Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industriellesLa fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Les catastrophes humanitaires (dont les guerres et conflits liés aux ressources), naturelles, du climat et industrielles (sauf accident nucléaire ou pétrolier qui sont dans le forum énergies fossiles et nucléaire). Pollution de la mer et des océans.
jean.caissepas
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 156
Inscription : 01/12/09, 00:20
Localisation : R.alpes
x 3

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar jean.caissepas » 29/05/19, 15:26

Je répond un peu au sujet de SuperPhénix, qui est proche de chez moi.
Dans le document que j'avais fourni, en fait il y a beaucoup de projets en cours, mais aucun n'est en phase de pouvoir être mis en application, alors que des RNR na fonctionnent sans problème depuis 1980 chez les Russes. Nous on n'a pas été foutus de finaliser Superphénix :cry:


SuperPhénix a fonctionné pendant plusieurs années mais était plus souvent en arrêt (3/4j ou 2/3j) qu'en fonctionnement, du fait qu'EDF avait mis énormément de capteurs qui signalait des risques d'anomalies à tout va. Beaucoup de contrôles ont été effectués et les écologistes ont beaucoup manifesté contre cette centrale jugée très risquée (3000t de sodium liquide autour d'un réacteur nucléaire :roll: ).

Le sodium a été choisit car à l'époque on ne savait pas refroidir un réacteur de 1400Mw/h autrement (les techniques sur l'eau préssurisée ont évolué depuis).

De plus, cette centrale a été construite avec financement de 40% France, 40% Allemagne et 20% Italie, et la même proportion de fournisseurs de pièces de cette centrale. Un problème majeur est venu de l'inox italien qui n'était pas assez pur et se corrodait trop vide au contact du sodium au niveau des soudures. Il fallait refaire des soudures régulièrement, ce qui est quasi impossible près du réacteur, sauf robot spécialisé.

L'ensemble de ces problèmes techniques + la pression et le montée des écologistes a expliqué la fermeture de cette centrale qui aura couté 60 Milliard de francs de l'époque en produisant très peut d'électricité et un peu d'uranium fissile (principe sur Sur-régérateur dont un des déchet et de l'uranium fissile utilisable dans les autres centrales).

Ce type de centrale est venue trop top technologiquement parlant, mais EDF doit garder la technologie en stock au cas où la disponibilité d'uranium fissile serait problématique.
0 x
Les habitudes du passé doivent changer,
car l'avenir ne doit pas mourir.

jean.caissepas
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 156
Inscription : 01/12/09, 00:20
Localisation : R.alpes
x 3

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar jean.caissepas » 29/05/19, 15:49

Sujet intéressant sur la pollution des laboratoires pharmaceutiques > pollution automobile ! :shock:

https://www.futura-sciences.com/planete ... ile-76257/
0 x
Les habitudes du passé doivent changer,

car l'avenir ne doit pas mourir.
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4225
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 295
Contact :

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar izentrop » 29/05/19, 18:55

jean.caissepas a écrit :De plus, cette centrale a été construite avec financement de 40% France, 40% Allemagne et 20% Italie, et la même proportion de fournisseurs de pièces de cette centrale. Un problème majeur est venu de l'inox italien qui n'était pas assez pur et se corrodait trop vide au contact du sodium au niveau des soudures. Il fallait refaire des soudures régulièrement, ce qui est quasi impossible près du réacteur, sauf robot spécialisé.
Dans un document du CEA, il est question de problèmes de soudures pour Phenix, pas pour Superphenix
Une bonne prévention impose plusieurs exigences :
• Une conception améliorée du point de vue thermomécanique pour éviter les fissures de fatigue ;
• des matériaux appropriés ;
• une grande qualité de fabrication (contrôle à 100 % des soudures, soudures non débordantes, etc.) ;
• des précautions d’utilisation (prévention des chocs thermiques intempestifs, bonne conservation du circuit lors des
vidanges, etc.).
Dans la pratique, la compréhension des raisons de ces incidents et l’application des règles de prévention correspondantes (voir ci-dessus), ont permis de ne pas avoir de réactions sodium-eau sur SUPERPHÉNIX et de les supprimer, à
partir de 1992, sur BN 600.
On peut dire aujourd’hui que les réactions sodium-eau dans
les générateurs de vapeur sont des incidents dont on sait faire
baisser notablement l’incidence. Par ailleurs, on sait également les détecter assez vite pour en conserver la maîtrise...
L’arrêt pour raisons politiques de SUPERPHÉNIX ... http://www.cea.fr/Documents/monographie ... nement.pdf
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1317
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 66

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Exnihiloest » 10/06/19, 19:33

Une belle synthèse sur le climat, par jacques Duran :
https://laphysiqueduclimat.fr/wp-conten ... mat_C2.pdf

Comme quoi, il n'y a pas péril en la demeure, contrairement à ce que voudrait nous faire croire les activistes du réchauffement.
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2499
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 377

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar sicetaitsimple » 10/06/19, 20:58

Exnihiloest a écrit :Comme quoi, il n'y a pas péril en la demeure, contrairement à ce que voudrait nous faire croire les activistes du réchauffement.


J'ai juste une question, après avoir parcouru le livre dont tu nous avais fourni le lien il y a quelques jours.
Bien écrit, didactique, rien à dire sur la forme.
Mais pourquoi donc celui-ci devrait-il être une référence?
C'est juste l'avis argumenté d'un ingénieur issu de l'école centrale de Lille, avec des talents certains notamment je le répète en termes didactiques, mais bon...Il y en a quand même un certain nombre d'autres , certainement plus "scientifiques" au sens chercheurs, qui ne développent pas vraiment les mêmes théories et explications.

Ce serait " le seul vrai point" dans le nuage de points, et tu l'aurais immanquablement repéré?
0 x

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5975
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 325

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar sen-no-sen » 10/06/19, 21:03

C'est le principe du cherry picking (cueillette des cerises),on ne choisit que l'analyse qui étaye sont point point de vue...

En rhétorique ou dans toute forme d'argumentation, la cueillette de cerises (calque de l'anglais cherry picking) ou le picorage consiste à signaler des faits ou données qui soutiennent son opinion, tout en ignorant tous les cas qui contredisent cette position. Ce raisonnement fallacieux, pas forcément intentionnel, est un exemple typique de biais de confirmation.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cueillette_de_cerises
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2499
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 377

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar sicetaitsimple » 10/06/19, 21:35

sen-no-sen a écrit :C'est le principe du cherry picking (cueillette des cerises),on ne choisit que l'analyse qui étaye sont point point de vue...[

Il peut m'arriver d'être un peu long voire de faire preuve de diplomatie pour exprimer ma pensée.....
0 x
enerc
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 161
Inscription : 06/02/17, 15:25
x 36

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar enerc » 12/06/19, 20:09

A propos de l'article de Jacques Duran, je ne partage pas du tout l'effet neutralisant de la vapeur d'eau.

J'ai en souvenir deux dates: fin Juillet 2018 et début Mai 2019. A distance égale du solstice d'été. Les deux cas sont en ciel parfaitement clair et sans vent.
En Juillet 2018:
Témpérature à 23h: 24° (32-34 en journée)
Température le lendemain à 6h: 19°
5 dégrés de baisse durant la nuit et pratiquement pas de rosée.

En Mai 2019
Témpérature à 23h: 9° (8.4° a la station météo voisine)
Température le lendemain à 6h: -1°C (le jardin a pris mal)
11 degrés de baisse pendant la nuit, rosée abondante et glace.

Pourtant l'air à 20° contient deux fois plus de vapeur d'eau qu'à 10° pour pour le même taux d'humidité.

La raison, c'est que contrairement à ce que dit l'article, la vapeur d'eau ne monte pas systématiquement en altitude: elle reste au sol et favorise l'effet de serre. D'ailleurs vers l'équateur où l'air est humide, la température baisse peu pendant la nuit. Et a contrario, sans vapeur d'eau la témpérature chute dans les déserts la nuit. Et si il fait chaud dès le matin, ça n'arrange pas les choses.
Le phénomène n'est pas local: de Juillet à Septembre 2018, c'est toute l'Europe qui a gardé cette vapeur d'eau (importante à cause des température élevée), sans qu'elle ne monte en altitude pour former des nuages. Ca a sans doute largement contribué a maintenir les températures à des valeurs très élevées même quand le vent n'était pas orienté Sud.
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2499
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 377

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar sicetaitsimple » 12/06/19, 22:17

enerc a écrit :J'ai en souvenir deux dates: fin Juillet 2018 et début Mai 2019. A distance égale du solstice d'été. Les deux cas sont en ciel parfaitement clair et sans vent.
En Juillet 2018:
Témpérature à 23h: 24° (32-34 en journée)
Température le lendemain à 6h: 19°
5 dégrés de baisse durant la nuit et pratiquement pas de rosée.

En Mai 2019
Témpérature à 23h: 9° (8.4° a la station météo voisine)
Température le lendemain à 6h: -1°C (le jardin a pris mal)
11 degrés de baisse pendant la nuit, rosée abondante et glace.

Désolé, mais je ne vois absolument pas ce que cette comparaison pourrait prouver???????
0 x
enerc
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 161
Inscription : 06/02/17, 15:25
x 36

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar enerc » 13/06/19, 09:15

Désolé, mais je ne vois absolument pas ce que cette comparaison pourrait prouver???????

Que la vapeur d'eau ralenti le refroidissement nocturne et contribue donc à augmenter la température moyenne. Elle ne monte pas dans la haute atmosphère pour rayonner vers l'espace comme l'article l'indique.
0 x


Revenir vers « Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industrielles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité