Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industriellesLa fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Les catastrophes humanitaires (dont les guerres et conflits liés aux ressources), naturelles, du climat et industrielles (sauf accident nucléaire ou pétrolier qui sont dans le forum énergies fossiles et nucléaire). Pollution de la mer et des océans.
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12125
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 361

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Obamot » 08/07/20, 02:33

sicetaitsimple a écrit :
Obamot a écrit :Sans vouloir être catégorique, les hivers doivent être terrible en période glaciaire


Là je suis scié.....Quelle pertinence!

Et toi, quelle impertinence. Je peux aussi sortir une de tes phrase hors contexte et te faire passer pour un idiot. Mais note bien que ce n’est pas nécessaire, tu te débrouilles très bien sans personne pour parvenir à ce même résultat.

sicetaitsimple a écrit : Euh, on parle de [ ...]

C’est qui ce “on” encore?!?!?!? Tu serais vraiment plusieurs dans ton crâne? Aïe !

sicetaitsimple a écrit : modifications sur quelques dizaines d'années, éventuellement une centaine selon certains modèles,

Ah mais non, pas du tout du tout, on parle de démontrer ou non si le RC est d’origine anthropique (ou non) et je ne fais que transmettre ce que certains disent (dans un sens comme dans l’autre) bien que dans ce cas, faire un zoom arrière s’impose!

sicetaitsimple a écrit : quand on évoque le réchauffement anthropique, quelques soient son avis sur le sujet et la pertinence des modèles. Le réchauffement d'origine anthropique il y a deux siècles, bof bof.

Toi tu ne connais pas les fractales! bof bof...

sicetaitsimple a écrit : Sur quelques centaines de milliers d'années, on parle d'autre chose.

Toi tu ne connais pas les cycles de Milankovitch.

Tu permets que j’embraye sur autre chose ? Pas que ça a f...aire.
0 x
« le sommeil de la raison engendre des monstres » (Goya). «L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu

ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2452
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 131

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar ABC2019 » 08/07/20, 06:15

Obamot a écrit :Te, te, te... je savais que tu dirais ça... mais non, parce que j’ai fais très très gaffe ã ce que j’ai dit, je te connais, tu ne m’auras pas sur ce coup non-plus. Le graphique est l’un parmi tant d’autres qui le démontre, c’est un élément d’une continuité, donc tu dis n’importe quoi.

Relis: Lorsque tu comprends cette phrase, qui n’est pas anodine:
Obamot a écrit :MAIS tu as oublié la petite phrase:
— “Ce sont les océans qui en rejettent le plus (périodes chaudes) mais aussi qui l’absorbent le plus (périodes froides)


Ce sont les océans qui en rejetAIENT le plus , avant que l'homme ne s'aperçoive qu'il pouvait bruler des fossiles, mais depuis tout a changé !
Et les variations de concentration dues aux océans se font à des rythmes très inférieurs à 10 Gt/an soit 2 ppm par an. L'ordre de grandeur c'est plutot 100 ppm sur 10 000 ans soit 0,01 ppm/ab, donc 200 fois moins.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12125
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 361

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Obamot » 08/07/20, 07:59

ABC2019 a écrit :
Obamot a écrit :MAIS tu as oublié la petite phrase:
— “Ce sont les océans qui en rejettent le plus (périodes chaudes) mais aussi qui l’absorbent le plus (périodes froides)


Ce sont les océans qui en rejetAIENT le plus , avant que l'homme ne s'aperçoive qu'il pouvait bruler des fossiles, mais depuis tout a changé !
Et les variations de concentration dues aux océans se font à des rythmes très inférieurs à 10 Gt/an soit 2 ppm par an. L'ordre de grandeur c'est plutot 100 ppm sur 10 000 ans soit 0,01 ppm/ab, donc 200 fois moins.

Bah non, essaye encore avec un lien alors...? :D

Parce que les pics de Co2 (selon les prélèvements des carottes de glace de Vostock,) montrent que la sortie du Co2 des Océans prend 2,5 milliers d’années, et en dent de scie pendant 40’000 ans pour y retourner, c’est pas pareil...: (flèches vertes)

C479D8F2-205D-491D-B5CC-A556E49E7DBE.jpeg
C479D8F2-205D-491D-B5CC-A556E49E7DBE.jpeg (135.86 Kio) Consulté 429 fois


Quelle va-t-être ta “Version 3.0” tttttrrrrrrrrrrrrrrrrr..... Suspense? :D non, même pas... y’aura sûrement une 4.0 :mrgreen:
0 x
« le sommeil de la raison engendre des monstres » (Goya). «L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2452
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 131

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar ABC2019 » 08/07/20, 08:49

Obamot a écrit :
ABC2019 a écrit :
Obamot a écrit :MAIS tu as oublié la petite phrase:
— “Ce sont les océans qui en rejettent le plus (périodes chaudes) mais aussi qui l’absorbent le plus (périodes froides)


Ce sont les océans qui en rejetAIENT le plus , avant que l'homme ne s'aperçoive qu'il pouvait bruler des fossiles, mais depuis tout a changé !
Et les variations de concentration dues aux océans se font à des rythmes très inférieurs à 10 Gt/an soit 2 ppm par an. L'ordre de grandeur c'est plutot 100 ppm sur 10 000 ans soit 0,01 ppm/ab, donc 200 fois moins.

Bah non, essaye encore avec un lien alors...? :D

Parce que les pics de Co2 (selon les prélèvements des carottes de glace de Vostock,) montrent que la sortie du Co2 des Océans prend 2,5 milliers d’années, et en dent de scie pendant 40’000 ans pour y retourner, c’est pas pareil...: (flèches vertes)

moi sur ton graphique je vois que ça prend une graduation soit 10 000 ans pour monter, mais si tu tiens à tes 2500 ans, ça fait toujours que 0,4 ppm par an soit 5 fois moins rapides que maintenant, ça veut dire que les échanges NETS avec l'océan sont au mieux de 20 % des émissions actuelles soit 7 GtCO2 / an, pas 700 !!!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12125
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 361

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Obamot » 08/07/20, 12:30

Bah c’est pas “mon tableau” j’ai pris ce que j’avais sous la main, j’ai vu que l’échelle de temps était foireuse (je me suis dit qu’il y avait eu zoom avant sur le graph mais pas sur l'échelle et je me suis dit que ça allait être jouissif et que t’allais sauter sur l’occasion: BINGO :cheesy: ), ce que je note surtout, ET C’ÉTAIT POUR ÇA QUE J’AVAIS RAJOUTÉ LES FLÈCHES VERTES c’est que le relarguage du Co2 est relativement 10x plus rapide par rapport à l‘absorption!

Et le cycle dit de Milankovitch auquel je me réfère est bien de 40’000 ans est c’est tout à fait correct, seule la régularité des pics n’est pas au rendez-vous mais dans l’ensemble, c’est juste et non contesté! C’est ce que je voulais illustrer.

Théorie de Milutin Milankovitch: Cycles de Milankovitch
L'obliquité de l'écliptique. L'angle formé par la direction des pôles et celle de la normale au plan de l'écliptique n'est pas constant. Il varie entre 22° et 24,5° suivant une période de 41.000 ans.


Source: Futura Science


Aprės, si ça t’intéresse, je peux te trouver une astuce réthorique pour prouver que vue depuis l’ISS, la terre est plate ! :D
0 x
« le sommeil de la raison engendre des monstres » (Goya). «L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu

Paul72
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 471
Inscription : 12/02/20, 18:29
Localisation : Sarthe
x 104

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Paul72 » 08/07/20, 16:52

ABC2019 a écrit :
Paul72 a écrit :une autre lecture (ne pas s'arrêter au titre...) qui explique brièvement les évolutions des nouveaux modèles climatiques, grâce à une plus grande capacité de calcul (entre autre) et donc une plus grande finesse des projections (qui semblent montrer une sensibilité au réchauffement encore plus importante que prévue par les modèles précédents).

http://www.carbone4.com/analyse-nouvell ... imatiques/


prétendre qu'augmenter les capacités de calcul d'une simulation la rend plus juste est juste un mensonge éhonté.

Par ailleurs les 7°C sont de toutes façons calculés dans un scénario 8.5 totalement irréaliste.

Mais bon tant que ça permet d'écrire des articles racoleurs et catastrophistes hein... tiens je me demande ce qu'en penserait le Pr Raoult !


Bien pour cela que j'ai averti de ne pas s'arrêter au titre racoleur. Il y a des données plus nuancées dans la suite de la publication.

Tiens. Je crois que l'on tient notre nouveau maître en climatologie : bienvenue Obamot!!! :mrgreen:
0 x
enerc
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 448
Inscription : 06/02/17, 15:25
x 139

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar enerc » 08/07/20, 19:22

Paul72 a écrit :
ABC2019 a écrit :
Paul72 a écrit :une autre lecture (ne pas s'arrêter au titre...) qui explique brièvement les évolutions des nouveaux modèles climatiques, grâce à une plus grande capacité de calcul (entre autre) et donc une plus grande finesse des projections (qui semblent montrer une sensibilité au réchauffement encore plus importante que prévue par les modèles précédents).

http://www.carbone4.com/analyse-nouvell ... imatiques/


prétendre qu'augmenter les capacités de calcul d'une simulation la rend plus juste est juste un mensonge éhonté.

Par ailleurs les 7°C sont de toutes façons calculés dans un scénario 8.5 totalement irréaliste.

Mais bon tant que ça permet d'écrire des articles racoleurs et catastrophistes hein... tiens je me demande ce qu'en penserait le Pr Raoult !


Bien pour cela que j'ai averti de ne pas s'arrêter au titre racoleur. Il y a des données plus nuancées dans la suite de la publication.

Tiens. Je crois que l'on tient notre nouveau maître en climatologie : bienvenue Obamot!!! :mrgreen:


J'ai un peu l'impression qu'on est dans une grande incertitude sur les impacts liés à la vapeur d'eau. Je me suis fait la réflexion en comparant le temps pendant le confinement et maintenant: pendant le confinement: pas un nuage, humidité très faible, températures basses le matin qui montaient lentement malgré un ensoleillement très fort.
Ces derniers jours, l'air est très humide, les températures sont douces la nuit, la température monte très vite dès qu'il n'y a plus de nuages et reste quasi constante sous les nuages (pur effet de serre).
En mettant juste le nez dehors:
- si l'air est sec les températures moyennes sont plutôt basses (à nos latitudes bien sur)
- si l'air est humide et sans nuages, c'est le four rapidement
- dès que les nuages se forment la température se stabilise

Et donc prévoir le climat de demain revient à savoir avec précision quel sera le taux d'humidité et la couverture nuageuse moyenne. Vaste sujet!

Augmenter la puissance de calcul permet d'affiner les modèles: il faut voir que la prévision sur 7 jours nécessite des calculateurs gigantesques.
Calculer l'humidité et la couverture nuageuse moyenne est loin d'être simple vu le nombre de paramètre en jeux.

On connait bien les impacts CO2 et méthane. L'effet de la vapeur d'eau prendra plus de temps.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12125
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 361

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Obamot » 08/07/20, 23:09

Paul72 a écrit :Tiens. Je crois que l'on tient notre nouveau maître en climatologie : bienvenue Obamot!!! :mrgreen:

Kilkoolol ! 8) :D

Je me prête au jeu de ce débat lorsque je vois des trucs qui ne collent pas dans les arguments, Alors non, y’a pas de “maître en climatologie” qui tienne :cheesy: mais y’en a qui ont une gouaille pas possible pour balancer des trucs faux avec un aplomb d'ours polaire :cheesy: je peux tout aussi bien me tromper, mais ce sera sans conséquence. Car......

Pour moi y‘a pas de débat mais il m’amuse, du moment que je pars du principe que même les climatoseptiques devraient militer pour la réduction des gaz à effet de serre, ne serait-ce que pour ne pas aggraver la situation !!! Qu’importe la cause il convient de limiter TOUS les effets!
0 x
« le sommeil de la raison engendre des monstres » (Goya). «L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2265
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 155

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Exnihiloest » 28/07/20, 09:35

Nouvelle publication de John Christy et Ross McKitrick qui comparent les prédictions des modèles climatiques aux observations.
Aucun des 38 modèles disponibles avec l'archive CMIP6 ne prédit correctement ni les températures de la moyenne troposphère tropicale, ni les températures globales. Tous les modèles surestiment la sensibilité climatique, et le plus souvent de façon statistiquement significative.

Pourtant ce sont sur ces modèles qui servent d'argument au GIEC pour attribuer la quasi-totalité du réchauffement observé à l'humanité et aux politiciens verts pour accélérer les politiques de "transition énergétique".
Se lancer inconsidérément dans des calculs aboutit à passer des heures à calculer des âneries bonnes pour la poubelle. Voilà près de 30 ans que les modélisateurs du climat calculent massivement des moyennes d'ensembles sur des systèmes d'équations dont on sait que les solutions numériques divergent rapidement de la réalité.

https://doi.org/10.1029/2020EA001281
"On sait depuis longtemps que les générations précédentes de modèles climatiques présentent des taux de réchauffement excessifs dans la troposphère tropicale. Avec la sortie de l'archive des modèles climatiques CMIP6 (Coupled Model Intercomparison Project version 6), nous pouvons maintenant mettre à jour la comparaison. Nous avons examiné les exécutions historiques (a posteriori) de 38 modèles CMIP6 dans lesquels les modèles ont été exécutés en utilisant des forçages observés historiquement. Nous nous sommes concentrés sur l'intervalle 1979-2014, le maximum pour lequel tous les modèles et données d'observation sont disponibles et pour lequel les modèles ont été exécutés avec des forçages historiques. Ce qui était auparavant un biais tropical est maintenant global. Tous les modèles se réchauffent plus rapidement que les observations dans la basse et la moyenne troposphère, dans les tropiques et au niveau mondial. En moyenne, et dans la plupart des cas individuels, la différence de tendance est significative. Les tendances au réchauffement dans les modèles ont tendance à augmenter avec le modèle de sensibilité climatique à l'équilibre (ECS), et nous présentons des preuves que la distribution des valeurs ECS dans le modèle est irréellement élevée."
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6065
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 481
Contact :

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar izentrop » 28/07/20, 11:15

0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industrielles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités