Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industriellesMarée rouge terrestre en Hongrie (usine d'aluminium)

Les catastrophes humanitaires (dont les guerres et conflits liés aux ressources), naturelles, du climat et industrielles (sauf accident nucléaire ou pétrolier qui sont dans le forum énergies fossiles et nucléaire). Pollution de la mer et des océans.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49160
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Marée rouge terrestre en Hongrie (usine d'aluminium)

Message non lupar Christophe » 06/10/10, 14:45

Boues toxiques et mortelles, la Hongrie appelle à l'aide

Un réservoir de boue d'une usine d'aluminium s'est rompu lundi, pour une raison encore inconnue, et a déversé plus d'un million de mètres cubes de boue rouge irritante et toxique sur la ville d'Ajka et deux localités avoisinantes.


Le bilan actuel est de 4 morts, 6 disparus et 120 blessés.

Sept villages sont menacés et l'état d'urgence a été décrété dans cette région à l'ouest de Budapest. C'est la pire catastrophe industrielle que la Hongrie ait connue. On peut parler aussi d'une catastrophe écologique.

Le réservoir s'est rompu et a déversé son contenu toxique dans une petite rivière en une énorme vague de deux mètres de haut. La vague a débordé de la rivière et a déferlé sur les communes avoisinantes en détruisant et en emportant tout sur son passage,

Une centaine de personnes ont pu être sauvées du flot toxique, près de 400 personnes ont été relogées en urgence. Selon une première estimation, 7000 personnes sont concernées par cette catastrophe.

Les autorités ont déployé 500 policiers et militaires, et six équipes d'urgence. Outre les secours aux personnes, elles jettent du plâtre dans la rivière Marcal pour tenter d'endiguer le flot.

Le réseau hydrographique est sous haute surveillance, par crainte de voir la boue toxique se déverser dans le Danube, au-delà même de la Hongrie.

Les autorités hongroises ont suspendu les activités de l'usine d'aluminium. A la direction, on explique que le réservoir ne présentait aucun problème lors de l'inspection de lundi et que la catastrophe est peut -être due à une erreur humaine.

Greeenpeace Hongrie parle d'une fissure qui était visible sur les images satellites à la veille de la catastrophe.

C'est en tout cas un sinistre majeur pour la Hongrie qui demande l'aide de l'Union européenne. Les travaux de reconstruction et de nettoyage des sols vont prendre au moins un an et coûter des dizaines de millions d'euros, a averti le ministre hongrois de l'Environnement.


Source: http://www.rtbf.be/info/monde/catastrop ... rie-261867
Autres sources:
http://www.romandie.com/ats/news/101006 ... japuw5.asp
http://www.france-info.com/monde-europe ... 14-15.html

A mon avis il y a de gros risques à moyen (long ?) terme pour la qualité des terres agricoles et l'habitabilité de la région...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
Napo le nain
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 180
Inscription : 04/03/10, 10:43
Localisation : Somewhere over the rainbow

Message non lupar Napo le nain » 06/10/10, 15:37

une fissure visible sur les images satellites

OO


Greenpeace a accès à Hubble ? ou aux satellites de l'armée ?
0 x
De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49160
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Message non lupar Christophe » 06/10/10, 15:45

Ben France info dit pas que ca vient de greenpeace...

Des images satellites indiqueraient une fissure visible sur la digue la veille de l’accident...


Mais c'est clair qu'avoir recours à des images satellites de la veille c'est étrange comme démarche...surtout pour du civil.

Personne n'a vu qu'il y avait un probleme autrement? :shock: Parce qu'une fissure visible par satellite...c'est pas une fissurette...

Voici, je pense, le fameux réservoir (à ciel ouvert...) : http://maps.google.fr/maps?f=q&source=s ... 2&t=h&z=14

Image

Remarquez le "rougeatre" coté de l'usine...c'était déjà pas très propre avant la catastrophe on dirait bien...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49160
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Message non lupar Christophe » 07/10/10, 14:56

Le danube commence à être touché...et les brûlures chimiques des victimes sont impressionnantes...

C'était quoi le produit exactement?

Y a des pistes expliquant la rupture? Parce qu'une dingue ca cède pas "comme ca"...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
sherkanner
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 386
Inscription : 18/02/10, 15:47
Localisation : Autriche
x 1

Message non lupar sherkanner » 07/10/10, 15:32

Non, effectivement, une digue ne "cède" pas comme ca, tant qu'elle n'est pas utilisé au dela de ses capacité (soit un niveau a environ 70% du max)

Sur les photo (cf lefigaro.fr) même une fois la digue cédée, on voit que le niveau est bien trop haut.


Pour les élément chimiques, y'a certainement entre-autre de la soude et une floppée de fluorure (alu, lithium et calcium), sans compter les différents oxydes également contenus dans la bauxite.
Bref, plein de joyeusetés....

http://fr.wikipedia.org/wiki/Aluminium#Production
0 x
Quand on travail, il faut toujours se donner à 100%: 12% le lundi; 25% le mardi; 32% le mercredi; 23% le jeudi; et 8% le vendredi

dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2081
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 66

Message non lupar dirk pitt » 07/10/10, 17:20

une petite précision. il s'agit d'une raffinerie de bauxite et non d'une usine d'aluminium.
la raffinerie traite la bauxite pour en faire de l'alumine (oxyde d'aluminium) employée ensuite dans les usines d'aluminium pour en faire de l'aluminium métal par électrolyse.
il y a surtout je pense une pollution caustique car le traitement est a base de soude.
0 x
Image
cliquez ma signature
Avatar de l’utilisateur
sherkanner
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 386
Inscription : 18/02/10, 15:47
Localisation : Autriche
x 1

Message non lupar sherkanner » 07/10/10, 17:33

Je pense que la couleur rouge doit provenir de l'oxyde de fer contenu dans la bauxite.
0 x
Quand on travail, il faut toujours se donner à 100%: 12% le lundi; 25% le mardi; 32% le mercredi; 23% le jeudi; et 8% le vendredi
Alain G
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3044
Inscription : 03/10/08, 04:24
x 1

Message non lupar Alain G » 07/10/10, 20:17

Pollution en Hongrie: premiers poissons morts dans le grand Danube

BUDAPEST (AFP) - Le flux toxique provoqué par un accident industriel en Hongrie a commencé à affecter l'écosystème de la branche principale du Danube où plusieurs poissons morts ont été observés, a indiqué jeudi à l'AFP le chef régional des services anticatastrophes Tibor Dobson.
PUBLICITÉ

"Je peux confirmer que nous avons constaté des pertes de poissons sporadiques, c'est vrai (...) dans la branche principale du Danube", a indiqué M. Dobson.

"Les poissons morts ont été observés là où la (rivière) Raab se jette dans le Danube. Ils ne résistent pas au PH de 9,1", a-t-il précisé.

Le flux toxique provoqué par des boues rouges suite à un accident industriel dans l'ouest du pays avait atteint jeudi matin le Danube, deuxième plus grand fleuve d'Europe après la Volga.

Lundi, un réservoir d'une usine de bauxite-aluminium de la ville d'Ajka (160 km à l'ouest de Budapest) a rompu, déversant plus d'un million de mètres cubes de boue toxique sur sept villages environnant.

L'accident, dont les causes restent à élucider, a fait quatre morts, dont une petite fille de 14 mois, et plus de 150 blessés selon un nouveau bilan officiel. Trois personnes sont toujours portées disparues.

"Pour sauver l'écosystème du fleuve, le niveau PH doit être ramené sous 8 sur une échelle de 14", a encore souligné M. Dobson, en rapellant que peu après cet accident, sans précédent en Hongrie, le niveau de la contamination dans le Torna était de 13,5.

Le Torna est un ruisseau qui a transporté la boue toxique dans la rivière Marcal, qui a succombé au poison. Son écosystème a été complètement détruit, et il faudra attendre entre 3 et 5 ans pour y voir peut-être renaître la vie, selon l'organisation de protection de la nature WWF.

La Marcal se jette dans la Raab, qui est, elle, un affluent direct du Danube.
0 x
Faire un pas derrière parfois peut permettre de renforcer l'amitié.
La critique est une bonne chose si ajouté a quelque compliments.
Alain
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49160
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Message non lupar Christophe » 08/10/10, 09:25

Alain G a écrit :
"Les poissons morts ont été observés là où la (rivière) Raab se jette dans le Danube. Ils ne résistent pas au PH de 9,1", a-t-il précisé.


Ben je croyais que la boue était acide? Rah ces journalistes...

Sinon, il y a peut être un point positif à cette catastrophe: cette stérilisation massive des sols peut être une expérience intéressante à grande échelle pour les scientifiques de la biodiversité...

Un article intéressant, extrait: http://www.courrierinternational.com/ar ... s-toxiques

Les raisons de la catastrophe écologique qui touche le pays ne sont pas formellement établies, mais cet éditorialiste hongrois pointe déjà du doigt une gestion de l'environnement qui, sous la pression de l'UE, s'intéresse plus aux déchets ménagers qu'aux déchets industriels.

(...)

Alors que la région subit une catastrophe industrielle tous les dix ans et que nous ignorons de combien de bombes à retardement écologiques nous entourent, nous dépensons des milliards, sous la pression de l’UE, pour le traitement sélectif de déchets ménagers inoffensifs ! Aujourd’hui, on nous dit que l’ennemi public numéro un de la gestion des déchets est la bouteille plastique des sodas et des eaux minérales. Rendons-nous à l’évidence, ces bouteilles ne causent pas de brûlures, ne détruisent aucune maison, ne rendent pas les terres stériles et ne dévastent pas les lignes de chemin de fer. Puisque nous ne pouvons pas résoudre tous les problèmes à la fois, serait-il possible de privilégier l’essentiel, notamment dans le domaine de la défense de l’environnement ?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 235

Message non lupar chatelot16 » 08/10/10, 14:25

en france on a le meme genre d'usine a gardane

c'est la que le procedé bayer a été mis au point en 1894

en 1966 un tuyaux a été construit pour envoyer la boue rouge au fond de la mer a cassis

tant qu'on envoie en mer on ne stock pas , ca evite le danger pour les riverain ... mais le rejet en mer esr bientot interdit et il commence a stocker aussi

voir
http://scienceamusante.net/forum/chimie ... turn=1#top

darrigan a écrit :Un dossier complet existe sur le site de la Société Chimique de France (SCF, autrefois SFC) :

Site de la SCF :
http://www.societechimiquedefrance.fr/

Accès aux dossiers (de nombreux matériaux) :
http://www.societechimiquedefrance.fr/e ... es/acc.htm

Accès direct à la page de l'aluminium :
http://www.societechimiquedefrance.fr/e ... _aluminium

Dans ce texte, chapitre de l'alumine on explique le procédé à base de NaOH, qui génère les fameuses boues rouges. Quelques extraits :

La bauxite est traitée par une solution de NaOH concentrée et chaude. L'attaque, qui dure 2 jours, a lieu dans des autoclaves à 220°C et sous 2 à 2,4 MPa. On sépare ainsi l'aluminium, en solution sous forme d'ions aluminates hydratés - (Al(OH)4(H2O)2)-, des oxydes de fer et de SiO2, solides, qui donnent des "boues rouges". Ensuite, Al(OH)3 précipite par dilution et refroidissement. La précipitation est initiée et contrôlée par une quantité importante d'amorce de Al(OH)3 provenant de fabrications précédentes. Les réactions mises en jeu sont représentées par l'équation chimique ci-dessous avec déplacement de l'équilibre vers la droite lors de la dissolution et vers la gauche lors de la précipitation après élimination de la phase solide.


et plus bas :

Situation française : en 2006

- La production est de 636 000 t de Al2O3.

- Une seule usine, exploitée par Rio Tinto Alcan, est en fonctionnement, à Gardanne (13). Elle traite de la bauxite importée avec une capacité de production d'alumines de 700 000 t/an destinées à 80 % à des usages non métallurgiques, ce qui en fait le n°2 mondial de production des alumines de spécialité. C'est dans cette usine, en 1894, que fut réalisée la première exploitation industrielle du procédé Bayer.
Les "boues rouges" (237 700 t en 2007) de l'usine, après lavage, sont transportées, depuis 1966, par une canalisation de 30 cm de diamètre sur 40 km et déversées à 7 km au large de Cassis dans une fosse sous-marine de 2 400 m de profondeur. Les rejets en mer doivent prendre fin en 2016. Les "boues rouges" commencent à être valorisées sous forme d'un produit solide la Bauxaline® obtenue après séchage dans un filtre-presse. La production est de 350 t/jour. Ce produit (constitué à environ 50 % de Fe2O3 et 15 % de Al2O3 avec un pH de 10) est destiné aux travaux publics (remblais routiers), au bâtiment, à la réhabilitation de centres d'enfouissement de déchets, à l'horticulture comme substrat de cultures...


Je suis effaré de lire que les déchets sont rejetés en mer... #B10 Décidément, ce n'est qu'avec la médiatisation des catastrophes que l'on découvre la réalité de l'industrie chimique... alors que quand tout va bien, la population ne se pose pas vraiment de question...
Que ce soit pour l'exploitation du pétrole, de l'aluminium, ou d'autres minerais, l'argent et le profit semble être le paramètre de l'équation ; le respect de l'environnement et des populations est relégué à dernier plan.
Pardon pour cette parenthèse décalée, mais ça m'écœure de voir une humanité si peu responsable. #E7
0 x


Revenir vers « Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industrielles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité