Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industriellesLa fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Les catastrophes humanitaires (dont les guerres et conflits liés aux ressources), naturelles, du climat et industrielles (sauf accident nucléaire ou pétrolier qui sont dans le forum énergies fossiles et nucléaire). Pollution de la mer et des océans.
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1303
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 65

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Exnihiloest » 17/01/19, 22:05

être chafoin a écrit : Carottes, carottes ! Une carotte de glace est un échantillon...

Oui, oui, je sais, j'avais mal lu, désolé.

être chafoin a écrit :...Ce relevé des températures montre (prouve) justement que le début du dernier réchauffement commence en même temps que les transformations historiques fondamentales de l'industrialisation des sociétés occidentales...

Les choses ne sont pas si nettes.
Sur la courbe, on voit que la remontée commence un peu avant 1600, époque non industrielle, et qu'au début du 20ème siècle, elle atteint le même niveau qu'elle avait vers 1150. Rien n'indique donc un effet particulier lié à l'industrialisation du 19ème siècle, et d'autant moins que les pentes de descente et de remontée jusqu'au début du 20ème sont à peu près équivalentes. Cette remontée ne peut donc pas être affirmée d'origine anthropique.
Après le début du 20ème, la remontée est plus importante, mais une corrélation n'est toujours pas une preuve de cause à effet (on a par exemple eu des cycles solaires très actifs au 20ème siècle), pas plus que la courbe de consommation de chewing-gums au 20ème siècle, en phase avec celle du nombre d'ascenseurs installés, ne démontre que le chewing-gum favorise les ascenseurs.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48644
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 652

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Christophe » 17/01/19, 22:10

izentrop a écrit :
"François Gervais représente la science, il a un discours qui ressemble à de la science, il donne des références scientifiques. Tout cela peut abuser le public non averti".


Tous les manipulateurs (et manipulatrices) du monde ont exactement la même technique...c'est d'ailleurs largement employé en politique (et pas que chez les extrêmes...) ! :cheesy:
1 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5910
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 305

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar sen-no-sen » 18/01/19, 11:07

Exnihiloest a écrit :(...) pas plus que la courbe de consommation de chewing-gums au 20ème siècle, en phase avec celle du nombre d'ascenseurs installés, ne démontre que le chewing-gum favorise les ascenseurs.



Sauf que la commercialisation de chewing gum remonte à 1872 et le premier ascenseur public en 1857.Les deux inventions,sans rapport entre l'une et l'autre on pourtant un point commun:la révolution industrielle et sont corollaire: l'augmentation très forte de la dissipation d'énergie.
Dans le cas du RCA c'est justement l'augmentation violente de cette dissipation d'énergie causé par la combustion de produit fossile qui est incriminé...
1 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Maximus Leo
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2014
Inscription : 07/11/06, 13:18
x 62

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Maximus Leo » 18/01/19, 17:30

breizh-info.com s'y met aussi avec la fameuse vidéo d'Itzvan Marko : "Pourquoi la théorie du réchauffement climatique doit nous faire rire".

https://www.breizh-info.com/2019/01/03/ ... rire-video

De 9:00 à 10:47 : Pendant les périodes appelées "optimums climatiques romain et médiéval", les températures dans les Alpes ont été beaucoup plus élevées qu'aujourd'hui et ceci pendant plusieurs siècles (voir les graphiques).
Marko 1.jpg
Marko 1.jpg (31.18 Kio) Consulté 598 fois


Marko 2.jpg
Marko 2.jpg (31.02 Kio) Consulté 598 fois

Alors, je me demande comment Ötzi, mort il y a 5200 ans, et retrouvé emprisonné dans les glaces des Alpes en 1991 à 3200 m d'altitude, a pu se conserver pendant des centaines d'années dans la chaleur des "optimums climatiques romain et médiéval" où les températures moyennes auraient été plus élevées qu'aujourd'hui... Sans cette glace qui a permis sa conservation pendant 5200 ans, il aurait disparu rapidement, décomposé, bouffé par les rapaces...

Les "optimums climatiques romain et médiéval" ont probablement existé mais le réchauffement était très loin d'atteindre le niveau actuel, Ötzi en est la preuve.

C'est pas la théorie du réchauffement climatique qui me fait rire, ce sont les conneries racontées par les climatosceptiques. :lol: Mais je devrais plutôt pleurer... :(

Ötzi est conservé aujourd'hui en chambre froide à –6° car son corps avait commencé à se dégrader rapidement après sa découverte en 1991.

0 x
"La théorie, c'est quand on sait tout mais que rien ne marche. La pratique, c'est quand tout marche mais personne ne sait pourquoi". Albert Einstein.
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1303
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 65

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Exnihiloest » 18/01/19, 21:38

Christophe a écrit :
izentrop a écrit :
"François Gervais représente la science, il a un discours qui ressemble à de la science, il donne des références scientifiques. Tout cela peut abuser le public non averti".


Tous les manipulateurs (et manipulatrices) du monde ont exactement la même technique...c'est d'ailleurs largement employé en politique (et pas que chez les extrêmes...) ! :cheesy:

Inacceptable dans un débat honnête, ces propos calomniateurs.
François Gervais est un physicien respectable, et qui a certainement plus de compétences dans ce domaine que toi qui le juge du haut de ton arbitraire (je peux me tromper, auquel cas la présentation de ton parcours scientifique et les éléments probants qui te permettent de dire que François Gervais a tort et est un manipulateur, seront les bievenus).

Ses compétences lui permettent d'arriver aux conclusions qu'il nous dit, et c'est parce qu'il est en convaincu qu'il les fait connaître, certainement pas pour nous tromper. Oui il peut se tromper, on peut être de bonne foi et se tromper, mais alors il te faudra une argumentation un peu plus solide comme objection qu'un dénigrement de sa personne.

Toi et Izentrop n'avez que l'argument d'autorité à apporter, votre méthode est "François Gervais a tort puisque c'est un climato-sceptique", et "le GIEC a raison puisque tout le monde le dit partout". Par contre pour ce qui est de l'analyse des données, à part régurgiter la production majoritaire, on ne vous voit pas beaucoup.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1303
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 65

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Exnihiloest » 18/01/19, 21:55

Maximus Leo a écrit :...
Alors, je me demande comment Ötzi, mort il y a 5200 ans, et retrouvé emprisonné dans les glaces des Alpes en 1991 à 3200 m d'altitude, a pu se conserver pendant des centaines d'années dans la chaleur des "optimums climatiques romain et médiéval" ...

Tu as donné toi-même la réponse : il était à 3200m. Même pendant les "optimums climatiques romain et médiéval", il n'a jamais été dit que les cocotiers poussaient à 3200m :) . Tout cela est très relatif, on sait même que si les datiers pouvaient pousser en Grèce, en revanche ils ne donnaient pas de fruits.

A 3200m, je ne sais pas, mais à 3800m d'altitude dans les Alpes et 10m de profondeur, même aujourd'hui, le sol est entre -4,5° et -1,5°.
0 x
Maximus Leo
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2014
Inscription : 07/11/06, 13:18
x 62

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Maximus Leo » 18/01/19, 22:48

On n'y est pas du tout... Il ne s'agit pas de ça. :shock: Peu importent l'altitude, 1000 , 3200 ou 4000 mètres, la profondeur et la température du sol. :)

Selon les climato-sceptiques la température était bien plus élevée qu'aujourd'hui lors de ces épisodes de réchauffement : Âge du bronze, optimum climatique romain et médiéval. Or, tout prouve que Ötzi était bien resté emprisonné dans sa glace depuis 5200 ans. Et c'est le réchauffement climatique actuel sans précédent donc depuis -au moins- 5200 ans qui a permis sa découverte.

Ötzi nous prouve que ces fameux épisodes de réchauffement n'ont connu qu'une faible élévation des températures, sans commune mesure avec le réchauffement actuel. Ötzi s'est retrouvé emprisonné dans la neige puis dans la glace dans les jours qui ont suivi son décès. Il y est resté ensuite congelé pendant 5200 ans jusqu'à ce qu'un réchauffement climatique sans précédent fasse apparaître son corps en 1991.

Les climato-sceptiques n'aiment pas du tout qu'on leur parle d'Ötzi, pas du tout... :mrgreen: C'est la négation de ces épisodes de forts réchauffements sans CO2 fossile.
0 x
"La théorie, c'est quand on sait tout mais que rien ne marche. La pratique, c'est quand tout marche mais personne ne sait pourquoi". Albert Einstein.
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 751
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 41

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar être chafoin » 19/01/19, 01:24

Exnihiloest a écrit :Les choses ne sont pas si nettes.
C'est vrai que les choses ne sont pas si nettes.On ne pourrait peut-être pas prouver au sens où tu l'entends l'origine anthropique des changements climatiques que nous vivons. En tout cas je suis bien incapable de te faire cette démonstration dans le format de ce forum. Il y a, selon moi de nombreuses personnes et de nombreux spécialistes (mais là aussi tu as raison ceci n'est pas en soi un argument d'autorité), un ensemble d'indices et d'arguments tant sur le réchauffement et ses conséquences (mesures de t°, la découverte d'Ötzi, observations climatiques, géologiques et biologiques, dégradations du vivant, les voyants sont au rouge...) que sur ses causes humaines :

aggravation des impacts de l'homme sur l'environnement dès avant l'industrialisation mais avec plusieurs chgts d'échelles, "sauts" au cours du 18ème, 19ème et 20ème - un exemple récent : qui douterait que ce que l'on nomme la mondialisation avec la multiplication considérable en quelques années des échanges internationaux par voie maritime, aérienne... n'a pas pollué fortement l'environnement et participé à l'augmentation du CO2, à des hauteurs qu'on ne peut concevoir pour des sociétés d'agriculture "vivrière" où le réseau de la majorité des échanges se mesure en journée de cheval.. ?-, déforestations, machinismes, exploitation des énergies fossiles, explosion de la consommation...

Tout ceci et bien d'autres choses expliquent peut-être qu'on finisse par être un peu sensible quand on nous parle, en face de "fable", quand on nous dit que cela est risible.

Finalement si nous ne pouvons pas te le prouver, et même si à cause de cela certains peut-être hésitent,ont des doutes, face à tous ces éléments nous devons choisir d'emprunter la voie du père de famille : je ne suis pas sûr mais il y a peut-être un risque, faisons ce qu'il faut pour protéger mes enfants et tachons d'empêcher par toute action possible aujourd'hui la dégradation du futur.
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3954
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 261
Contact :

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar izentrop » 19/01/19, 01:31

Maximus Leo a écrit :On n'y est pas du tout... Il ne s'agit pas de ça. :shock: Peu importent l'altitude, 1000 , 3200 ou 4000 mètres, la profondeur et la température du sol. :)

Selon les climato-sceptiques la température était bien plus élevée qu'aujourd'hui lors de ces épisodes de réchauffement : Âge du bronze, optimum climatique romain et médiéval. Or, tout prouve que Ötzi était bien resté emprisonné dans sa glace depuis 5200 ans.
Ouf ! j'ai cru un temps qu'on en avait un de plus :mrgreen:
Une datation plus précise par spectrométrie de masse par accélérateur permet d'estimer l'âge avant calibration à 4 546 ± 15 ans https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%96tzi ... 9ristiques
http://www.ac-grenoble.fr/disciplines/s ... ct4_d1.htm
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
enerc
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 141
Inscription : 06/02/17, 15:25
x 36

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar enerc » 19/01/19, 09:19

Du grand n'importe quoi cette histoire de glaciers et d'Hannibal.
Il est passé par de col de Savine ou col Clapier à 2477 m.

Je vais souvent en rando à ce col et je n'ai jamais vu de glace, ni même de névés. Coté italien, c'est plein sud et chaud. Coté vallée de la Maurienne, il y a une plaine d'altitude bien abritée qui chauffe bien, puis une descente peu raide vers la vallée.
C'est praticable pour des éléphants de mi mai à novembre.
0 x


Revenir vers « Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industrielles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité