Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industriellesEtat d'esprit pour un futur viable

Les catastrophes humanitaires (dont les guerres et conflits liés aux ressources), naturelles, du climat et industrielles (sauf accident nucléaire ou pétrolier qui sont dans le forum énergies fossiles et nucléaire). Pollution de la mer et des océans.
Avatar de l’utilisateur
eclectron
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1194
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 132

Re: Etat d'esprit pour un futur viable

Message non lupar eclectron » 13/02/20, 19:45

Pour éviter toute méprise, je ne dis pas que je ne te prendrais plus jamais de la vie pour un demeuré, je dis que l’instant d’hier où je l’ai fais, est du passé et que cet instant n’existe plus, il ne reviendra plus jamais et aujourd’hui je ne le fais pas.
Or tu en parlais au présent en faisant une généralité, ce qui n’est pas correct, puisque je ne le faisais pas aujourd'hui.

Pour rectifier une autre méprise, je n’ai pas de guru et ne sais pas à qui tu fais référence lorsque tu m’en attribues un ?

Au sujet de la vidéo sur le Satsang, que tu n’as pas regardée, où tu dis ne pas dénigrer mais relativiser, donc relativiser sur quelque chose que tu ne connais pas et où tu te demandes même ce que pourrait bien signifier un être "Réalisé "; comment fais tu pour relativiser sur quelque chose dont tu ignores visiblement tout ?

janic a écrit :Apartir de deux ça devient collectif évidemment mais entre 10ou 10.000 et 7 milliards, il y a une marge abyssale.
Pourquoi devrions nous être 7Mds pour faire quoi que se soit ?
Qu’est ce qui justifie cette obsession ?

Dans un post Précédent, tu parles de ta démarche personnelle "dans le vide", j’en déduis que tu considères que ce que tu fais ne sert a rien , ou à pas grand-chose en tout cas.
Je n’ai jamais prétendu, ni pensé que ma démarche ou la tienne ne servait à rien.
Pourquoi devrais-je me justifier de l’efficacité/utilité de ma démarche alors que je suis satisfait du résultat? Certes ça pourrait toujours être mieux
je n’ai surement pas les mêmes critères d’appréciation que toi, saches simplement que je suis satisfait de ma démarche.


Ensuite de dire que l’Histoire, la grande, a connu des milliers de situations qui n’ont abouti à rien et plus loin de dire que sauver un homme (vu comme insignifiant en regard des 7Mds, je suppose) est sauver l’humanité (spirituellement)
Peux tu expliquer la cohérence :
N’y a-t-il jamais eu au fil de l’Histoire, la grande, des avancées, des évolutions positives ?
Le fait qu’il y ait eu des milliers d’échecs, invalide-t-il les réussites pour autant ?
Les réussites balbutiantes auraient-elles du t’écouter dire qu’il y a eu des milliers d’échecs et que par conséquent, ce n’est pas la peine de tenter ?
Je ne saisi pas ta logique , où veux-tu en venir ?

« Ensuite un monde durable, tout le monde en rêve »
Alors pourquoi insister en me mettant à l’index a travers des majuscules « croyances … positives qui TE conviennent évidemment, pas le reste de l’humanité ! »
ME conviennent et pas au reste de l’humanité et puis tout le monde rêve de ce qui me convient.
Franchement je ne saisi pas la cohérence dans ces propos ?

janic a écrit :mais entre rêve et réalité, il y a une énorme fossé difficilement franchissable par 7 milliards d'individus, juste en claquant des doigts. Si on avait quelques milliards d'années devant nous pour "évoluer" qui sait, mais là le torchon brule.

En quoi les changements devraient se faire en un claquement de doigts ?
En quoi devrions nous être 7Mds pour changer quoi que se soit ?
En quoi l’urgence ou l'ampleur de la tache, justifierait de ne pas agir ?

Où veux tu en venir ????
0 x

ABC2019
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 355
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 10

Re: Etat d'esprit pour un futur viable

Message non lupar ABC2019 » 14/02/20, 06:42

eclectron a écrit :
ABC2019 a écrit : mais bien sur que si ça sera toujours un facteur limitant : une centrale qu'elle soit de génération IV ou à fusion, ce n'est jamais gratuit, et donc forcément la puissance totale que tu peux installer de manière économiquement supportable est forcément limitée.

Le facteur limitant serait le coût alors qu'il n'y aucun facteur limitant au niveau des ressources* pour construire de telles centrales en masse ?
* matériaux, main d'oeuvre et matériaux fissiles.

si c'est ça ton argument, alors mieux vaut utiliser l'énergie solaire, c'est la même chose en bien plus simple et sans produits dangereux.

ABC2019 a écrit :si c'était vrai, on aurait depuis longtemps adopté ces techniques en remplacement des fossiles !

Je crois que tu as toi même donné l'explication , le facteur limitant est le coût relatif aux coûts des autres énergies, non ?


et donc, c'est bien un facteur limitant de la production globale que tu peux assurer, et donc aussi du niveau de vie que tu peux assurer (d'ailleurs les fossiles ont aussi un facteur limitant, ils assurent une vie certes bien supérieure au moyen age, mais en valeur moyenne de moins de 1000€/mois dans le monde, ce qui n'est pas faramineux au regard des standards occidentaux).

Et du coup si c'est le facteur limitant, c'est que c'est un facteur plus contraignant pour le nucléaire que pour les fossiles, sinon ce serait le nucléaire qui se serait imposé depuis longtemps devant les fossiles, ou au moins il ne stagnerait pas péniblement à 5 % de la production mondiale.
0 x
Avatar de l’utilisateur
eclectron
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1194
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 132

Re: Etat d'esprit pour un futur viable

Message non lupar eclectron » 14/02/20, 07:51

ABC2019 a écrit :si c'est ça ton argument, alors mieux vaut utiliser l'énergie solaire...


Je n’ai pas d’argument, vu que je vois pas de facteur limitant et ne suis pas certain d’avoir compris ton argument.

1)Dois je entériner que de ton point de vue, le facteur limitant a une énergie non carbonée et disponible en quantité suffisante (non limitante) , est le coût financier ?

2)Dois je entériner que c’est une convention humaine ,l’argent, qui empêche la mise en place d’une énergie non-carbonée et disponible en quantité suffisante ?

3)Dois je entériner que tu acceptes cette situation où la convention qu’est l’argent nous empêche d’agir pour satisfaire nos besoins et aller dans le sens qui nous conviendrait pour notre survie ?

Peux tu éclaircir tout ça stp.
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8729
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 155

Re: Etat d'esprit pour un futur viable

Message non lupar janic » 14/02/20, 09:08

Hé béh, il va encore y avoir du boulot : :(
eclectron a écrit :Pour éviter toute méprise, je ne dis pas que je ne te prendrais plus jamais de la vie pour un demeuré, je dis que l’instant d’hier où je l’ai fais, est du passé et que cet instant n’existe plus, il ne reviendra plus jamais et aujourd’hui je ne le fais pas. L'intention est bonne et ne peut être reprochée mais je ne parlais pas d'un hier, mais de l'instant précédent.
personnellement être considéré comme un dégénéré et autres gentillesses, j’y suis habitué et une fois de plus n’y changera rien. Cela concerne tous ceux que tu englobes du seul fait qu’ils ne suivent pas la même route que toi et tes gurus, en voulant te prétendre au dessus de cette bande de dégénérés justement. L'humilité: tu connais dans ta philosophie?
Or tu en parlais au présent en faisant une généralité, ce qui n’est pas correct, puisque je ne le faisais pas aujourd'hui.
relis toi avec ton discours sur les vieux(pas en âge,) tes illuminés de toutes sortes dans un discours à la TJ, ni ne valent ni plus, ni moins que d'autres.
Pour rectifier une autre méprise, je n’ai pas de guru et ne sais pas à qui tu fais référence lorsque tu m’en attribues un ?
à ceux que tu indiques successivement. Pas une seule référence à d’autres aux discours proches , par exemple, exprimant ainsi une diversité de sources: des cathos, des musulmans, des non orientaux, en général!
Au sujet de la vidéo sur le Satsang, que tu n’as pas regardée, où tu dis ne pas dénigrer mais relativiser, donc relativiser sur quelque chose que tu ne connais pas et où tu te demandes même ce que pourrait bien signifier un être "Réalisé "; comment fais tu pour relativiser sur quelque chose dont tu ignores visiblement tout ?
Si j’avais regardé cette vidéo (et je le ferais peut être) et en supposant que je ne partage pas leur discours, au moins sur certains points, pour les critiquer ; tu monterais sur tes grands chevaux en m’accusant de ne faire que critiquer, j’ai donc évité ce cas supplémentaire. Et si je la vois, je n’en dirais rien de favorable, ni de défavorable, chacun étant libre d’exprimer ou non ses points de vue.
janic a écrit :Apartir de deux ça devient collectif évidemment mais entre 10ou 10.000 et 7 milliards, il y a une marge abyssale.
Pourquoi devrions nous être 7Mds pour faire quoi que se soit ?
Qu’est ce qui justifie cette obsession ?
Et c’est reparti pour un tour !
Il n’y a pas besoin d’être plus qu’un pour faire ce que chacun croit devoir faire, ou croire, et encore moins 7 milliards; mais croire qu’en situation d’urgence TU vas changer la population de cette terre, à TES vues : ça c’est illusoire. D’autres bien plus « illuminés » avant toi ont essayé et n’y sont pas plus arrivés, c’est tout ! Mais individuellement, si tu crois bien faire, continue, puisque cela n’engage que toi.
Dans un post Précédent, tu parles de ta démarche personnelle "dans le vide", j’en déduis que tu considères que ce que tu fais ne sert a rien , ou à pas grand-chose en tout cas.
Je n’ai jamais prétendu, ni pensé que ma démarche ou la tienne ne servait à rien.
Pourquoi devrais-je me justifier de l’efficacité/utilité de ma démarche alors que je suis satisfait du résultat? Certes ça pourrait toujours être mieux
je n’ai surement pas les mêmes critères d’appréciation que toi, saches simplement que je suis satisfait de ma démarche.
Et donc tout est pour le mieux POUR TOI et c’est ce qui compte, le fameux colibri et sa goutte d’eau.
Ensuite de dire que l’Histoire, la grande, a connu des milliers de situations qui n’ont abouti à rien et plus loin de dire que sauver un homme (vu comme insignifiant en regard des 7Mds, je suppose) est sauver l’humanité (spirituellement)
Peux tu expliquer la cohérence :
Ce n’est pas la mienne, mais celle de la philosophie juive où les vrais résultats ne sont pas quantitatifs, mais qualitatifs, selon leurs critères évidemment. Et donc imagé par exemple avec la découverte de la pénicilline, avoir sauvé un seul humain de la mort, c’est comme sauver le reste des humains qui feront de même, ou pas ! Sans premier, il ne peut y avoir de dernier, comme dans ta démarche
N’y a-t-il jamais eu au fil de l’Histoire, la grande, des avancées, des évolutions positives ?:
C'est quoi des avancées, des évolutions positives? Cite des exemples concrets: le fil à couper le beurre, la bombe atomique, la fusion nucléaire, la religion?
Le fait qu’il y ait eu des milliers d’échecs, invalide-t-il les réussites pour autant ?
Lorsque les échecs mettent en danger l'humanité et la vie en général et ses réussites(mais lesquelles là encore?) la balance penche du mauvais coté
Les réussites balbutiantes auraient-elles du t’écouter dire qu’il y a eu des milliers d’échecs et que par conséquent, ce n’est pas la peine de tenter ?
Je ne saisi pas ta logique , où veux-tu en venir ?[/quote] Ca c’est Ta logique, pas la mienne ! Je n’ai pas parlé d’inutilité, mais d’inefficacité GLOBALE.
« Ensuite un monde durable, tout le monde en rêve »
Alors pourquoi insister en me mettant à l’index a travers des majuscules « croyances … positives qui TE conviennent évidemment, pas le reste de l’humanité ! »
ME conviennent et pas au reste de l’humanité et puis tout le monde rêve de ce qui me convient.
Franchement je ne saisi pas la cohérence dans ces propos ?
C’est tout ce qui fait la différence entre rêve et réalité !
janic a écrit :mais entre rêve et réalité, il y a une énorme fossé difficilement franchissable par 7 milliards d'individus, juste en claquant des doigts. Si on avait quelques milliards d'années devant nous pour "évoluer" qui sait, mais là le torchon brule.
En quoi les changements devraient se faire en un claquement de doigts ?
Et ça continue : dur, dur ! Lis tu au moins ce que j’ai écrit dans son ensemble. Dans la situation ACTUELLE, sauf miracle on ne sait jamais, le patron en décidera selon son bon vouloir, dans notre course GLOBALE à la destruction et vu l’urgence, même avec la meilleure volonté du monde, trois gouttes d’eau sur une forêt en flamme ne changera rien à la forêt qui brûle, sauf une pluie d’orage, mais ce n’est pas entre les mains humaines, ça vient du ciel(par analogie), mais les pompiers ont la charge et le devoir de continuer d’essayer de l‘éteindre. Si, tu es ou te crois pompier, soldat fait ton ouvrage !
En quoi devrions nous être 7Mds pour changer quoi que se soit ?
Rebelotte voir ci dessus
En quoi l’urgence ou l'ampleur de la tache, justifierait de ne pas agir ?
Soupir ! :roll:
Où veux tu en venir ????
a discuter de la pluie et du beau temps, évidemment, ça ne se voit pas? et le virus fera-t-il plus ou moins de morts que la grippe saisonnière…. ? Et qui va remporter la prochaine coupe de la ligue et autres sujets qui vont bouleverser le monde
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
ABC2019
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 355
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 10

Re: Etat d'esprit pour un futur viable

Message non lupar ABC2019 » 14/02/20, 10:18

eclectron a écrit :
ABC2019 a écrit :si c'est ça ton argument, alors mieux vaut utiliser l'énergie solaire...


Je n’ai pas d’argument, vu que je vois pas de facteur limitant et ne suis pas certain d’avoir compris ton argument.

1)Dois je entériner que de ton point de vue, le facteur limitant a une énergie non carbonée et disponible en quantité suffisante (non limitante) , est le coût financier ?

pas que des énergies non carbonées, c'est un facteur limitant de toutes les énergies, même carbonées. Par exemple si on dit que les hydrocarbures s'épuisent, en réalité il en reste plein sous terre, c'est simplement qu'ils deviennent trop chers à extraire et que le nombre de consommateurs pouvant se les payer diminue.


2)Dois je entériner que c’est une convention humaine ,l’argent, qui empêche la mise en place d’une énergie non-carbonée et disponible en quantité suffisante ?

3)Dois je entériner que tu acceptes cette situation où la convention qu’est l’argent nous empêche d’agir pour satisfaire nos besoins et aller dans le sens qui nous conviendrait pour notre survie ?

Peux tu éclaircir tout ça stp.

si l'argent n'était qu'une convention, on se demande bien pourquoi tout le monde ne serait pas aussi riche qu'il veut. Où est le problème de distribuer de l'argent à tout le monde ?

ah oui, peut etre celui là : https://www.cnews.fr/monde/2020-02-05/v ... 000-924440

ce n'est pas l'argent qui produit les richesses, l'argent comme tu dis est une convention symbolique qui concrétise le droit à consommer de chacun. Sauf que tu ne peux consommer que ce qui est produit, et ça, ce sont bien des limites techniques concrètes qui vont le déterminer. Dont le coût de l'énergie, qui in fine est juste lié au nombre de gugusses que tu dois occuper pour produire un TWh - et ça c'est indépendant de l'argent.
0 x

Avatar de l’utilisateur
eclectron
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1194
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 132

Re: Etat d'esprit pour un futur viable

Message non lupar eclectron » 14/02/20, 14:12

janic a écrit :personnellement être considéré comme un dégénéré et autres gentillesses, j’y suis habitué et une fois de plus n’y changera rien
Je ne me considère pas comme un mouton suiveur dans les idées que peux exposer et pourtant je n’ai pas l’impression d’essuyer des insultes à tour de bras.
Ça ne t'interroges pas un peu sur ton cas personnel ?
Selon toi, qu’est ce qui te vaudrait cet acharnement particulier, puisque tu dis y être habitué ?

janic a écrit :toi et tes gurus, en voulant te prétendre au dessus de cette bande de dégénérés justement.

Ne serait ce pas plutôt à te déconsidérer au préalable, une sorte de complexe d’infériorité , qui te fait ressentir que les autres se placent au dessus de toi ?
Ne serait ce pas plutôt toi qui te place en dessous d'abord ?
(c'est sans doute ta manière d'exister, te placer en dessous et ensuite de revendiquer l’égalité auprès des gens qui se foutent de qui est au dessus, qui est au dessous :lol: )
Sincèrement, je crois que personne ne cherche a se placer au dessus de toi…
Ce n’est absolument pas un critère pour moi, en tout cas. Si j'y suis, c'est que tu m'y à mis , de la même manière que tu me colles un guru et tout un tas de trucs, que je ne revendique absolument pas. :lol:
De mon point de vue ça confine a une forme de folie....

Bon on va s’économiser temps et clavier à tous les deux.
Dans tes réponses, je ne constate toujours pas de justifications à tes incohérences précédentes et je n’ai pas envie de répondre point par point.
Je constate tout au plus des fuites pour faire diversion.
Même moi tu arrives à m’ennuyer ! :lol:

Seule la volonté de nuire ou la bêtise pourraient justifier l’ensemble de tes propos, à moins que tu ais une autre option a me proposer ?
Je ne me place pas au dessus mais l'incohérence me fatigue réellement intellectuellement, sauf lorsque c'est de l'humour, alors je ne vais continuer à me faire du mal ! :lol:

janic a écrit :
Où veux tu en venir ????
a discuter de la pluie et du beau temps, évidemment, ça ne se voit pas?

Je crois que tu as bien synthétisé la situation.

Bonne continuation, et surtout ne change rien :wink:
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8729
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 155

Re: Etat d'esprit pour un futur viable

Message non lupar janic » 14/02/20, 14:27

superbe discours creux qui confirme le reste, a savoir que l'insulte te pend à la bouche en permanence, ce qui n'a rien d'étonnant vu le personnage
1 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Avatar de l’utilisateur
eclectron
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1194
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 132

Re: Etat d'esprit pour un futur viable

Message non lupar eclectron » 14/02/20, 16:22

Tu dis
ABC2019 a écrit :
eclectron a écrit :le coût financier...

...est un facteur limitant de toutes les énergies, même carbonées.

Puis
ABC2019 a écrit :l'argent comme tu dis est une convention symbolique qui concrétise le droit à consommer de chacun.


Dans le cas du nucléaire génération IV, par exemple, il n’y pas de limitation de ressources pour les construire.
On ne manque pas de béton ni d’acier , pas de limitation de main d’œuvre vu les chômeurs, pas de limitation pour 1000 ans de matière fissile.
Il ne manque rien, sauf l’argent, nous sommes d'accord ?

Visiblement tu confirmes que c’est bien le coût qui empêche la mise ne place de telles centrales.

La convention symbolique, que l’on appelle argent, nous empêche de faire ce qui serait salutaire d’un certain, point de vue.
Je ne nie pas le lien de l’argent avec le réel mais qui n’est encore une foi que convention.
Nous avons décidé que l'or est une valeur, c'est assez arbitraire, même si on peut y trouver des raisons après coup.

Ça ne te dérange pas que l’on se retrouve avec des contraintes sur nos choix salutaire de vie, imposées par ce n’est qu’une convention symbolique ?
la planche a billet ne dérange visiblement pas les banques centrales ces temps ci, par conséquent, le lien de cette convention symbolique avec le réel est il aussi étroit que l'on pourrait le penser ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1777
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 97

Re: Etat d'esprit pour un futur viable

Message non lupar Exnihiloest » 14/02/20, 18:24

eclectron a écrit :
Exnihiloest a écrit : je ne souhaite pas retourner dans le passé puisque j'estime que l'homme a progressé. .

Et a ton avis, ce n’est prendre les gens pour des cons de considérer que l’on/je voudrait retourner dans le passé ?


Reformule la question stp, ce n'est pas du français intelligible.

...
Si quelqu’un est d’avis opposé au mien mais que c’est censé, étayé et sérieux, au contraire je suis preneur. Tu rempli rarement ces critères, même si tu te considères sans doute honnête et de bonne foi tout le temps.
Pas de temps a perdre a convaincre des gens dans le déni, le revers de main est ma réponse à ce genre de d'attitude.
Je n'ai rien a faire ici, en fait.

Ben voyons...
"Si vous n'êtes pas d'accord avec moi, c'est que vous n'avez rien de sérieux et que vous êtes dans le déni". On connait la musique, celle de l'intolérance radicale.
0 x
Avatar de l’utilisateur
eclectron
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1194
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 132

Re: Etat d'esprit pour un futur viable

Message non lupar eclectron » 14/02/20, 18:34

Je reformule en Français mon message pour ABC2019 :mrgreen: :
Tu dis
ABC2019 a écrit :
eclectron a écrit :le coût financier...

...est un facteur limitant de toutes les énergies, même carbonées.

Puis
ABC2019 a écrit :l'argent comme tu dis est une convention symbolique qui concrétise le droit à consommer de chacun.


Dans le cas du nucléaire génération IV, par exemple, il n’y pas de limitation de ressources pour les construire.
On ne manque pas de béton, ni d’acier , pas de limitation de main d’œuvre vu le nombre de chômeurs, pas de limitation de matière fissile pour 1000 ans.
Il ne manque rien, sauf l’argent, sommes nous d'accord ?

Visiblement tu confirmes que c’est bien le coût qui empêche la mise en place de telles centrales.

La convention symbolique, que l’on appelle argent, nous empêche de faire ce qui serait salutaire d’un certain point de vue.
le point de vue étant de considérer que le nucléaire gen IV nous sauverait la mise en ce qui concerne l’énergie, admettons.
Je ne nie pas le lien entre l’argent et les bien et services réels mais ce n’est encore une foi qu’une convention.
Nous avons décidé que l'or est une valeur, c'est assez arbitraire, même si on peut y trouver des raisons après coup.

Ça ne te dérange pas que l’on se retrouve avec des contraintes sur nos choix salutaires (de vie), imposées par ce qui n’est qu’une convention symbolique ?

La planche a billet ne dérange visiblement pas les banques centrales ces temps ci, par conséquent, le lien entre cette convention symbolique qu’est l’argent, d’avec le réel, est il aussi étroit et rigoureux qu’on pourrait le penser ?
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industrielles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités