue de 1m, voire plus, dans la mer !!!

On ne le dit pas mais cela va être mesuré après les secours.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49093
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 743

Message non lupar Christophe » 24/03/11, 12:39

23 m la vague tout de même:

La vague du tsunami a atteint 23,6 mètres à son maximum

La vague du tsunami qui s'est abattue sur les côtes japonaises après le tremblement de terre du 11 mars a atteint à son maximum 23,6 mètres selon une étude menée par l'Institut de recherche des ports et des aéroports japonais rendue publique par Kyodo News. Cette hauteur terrifiante a été calculée dans la ville d'Ofunato, mais il ne s'agit pas d'un record. Il a été atteint au Japon en 1896 pendant l'ère Meiji avec une vague de 38,2 mètres lors du tsunami lié au tremblement de terre de Sanriku.

Mais pour le chercheur Kazuhiko Toda, la hauteur de la vague du tsunami du 11 mars n'est pas le reflet de sa force réelle car elle a été réduite par des briseurs de vague et autres aménagements existants justement pour contrer les tsunamis. Du coup, il estime que le tsunami de mars 2011 était en fait encore plus violent que celui de 1896.

Selon l'agence météorologique japonaise, une vague de plus de deux mètres peut détruire compte tenu de sa vitesse qui peut atteindre 800 kilomètres à l'heure des maisons en bois. Des immeubles en bétons peuvent résister à des vagues allant jusqu'à 4 mètres.

Un sismologue japonais, Yukinobu Okamura, a dénoncé l'agence gouvernementale japonaise d'évaluation des risques nucléaires qui a rejeté en 2009 les mises en garde sur la sécurité d'un certain nombre de centrales nucléaires en cas de catastrophe naturelle et notamment de tsunami de grande ampleur. A Fukushima, les experts se sont uniquement préoccupés de protéger les installations contre un tremblement de terre et considéraient qu'un tsunami était une hypothèse totalement improbable. Sur les sept membres de la commission qui a évalué les risques à Fukushima entre avril 2008 et juin 2009 et s'est réunie à 22 reprises, aucun n'était un spécialiste des tsunamis. La centrale était protégée par un mur capable de résister à une vague de six mètres.

Le tremblement de terre du 11 mars et le tsunami qui a suivi au Japon pourraient devenir la catastrophe naturelle la plus coûteuse de l'histoire avec une dernière estimation des dommages faite par le gouvernement japonais de 25.000 milliards de yens soit environ 230 milliards d'euros. Le coût de l'ouragan Katrina d'août 2005 aux Etats-Unis a été de 100 milliards d'euros. Par ailleurs, le nombre de victimes recensées continue à augmenter au Japon et les derniers chiffres font état de plus de 9.700 corps retrouvés et de plus de 15.500 personnes toujours portées disparues.


http://www.slate.fr/lien/36049/vague-tsunami-23-metres
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industrielles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité