Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industriellesRéchauffement climatique: c'est déjà foutu?

Les catastrophes humanitaires (dont les guerres et conflits liés aux ressources), naturelles, du climat et industrielles (sauf accident nucléaire ou pétrolier qui sont dans le forum énergies fossiles et nucléaire). Pollution de la mer et des océans.
Avatar de l’utilisateur
bham
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1666
Inscription : 20/12/04, 17:36
x 3

Message non lupar bham » 28/02/07, 17:44

Vu ici :
http://www.boursorama.com/conseils/deta ... ws=3988942

Réchauffement climatique : l'ONU sonne l'alarme
Le débat sur le réchauffement climatique ne cesse de prendre de l'ampleur : selon un projet de rapport actuellement rédigé par l'ONU, une catastrophe naturelle majeure se produira si des mesures ne sont pas prises dans les 15 prochaines années pour contenir la hausse progressive de la température moyenne globale...Selon les experts des Nations Unies, si les émissions de gaz carbonique ne baissent pas significativement à l'horizon 2020, des phénomènes affectant dramatiquement l'équilibre planétaire tels que la fonte de la calotte glaciaire du Groenland ou l'augmentation du degré d'acidité des océans prendront un tour irréversible...

Le rapport rappelle que la température moyenne globale a augmenté de près de 0,75 degré par rapport à 1900 ; mais, surtout, elle pourrait, en l'absence de mesures drastiques, augmenter de 3 degrés supplémentaires d'ici le début du prochain siècle ; en effet, le dégel progressif du permafrost sibérien se traduirait par des rejets dans l'atmosphère de quantités très importantes de méthane, un gaz générant beaucoup plus d'effet de serre que le dioxyde de carbone...

Le rapport recommande donc d'accélérer le rythme du développement des énergies « propres », au premier rang desquels les biocarburants. Il préconise également – et ceci est moins politiquement correct... – un recours accrue à l'énergie nucléaire.

Mais, en tout état de cause, les scientifiques de l'ONU anticipent une multiplication dans les prochaines années des phénomènes climatiques extrêmes, au premier rang desquels les épisodes de sécheresse prolongée et les ouragans...
Tout ceci accentuera – naturellement... – les déséquilibres caractérisant actuellement les marchés des matières premières agricoles (offre se contractant alors même que la demande croît et disparation progressive et concomitante des stocks mondiaux). Dont acte.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Capt_Maloche
Modérateur
Modérateur
Messages : 4545
Inscription : 29/07/06, 11:14
Localisation : Ile de France
x 27

Message non lupar Capt_Maloche » 28/02/07, 18:13

OUI, et alors ?

Les "grands" s'en foutent, et seront trop content de voir se dépeupler la planète en se faisant en plus du pognon, le tout à l'abris de bulles pour millionnaires pistonnés.
0 x
"La consommation s'apparente à une recherche de consolation, un moyen de remplir un vide existentiel croissant. Avec, à la clé, beaucoup de frustration et un peu de culpabilisation, accrue par la prise de conscience écologique." (Gérard Mermet)
OUCH, OUILLE, AÏE, AAHH! ^_^
Avatar de l’utilisateur
jean63
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2332
Inscription : 15/12/05, 08:50
Localisation : Auvergne
x 1

Message non lupar jean63 » 01/03/07, 00:12

Capt_Maloche a écrit :OUI, et alors ?

Les "grands" s'en foutent, et seront trop content de voir se dépeupler la planète en se faisant en plus du pognon, le tout à l'abris de bulles pour millionnaires pistonnés.

Pas faux : voir le livre d'Hervé KEMPF "Comment les riches détruisent la planète", il est peut-être en vente d'occas sur 2Xmoinscher ou price minister ou ebay..... à lire ABSOLUMENT.
0 x
Ce n'est que quand il aura fait tomber le dernier arbre, contaminé le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson que l'homme s'apercevra que l'argent n'est pas comestible (Indien MOHAWK).
Targol
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1897
Inscription : 04/05/06, 16:49
Localisation : Région bordelaise

Message non lupar Targol » 01/03/07, 11:01

A mon humble avis, le pseudo débat pour savoir si c'est l'homme, l'activité solaire ou un peu des 2 qui est responsable du réchauffement climatique n'a que peu d'intérêt.

L'essentiel; et ça, aucun scientifique (sauf ceux payés par Exxon) ne le contredit, c'est que la concentration de GES dans l'atmosphère augmente de façon vertigineuse.

Si rien n'est fait, même si l'activité solaire diminue, on va bientôt se retrouver dans la position de la grenouille dans la casserole.

Alors, on a 2 solutions
  • soit on ne fait rien en se cachant derrière des phénomènes cosmiques afin de justifier notre appétit toujours plus grand de merdouilles jetables
  • soit on agit de façon responsable et réfléchie en se posant la question de savoir si le bonheur que les publicitaires nous vantent (ou vendent) qui consiste à remplacer la vacuité de nos échanges sociaux par une accumulation d'objets aussi polluants qu'inutiles est vraiment ce que l'on cherche.


Personnellement, je n'ai aucun problème pour faire mon choix. Il faut encore que j'enlève quelques doigts qui restent coincés dans les engrenages de la machine (ce qui n'est pas si simple) et ma vie sera enfin en accord avec mes principes...
0 x
"Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste." K.E.Boulding
Avatar de l’utilisateur
zac
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 1446
Inscription : 06/05/05, 20:31
Localisation : piton st leu
x 2

Message non lupar zac » 01/03/07, 15:21

Targol a écrit : Il faut encore que j'enlève quelques doigts qui restent coincés dans les engrenages de la machine (ce qui n'est pas si simple) et ma vie sera enfin en accord avec mes principes...


Salut

écrase avec un marteau et ils sortiront plus facilement :lol: :lol: :lol: faut mieux un renard vivant à 3 pattes qu'un renard mort dans le piège :P

@+
0 x
Dit le zèbre,homme libre (race en voie d'extinction)
C'est pas parce que je suis con que j'éssaye pas de faire des choses intélligentes.

agukha
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 18
Inscription : 29/01/07, 08:02

Message non lupar agukha » 01/03/07, 16:40

Targol a écrit :A mon humble avis, le pseudo débat pour savoir si c'est l'homme, l'activité solaire ou un peu des 2 qui est responsable du réchauffement climatique n'a que peu d'intérêt.


Pas si peu que ça quand même, par exemple si on apprenait que les activités humaines n'ont en fait quasiment aucune influence et que le réchauffement n'est du qu'à la période de réchauffement naturelle dans laquelle est la Terre actuellement, accentué par les effets du soleil ces derniers temps, ça changerait quand même la vision des choses !
(je ne dis pas que c'est forcément le cas hein ;) )


Targol a écrit :Alors, on a 2 solutions
  • soit on ne fait rien en se cachant derrière des phénomènes cosmiques afin de justifier notre appétit toujours plus grand de merdouilles jetables
  • soit on agit de façon responsable et réfléchie en se posant la question de savoir si le bonheur que les publicitaires nous vantent (ou vendent) qui consiste à remplacer la vacuité de nos échanges sociaux par une accumulation d'objets aussi polluants qu'inutiles est vraiment ce que l'on cherche.


C'est une opposition pas forcément nécessaire entre société de consommation et respect de la nature. C'est pas parce que je suis incapable de construite une maison que c'est impossible à faire. Il faudrait juste trouver (imposer ?) une manière de faire sans saccager forcément la nature et rejetter derrière soi (ou au dessus) les restes.
0 x
Targol
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1897
Inscription : 04/05/06, 16:49
Localisation : Région bordelaise

Message non lupar Targol » 01/03/07, 16:59

-> agukha
Tu as globalement raison (bien que je n'ai pas forcement compris ton image sur la maison :| ).
Ce que je voulais dire, c'est que si le réchauffement climatique pousse les gens à remettre en cause un modèle non viable à relativement court terme (*), vive le réchauffement climatique.

Depuis des années, les systèmes occidentaux prêchent un individualisme à outrance.
Dans ce contexte, des arguments comme "consommer abusivement risque d'accroitre les inégalités et de réduire les ressources pour les générations futures" n'ont aucun impact.
Par contre, si tu dis "Si tu ne calme pas ton consumérisme effréné, le climat, chez toi, dans 10ans, c'est le Sahel", là, ça fait réfléchir.

(*) croissance permanente dans un monde fini = droit dans le mur à brève échéance
0 x
"Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste." K.E.Boulding
jlvx
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 43
Inscription : 13/05/06, 19:01

Message non lupar jlvx » 01/03/07, 18:01

Je vous renvoie au site "climat sceptique" , et comme je suis une quiche, je laisse le soin aux experts de vous fournir le lien.

Ce site est alimenté par des scientifiques, et jusqu'à preuve du contraire pas payés par EXXON (ni par BUSH).

Pour eux, en très très résumé,
1/le réchauffement cimatique, bien réel, est un des cycles comme la terre en a connu plusieurs depuis 650 000 ans (ou plus, mais les carottes de glace ont été étudiées jusqu'à cette date
2/ malgré l'augmentation bien réelle des GES d'origine anthropique (CO2, CFC, Méthane), l'effet de ces GES dans l'effet de serre (heureusement qu'il existe car sinon nous nous appelerions Mars, et ne serions pas là pour en discuter) est tout au plus de 2%, ce qui est sans doute trop, mais bon..;
3/ dans les fameux 650 000 ans passés, la concentration de CO2 a déjà atteint les niveaux actuels, avant utilisation d'énergis fossile (oui d'accord c'est pas une raison pour polluer...)
4/ même si c'est aller contre le sens de la penséee unique (vilain hominidé à deux pattes, bête et méchant), on ferait mieux d'étudier plus profondèment les phénomènes de nébulosité, l'effet des volcans, des courants marins etc..., car là, ce n'est pas la baisse de la conso de pétrole qui nous aidera;
5/ le réchauffement de surface depuis le début de la révolution industrielle n'a pas été constant, il y a même eu une période de baisse (certes faible) entre 1950 et 1980 (de mémoire)
6/ contrairement à ce que dit la presse (car le RC est un sujet "pain béni"dans le genre ouh ! faits moi (enore plus) peur), tous les savants, dont des climatologues (les vrais ?)ne sont pas d'accord avec l'explication du RC
7/ si on savait modélier à si long terme le climat en projection à 40-50 ans voire plus, ça se saurait (voir prévisions météo à quelques jours, malgré la mise en oeuvre de moyens informatiques et de modèles démentiels dans le gigantisme)
8/ relisez la presse des années 1970-1980, le sujet à la mode à l'époque c'était le survenue, très probable vers l'an 2000, d'une période glaciaire, ou du moins d'un refroidissement fort de la terre... :cry: (si, si, prévision bien réalisée...)
9/ tous les glaciers alpins ne "fondent" pas; Ils ont connu et connaissent des variations depuis la nuit des temps.
Les plus petits, et exposés au sud fondent actuellement très vite (oui, ceux là !) 8)
10/ dans les années 40, la circulation circumpolaire par voiemaritime a été possible suite à la fonte des glaces de l'arctique

etc

Débat ? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

PS J'vous jure, M'dame, je ne travaille pas non plus ni pour EX... ni pour GW Buisson,
j'ai par contre une sainte horreur de la pensée unique,
et par ailleurs, tant mieux pour la prise de conscience, si permet d'accélérer l'après-pétrole et les comportements plus respectueux pour la nature et moins pollueurs (même si l'explication "officielle" n'est pas aussi étayèe qu'elle semble l'être). :?: :?: :?:
0 x
Avatar de l’utilisateur
bham
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1666
Inscription : 20/12/04, 17:36
x 3

Message non lupar bham » 02/03/07, 10:24

Targol a écrit :....soit on ne fait rien en se cachant derrière des phénomènes cosmiques afin de justifier notre appétit toujours plus grand de merdouilles jetables[*]soit on agit de façon responsable et réfléchie en se posant la question de savoir si le bonheur que les publicitaires nous vantent (ou vendent) qui consiste à remplacer la vacuité de nos échanges sociaux par une accumulation d'objets aussi polluants qu'inutiles est vraiment ce que l'on cherche.[/list]

Personnellement, je n'ai aucun problème pour faire mon choix. Il faut encore que j'enlève quelques doigts qui restent coincés dans les engrenages de la machine (ce qui n'est pas si simple) et ma vie sera enfin en accord avec mes principes...

J'aime assez ta prose Targol !! et y souscrit.
0 x
Avatar de l’utilisateur
bham
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1666
Inscription : 20/12/04, 17:36
x 3

Message non lupar bham » 02/03/07, 10:36

jlvx a écrit :Je vous renvoie au site "climat sceptique" , et comme je suis une quiche, je laisse le soin aux experts de vous fournir le lien..........


http://www.climat-sceptique.com/

Il me semblait qu'il y avait maintenant consensus de la communauté scientifique pour lier le réchauffement climatique à l'activité humaine. Mais bon, je suis d'accord avec toi pour dire qu'il faut garder l'esprit critique en se gardant de toute pensée unique.

Alors imaginons que ce site ait raison en affirmant que l'influence humaine sur le réchauffement est négligeable. Et bien dans ce cas, je suis d'accord pour entretenir l'hypocrisie qui consiste à dire le contraire. Car si ça peut permettre enfin de modifier le comportement général de l'homme vis-à-vis de son environnement, ben ce sera toujours ça de gagné.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industrielles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités