La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Les catastrophes humanitaires (dont les guerres et conflits liés aux ressources), naturelles, du climat et industrielles (sauf accident nucléaire ou pétrolier qui sont dans le forum énergies fossiles et nucléaire). Pollution de la mer et des océans.
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4745
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 1111

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2




par GuyGadeboisLeRetour » 14/06/21, 22:54

Exnihiloest a écrit :C'est du niveau du soufflet raté qui a gonflé avant de retomber, ou d'un post de GuyGadeboisLeRetour, il n'y a rien à creuser, c'est déjà le trou noir.

Soufflé (raté, une fois de plus)... Un soufflet c'est ce que tu te prends dans la tronche à chaque fois que t'essaies de jouer au plus fort, Blédina. Retourne à la maternelle avec ton bavoir pis change ta couche, elle suinte et tu pues.
Image
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" .... "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat".... "La nature c'est de la merde". (Exnihiloest, aka Blédina)

Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3660
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 276

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2




par Exnihiloest » 15/06/21, 19:32

GuyGadeboisLeRetour a écrit :... Un soufflet c'est ce que tu te prends dans la tronche à chaque fois que t'essaies de jouer au plus fort, Blédina.
...

Toujours rien à creuser, encore un trou noir.
On se demande par quel orifice il s'exprime.
0 x
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8518
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 399

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2




par ABC2019 » 17/06/21, 04:13

il semble que le discours apocalyptique sur le climat soit devenu tellement délirant que même les climatologues ayant pourtant bien participé à ce discours au début commencent à penser qu'on va vraiment trop loin ... (bon ça date de l'avant Covid mais on a eu d'autres sujets de préoccupation depuis 18 mois ...)

https://www.lepoint.fr/postillon/tribun ... 7_3961.php
0 x
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. (Georges COURTELINE)
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10044
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1263

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2




par Ahmed » 17/06/21, 11:11

Cette polarisation sur le seul facteur climatique est révélateur du fonctionnement psychique actuel qui tend à découper le réel et à le répartir dans des tiroirs; c'est à cette aberration que conduit la "spécialisation" de l'espèce humaine du fait de son auto domestication. Reste à comprendre pourquoi le "tiroir" climatique est privilégié. L'explication en est assez simple: pour le moment, c'est le meilleur moyen de trouver de nouveaux débouchés à la masse de capitaux accumulés (et dont la vocation est de s'augmenter via le marché). La transition "écologique" se révèle en réalité une transition économique. Elle est impulsée par les gouvernements, en fonction des conditions du marché selon les États concernés. Aux pays riches, les gadgets de l'énergie renouvelable, aux pays pauvres, le charbon, ce n'est pas un problème!
Les mouvements issus de l'opinion publique et subventionnés par de grands groupes industriels et financiers poussent dans ce sens. Rien d'émancipateur, par exemple dans les discours de Gréta qui précise volontiers que sa place devrait être à l'école, pour continuer de reproduire la société actuelle, mais qu'elle se sent obligée de "faire avancer les choses". Elle simule une impulsion venue d'en bas, tout comme "extinction rebellion", dont l'appellation emphatique est bien imméritée!

De fait, tout cela ne vise qu'à relancer la machine et se montre conforme à la fois à la forme valeur de la société industrielle actuelle dans sa phase de crise et à la maximisation de la dissipation de l'énergie (dont ce type de société ne constitue qu'une interface particulièrement performante et donc d'autant plus dangereuse).
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8518
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 399

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2




par ABC2019 » 17/06/21, 11:47

je suis d'accord avec toi Ahmed, le discours climatique a du succès (bien plus que d'autres), parce que ça permet
a) aux industriels de faire du business
b) aux scientifiques de toucher des subventions pour des projets de recherche (genre "on a presque tout compris mais pas tout à fait donc faut encore nous donner des sous pour nos recherches")
c) aux politiques de se racheter une respectabilité à peu de frais (suffit de promettre qu'on va tout changer d'ici 2040 ou 2050 et c'est marre ...)
d) et à monsieur tout le monde de se donner l'impression d'etre Bruce Willis sauvant le monde parce qu'il jette son plastique dans une poubelle verte (après quoi elle finira probablement dans un incinérateur mais ça il ne le sait pas).

Que du bonheur pour tout le monde quoi... :mrgreen:
0 x
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. (Georges COURTELINE)

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10044
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1263

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2




par Ahmed » 17/06/21, 12:00

Bien sûr, ça ne veut pas dire que le changement climatique soit anodin, mais ce n'est qu'un des facteurs à prendre en compte et probablement pas le plus urgent. Si l'on se cantonne à examiner (avec indulgence, ça aide!) chaque facteur, on peut toujours trouver que, bah, ça pourrait être pire et que ça reste supportable. Ce n'est que la convergence* qui est significative et la dynamique en cours. Si l'on veut se rassurer, il existe depuis longtemps des techniques de raisonnements illusoires; les grecs en étaient friands et le paradoxe de l'archer fonctionne bien, appliqué au désastre en cours (l'appréciation de ce qualificatif étant fortement dépendant des "valeurs" subjectives retenues).

* C'est le fondement de l'écologie de n'avoir de sens que dans la relation globale de tous les éléments.
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Rajqawee
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 762
Inscription : 27/02/20, 09:21
Localisation : Occitanie
x 255

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2




par Rajqawee » 17/06/21, 12:05

ABC2019 a écrit :il semble que le discours apocalyptique sur le climat soit devenu tellement délirant que même les climatologues ayant pourtant bien participé à ce discours au début commencent à penser qu'on va vraiment trop loin ... (bon ça date de l'avant Covid mais on a eu d'autres sujets de préoccupation depuis 18 mois ...)

https://www.lepoint.fr/postillon/tribun ... 7_3961.php


Bon article, qui a le mérite de sortir du sacro-saint CO²

Même si ABC connaît je pense à peu près ma position, j'ai toujours ri des présentations apocalyptiques....surtout à horizon 10 ans !

Je pense que ces prédictions d'effondrement, de fin du monde, reposent sur des mécanismes psychologiques bien connus : consciemment ou non, l'interlocuteur se pose en gourou, en homme plus savant, donc supérieur. Ce sentiment d'être conscient de quelque chose que les autres ignorent est plaisant, d'où la conservation de ce discours en dépit des constats répétés de sa fausseté !
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10044
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1263

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2




par Ahmed » 17/06/21, 13:09

La menace est utilisée pour forcer à l'adhésion d'une politique économique substitutive, censée résoudre la crise actuelle, mais qui ne fera que la repousser à une niveau supérieur en accentuant ses effets collatéraux néfastes...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
humus
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 283
Inscription : 20/12/20, 09:55
x 94

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2




par humus » 17/06/21, 16:09

Ahmed a écrit :Gréta ...simule une impulsion venue d'en bas

En quoi ne serait-elle pas une véritable impulsion venue d'en bas ?
Dernière édition par humus le 17/06/21, 16:28, édité 1 fois.
0 x
Si vous restez complètement réaliste vous ne sortirez jamais de votre zone de confort.
humus
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 283
Inscription : 20/12/20, 09:55
x 94

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2




par humus » 17/06/21, 16:24

Rajqawee a écrit :
ABC2019 a écrit :il semble que le discours apocalyptique sur le climat soit devenu tellement délirant que même les climatologues ayant pourtant bien participé à ce discours au début commencent à penser qu'on va vraiment trop loin ... (bon ça date de l'avant Covid mais on a eu d'autres sujets de préoccupation depuis 18 mois ...)

https://www.lepoint.fr/postillon/tribun ... 7_3961.php


Bon article, qui a le mérite de sortir du sacro-saint CO²

Même si ABC connaît je pense à peu près ma position, j'ai toujours ri des présentations apocalyptiques....surtout à horizon 10 ans !

Je pense que ces prédictions d'effondrement, de fin du monde, reposent sur des mécanismes psychologiques bien connus : consciemment ou non, l'interlocuteur se pose en gourou, en homme plus savant, donc supérieur. Ce sentiment d'être conscient de quelque chose que les autres ignorent est plaisant, d'où la conservation de ce discours en dépit des constats répétés de sa fausseté !

Dans ce cas ,je vous conseille vivement de vous informer à travers cette vidéo:
energies-fossiles-nucleaire/jean-marc-jancovici-est-il-un-c-t14740-970.html#p450789
Comment expliquez vous qu'il n'y ait pas le même genre de gourou, appuyé par sur la science, expliquant en détail que tout va bien se passer ?
L'ultracrepidarianisme à malheureusement encore trop la part belle.
Ne pensez vous pas que le passage du pic du pétrole conventionnel en 2008 soit le signe annonciateur de sa déplétion et que cela puisse poser problème ?
0 x
Si vous restez complètement réaliste vous ne sortirez jamais de votre zone de confort.


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industrielles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités