Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industriellesJapon: carte de la catastrophe du 11 mars et infographies

Les catastrophes humanitaires (dont les guerres et conflits liés aux ressources), naturelles, du climat et industrielles (sauf accident nucléaire ou pétrolier qui sont dans le forum énergies fossiles et nucléaire). Pollution de la mer et des océans.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49160
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Message non lupar Christophe » 17/03/11, 15:09

Simulations des nuages suite à l'explosion du BR3 :
http://www.aeronomie.be/fr/actualite/presse.htm

Nouvelle simulation du nuage de pollution radioactive au Japon

16 mars 2011 - L'IASB a réalisé une nouvelle simulation de la dispersion du nuage de pollution radioactive émis par l'explosion du bâtiment Daiichi-3 de la centrale nucléaire de Fukushima (lundi, 6h47 GMT). Cette simulation est l'une des premières à tenir compte du lessivage par les pluies que le nuage rencontre sur son chemin. Il en résulte une diminution bien plus rapide de la concentration de particules polluantes. D'après ces prévisions (qui s'étendent à présent jusqu'à samedi), le nuage disparaitra avant d'atteindre les côtes américaines.

Cette simulation prend comme hypothèse un nuage initial se situant entre 0 et 1500 m d'altitude. Nous avons testé la sensibilité à cette hypothèse avec une autre simulation où le nuage initial monte jusqu'à 3000 m. Grâce au lessivage par les pluies, le résultat est sensiblement le même: le nuage de pollution radioactive disparait au-dessus de l'Océan Pacifique.

D'autre part, une explosion semble s'être produite dans le baiment du réacteur Daiichi-2 hier soir à 21h10 GMT. Vu l'insuffisance d'informations à ce sujet, nous ne sommes pas en mesure de réaliser une simulation utile de cet évènement.

Image

Pour plus de détails sur ces simulations, voir communiqué du 15 mars 2011


Japon, panache de pollution radioactive dans l'atmosphère: animation

15 mars 2011 - Deux explosions sont survenues ce samedi 12 mars et lundi 14 mars 2011 dans les bâtiments des réacteurs Daiichi1 et Daiichi3 de la centrale nucléaire de Fukushima (Japon). Chacune de ces explosions a envoyé un panache de pollution radioactive dans l'atmosphère.

Les chercheurs de l'IASB (Institut d'Aéronomie Spatiale de Belgique) se sont servis d'un modèle de dispersion pour simuler le transport de ces masses d'air polluées jusqu'au vendredi 18 mars. Les simulations tiennent compte de la dilution naturelle des nuages au fur et à mesure de leur transport.

Deux clips vidéo montrent ces dispersions.

Image

Image

Ces deux simulations placent un grand nombre de particules dans une "boite" située au-dessus de la centrale, et calculent ensuite la dispersion de ce nuage initial. La hauteur initiale de la boite est un paramètre essentiel: plus elle est élevée, plus les particules iront loin. Sur base des vidéos disponibles, les chercheurs ont choisi une hauteur maximale de 500 m pour Daaichi1 et de 1500m pour Daaichi3, dont l'explosion semble bien plus énergique. Il est à noter que ces choix sont arbitraires.

Le modèle indique que les deux panaches ne séjournent que brièvement le long de la côte à proximité immédiate de la centrale. Ils sont transportés ensuite vers le Nord-Est, au-dessus de l'océan Pacifique où ils pourraient tous deux polluer la péninsule du Kamtchatka (en Russie). En particulier, le panache dû à l'explosion de Daiichi3 (survenue ce lundi matin), devrait s'étendre ce mardi en un filament remarquablement fin au-dessus de l'océan Pacifique. Il *pourrait* cependant toucher la région de Tokyo, mais la résolution du modèle ne permet pas de l'affirmer.

(...)
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités

lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

Message non lupar lejustemilieu » 17/03/11, 15:13

Les infos parent d'un nuage, hors, les fuites sont continues...
Pas logique cette info.
0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49160
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Message non lupar Christophe » 17/03/11, 15:19

Si c'est logique car c'est juste la simulation de l'explosion de lundi (BR3, suite au relachement volontaire d'hydrogène)...avant qu'il y ait les problèmes de fissures dans le 2 et de piscine dans le 4 !

La fuite de lundi était beaucoup moins forte que les suivantes.

Pour ces rejets, tu as raison: une autre simulation devrait être faite...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
chrisleblay
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 134
Inscription : 16/06/07, 01:35
x 2

Message non lupar chrisleblay » 17/03/11, 18:12

Image animée du jet stream côté pacifique.

http://www.weatherimages.org/data/imag192.html

D'aprés ce lien, Il passe par le sud de la californie et sur le Canada.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49160
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Message non lupar Christophe » 18/03/11, 10:10

lejustemilieu a écrit :Les infos parent d'un nuage, hors, les fuites sont continues...
Pas logique cette info.


Voila la carte en "continu":

ex-océano a écrit :Une simulation du panache radioactif ici :

http://www.lefigaro.fr/assets/flash/jap ... _japon.swf


Mirroir: https://www.econologie.info/share/partag ... _japon.swf

Encore une fois les unités utilisées sont incompréhensibles atomes/m3...moué... :?: :?:

C'est aussi une simulation météo par http://www.zamg.ac.at/ je pense.
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités

lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

Message non lupar lejustemilieu » 18/03/11, 16:20

Ils devraient larguer un traceur continu qui serait visible par les satellites.
0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)
pkteam
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 6
Inscription : 16/03/11, 00:16

Message non lupar pkteam » 18/03/11, 21:46

hallucinant de voir cette ampleur s'agrandir de plus en plus et dire qu'il y aura des zones complétement inaccessible
Dernière édition par pkteam le 04/04/11, 12:04, édité 1 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49160
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Message non lupar Christophe » 21/03/11, 10:57

En parlant d'hallucination, regardez cette dernière simulation par l'IRSN:

A partir des rejets estimés par l’IRSN, Météo France a simulé la dispersion des rejets radioactifs à très grande distance, projetée jusqu’au 26 mars.

Selon cette simulation, le panache radioactif aurait actuellement atteint le nord-est de la Sibérie, les Etats-Unis et l’ouest de l’atlantique. Il devrait atteindre la France à partir du 23 ou 24 mars.

Les concentrations attendues à terme, d’après cette modélisation, pourraient être de l’ordre de 0,001 Bq/m3 en France métropolitaine et dans les départements d’outre-mer de l’hémisphère nord. Comme attendu, l’hémisphère sud n’est pas significativement affecté par cette dispersion à grande échelle.

A titre de comparaison, les valeurs mesurées au cours des jours suivant l’accident de Tchernobyl étaient dépassaient 100 000 Bq/m3 dans les premiers kilomètres autour de la centrale ; elles étaient de l’ordre de 100 à 1000 Bq/m3 dans les pays les plus touchés par le panache radioactif (Ukraine, Biélorussie) ; en France, les valeurs mesurées dans l’Est étaient de l’ordre de 1 à 10 Bq/m3 (le 1er mai 1986). Aujourd’hui, une très faible activité de césium 137 subsiste dans l’air, de l’ordre de 0,000001 Bq/m3.

Image


Bon, comme expliqué dans le texte, ca fait plus peur que n'est la réalité, car la dillution est telle que les seuils en jaune sont très peu nocifs...pour pas dire inoffensifs!

Source: http://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse ... actif.aspx

Animation complète: http://www.irsn.fr/FR/popup/Pages/irsn- ... 9mars.aspx

Il y a d'autres simulations sur la page source, par exemple la thyroïde :

Image

http://www.irsn.fr/FR/popup/Pages/anima ... 9mars.aspx
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49160
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Message non lupar Christophe » 31/03/11, 14:33

Ni carte ni infographie mais photos HD:

http://cryptome.org/eyeball/daiichi-npp ... photos.htm
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
sam17
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 252
Inscription : 14/02/06, 13:57
Localisation : la rochelle

Message non lupar sam17 » 31/03/11, 14:58

Impressionnant ! Ça a pété sacrément fort, on dirait un bâtiment après un bombardement...
0 x
--
La patience est un arbre dont la racine est amère, et dont les fruits sont très doux.


Revenir vers « Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industrielles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité