Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industriellesAlerte niveau 4 aux USA sur une centrale du Nebraska ?

Les catastrophes humanitaires (dont les guerres et conflits liés aux ressources), naturelles, du climat et industrielles (sauf accident nucléaire ou pétrolier qui sont dans le forum énergies fossiles et nucléaire). Pollution de la mer et des océans.
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13763
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 519

Message non lupar Flytox » 18/06/11, 22:51

0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132

Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13763
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 519

Message non lupar Flytox » 18/06/11, 23:27

Tout a commencé le 6 juin, quand une alerte est lancée en raison d’une crue imminente du Missouri. En raison de fortes pluies additionnée à la fonte des neiges, le barrage de Point Gavins, situé en amont, a dû relâcher une très importante quantité d’eau. Une vague déferle sur le Missouri et inonde les alentours de la centrale.


Ils n'ont prévus ni les crues...ni les lâché de barrage et encore moins la conjonction des 2 pourtant liée.....?????

Cette année aux Irresponsables Awards le nucléaire risque d'être bien représenté. :mrgreen:

http://ecologie.blog.lemonde.fr/2011/01 ... de-lannee/
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
fplm
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 306
Inscription : 04/02/10, 23:47

Message non lupar fplm » 20/06/11, 11:48

Flytox a écrit :Ils n'ont prévus ni les crues...ni les lâché de barrage et encore moins la conjonction des 2 pourtant liée.....?????

Et si nous connaissions le nombre de centrales aussi dangereuses.
Sans compter que la plupart sont obsolètes. Par exemple, à Thiange, en Belgique, le réacteur 1 est vieux de 35 ans... Ils rebouchent constamment les fissures dans le béton!
Et le plus beau dans l'histoire : cette centrale est juste sur la faille du midi, une importante faille de rupture géologique (cf.: wikipédia).
Elle n'a évidement pas été conçue en fonction, considérant sans doute cette faille comme "inoffensive". :shock:
Et pourtant, il suffit d'un soubresaut de cette faille, fusse-t-il une exception dans sa paisible vie, pour réduire en miette cette centrale et ses 3 réacteurs.
Le seul moyen de faire plier ces lobbys en faveur d'une énergie moins morbide est de s'extraire du réseau, quitte à construire une éolienne en bois, taillée au couteau à beurre! Ce sera toujours plus raisonnable que de continuer à financer (cher) cette merde infâme.
Une vidéo circule sur internet, c'est un expatrié français au japon qui habite à 200km de Fukushima. La voici (je ne sais pas si ce lien sera valide encore longtemps car la censure fait son oeuvre) : http://www.dailymotion.com/video/xjdqfv_parti-international-contre-le-nucleaire-et-les-ogm_news.
Son témoignage est poignant, alarmant et vraiment flippant. Il dit que se fournir en électricité alternative nous couterait à peine 10€ par mois! Réfléchissons tous bien et faisons nos comptes. Ca me paraît tout à fait faisable, même pour les tout petits budgets.
0 x
« Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs. »
Malcolm X
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13763
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 519

Message non lupar Flytox » 20/06/11, 19:26

C'est pas une faille géologique aussi mal placée qu'elle soit qui va arrêter la prise de bénéfices de nos têtes pensantes.....

Pour le lien:

http://www.dailymotion.com/video/xjdqfv ... s-ogm_news.

Il a déjà été mis dans un autre post par Lejustemilieu:

https://www.econologie.com/forums/sortir-du- ... 0-160.html
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13763
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 519

Message non lupar Flytox » 21/06/11, 22:05

0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132

Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13763
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 519

Message non lupar Flytox » 25/06/11, 10:13

http://www.lepost.fr/article/2011/06/21 ... -unis.html

Publié par
Prismo Esse

post non vérifié par la rédaction
Une nouvelle centrale nucléaire inondée aux Etats-Unis.

21/06/2011 à 14h14 - mis à jour le 22/06/2011 à 16h31 | 8338 vues | 88 réactions

La centrale nucléaire de Fort Calhoun constituée d'un réacteur de 500 MW à eau pressurisée, dans l'état du Nebraska est belle et bien envahie par les eaux de la crue du Missouri depuis le 6 Juin. D'après le réseau sortir du nucléaire, Les déchets contenants du Césium 137 entreposés sur le site depuis 1992 détiendraient un risque de contamination plus conséquent que la quantité relâchée par les quatre réacteurs de Fukushima. Un risque non négligeable existe en dehors de celui de la submersion des piscines qui contiennent 670 tonnes de combustible usagé pour une radioactivité de 100 millions de curies, la crue peut endommager le système électrique de refroidissement et d'alimentation de la centrale. Seule une digue en sac de sable aurait été construite en urgence pour assurer un semblant de sécurité. Fort Calhoum est actuellement en alerte maximale...


D'après un réseau non gouvernemental (http://www.nirs.org/reactorwatch/accide ... alhoun.htm), un rejet d'eau potentiellement irradiée c'est produit le 13 Juin à raison d'environ 400 litres par minutes et ce pendant une durée indéterminée. Le 17 Juin, l'Omaha Public Power District qui gère la centrale a signalé l'existence d'un "trou" dans le sol qui aurait pu affecter la sécurité du site lié à l'inondation. Ce trou aurait été comblé le jour même.

Cette centrale était à l'arrêt pour rechargement d'un tiers de son combustible depuis le 9 Avril quand la crue s'est produite. Le 7 Juin, après le début de l'inondation, un incendie s'est déclaré dans une armoire électrique provoquant une coupure pendant plus de 90 minutes, stoppant entre autres le refroidissement des piscines. Les aires de stockage de Fort Calhoum sont à l'heure qu'il est totalement envahies par les eaux !

Le débordement du Missouri qui a commencé le 21 Mai menace maintenant la centrale de Cooper. Une nouvelle alerte pour cette centrale a été lancée. Si l'eau monte encore de 30 cm, cette centrale sera elle aussi arrêtée.
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3491
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 29

Message non lupar gegyx » 25/06/11, 11:59

et le Missouri rejoint à St Louis, le Mississippi...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8541
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 155

Message non lupar Remundo » 25/06/11, 19:20

Fort Calhoun
[The water level at Ft. Calhoun nuclear plant] reached a height of nearly 1,007 feet above sea level at the plant yesterday. [...]

The NRC responded in its October 2010 letter that once flooding reached 1,004 feet, water would have entered the plant and the ability of emergency workers to move around the site would “significantly degrade.” [...]

At 1,010 feet, water would begin to enter the auxiliary building, “shorting power and submerging pumps. The plant could then experience a station blackout with core damage estimated within 15 to 18 hours,” under a worst-case scenario, the NRC said. [...]

Source New York Times
0 x
ImageImageImage
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 26/06/11, 18:26

Compléments d'information :
Why is there a Media Blackout on Nuclear Incident at Fort Calhoun in Nebraska?
http://www.globalresearch.ca/index.php? ... &aid=25369
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49158
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 759

Message non lupar Christophe » 27/06/11, 13:01

Plus près de chez nous:

Nucléaire: incidents en série à la centrale de Paluel

22 JUIN 2011 | PAR JADE LINDGAARD ET MICHEL DE PRACONTAL

Fuites à répétition, rejets de gaz radioactif, déclenchements de balises d'alertes, contaminations de travailleurs : depuis plus d'un mois, l'une des plus grosses centrales nucléaires françaises, le site de Paluel, en Haute-Normandie, connaît des dysfonctionnements en série. La multiplication des incidents crée un vent de panique chez les agents qui y travaillent, selon des témoignages et des documents exclusifs recueillis par Mediapart. La centrale de Paluel produit, à elle seule, environ 7% de l'électricité nationale.

L'inquiétude collective commence à se manifester sur Internet : «Centrale de Paluel : EDF sur les traces de Tepco ?» Cette formule provocatrice, qui compare l'électricien français à l'exploitant de la centrale de Fukushima, n'émane pas d'un groupe antinucléaire. Elle figure en tête d'un communiqué de la CGT de la région dieppoise (à lire ici), où se trouve la centrale de Paluel.

Avec quatre réacteurs de 1300 mégawatts (MW), ce site qui emploie 1250 salariés d'EDF est l'une des trois plus importantes centrales nucléaires françaises (avec celles de Gravelines et de Cattenom). Mis en service entre décembre 1985 et juin 1986, le site de Paluel n'a pas posé de problème particulier pendant les deux premières décennies de son fonctionnement.

Mais depuis quelque temps, divers problèmes techniques se sont accumulés sur le réacteur n°3, que l'un de nos interlocuteurs qualifie de «tranche la plus poissarde du site» : une fuite d'huile sur l'alternateur, une fuite d'eau du circuit primaire, une fuite de gaz radioactif dans le bâtiment réacteur, ainsi qu'une fuite dans une ou plusieurs gaines de combustible.

Jusqu'ici occultés, ces dysfonctionnements ne sont pas contestés par la direction de la centrale. Mais l'interprétation de leur gravité diverge radicalement d'une source à l'autre. Tous s'accordent cependant à décrire une inquiétude grandissante chez les agents et, pour certains, de l'angoisse et de la panique. L'un de nos interlocuteurs parle même de «terreur étouffée»!

Il raconte qu'un bâtiment proche du réacteur a dû être évacué plusieurs fois à cause du déclenchement de l'alarme mesurant la présence de gaz nocifs dans l'air. Des salariés «ont forcé des coffrets contenant des pastilles d'iode» pour se prémunir contre une éventuelle contamination. Cette réaction révèle un niveau élevé de stress chez des personnels pourtant formés à travailler dans le contexte particulier des installations nucléaires. Inquiétude nourrie par le fait que «l'alarme se déclenchait tout le temps», selon une autre source. Si bien que les seuils de détection de ces rejets gazeux ont fini par être relevés pour obtenir le silence.

(...)


Suite / source: http://www.mediapart.fr/article/offert/ ... 3fb25c1a15
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités


Revenir vers « Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industrielles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité