Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industriellesLa fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Les catastrophes humanitaires (dont les guerres et conflits liés aux ressources), naturelles, du climat et industrielles (sauf accident nucléaire ou pétrolier qui sont dans le forum énergies fossiles et nucléaire). Pollution de la mer et des océans.
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1762
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 98

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar ABC2019 » 20/05/20, 10:02

Paul72 a écrit :Je le dis et redis pour que ça rentre une bonne fois pour toute: un verdissement apparent ne signifie pas que la végétation ou le sol vont stocker plus de carbone, c'est très mal connaître le sujet !!! C'est comme comparer un green de golf a une forêt primaire: c'est tout aussi vert mais le bilan de stockage de carbone n'est pas le même...

C'est la même chose pour les chiffres: quand on veit être trop précis, on en oublie d'avoir une vision globale et son point de vue est faussé (quel qu'il soit). En général il va dans le sens qu'on a choisi.

Ca ne prouve pas non plus le contraire, et si tu veux connaitre le bilan en stockage de carbone, il faut justement revenir aux chiffres, je ne vois pas comment faire autrement.

Dans la référence de la Nasa, c'est bien la reforestation qui apporte l'essentiel de la contribution du reverdissement en Chine, et c'est pareil en France. Je ne sais pas quelle est la perte de densité du bois de chene, mais ça m'étonnerait qu'elle compense l'augmentation de surface de la forêt.
China’s outsized contribution to the global greening trend comes in large part (42%) from programs to conserve and expand forests. These were developed in an effort to reduce the effects of soil erosion, air pollution and climate change. Another 32% there – and 82% of the greening seen in India – comes from intensive cultivation of food crops.


D'une façon générale ce n'est pas une manière correcte d'argumenter de dire "bien sur qu'il y a des chiffres, et ils sont effarants", mais sans dire lesquels, puis ensuite de dire que les chiffres ne sont pas importants quand on les demande.
0 x

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6453
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 489

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar sen-no-sen » 20/05/20, 11:10

ABC2019 a écrit :une légende de plus sur la température : oui elle a déja varié aussi rapidement et même plus rapidement dans le passé, en particulier pendant la dernière déglaciation (et sans doute aussi les autres )
(...)


Je ne faisais pas référence à la température mais aux transformations dans leurs ensembles(entropie mondiale). Abordé la question des dégradations écosystémique du point de vu unique des volumes de carbones et de leurs effets sur le climats est réducteur.
La combustion de carburant fossile est la résultante d'une logique productiviste visant à artificialiser le monde.Les arbres des forets d’Amazonie ou de Bornéo ne tombent pas suite au effet du RCA,la disparition des rhinocéros non plus...le changement climatique n'est qu'un symptôme parmi d'autre.


apparemment toutes les espèces actuelles sont là pour dire qu'elles y ont résisté ...


C'est une remarque basé sur un décalage du point de référence..par définition un observateur constate la présence des formes de vie...du moment! Logique non!
Que dirait on d'un survivant du Titanic nous affirmant que le naufrage ne fut pas grave du fait de la survivance d'un certain nombre de rescapés?
Les phases d'extinctions passé s'inscrivaient dans une logique "d'ordre par le chaos",les destructions d'espèces étant rapidement complémenté par l'expansion de nouvelles.
Dans le cas actuelle nous sommes face à une "force d'occupation" qui ne laisse plus la biodiversité se redéfinir.
Il me semble que la dernière glaciation à laisser sur le carreau un certain nombre d'espèces(mégafaune européenne) et permis l'émergence à grande échelle d'une autre qui fait un peu trop parler d'elle en ce moment!
https://fr.wikipedia.org/wiki/Extinction_du_Quaternaire
1 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9046
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 879

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Ahmed » 20/05/20, 12:27

...du fait de la survivance de la totalité des rescapés? :wink:
(je me permets [en tant que commentateur officiel auto-proclamé 8) ] cette reformulation qui me semble plus parlante!).
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1762
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 98

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar ABC2019 » 20/05/20, 13:14

sen-no-sen a écrit :C'est une remarque basé sur un décalage du point de référence..par définition un observateur constate la présence des formes de vie...du moment! Logique non!
Que dirait on d'un survivant du Titanic nous affirmant que le naufrage ne fut pas grave du fait de la survivance d'un certain nombre de rescapés?
Les phases d'extinctions passé s'inscrivaient dans une logique "d'ordre par le chaos",les destructions d'espèces étant rapidement complémenté par l'expansion de nouvelles.
Dans le cas actuelle nous sommes face à une "force d'occupation" qui ne laisse plus la biodiversité se redéfinir.
Il me semble que la dernière glaciation à laisser sur le carreau un certain nombre d'espèces(mégafaune européenne) et permis l'émergence à grande échelle d'une autre qui fait un peu trop parler d'elle en ce moment!
https://fr.wikipedia.org/wiki/Extinction_du_Quaternaire

dans ton article Wikipedia il est bien dit que l'essentiel des extinctions a eu lieu à la fin du pleistocène, AVANT la déglaciation, et effectivement a été probablement essentiellement due à l'arrivée de l'homo sapiens - probablement d'ailleurs plus les conditions étaient rudes et plus son besoin en ressources étaient grands. C'etait bien avant les évènements de D-O dont je te parlais.

A ce propos la "lutte contre le RC" risque fort d'augmenter la pression sur la biomasse pour tout un tas de raisons (substituts végétaux aux fossiles, centrales à EnR ayant une emprise bien plus grande sur le territoire, etc ...) , et ne réglera pas ce problème.
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5491
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 582

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar GuyGadebois » 20/05/20, 13:27

ABC2019 a écrit :dans ton article Wikipedia il est bien dit que l'essentiel des extinctions a eu lieu à la fin du pleistocène, AVANT la déglaciation, et effectivement a été probablement essentiellement due à l'arrivée de l'homo sapiens - probablement d'ailleurs plus les conditions étaient rudes et plus son besoin en ressources étaient grands. C'etait bien avant les évènements de D-O dont je te parlais.

A ce propos la "lutte contre le RC" risque fort d'augmenter la pression sur la biomasse pour tout un tas de raisons (substituts végétaux aux fossiles, centrales à EnR ayant une emprise bien plus grande sur le territoire, etc ...) , et ne réglera pas ce problème.

Au sens large, l'extinction de l'Holocène inclut la disparition notable des grands mammifères, qu'on appelle la mégafaune, vers la fin de la dernière glaciation, entre le 13e et le 9e millénaire av. J.-C. (une des disparitions les plus célèbres est celle du mammouth laineux). Plusieurs hypothèses ont été émises, par exemple une non-adaptation de la faune au changement climatique ou la prolifération de l'homme moderne. Ces deux hypothèses ne s'excluent pas l'une l'autre. On observe un continuum d'extinctions depuis 13 000 ans. À ce titre la vague d'extinction depuis le milieu du XXe siècle7 s'inscrit dans la continuité de celle de l'Holocène et n'en constitue qu'une accélération.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Extinctio ... oc%C3%A8ne
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente.(J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet". (Tryphion)
"360 000 /0,5/100 ça fait 72 millions et pas 6 millions" (AVC)

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6453
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 489

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar sen-no-sen » 20/05/20, 14:29

ABC2019 a écrit :A ce propos la "lutte contre le RC" risque fort d'augmenter la pression sur la biomasse pour tout un tas de raisons (substituts végétaux aux fossiles, centrales à EnR ayant une emprise bien plus grande sur le territoire, etc ...) , et ne réglera pas ce problème.


La lutte(essentiellement médiatique!) contre le RC est une stratégie visant à maintenir le niveau de croissance par l'adjonction de "technologies vertes"(chose vaine...)
L'objectif étant de créer une nouvelle révolution industrielle,et de faire payer plus cher la même chose sous couvert de protection environnementale.
Le plus de cette stratégie réside dans la prise d'otage perpétré auprès des populations:l'idée est de créer une forme d'auto-coercition ou les citoyens demanderons au nom du bon sens la généralisation de privations via un modèle qui ne fera que singer la réelle protection des biotopes.
1 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5491
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 582

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar GuyGadebois » 20/05/20, 14:35

sen-no-sen a écrit :.... via un modèle qui ne fera que singer la réelle protection des biotopes.

Singer ce qui n'existe pas depuis 13000 ans ? Ah. :shock:
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente.(J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet". (Tryphion)
"360 000 /0,5/100 ça fait 72 millions et pas 6 millions" (AVC)
Paul72
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 312
Inscription : 12/02/20, 18:29
Localisation : Sarthe
x 69

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Paul72 » 20/05/20, 14:45

Je suis bien d'accord que la substitution de technologies "brunes" par des "vertes" n'est rien d'autre qu'une fuite en avant, toute personne un tant soit peu lucide et qui connaît un minimum le sujet peut le comprendre (voir le reportage de Jeff Gibbs produit par Michael Moore). C'est bien d'un changement de vision dont on a besoin, de repenser nos rapports avec le monde pour trouver un relatif équilibre (autrement dit une durabilité sur le temps très long)

Concernant la forêt française j'ai déjà cité un rapport très détaillé issu de la combinaison de nombreuses études, pour ceux qui veulent manger des chiffres il y a tout ce qu'il faut. Je vous invite à le voir ou revoir.
1 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9046
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 879

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar Ahmed » 20/05/20, 14:47

Il s'agit là d'un biais grammatical: il faut traduire par un renoncement à poursuivre la destruction de la nature. Ce biais se comprend aisément par notre façon de ne concevoir une évolution que par notre intervention active.
J'ai déjà rapporté cette question d'un "aménageur" à qui j'avais eu l'imprudence de parler de l'importance des vers de terre et qui voulait savoir quelles mesures il pourrait inscrire dans son cahier des charges de l'entretien des lieux en question... Je lui ai dit qu'il suffisait de leur fiche la paix et qu'ils n'avaient nul besoin de nous...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5491
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 582

Re: La fable du réchauffement anthropique et de la lutte contre le CO2

Message non lupar GuyGadebois » 20/05/20, 15:20

Je suis bien d'accord sur le fait qu'il est impératif de ménager un peu partout, c'est à dire sur terre comme en mer, des espaces de différentes tailles totalement interdits à l'homme, afin de générer des réservoirs bio diversifiés. Les haies denses et touffues en étaient qui sont encore hélas aujourd'hui impitoyablement détruites.
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente.(J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet". (Tryphion)
"360 000 /0,5/100 ça fait 72 millions et pas 6 millions" (AVC)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industrielles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités