Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industriellesLa fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Les catastrophes humanitaires (dont les guerres et conflits liés aux ressources), naturelles, du climat et industrielles (sauf accident nucléaire ou pétrolier qui sont dans le forum énergies fossiles et nucléaire). Pollution de la mer et des océans.
Avatar de l’utilisateur
eclectron
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1087
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 120

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar eclectron » 14/01/20, 09:27

enerc a écrit :Mais non. Il suffit juste de transporter l'énergie.
C'est sûr qu'en métropole il y a peu de soleil l'hiver, mais ce n'est pas le cas partout.
Par exemple en Algérie dans le Sahara, il y a du soleil tous les jours même à cette époque. On a deux options:
- soit on pose des câbles sous marin pour transporter le courant en continu, mais ça ne résout pas la consommation de nuit,
- soit on fait de l'électrolyse et on injecte l'hydrogène dans le gazoduc existant (jusqu'à 20% de H2 par rapport au méthane, ça passe sans modifications)
Quand le gazoduc devient trop petit, on en construit un autre.
Ou est le problème? On ne construit pas des gazoducs monstrueux pour acheminer le gaz russe?

Cela ne se fait pas pour l'instant, car même avec une électricité à 25€ du MWh l’électrolyse coûte plus cher que le gaz "naturel". Quoi que si on électrolysait directement au pied des panneaux solaires, on gagnerait beaucoup en coût sur l'électronique et les transformateurs. C'est aussi une question de taxes.

Un petit effort pour rajouter un gazoduc hydrogène sur cette carte :mrgreen:

Très bonne idée dans un monde durable et donc en paix qui ne priorise plus l’argent mais priorise une vie durable sur Terre.
Des centrales solaires thermique à stockage thermique jour/nuit en plein désert pourraient être une solution. Au niveau quantitatif, je ne me rends pas encore compte des ressources nécessaires…
0 x

ABC2019
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 157
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 4

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar ABC2019 » 14/01/20, 10:29

eclectron a écrit :Ces ilots (communautés plus ou moins étendues) devraient être autonome en tout ou presque, pour pouvoir s'extraire du monde actuel où l'argent est la priorité. Cela suppose d’être autonome en énergie et de ne pas l'acheter à l’extérieur. Si l’expérience a lieu en Europe, on ne peut pas compter sur le Sahara pour l’énergie solaire.
C'est pour ça que j'insiste sur le nucléaire génération 4...

Euh tu les vois ou les reserves d'uranium ou de thorium, toi ?
Il y a plein de contradictions dans ton discours, ce serait trop long de les relever toutes. Mais dans l'ensemble ce que je retire de ton discours, c'est l'illusion d'un monde idéal où on aurait tous les avantages de la société industrielle sans en avoir aucun des incovénients, où les gens seraient riches sans chercher à gagner de l'argent et sans être en compétition avec les autres, où les pauvres deviendraient riches sans croissance , où tous les problèmes énergétiques se seraient volatilisés par l'emploi d'une énergie miracle... bref excuse moi d'etre un peu dur, mais une vision du monde complètement infantile.
1 x
ABC2019
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 157
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 4

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar ABC2019 » 14/01/20, 10:30

eclectron a écrit :Très bonne idée dans un monde durable et donc en paix qui ne priorise plus l’argent mais priorise une vie durable sur Terre.
Des centrales solaires thermique à stockage thermique jour/nuit en plein désert pourraient être une solution. Au niveau quantitatif, je ne me rends pas encore compte des ressources nécessaires…

je ne comprends pas non plus ton obsession anti-argent, comment tu gères les transactions commerciales sans argent ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
eclectron
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1087
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 120

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar eclectron » 14/01/20, 10:57

ABC2019 a écrit :Euh tu les vois ou les reserves d'uranium ou de thorium, toi ?

En France on en a pour un paquet d'années, 10000 ans de Thorium de mémoire. (déchet du minerais Uranium, c'est déjà sur notre sol on en sait pas quoi en faire...)

ABC2019 a écrit :'un monde idéal où on aurait tous les avantages de la société industrielle sans en avoir aucun des incovénients, où les gens seraient riches sans chercher à gagner de l'argent et sans être en compétition avec les autres, où les pauvres deviendraient riches sans croissance , où tous les problèmes énergétiques se seraient volatilisés par l'emploi d'une énergie miracle... bref excuse moi d'etre un peu dur, mais une vision du monde complètement infantile.

Voilà c'est exactement* ça ! :lol: :lol: :lol:
La vérité sort de la bouche des enfants, tu connais ?
Je ne me sens aucunement blessé par ton propos, je le revendique même.

Je ne te vois pas vieux, plutôt jeune, est ce bien le cas ?
Car si oui je ferais un parallèle avec notre cher président, jeune mais pensée de vieux.
Je veux dire que le conformisme au monde dit "adulte" a bien fonctionné.
Ce même monde "adulte" qui nous mène droit dans le mur, avec son modèle non-durable.
Qui est infantile ? :lol:

*A un détail près, ce ne serait plus une société industrielle au sens actuel mais une société utilisant la technologie mais hors du productivisme, puisque les biens seraient durables...
0 x
Avatar de l’utilisateur
eclectron
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1087
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 120

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar eclectron » 14/01/20, 11:28

ABC2019 a écrit :je ne comprends pas non plus ton obsession anti-argent

Ah ça je préfère. :wink:
Disons que je pointe LE problème sans nécessairement avoir la solution pour le moment. solution bienvenue :oops:

Je l'ai déjà dit mais retentons:
Tout l'argent sur la planète est crée ex nihilo par les banques a travers l'emprunt bancaire.
La banque crée l'argent lors de l’émission d'un prêt et le détruit lors du remboursement du prêt.
On comprend bien que pour avoir une masse moneatire suffisante pour echanger, il faut sans cesse des emprunts. (puisque le remboursement des emprunts détruit la masse monetaire)
Or on ne souscrit un emprunt que dans une perspective de croissance.
et par ailleurs le paiement de l’intérêt réclame également une croissance physique/réelle en contrepartie.

L'argent, la monnaie (actuelle) et l’intérêt, réclament une croissance physique perpétuelle.

Dans le cas contraire, sans croissance, c'est la crise.
Nous n'avons plus de monnaie pour échanger biens et services.
C'est le problème que je pointe.

La monnaie actuelle et le rapport par intérêt, ne peuvent être compatible avec un monde durable à l’économie stationnaire* , ni même faiblement croissante.
l'argent pour échanger disparaîtrait.

* économie frugale en ressources puisque les biens seraient durables, réparables et recyclables. l’énergie ne doit pas être un frein au recyclage ni au confort.

ABC2019 a écrit : comment tu gères les transactions commerciales sans argent ?

Je ne sais pas ! :shock:
soit pas d'argent du tout mais nécessairement des indicateurs jouant le rôle de l'argent pour les ressources.
soit un argent pérenne, ce qui implique une masse monétaire constante.
soit une masse monétaire constante et un volant variable.
soit des points ( a la mode :lol: ) sur informatique, donnant des droits a consommer égaux a chacun.
soit ....vos propositions.
0 x

Avatar de l’utilisateur
eclectron
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1087
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 120

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar eclectron » 14/01/20, 16:56

eclectron a écrit :
ABC2019 a écrit : comment tu gères les transactions commerciales sans argent ?

Je ne sais pas ! :shock:
soit pas d'argent du tout mais nécessairement des indicateurs jouant le rôle de l'argent pour les ressources.
soit un argent pérenne, ce qui implique une masse monétaire constante.
soit une masse monétaire constante et un volant variable.
soit des points ( a la mode :lol: ) sur informatique, donnant des droits a consommer égaux a chacun.
soit ....vos propositions.

Et il est important de considérer que dans une économie priorisant le durable, il y aurait moins d'actes qui correspondent a des transactions commerciales, voire pas du tout (?).
Déjà parce que les biens seraient durables et ensuite parce que tout "échange" peut devenir don, sachant que la communauté (mondiale à terme) serait dans la même logique: tu donnes, tu auras en retour le moment venu.
Donner est un bel acte qui n'attend pas de retour matériel. Faire plaisir est la récompense.
C'est ainsi que fonctionnent les peuples premiers et ce, de manière durable.
L’objectif serait d'avoir la mentalité des peuples premiers tout en ayant la technologie actuelle (et future) :wink: .

Je conçois aisément qu'un esprit matraqué par le système actuel considère enfantin ou utopiste ce que j'expose.
Je suis moi même le fruit de ce système mais je ne sais pas pourquoi, j'y ai toujours été réfractaire.
J'ai joué le jeu du système, je sais le faire mais cela n'a pas de sens pour moi, il faut que je me force a jouer un jeu qui n'est pas moi au plus profond. :wink:
Tant que l'on accepte la violence du système comme légitime on est un mouton. C'est ça être "adulte".et surtout ne pas comprendre, ne pas avoir le loisir de comprendre les déterminismes du système, du jeu dans lequel on joue.
bosse, consomme et tais toi, ça c'est un bon citoyen !
Surtout ne te pose aucune question sur la légitimité des régles du jeu. On en a rarement le temps, le jeu est bien fait ! :roll:
L'enfant, en chacun de nous, a le temps et pas de conditionnement qui l’empêche de voir la vraie réalité, il ne tient à rien lorsqu'il observe, il ne projette aucun savoir , il voit la réalité. (autant que faire se peut...les conditionnements sont tenaces, que serions nous sans eux ?)
0 x
ABC2019
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 157
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 4

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar ABC2019 » 14/01/20, 17:33

eclectron a écrit :Voilà c'est exactement* ça ! :lol: :lol: :lol:
La vérité sort de la bouche des enfants, tu connais ?
Je ne me sens aucunement blessé par ton propos, je le revendique même.

Je ne te vois pas vieux, plutôt jeune, est ce bien le cas ?

euh pas tant que ça ... :)
Car si oui je ferais un parallèle avec notre cher président, jeune mais pensée de vieux.
Je veux dire que le conformisme au monde dit "adulte" a bien fonctionné.
Ce même monde "adulte" qui nous mène droit dans le mur, avec son modèle non-durable..

tu crois pas que c'est ça justement d'être adulte, accepter sa non-durabilité ?
moi je sais que ma vie n'est pas durable, ça ne me gêne pas plus que ça que le monde actuel ne le soit pas non plus. J'aurais eu la chance de le voir quand même !
0 x
ABC2019
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 157
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 4

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar ABC2019 » 14/01/20, 17:35

eclectron a écrit :Surtout ne te pose aucune question sur la légitimité des régles du jeu. On en a rarement le temps, le jeu est bien fait ! :roll:
L'enfant, en chacun de nous, a le temps et pas de conditionnement qui l’empêche de voir la vraie réalité, il ne tient à rien lorsqu'il observe, il ne projette aucun savoir , il voit la réalité. (autant que faire se peut...les conditionnements sont tenaces, que serions nous sans eux ?)

j'ai l'impression au contraire d'être bien moins que toi conditionné par le système, en acceptant l'idée qu'il va finir. Toi , avec ta génération IV tu cherches à le rendre éternel , tu es donc bien plus soumis à ses représentations que moi !
0 x
Avatar de l’utilisateur
eclectron
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1087
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 120

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar eclectron » 14/01/20, 18:08

ABC2019 a écrit :euh pas tant que ça ... :)

préservons la vie privée mais tu peux me dire par rapport a notre président : moins, égal, plus ? a quelques années près..
Moi c'est pas mal plus mais pas vieux :lol: :lol: :lol:
C'est important pour moi, pour situer les imaginaires. Si tu as vécu ton enfance dans les années 90, le futur était sombre.
Ou simplement dis moi comment tu imaginais le futur étant enfant.

ABC2019 a écrit :tu crois pas que c'est ça justement d'être adulte, accepter sa non-durabilité ?

Ouh là, je n'en connais pas beaucoup alors ! :lol: :lol: :lol:

ABC2019 a écrit :moi je sais que ma vie n'est pas durable

OK, dans le sens tous mortels
ABC2019 a écrit : ça ne me gêne pas plus que ça que le monde actuel ne le soit pas non plus

Tout dépend de ce que tu veux dire. Le monde économique actuel est destructeur de la planète et oblitère la qualité de vie des suivants.
Je trouve juste un peu dommage de détruire une belle planète par peur ou ignorance ou conformisme à ne pas vouloir remettre en cause les règles du jeu actuel.
Règles qui ont été établies par l'Homme à une époque où le monde était pensé infini et d'une certaine manière il l’était, vu la démographie et vu la technologie à l’époque.
Si c'est par fatalisme, impuissance que tu dis cela , ça ne fait pas de différence sur le fond :
Je ne te trouves pas très compassionnel envers nos descendants, compassionnel envers le vivant sur la planète.
Un peu égoïste sur ce coup ?

L'Homme du fait de son 'pouvoir' a une responsabilité vis a vis du vivant. :wink:


ABC2019 a écrit :J'aurais eu la chance de le voir quand même !

Pas de quoi, merci pour les suivants ! :lol: :lol: :lol:
0 x
Avatar de l’utilisateur
eclectron
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1087
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 120

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar eclectron » 14/01/20, 18:27

ABC2019 a écrit :j'ai l'impression au contraire d'être bien moins que toi conditionné par le système, en acceptant l'idée qu'il va finir.

J'aspire également a ce qu'il finisse... mais pour un mieux que je perçois tout à fait possible. Juste les esprits qui sont figés, formatés au système et le prolongent, jusqu’à la butée physique (monde fini), quitte a détruire la planète et nous avec.
C'est quand même assez con de détruire le vivant, juste par conformisme à un système inadapté aux enjeux actuels.

ABC2019 a écrit :Toi , avec ta génération IV tu cherches à le rendre éternel , tu es donc bien plus soumis à ses représentations que moi !

La génération IV c'est l’énergie abondante permettant de conserver un niveau de vie élevé.

Quand on y a goutté, difficile de redescendre... mais si c'est le cas, on s' adaptera...

A une époque je me suis projeté mentalement en chasseur cueilleur dans la foret et honnêtement si je pouvais éviter , ça m'arrangerait. :lol:
Fallait pas me faire goutter au confort et à la technologie .

Si l'on trouve un moyen d'avoir un niveau de vie élevé avec une autre énergie, propre et abondante, y a pas de soucis, au contraire, je ne suis pas attaché à la génération IV mais pour le moment il n'y a que ça qui réponde au besoin.
Pourquoi aspirer a redescendre en niveau de vie, si c'est possible de le maintenir durablement ? (en secouant un peu les esprits englués dans le conformisme :mrgreen: )
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industrielles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités