La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Les catastrophes humanitaires (dont les guerres et conflits liés aux ressources), naturelles, du climat et industrielles (sauf accident nucléaire ou pétrolier qui sont dans le forum énergies fossiles et nucléaire). Pollution de la mer et des océans.
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3428
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 259

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2




par Exnihiloest » 06/04/21, 16:43

ABC2019 a écrit :...bref de bénéficier tranquillement du confort apporté par les fossiles, en versant cependant une larme sur le sort des populations qui n'y ont pas accès. Internet est particulièrement interessant à ce point de vue puisqu'il est apparu à une époque où on parlait DEJA des efforts qu'il faudrait faire pour baisser la consommation de fossiles, ce qui n'a empêché personne de se jeter dessus et d'en faire un élément essentiel de sa vie - alors qu'il suffit de remonter 20 ans en arrière pour voir qu'on pouvait bien s'en passer (et les plus actifs en écologie n'y sont pas les plus absents).

Les idéologues sont toujours dans une grande hypocrisie. On voit les cadres de Greenpeace voyager en avion et en classe affaire, Hulot faire du hors-bord et consommer jusqu'à 100 l/h, Mamère dire qu'il est venu à la réunion à vélo quand il a été filmé arrivant en voiture, Greta la fanatique utiliser les services des GAFAs etc etc
Le nombre de leçons de morale que nous donnent ces tartuffes a toujours été proportionnel au nombre de leurs actes contraires à leurs leçons. C'est "faites ce que je dis, pas ce que je fais".

L'écologisme est une idéologie de nantis et d'enfants gâtés, qui se la jouent planète et générations futures. Rien à voir avec l'écologie.
0 x

ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7885
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 352

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2




par ABC2019 » 06/04/21, 16:44

Ahmed a écrit :Au delà de la simple constatation que j'admets volontiers, il y a là cependant un jugement de valeur de ta part, ce que je trouve contestable pour des raisons que je pense ne pas avoir besoin de te décrire. Si? :oops:

bah non, je serais mal placé pour un jugement de valeur, vu que je reconnais sans problème que j'en profite aussi, et je n'en ai pas particulèrement honte. C'est juste un élément que j'utilise à l'appui de ma thèse pour justifier que probablement on exploitera les fossiles jusqu'au bout, parce qu'on est trop attaché au confort qu'ils nous procurent, y compris pour ceux qui prétendent le contraire.

Et les forumeurs d'éconologie sont loin d'etre les pires !

https://www.lexpress.fr/actualite/polit ... 69613.html

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/ar ... 55770.html

https://www.washingtontimes.com/news/20 ... s-more-en/

donc les jugements d'eclectron à mon égard me font doucement rigoler, pour tout dire ....

croisement avec exnihilo donc sur le même thème :lol:
0 x
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. (Georges COURTELINE)
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3428
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 259

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2




par Exnihiloest » 06/04/21, 16:48

Utiliser les fossiles jusqu'au bout, ça ne mange pas de pain, du fait que d'ici quelques décennies tout sera électrique, et que la fusion nucléaire fournira de l'énergie à profusion.
Il ne faut donc surtout pas se priver aujourd'hui, et encore moins essayer d'en priver les pays en voie de développement.
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9992
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1230

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2




par Ahmed » 06/04/21, 16:54

Ceux qui font la promotion de la consommation n'ont aucune honte à en profiter puisqu'elle fait partie de leur idéologie et ils voudraient bien réduire au silence ceux qui ne partagent pas leur avis. Quoi de plus efficace que de les contraindre, via une argutie argumentaire, à n'user que de signaux de fumée ou de tablettes en argile? Internet consomme de l'énergie qui serait gaspillée de toute façon, car ce ne sont pas les forums qui pèsent tant sur les résultats et un usage mesuré d'internet permet des économies d'énergie dans d'autres secteurs. Si ce n'est pas ce que l'on constate néanmoins, c'est dû à l'effet Jevons: la performance énergétique s'accompagne généralement d'un accroissement de la consommation totale.
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
eclectron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2922
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 395

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2




par eclectron » 06/04/21, 19:37

ABC2019 a écrit :
eclectron a écrit : plutôt que réclamer "on crame tout !"

encore une fois : je n'ai rien réclamé. .

Ah bon, c’est pourtant ce que tu prônes partout, mais en creux, bien malin.... :mrgreen:
Au hasard, ici :
sciences-et-technologies/sciences-et-religions-incompatibles-t16775-40.html?hilit=fossiles#p433950

ABC2019 a écrit :
je nie que les effets soient catastrophiques, parce que je regarde les chiffres et pas les fantasmes répétés en boucle sur les médias. .

Premier argument fallacieux, qui focalise sur l’instant, alors que pour le climat, il faut coinsiderer le moyen terme….
Argument fallacieux qui te permet d'introduire le suivant, tout aussi fallacieux

ABC2019 a écrit :
ce que je dis exactement, c'est que si on ne sait pas assurer le confort de vie moderne sans fossiles, alors il n'y a pas lieu de faire une transition qui plongerait le monde dans la pauvreté et le chaos "le plus vite possible"..

Deuxième argument fallacieux puisque tu ignores volontairement la possibilité de sortir du cadre actuel du capitalisme qui, effectivement, nous enferme dans ton argument.
En creux , en apposant ces 2 arguments fallacieux, tu milites bien pour l’utilisation des fossiles autant que faire ce peut.
En clair, fuck le RCA : :mrgreen:, gasoline à donf !

ABC2019 a écrit :Je me contente de constater que vu que manifestement on n'arrive pas à se passer de fossile et du confort qu'ils procurent … je ne vois pas ce qu'il pourrait se passer d'autre que le fait qu'on finisse par extraire tout ce qui est extractible.

"Je" me contente de constater un fait, fortement lié a un contexte, en négligeant le dit contexte, est bien insuffisant pour en tirer une quelconque conclusion.
On ne peut qu’y voir ,soit de la bêtise, soit de la malice mais aucunement de la sincérité naïve, vu la répétition du stratagème et vu le niveau "soit disant universitaire".

On n’arrive pas a se passer des fossiles dans le cadre historique de ces énergies en place depuis longtemps couplé au capitalisme/croissantisme, couplé au cadre de la rentabilité financière. Tout est absolument lié.
Oui dans ce cadre, on n’arrive pas a s’en passer mais ne tente pas de faire passer le message qu’il serait par conséquent impossible de s’en passer dans l’absolu, tout en conservant un confort de vie satisfaisant, ce serait un mensonge par omission qu'un changement de cadre permettrait des évolutions salvatrices.
Et ne me demande pas quel nouveau cadre stp....par pitié. :roll:

En annexe, le gimmick récurrent de la culpabilisation sur l’utilisation d’internet, qui comme toute activité humaine, est plus ou moins carbonée. Pour compenser, je te propose l’apnée prolongée. :mrgreen:

Tu ne me fais pas culpabiliser du tout, dans la mesure ou je n’ai pas le choix que d’utiliser les moyens d'expression à disposition, pour sortir du cadre imposé qu'est le capitalisme/croissantime
Cadre que tous les moutons dont tu fais partie, se refusent même a minima, à avoir la volonté d’abolir.
Abolir dans les faits est une autre paire de manche mais le vouloir est helas un préalable pas assez majoritaire.
Face a une majorité de suiveurs sans conscience du système , impossible de bouger quoi que se soit.
Il faut bien promouvoir un autre discours que le tien, si l'on veut survivre.
Me contraindre au silence face a la dictature du capitalisme, sous prétexte de CO2 émis est d'un cynisme écœurant.
Ta manœuvre de faire taire toute contestation du système, sous prétexte d’émission de CO2 est particulièrement ignoble.
0 x
peu importe.
On va tenter le 3 posts par jour max

ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7885
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 352

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2




par ABC2019 » 06/04/21, 19:52

Ahmed a écrit :Ceux qui font la promotion de la consommation n'ont aucune honte à en profiter puisqu'elle fait partie de leur idéologie et ils voudraient bien réduire au silence ceux qui ne partagent pas leur avis. Quoi de plus efficace que de les contraindre, via une argutie argumentaire, à n'user que de signaux de fumée ou de tablettes en argile? Internet consomme de l'énergie qui serait gaspillée de toute façon, car ce ne sont pas les forums qui pèsent tant sur les résultats et un usage mesuré d'internet permet des économies d'énergie dans d'autres secteurs. Si ce n'est pas ce que l'on constate néanmoins, c'est dû à l'effet Jevons: la performance énergétique s'accompagne généralement d'un accroissement de la consommation totale.

c'est bien pour ça que je ne vois pas ce qui ferait qu'on s'arrete de consommer des ressources , tant qu'il y en a encore des disponibles ...
0 x
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. (Georges COURTELINE)
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3428
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 259

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2




par Exnihiloest » 06/04/21, 19:54

Ahmed a écrit :Ceux qui font la promotion de la consommation n'ont aucune honte à en profiter puisqu'elle fait partie de leur idéologie et ils voudraient bien réduire au silence ceux qui ne partagent pas leur avis. ...

Je ne vois pas de promotion de la consommation mais une défense de la consommation.
Pour ma part le gaspillage m'a toujours déplu. Je me suis toujours demandé pourquoi dans les séries américaines les gens sortent de chez eux en laissant la lumière ou le PC allumés, ou pourquoi ils jettent des trucs qui marchent.
Jeune, si j'étais dans une société de consommation, je n'en profitais pas spécialement. Mes besoins étaient couverts, un peu de superflu aussi, mais le contexte familial n'était pas à la dépense. Les achats étaient limités et raisonnés. Ca m'est resté. La société de consommation pourvoit aux besoins, aux besoins utiles (à chacun d'en décider), et est défendue pour cela, pas comme idéologie. Le gaspillage est un autre débat.

Des forum qui compterait pour du beurre dans la consommation parce qu"Internet consommerait de l'énergie qui serait gaspillée de toute façon", c'est le comble de l'hypocrisie. Chaque activité prise séparément peut-être prétendue l'exception. Et là ce serait le strapontin sur lequel s'assoit le brave écologiste militant anti-consommation, vilipendant les autres utilisateurs d'Internet, ces salauds inconscients qui prolifèrent sur les réseaux sociaux, les sites d'information ou d'achat en ligne, qui télétravaillent, qui publient des vidéos...
Non seulement l'écologiste de forum est un consommateur comme un autre, mais les écolos sont partout sur Internet, ils ont des milliers de sites et sont très actifs sur les réseaux sociaux.
Ceux qui nous font savoir ici qu'ils sont pour la destruction de la consommation, c'est à dire de la branche sur laquelle ils sont assis puisqu'apparemment pour passer ses journées ici, il faut quand même PC, écran, smartphone, abonnement FAI, utilisation de réseaux et de datacenters..., ceux-là font ipso facto partie des hypocrites dont je parlais.

Quant à prétendre qu'on voudrait "les réduire au silence" alors qu'on ne fait que porter une parole critique sur l'écologisme, c'est un ridicule délire, d'autant plus qu'ici sur econologie.com, c'est quand même l'écologisme qui a le pouvoir de la modération (dont j'ai l'honnêteté de reconnaître qu'elle accepte des intervenants critiques, même si elle leur met la pression).
0 x
eclectron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2922
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 395

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2




par eclectron » 06/04/21, 20:02

GuyGadeboisLeRetour a écrit :
Exnihiloest a écrit :L'intelligence est entre autres, la faculté de voir ces rapports qui fondent la cohérence.
Tout le monde n'en est pas malheureusement pas doté de la même façon. Si ça vous passe au-dessus, allez voir ailleurs, plutôt que de tenir à nous faire savoir que ça vous passe au-dessus.

C'est pas grave si tu t'en rends pas compte, c'est même normal, le fou ne sait pas qu'il l'est. En général.

Dans la rue si tu vois une merde de chien sur le trottoir, tu ne marches pas dedans, tu l' évites, finalement tu l'ignores ? :wink:
Ça allège bien l'humeur, pour ce qu'il dit d’intéressant ce vieux réactionnaire....q'u'il bouffe son Bœuf "Français "nourrit au soja OGM du Brésil Roudupé a outrance et au détriment de la foret Amazonienne.
Dernière édition par eclectron le 06/04/21, 20:08, édité 2 fois.
0 x
peu importe.
On va tenter le 3 posts par jour max
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7885
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 352

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2




par ABC2019 » 06/04/21, 20:03

ABC2019 a écrit :
je nie que les effets soient catastrophiques, parce que je regarde les chiffres et pas les fantasmes répétés en boucle sur les médias. .

Premier argument fallacieux, qui focalise sur l’instant, alors que pour le climat, il faut coinsiderer le moyen terme….

bah alors dis moi ce que tu appelles le moyen terme et à combien tu estimes ces dommages, alors ?.

Argument fallacieux qui te permet d'introduire le suivant, tout aussi fallacieux

ABC2019 a écrit :
ce que je dis exactement, c'est que si on ne sait pas assurer le confort de vie moderne sans fossiles, alors il n'y a pas lieu de faire une transition qui plongerait le monde dans la pauvreté et le chaos "le plus vite possible"..

Deuxième argument fallacieux puisque tu ignores volontairement la possibilité de sortir du cadre actuel du capitalisme qui, effectivement, nous enferme dans ton argument.



ce n'est pas fallacieux, relis bien : je dis que SI on ne sait pas assurer le confort de vie moderne sans fossiles, alors personne ne voudra s'en passer, puisque ça plongerait le monde dans le chaos. Toi tu penses que le "SI" n'est pas vérifié, mais ça n'est pas contraire à mon assertion. Si je dis "SI" il pleut demain, ma terrasse sera mouillée, ce n'est pas faux. Ca ne veut pas dire qu'il pleuvra demain.

Donc toi tu penses qu'on pourrait assurer le confort de vie moderne sans fossiles , par des mesures appropriées genre "supprimer le capitalisme" ?

C'est une opinion que tu as le droit d'avoir, mais j'ai le droit d'avoir une opinion différente de la tienne, c'est pas pour ça qu'elle est "fallacieuse".
0 x
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. (Georges COURTELINE)
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3974
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 938

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2




par GuyGadeboisLeRetour » 06/04/21, 20:12

Métaphores d'idiot à l'usage de ceux qu'AVC prend pour des cons. Magnifique.
1 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" .... "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat".... "La nature c'est de la merde". (Truyphion)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industrielles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités