Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industriellesLa 6 iéme extinction

Les catastrophes humanitaires (dont les guerres et conflits liés aux ressources), naturelles, du climat et industrielles (sauf accident nucléaire ou pétrolier qui sont dans le forum énergies fossiles et nucléaire). Pollution de la mer et des océans.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46988
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 407
Contact :

Re: La 6 iéme extinction

Message non lupar Christophe » 09/12/17, 23:20

Oui je comprends bien le problème...l'extinction des espèces par l'homme est un fait, je reste sceptique sur la disparition de 3 espèces par jour...

Je présume que ces chiffres d'extinction sont basés sur des statistiques et non des relevés d'extinction réelle...autrement dit d'apres cette méthode certaines espèces peuvent disparaître avant même d'apparaître! (c'est-à-dire d'être découvertes...)

Et les statistiques...on peut leur dire ce qu'on veut...
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5505
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 201

Re: La 6 iéme extinction

Message non lupar sen-no-sen » 09/12/17, 23:54

Christophe a écrit :Je présume que ces chiffres d'extinction sont basés sur des statistiques et non des relevés d'extinction réelle...autrement dit d'apres cette méthode certaines espèces peuvent disparaître avant même d'apparaître! (c'est-à-dire d'être découvertes...)


Ils existent différents façon de vérifier cela,mais tout dépends des espèces concernés.
Par exemple la disparition du tigre de Java est un fait corrélé par l'observation,alors que pour des micro-organismes il s'agit de calculs avant tout basé sur la disparition d'écosystèmes(il est en effet bien difficile de lister toutes les bestioles!).
Hors quoi de plus réelle que des forêts entières réduites à néant?
Globalement les écologues calculs ce que l'on appel un taux d'extinction.Ainsi lorsque l'on annonce la disparition de 3 espèces par jour,cela ne veut pas dire que 3 espèces sont effectivement disparut aujourd'hui mais que sur une période de temps donné(10ans en générale)la somme des espèces disparut équivaut à cette moyenne.

Sur de grandes échelles de temps, les espèces apparaissent et disparaissent, les données paléontologiques indiquant pour chacune une durée d'existence comprise entre un et dix millions d'années. La moyenne serait donc de cinq millions d'années. Sur une période de cent ans, on s'attend ainsi à voir disparaître 1/50.000e des espèces (0,002 %). Si l'on considère qu'il existe entre 10 et 20 millions d'espèces, on devrait donc assister à l'extinction de 200 à 400 espèces par siècle. Reste à comparer avec les observations sur cent ans. Ce qui a été fait pour le XXe siècle.


« Les taux d'extinction varient énormément d'un groupe taxonomique à l'autre, explique Anne Teyssèdre. Il faut donc prendre soin de préciser l'ensemble d'organismes considéré. » L'estimation donne des valeurs très élevées. Pour les plantes, le taux d'extinction est 50 fois supérieur au taux moyen et ce rapport est de 260 pour l'ensemble des Vertébrés. Pour les seuls Mammifères, il est de 560...

« Ces rapports ne sont estimés que pour le XXe siècle, relativise Anne Teyssèdre. Il ne faut pas les extrapoler car on s'attend à ce que le rythme des extinctions s'accélère. Si on prenait la dernière décennie du XXe siècle, on trouverait des chiffres supérieurs à ceux de la première décennie. »

http://www.futura-sciences.com/planete/actualites/developpement-durable-taux-extinction-especes-mesurer-25715/

Et les statistiques...on peut leur dire ce qu'on veut...


Il ne s'agit pas de politique ou d'économie,ici les chiffres sont corrélés à la disparition effectives de très large écosystème.
La réalité des prévisions est malheureusement en dessous des estimations réalisées dans le passé,en effet la déforestation c'est dramatiquement accéléré à cause du libre échange et du commerce --entre autres-- d'huile de palme...à Bornéo c'est près de 80% de la forêt qui à ainsi disparut et pour les 3/4 sur une période de moins de 25 ans...

La courbe d’extinction des espèces est ainsi strictement proportionnelle à celle de la croissance mondiale,c'est une conséquence de la capacité totalisante de l'économisme exponentiel.
Image

Image
(Source : Center of Biological diversity)
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2732
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 146
Contact :

Re: La 6 iéme extinction

Message non lupar izentrop » 10/12/17, 00:01

Pas seulement les statistiques, tout indique que l'heure est grave.
Les espèces qui ne disparaissent pas encore, sont confinées dans des territoires morcelés. La consanguinité est déjà l'annonce qu'elles vont mal.
On ne peut être sur de la disparition de virus et bactéries, d'accord mais ce ne sont pas non plus les plus touchés, car ils ont une grande capacité d'adaptation et d'évolution.
1 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46988
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 407
Contact :

Re: La 6 iéme extinction

Message non lupar Christophe » 10/12/17, 00:33

Oui la situation n'est pas rose pour certaines espèces...mais pour d'autres le réchauffement c'est du pain benni...notamment les insectes qui remontent de plus en plus dans le nord et ont des périodes de reproduction plus longues (et quand on sait a quelle vitesse ils le font...)...donc il y a des perdants mais aussi des gagnants...

Aussi je veux simplement dire que donner un chiffre de 40 000 espèces disparues depuis 1980 n'est ni crédible ni compréhensible pour la grande majorité des gens et donc diminue la crédibilité du discours écologique...D'autant plus si on ne donne pas les 40 000 noms... pire cela rend le discours incredule voire risible...je crois qu'on a pas besoin de cela!

Ps: euh je sais ce qu'est une moyenne...on peut partir sur 1000 especes par an si tu préfères mais cela ne change rien au fond...
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2732
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 146
Contact :

Re: La 6 iéme extinction

Message non lupar izentrop » 10/12/17, 00:52

La proliférations d'espèces invasives vient aussi de déséquilibres des écosystèmes par manque de prédateurs ou pas adaptés.

80 % d'insectes disparus en 30 ans, entraîne aussi la disparitions de leurs prédateurs : oiseaux, chauve-souris ...
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2732
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 146
Contact :

Re: La 6 iéme extinction

Message non lupar izentrop » 10/12/17, 09:04

Ces statistique sont loin d'être précises, mais sans données précises il faut bien se donner un ordre d'idée. Le comptage d'animaux qui on un chant caractéristique est assez précis, sinon il se fait par échantillonnage
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46988
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 407
Contact :

Re: La 6 iéme extinction

Message non lupar Christophe » 10/12/17, 09:23

Oui tout eco-système est basé sur un savant équilibre...une toutt petite variation d'un pouillème dans un paramètre peut causer d'énorme modifications si l'échelle d'observation est assez longue...

izentrop a écrit :80 % d'insectes disparus en 30 ans


Quelles espèces d'insectes ont disparu à hauteur de 80% en 30 ans? Et où? En Europe ils progressent plutôt...on a vu des moustiques Tigres en Alsace par exemple...

ps: svp ne pas ressortir l'exemple des jungles rasées car là c'est une évidence...une éruption volcanique doit en détruire par mal également des espèces que cela soit local mais également global via un hiver "nucléaire" ou plutôt hiver volcanique...c'était pas dans le coin de Bornéo justement qu'il y a eu la plus grande éruption de tous les temps justement qui a entrainé un hiver volcanique de quelques années?
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46988
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 407
Contact :

Re: La 6 iéme extinction

Message non lupar Christophe » 10/12/17, 09:29

izentrop a écrit :Ces statistique sont loin d'être précises, mais sans données précises il faut bien se donner un ordre d'idée


On est d'accord, affirmer que 1000 espèces disparaissent par an c'est donc bien de la statistique...donc à prendre avec les précautions d'usage...
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2732
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 146
Contact :

Re: La 6 iéme extinction

Message non lupar izentrop » 13/03/18, 00:43

Le cri d'alarme d'Hubert Reeves
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3393
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 283

Re: La 6 iéme extinction

Message non lupar moinsdewatt » 27/03/18, 22:46

Des chercheurs sonnent l’alarme afin d’empêcher la disparition imminente du rorqual du golfe du Mexique.


01 / 03 / 2018 Par Béatrice Riché

Des chercheurs sonnent l’alarme afin d’empêcher la disparition imminente du rorqual du golfe du Mexique. « Ce mammifère risque d’être la première baleine à fanons à disparaitre depuis l’extinction de la baleine grise de l’Atlantique (Eschrichtius robustus) il y a trois-cents ans », mentionnent-ils dans une correspondance publiée le 7 février dernier dans la revue scientifique Nature. « Des actions rapides sont nécessaires pour éliminer les causes anthropiques de mortalité et de blessures », soulignent-ils.

Peu de gens ont entendu parler du rorqual du golfe du Mexique, une sous-espèce du rorqual de Bryde. Depuis 2017, celui-ci est classé comme une sous-espèce « en danger critique d’extinction » sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Cependant, ce nouveau statut n’a attiré que très peu l’attention du public, des gestionnaires et des responsables politiques.

Le rorqual du golfe du Mexique vit à longueur d’année dans la partie nord-est du golfe du Mexique, principalement dans les environs du canyon De Soto, juste au sud de la Floride. « Il se serait réfugié dans la partie du golfe la plus silencieuse, où les activités pétrolières et gazières sont interdites par un moratoire datant de 2006 », explique Francine Kershaw, chercheure au Natural Resources Defense Council (NRDC). « Un moratoire qui risque cependant d’être levé en 2022 », précise-t-elle en entrevue avec Baleines en direct.

Peter Corkeron, chercheur à la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) et un des auteurs de la correspondance publiée dans Nature, a précisé en entrevue avec Baleines en direct que « La principale menace à la survie de cette baleine n’est pas un élément en particulier, mais l’ensemble des activités humaines dans la région, qui entrainent des risques de collision et d’empêtrement, de la pollution sonore et de la pollution par les hydrocarbures».

Selon Kershaw, le développement de l’industrie pétrolière et gazière (annoncé dans le nouveau programme quinquennal d’octroi de permis pétroliers et gaziers en mer, proposé en janvier dernier et incluant douze permis dans le golfe du Mexique dont deux dans l’est du golfe), ainsi que deux récents projets de loi (le SECURE American Energy Act et le SEA Act) qui affaibliraient la loi étatsunienne sur la protection des mammifères marins (Marine Mammal Protection Act) font partie des menaces les plus importantes à la survie de ce rorqual et des autres baleines dans les eaux étatsuniennes. La levée potentielle du moratoire sur l’exploration et l’exploitation pétrolière dans la partie est du golfe s’ajoute aux menaces déjà existantes.

Il n’est pas trop tard pour sauver cette baleine, estime Peter Corkeron, mais les chiffres démontrent l’urgence d’agir. En 2009, on estime que cette sous-espèce ne comptait plus que 33 individus. L’année suivante, la marée noire du Deepwater Horizon aurait touché 48 % de la population et causé des échecs de reproduction chez 22 % des femelles. Combien d’individus restent-ils aujourd’hui ? Les chercheurs l’ignorent pour l’instant, mais un nouvel estimé devrait être publié au cours de la prochaine année.

Que peut-on faire pour empêcher la disparition du rorqual du golfe du Mexique ? « Il faut protéger le Marine Mammal Protection Act, maintenir le moratoire et faire la transition vers des énergies plus propres et moins risquées », résume Francine Kershaw. Un discours qui ressemble à celui tenu actuellement au Québec par les organismes environnementaux et les regroupements citoyens, en réaction à la récente Loi sur les hydrocarbures et ses projets de règlements, pour protéger les espèces en péril dans le Saint-Laurent et ses environs.

http://baleinesendirect.org/rorqual-de- ... sparaitre/
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industrielles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Recherches populaires