Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industriellesLa fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Les catastrophes humanitaires (dont les guerres et conflits liés aux ressources), naturelles, du climat et industrielles (sauf accident nucléaire ou pétrolier qui sont dans le forum énergies fossiles et nucléaire). Pollution de la mer et des océans.
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4224
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 295
Contact :

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar izentrop » 13/06/19, 13:52

enerc a écrit :
Désolé, mais je ne vois absolument pas ce que cette comparaison pourrait prouver???????
Que la vapeur d'eau ralenti le refroidissement nocturne et contribue donc à augmenter la température moyenne. Elle ne monte pas dans la haute atmosphère pour rayonner vers l'espace comme l'article l'indique.
Il faudrait citer le passage incriminé pour qu'on te suive. :wink:

Exnihiloest a écrit :Une belle synthèse sur le climat, par jacques Duran
Il était connu comme climato-septique notoire et son nom n'est même pas cité dans le document. Par contre celui de François Gervais, qui signe la préface donne le ton.

On peut chercher les détail qui font les sophismes, mais sans connaissances approfondies, vaut mieux faire confiance à un climatologue de renom http://www.clubdesargonautes.org/livres ... /breon.php :mrgreen:
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci

Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1317
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 66

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Exnihiloest » 11/07/19, 12:44

91 scientifiques de haut niveau font savoir qu'ils divergent de la position consensuelle des activistes du GIEC sur la question de la cause anthropique du réchauffement climatique, en adressant une pétition aux responsables politiques italiens :

"Cependant, l'origine anthropique du réchauffement planétaire est une hypothèse non prouvée, déduite uniquement de certains modèles climatiques, à savoir des programmes informatiques complexes, appelés modèles de circulation générale .

Au contraire, la littérature scientifique a de plus en plus mis en évidence l’existence d’une variabilité climatique naturelle que les modèles ne sont pas en mesure de reproduire. Cette variabilité naturelle explique en grande partie le réchauffement climatique observé depuis 1850. La responsabilité anthropique du changement climatique observée au siècle dernier est donc exagérée de manière injustifiée et les prévisions catastrophiques ne sont pas réalistes
."
http://www.opinione.it/cultura/2019/06/ ... -zichichi/
(en italien)

L'idée qu'on veut nous ancrer dans les esprits qu'il y aurait un consensus scientifique sur le réchauffement anthropique, est fausse. Ces contestations de scientifiques sur des théories politiquement admises, on ne voit ça que pour le réchauffement climatique.
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4224
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 295
Contact :

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar izentrop » 12/07/19, 01:08

Comme rien ne sert de dissuader un climatosceptique ...

Est-ce que ça va encore être possible demain ce genre de beauté :
A Hypnotic Look at Voyageurs National Park In the northernmost tip of Minnesota :
https://pmdvod.nationalgeographic.com/N ... 645203.mp4
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1317
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 66

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Exnihiloest » 12/07/19, 18:46

izentrop a écrit :Comme rien ne sert de dissuader un climatosceptique ...

Un climatosceptique est réfractaire aux prêches, il s'en tient aux faits.
Un climatogobeur s'en tient aux conclusions du GIEC, et à ses prédictions régulièrement fausses.

Est-ce que ça va encore être possible demain ce genre de beauté :
A Hypnotic Look at Voyageurs National Park In the northernmost tip of Minnesota :
https://pmdvod.nationalgeographic.com/N ... 645203.mp4

Demain c'est fini, l'enfer nous attend, les prêches nous le disent, la fin du monde est pour bientôt ! Heureusement une incantation est proposée pour garder l'espoir jusqu'au dernier moment : "éliminons le CO2" ! On a calculé que les mesures n'auront aucun effet significatif, mais c'est comme un cierge à St-Antoine, ça permet de garder l'espoir qu'on retrouvera le soi-disant paradis perdu, et l'espoir fait vivre (et engraisse l'industrie du vert au prix d'un appauvrissement général et inutile).
0 x
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1317
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 66

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Exnihiloest » 12/07/19, 18:54

Si le réchauffement anthropique est une fable, le réchauffement actuel est réel, et c'est tout bénéf. Car les canicules font moins de mort que les hivers, et en réduisant le coût du chauffage, le réchauffement climatique réduit la mortalité hivernale !
https://www.nber.org/papers/w25681.pdf
0 x

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7240
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 125

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar janic » 13/07/19, 08:45

Si le réchauffement anthropique est une fable, le réchauffement actuel est réel, et c'est tout bénéf. Car les canicules font moins de mort que les hivers, et en réduisant le coût du chauffage, le réchauffement climatique réduit la mortalité hivernale !
encore et toujours une succession d'âneries en tous genres. La mortalité mesurée en période de canicule ne concerne qu'une toute petite période de l'année et non une permanence de canicule élevée, faute de modèle existant constaté dans nos régions. Donc le pseudo bénef n'est qu'une simple vue de l'esprit, et même une vue simplissime.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1317
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 66

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Exnihiloest » 15/07/19, 18:46

janic a écrit :
Si le réchauffement anthropique est une fable, le réchauffement actuel est réel, et c'est tout bénéf. Car les canicules font moins de mort que les hivers, et en réduisant le coût du chauffage, le réchauffement climatique réduit la mortalité hivernale !
encore et toujours une succession d'âneries en tous genres.

Si c'est ce que Janic en pense, c'était donc sûrement intelligent.

La mortalité mesurée en période de canicule ne concerne qu'une toute petite période de l'année et non une permanence de canicule élevée, faute de modèle existant constaté dans nos régions. Donc le pseudo bénef n'est qu'une simple vue de l'esprit, et même une vue simplissime.

Une canicule étant "un phénomène météorologique de températures de l'air anormalement fortes" une "permanence de canicule élevée" est une absurdité manifeste, puisque ce ne serait plus une anormalité mais la normalité! :roll: (avec en plus le pléonasme de canicule "élevée" ; ben oui, c'est qu'il doit aussi y avoir des canicules fraiches...)

Un peu pénible que le niveau de certains participants soit si bas, la discussion est impossible sans au moins la maîtrise du vocabulaire et l'évitement de la redéfinition des mots pour tordre leur sens et plaquer sa science infuse.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Forhorse
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1856
Inscription : 27/10/09, 08:19
Localisation : Perche Ornais
x 32

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Forhorse » 15/07/19, 23:10

En fait les climatosceptiques c'est juste une espèce particulière de complotistes.
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7561
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 600

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Ahmed » 16/07/19, 12:55

Disons que la science ne peut apporter de réponse "blindée" à cette question portant sur des systèmes complexes (elle le fait principalement par des séries statistiques concordantes). Ceci laisse une petite ouverture dans laquelle s'engouffrent les activistes de l'irresponsabilité humaine, condition nécessaire à la poursuite de la fuite en avant. Lorsque ces derniers finiront par s'avouer vaincus par les faits, il sera, par définition, beaucoup trop tard...
Il s'agit moins d'une activité complotiste que d'un lobbying classique afin d'imposer une idéologie croissantiste.
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7240
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 125

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar janic » 16/07/19, 13:09

pourquoi ramener n'importe quel sujet contestataire à du complotisme et chaque point de vue différent à des fakenews qui deviennent des mots passe partout à la mode? surtout quand les utilisateurs de ces termes donnent eux mêmes l'exemple de ces vocables.

Un peu pénible que le niveau de certains participants soit si bas, la discussion est impossible sans au moins la maîtrise du vocabulaire et l'évitement de la redéfinition des mots pour tordre leur sens et plaquer sa science infuse.

Comme tu dis ! par exemple :
Une canicule étant "un phénomène météorologique de températures de l'air anormalement fortes" une "permanence de canicule élevée" est une absurdité manifeste, puisque ce ne serait plus une anormalité mais la normalité!
Une permanence ne devient normale que lorsqu’elle participe à l’équilibre écologique du milieu. Si la terre n’était qu’un immense désert elle serait la normalité effectivement, mais nous ne serions pas là pour le constater et il est probable que nous serions une autre lune dénuée de vie.
(avec en plus le pléonasme de canicule "élevée" ; ben oui, c'est qu'il doit aussi y avoir des canicules fraiches...)

La notion d’élevée est relative à la situation en cours. Etre sur la seconde marche d’une échelle, d’un escalier, n’est qu’une échelle dimensionnelle sans plus. Ainsi lorsque la météo indique un état de canicule, elle la situe par rapport avec les températures moyennes des années, décennies précédentes, mais avec des échelles de températures différentes et entre avoir 50° et 35° c’est dans chaque cas de la canicule. Or entre 35 et 50, la première peut, subjectivement, paraitre fraiche, mais en réalité elle ne l’est pas.
Elémentaire : non ?
Dernière édition par janic le 16/07/19, 13:29, édité 1 fois.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort


Revenir vers « Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industrielles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité