Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industriellesLa fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Les catastrophes humanitaires (dont les guerres et conflits liés aux ressources), naturelles, du climat et industrielles (sauf accident nucléaire ou pétrolier qui sont dans le forum énergies fossiles et nucléaire). Pollution de la mer et des océans.
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1201
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 57

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Exnihiloest » 04/12/18, 15:21

Ahmed a écrit :L'écocide au singulier est un terme parfaitement justifié en ce sens qu'il désigne un processus général dont on peut, bien sûr, détailler certains aspects particuliers.
Personne, à ma connaissance, ne prétend que cette destruction soit une finalité recherchée, mais une conséquence de l'exponentialisme économique: si une courbe mathématique peut croître indéfiniment, il n'en est pas de même sans conséquences lorsqu'il s'agit de réalités bien concrètes.

La réthorique n'est pas anodine, les dérives sémantiques transforment insidieusement le sens profond de ce qui y est associé, c'est grâce à elle qu'on fait prendre aux gens des vessies pour des lanternes, il suffit de renommer la chose.
Si personne ne prétend que cette destruction soit une finalité recherchée, alors le terme "écocide" ne correspond pas aux canons de la langue. Un écocide n'est pas à un écosystème, ce qu'un régicide est à un roi, car l'intention n'y est pas. Il est donc fallacieux pour la raison que j'ai évoquée.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1201
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 57

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Exnihiloest » 04/12/18, 15:31

sen-no-sen a écrit :...
Les méthodes nazi et celle utilisé dans les abattoirs industriels obéissent strictement à la même logique:à savoir la mise en œuvre de moyens techniques fondés sur la notion efficacité/ temps/énergie dans la mise à mort d’êtres vivants.
...

Mettre la shoah sur le même plan que les abattoirs est franchement débile et à la limite, ignoble. Les amalgames grossiers, stp, garde-les plutôt pour les bas du plafond avec lesquels tu pourrais discuter. Je ne mange pas de ce pain-là.
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5865
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 291

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar sen-no-sen » 04/12/18, 17:32

Exnihiloest a écrit :Mettre la shoah sur le même plan que les abattoirs est franchement débile et à la limite, ignoble. Les amalgames grossiers, stp, garde-les plutôt pour les bas du plafond avec lesquels tu pourrais discuter. Je ne mange pas de ce pain-là.



Manifestement dès que les arguments manquent il est de bon ton d'avoir recours à un biais émotionnel!
J'ai rarement vu un tel niveau de mauvaise foi sur un forum,chapeau l'artiste!
Et un point Godwin pour Exnihilo!
Image

Ici c'est toi et toi seul qui créer un amalgame entre génocide juif de la seconde guerre mondiale et abattoirs(ce qui est vomitif au passage!) afin de générer une diversion,le tout en voulant me faire dire ce que je n'ai pas dit pour te donner raison.
Je n'ai nullement mis sur un même plan l'extermination humaine dans le cadre du nazisme et l'abattage d'animaux à des fins alimentaire,j'ai simplement mentionné que les logiques à l’œuvre étaient les mêmes ,à savoir une certaine formes de taylorisation de la mort .
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7284
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 539

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Ahmed » 04/12/18, 18:30

Exnihiloest, tu écris:
Si personne ne prétend que cette destruction soit une finalité recherchée, alors le terme "écocide" ne correspond pas aux canons de la langue. Un écocide n'est pas à un écosystème, ce qu'un régicide est à un roi, car l'intention n'y est pas. Il est donc fallacieux pour la raison que j'ai évoquée.

Il s'agit objectivement d'un écocide et le fait que ce ne soit pas directement voulu* ne change strictement rien à la réalité, quoique cela te suffise pour écarter dédaigneusement l'argument, peut-être pour "vice de forme"? :lol:

* Notons que si ce n'est pas directement voulu, ce n'est pas non plus évité alors que les conséquences dans les divers aspects concernés sont bien connus des responsables directs. Reste à trouver une appellation qui trouveras grâce à tes yeux... 8)
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6620
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 98

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar janic » 04/12/18, 18:39

janic a écrit :
Ou sont ses publications à comité de lecture ?

une belle plaisanterie que ces comités de lecture composés de ceux qui ont le même point de vue et donc dont les avis ne concernent que leur cercle restreint ou plus exactement ce n'est que du nombrilisme.


Les comités de lecture permettent en général d'éliminer tout un fatras d'idioties, car parmi les scientifiques se trouvent aussi des égocentriques ou des prisonniers de leurs biais intellectuels.

C’est tout ça fait possible, mais qui décrète ces notions de fatras d’idioties. Le comité composé d’aficionados de leurs propres croyances scientifiques ou philosophiques et qui considèrent que tout ce qui sort de leur croyances (voire les remets en question et encore quand ce n'est pas pour soutenir le discours et la pression des lobbies financiers puissants[*])ne peut être que des idioties(sans preuves comme d 'habitude)
Mais il y a aussi des loupés. Dans le climat évidemment, où la science est incertaine et les acteurs d'une incompétence à la hauteur de leur prétention, que les physiciens ont mis en évidence à plusieurs reprises. Dans la possibilité de transmutations sans fusion chaude aussi, où depuis l'affaire Pons/Fleischmann les articles sont refusés sans même être examinés. Dans les sciences humaines, ou de la terre comme la paléontologie, où des canulars et mêmes des impostures ont été acceptés comme scientifiques. Il y a sûrement d'autres exemples.
Ce que tu as du mal à comprendre, c’est qu’il ne s’agit pas d’un sujet en particulier, mais de tous les sujets où les « scientifiques » des comités de lecture sont tributaires de leur savoir, mais aussi de leur culture et même plus de leur conditionnement « scientifique » trop spécialisé qui fait perdre de vue l’ensemble. Ainsi en est-il des différents aspects « forumés » ici et qui expriment des avis différents selon les mêmes critères, qu’il s’agisse de gilets jaunes, de climat, de médecine (et donc les vaccins qui en font partie,)
Le système est globalement bon, mais un système n'est jamais parfait.
Mais là encore qui décrète ce qui est globalement bon ? Les GJ critiquent ce système « jamais parfait », (ce que tous comprennent évidemment,) mais entre imperfection et injustice, entre le politique et la survie quotidienne, entre la liberté de conscience et la contrainte non justifiée aussi, le système est plus que jamais parfait.

[*] par exemple quand des scientifiques reconnus par leurs pairs ont proposé une méthode simple, économique, efficace (car vérifiée dans les faits) pour lutter contre la polio et ses paralysies, des "scientifiques" en question ont rejeté la proposition car elle remettait en question les campagnes de vaccination prévues. En clair plus c'est cher, inefficace et sophistiqué et plus ces braves "scientifiques" de tes comités sont satisfaits, même au prix de milliers de victimes qui seront paralysées pour le reste de leurs jours.


Exnihiloest a écrit :
Mettre la shoah sur le même plan que les abattoirs est franchement débile et à la limite, ignoble. Les amalgames grossiers, stp, garde-les plutôt pour les bas du plafond avec lesquels tu pourrais discuter. Je ne mange pas de ce pain-là.
Il ne s'agit pas de pain mais de bidoche en l'occurrence! :cheesy:
ce qui rapproche les abattoirs actuels des abattoirs humains nazis, c'est la même indifférence face à la mort infligée, pas le fait que ce soit tel ou tel sujet. Ce qui est ignoble c'est cet esprit qui anime les tueurs en tous genres, ce qui englobe, les nazis, les chasseurs, les esclavagistes, les guerres en tous genres, donc les amateurs de jeux de mort en tous genres dont les corridas, à ne pas oublier.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1201
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 57

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Exnihiloest » 05/12/18, 15:12

Ahmed a écrit :Exnihiloest, tu écris:
Si personne ne prétend que cette destruction soit une finalité recherchée, alors le terme "écocide" ne correspond pas aux canons de la langue. Un écocide n'est pas à un écosystème, ce qu'un régicide est à un roi, car l'intention n'y est pas. Il est donc fallacieux pour la raison que j'ai évoquée.

Il s'agit objectivement d'un écocide...

lol
Affirmation gratuite.
Ton '"objectivité", c'est comme pour juger des besoins inutiles ou pas, des gens : ta propre subjectivité érigée en grille de critères universelle.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1201
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 57

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Exnihiloest » 05/12/18, 16:04

J'ai déploré des pratiques notoires consistant à parler de "procédés nazis dans les abattoirs pour défendre la cause végétarienne".
Ce n'est pas moi qui les ai inventées, ces méthodes, ce n'est pas moi qui fais l'amalgame contrairement au délire de Sen-no-sen, j'y fais seulement référence, elles sont partout, voir le lien plus bas !

Sen-no-sen l'a repris à son compte en affirmant :
«Les méthodes nazi et celle utilisé dans les abattoirs industriels obéissent strictement à la même logique».

Même avis donc qu'Ingrid Newkirk, la présidente de People for the Ethical Treatment of Animals (PETA), qui a elle-même fait cette comparaison en disant:
« Six millions de Juifs sont morts dans les camps de concentration, mais six milliards de poulets à rotir vont périr cette année dans les abattoirs ».

A juste raison, "cette comparaison est dénoncée comme une banalisation de l'Holocauste"
https://fr.wikipedia.org/wiki/Comparais ... t_la_Shoah.

et c'est Sen-no-sen qui s'arroge le droit de me distribuer un point Godwin ! :roll:

J'ai visité Auschwitz.
Quand on pense que des gens comparent ça, à des abattoirs de poulets !
Si points Godwin il y avait à donner, ce serait donc à des gens comme Sen-no-sen ou comme Ingrid Newkirk, mais même des coups de pied au cul seraient insuffisants. C'est honteux. La bêtise est-elle une excuse ?! Je ne le pense pas. C'est le carcan en place publique qu'on devrait remettre au goût du jour.
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6620
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 98

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar janic » 05/12/18, 18:16

J'ai déploré des pratiques notoires consistant à parler de "procédés nazis dans les abattoirs pour défendre la cause végétarienne".
Ce n'est pas moi qui les ai inventées, ces méthodes, ce n'est pas moi qui fais l'amalgame contrairement au délire de Sen-no-sen, j'y fais seulement référence, elles sont partout, voir le lien plus bas !

On se demande où se trouve le délire ! les procédés nazis ne servent pas la cause végétarienne, où es-tu allé chercher pareille vision des choses. Leur seul point commun c’est juste l’indifférence à la souffrance autojustifiée par une idéologie d’origine culturelle.
Sen-no-sen l'a repris à son compte en affirmant :
«Les méthodes nazi et celle utilisé dans les abattoirs industriels obéissent strictement à la même logique».

C’est effectivement la logique en question : tuer indépendamment des raisons qui y incitent.

Même avis donc qu'Ingrid Newkirk, la présidente de People for the Ethical Treatment of Animals (PETA), qui a elle-même fait cette comparaison en disant:
« Six millions de Juifs sont morts dans les camps de concentration, mais six milliards de poulets à rotir vont périr cette année dans les abattoirs ».

Encore une fois à coté de la plaque. Le point commun c’est le mot concentration nazi ou de poulets qui se trouvent dans des conditions semblables avant leur mise à mort.
A juste raison, "cette comparaison est dénoncée comme une banalisation de l'Holocauste"
https://fr.wikipedia.org/wiki/Comparais ... t_la_Shoah.

C’est une façon réductrice et simplissime du sujet. Dans diverses cultures et depuis des millénaires, la mise à mort des animaux a été considérée comme poussant l’humanité à justifier la violence et donc qu’on ne résoudra jamais la violence , elle-même, en donnant, chaque jour, cet exemple de violence là.
J'ai visité Auschwitz.
Quand on pense que des gens comparent ça, à des abattoirs de poulets !
Si points Godwin il y avait à donner, ce serait donc à des gens comme Sen-no-sen ou comme Ingrid Newkirk, mais même des coups de pied au cul seraient insuffisants. C'est honteux. La bêtise est-elle une excuse ?! Je ne le pense pas. C'est le carcan en place publique qu'on devrait remettre au goût du jour.
[*]
bel exemple de ce qui est cité ci-dessus : la violence comme justification pour défendre des idées. Ce n’est pas neuf puisque ce modèle a été largement utilisé pour faire taire les voix dissidentes vis-à-vis du bien penser. D’ailleurs le nazisme n’avait pas d’autre but non plus que d’éliminer tout ce qui ne correspondait pas à leur idéologie (qu’ils croyaient ou décrétaient en tous cas comme étant juste.)

[*]et voila le vernis qui craque et qu'apparait la véritable personnalité en question.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1201
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 57

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Exnihiloest » 05/12/18, 19:12

janic a écrit :
J'ai déploré des pratiques notoires consistant à parler de "procédés nazis dans les abattoirs pour défendre la cause végétarienne".
Ce n'est pas moi qui les ai inventées, ces méthodes, ce n'est pas moi qui fais l'amalgame contrairement au délire de Sen-no-sen, j'y fais seulement référence, elles sont partout, voir le lien plus bas !

On se demande où se trouve le délire ! les procédés nazis ne servent pas la cause végétarienne, où es-tu allé chercher pareille vision des choses.

Chacun a le droit de revendiquer d'être un inculte, mais la moindre des choses quand on a un minimum de respect envers les autres, c'est de vérifier ce qu'on raconte avant d'accuser !

"Reconnu pour son talent, il reçoit le Prix Nobel de Littérature en 1978. Mais cet écrivain est tout aussi célèbre pour son militantisme : en végétarien convaincu, il n’hésite pas à user de comparaisons avec les pratiques du régime nazi envers son peuple pour dénoncer l’exploitation animale."
http://www.neoplanete.fr/celui-qui-comp ... abattoirs/
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5865
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 291

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar sen-no-sen » 05/12/18, 19:58

Exnihiloest a écrit :J'ai déploré des pratiques notoires consistant à parler de "procédés nazis dans les abattoirs pour défendre la cause végétarienne".
Ce n'est pas moi qui les ai inventées, ces méthodes, ce n'est pas moi qui fais l'amalgame contrairement au délire de Sen-no-sen, j'y fais seulement référence, elles sont partout, voir le lien plus bas !


Je n'y peut rien si tu ne comprend pas ce qu'on te dit...mes propos étaient clairs et chacun peut se faire une idées de ce qui été mentionné.
J'ai bien noté que les personnels des abattoirs n'étaient pas des nazis,et il n'était pas la peine de préciser que la mise à mort de poulets ou de moutons ne s'inscrivait pas dans le cadre du 3ème Reich.
Tes propos sont donc volontairement mystificateurs(et c'est pas la première fois) et ta seule solution est désormais de te victimiser...
Fin du HS.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.


Revenir vers « Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industrielles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités