Le bistrot: vie du site, loisirs et détente, humour et convivialitéQuelques éléments de réflexion en vrac...

Les développements du forums et du site. Humour et convivialité entre les membres du forum - Tout est n'importe quoi - Présentation des nouveaux membres inscrits Détente, temps libre, loisirs, sports, vacances, passions...Que faites vous de votre temps libre? Forum d'échanges sur nos passions, activités, loisirs...créatifs ou récréatifs!
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8818
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 243

Message non lupar Remundo » 04/06/11, 22:02

Les bikinis se solarisent...

Image

Mode d'emploi
1) établir le courant avec la demoiselle
2) faire monter la tension le long d'un string,
3) faire attention aux risques de surchauffe.
0 x
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 5

Message non lupar elephant » 04/06/11, 23:32

Bouh ! 40 éléments en série, ça ne fait que 20 volts: pas beaucoup d'effet quand on s'intéresse de trop près à la dame ......
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8818
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 243

Message non lupar Remundo » 05/06/11, 09:52

as-tu tenu compte des différence d'éclairement selon les zones ? :cheesy:
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16826
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7092

Re: Quelques éléments de réflexion en vrac...

Message non lupar Did67 » 05/06/11, 12:01

Le Passant a écrit :
2. Le pétrole (tout comme le gaz) devait bien exister, il y a très longtemps, sous une autre forme que celle qu'on connaît aujourd'hui, à savoir: plantes, arbres, organismes vivants, donc tout ce carbone était déjà dans le cycle naturel de la planète, non? Alors est-ce vraiment polluer que de le réinjecter dans le cycle en le brûlant?
:

Juste deux ou trois mots pour faire évoluer ta réflexion :

- sur terre, l'essentiel de la vie est une chimie du carbone ; on appelle d'ailleurs cela la chimie organique !

- le "C" existait donc en masse, mais sous une forme "réduite" (combinée essentiellement avec l'hydrogène) pour constituer l'essentiel de la matière sèche des êtres vivants...

- le CO² n'est gênant que dans l'atmopshère, où il provoque l'effet de serre (avec d'autres gaz, comme le méthane, bien pire !), donc le réchaufemment...

- le CO² peut être considéré comme un "engrais" : il est indispensable à la photosynthèse ; en milieu clos (serres) il existe d'ailleurs des procédés d'enrichissement

- grâce à l'énergie solaire, cette forme "dégradée" du carbone, oxydée, est "regonflée" en carbone réduit, riche en énergie : les molécules organiques

- on peut se nourrir avec (c'est la source de l'énergie des animaux) en les dégradant "doucement", biologiquement, à nouveau en CO² et H²O

- on peut se chauffer avec en les brulant plus brutalement (flambée) ou produire de l'énergie (machine à vapeur, moteur Stirling = à combustion externe)...

Charbon ("C" preque pur), essence et fuel (chaines moyennes de H - C d'environ 8 ou 10 atomes de C ; "octane") et gaz (CH4 ; C2H6 ou C3H8) ne sont que des formes différentes de ce "C" réduit. Et donc de l'énergie solaire "en barres", "en citerne" ou "en bouteilles".

Et ça recommence.

Donc "C" = une sorte de batterie naturelle. Batterie vide = il est oxydé en CO² (ou imparfaitement oxydé en CO lors des combustions). Un déchet donc. La photosynthèse (quel système miraculeux !) les "recharge" en hydrocarbures (longues chaines de C et H) qu'on peut stocker, bruler ou manger... Tout en libérant l'O² dont on a besoin pour à nouveau oxyder ce "C" réduit !

C'est aussi simple que ça ! Un éternel cycle énergétique. Les briques (atomes) n'étant que des supports à cette énergie.

Ce n'est pas le CO² qui est un problème, c'est l'excès de CO² et ses effets induits sur le climat de la terre (l'effet de serre). C'est comme la mauvaise odeur des déchets qui s'accumulent...

Le gag étant évidemment que du fait de l'accumulation rapide de CO², le climat surchauffe ce qui réduit la capacité vitale (car la vie a aussi besoin d'eau, a aussi besoin de températures "normales"). Donc le système risque de fonctionner moins bien à des tas d'endroits ("désertification"), mais mieux ailleurs (zones froides actuelles). Elles sont juste plus petites...
Dernière édition par Did67 le 05/06/11, 12:19, édité 1 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8818
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 243

Message non lupar Remundo » 05/06/11, 12:13

tout à fait d'accord avec Did67 :idea:
0 x
ImageImageImage

dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 05/06/11, 16:23

Avec le CO2, le cycle du carbone, il y a toute l'histoire de la terre sur plus de 4 milliards d'années.
Au début, la terre avait plein de CO2 comme Vénus (pas que du méthane), mais avec le soleil 25% plus froid il y a plus de 3 milliards d'années, ce CO2 a permis la chaleur sur terre et le début de la vie monocellulaire.
Cette vie en inventant l'utilisation de l'énergie solaire, avec cyanobactéries, il y a environ 2,8 milliards d'années, a utilisé le CO2 et a produit un déchet le O2, à, partir de l'eau, qui a été supprimé spontanément en oxydant tout le fer des roches de la terre pendant bien plus du milliard d'années, de sorte que l'atmosphère de la terre n'a du O2 en quantité élevée pour permettre notre vie multicelullaire, que sur le dernier milliard d'années et surtout depuis la dernière glaciation en boule de glace jusqu'à l'équateur de la terre, il y a 600millions d'années.

La vie a modifié la terre et son atmosphère totalement, supprimant le CO2 d'origine, pour le stocker surtout dans les roches carbonates (des Km de sédiments) et un peu en pétrole, matière organique tombée au fond des lacs et océans pour être emprisonnée dans les sédiments (sans parler du pétrole anaérobie), et avec l'oxygène produit, a évité la surchauffe de la terre qui se serait produite avec l'augmentation de 25% de la chaleur solaire sur 4 milliards d'années.

La vie a créé les conditions pour son maintien sur la terre.
L'oxygène est un déchet exploité par la vie, et le pétrole est le carbone résiduel correspondant, accumulé par la vie sur plus de 300 millions d'années, en quantité certainement capable de bruler tout l'oxygène de notre atmosphère, vu que la vie prend environ 250mille ans pour renouveler cet oxygène en accumulant du carbone et du pétrole sous terre.
Donc bruler tout le pétrole, charbon et gaz, en quelques siècles, revient à supprimer tout l'oxygène que nous respirons, et à avoir plein de CO2, qui dés qu'il verra multiplier sa concentration par 10, chauffera la terre de 15°C à 20°C de plus, fondra las calottes glacières totalement avec 80m d'eau de plus pour tous les océans, comme c'était les ca il y a 56 millions d'années, et même à retourner à la situation d'il y a 4 milliards d'années, que du CO2 et méthane et la terre bien plus chaude 80°C et plus, vu que le soleil est bien plus chaud de 25% !!

Donc il ne s'agit pas de pollution, mais surtout de notre survie sur terre, et d'éviter la destruction du fragile équilibre de la vie sur terre qui assure son existence en maintenant peu de CO2, (sinon trop chaud), de l'oxygène (déchet et pollution de la photosynthèse qui assure notre survie en tant que être multicelullaire).

Le cycle naturel de la vie avec son carbone ne peut pas être trop perturbé sinon notre vie actuelle disparaît et redémarre à son début avec la vie monocellulaire, un nouveau cycle qui a pris des milliards d'années pour s'établir !
Calculez avec la vitesse de brulage du carbone actuelle, combien de temps il faut pour multiplier par deux, puis par dix la concentration de CO2, puis pour bruler tout l'oxygène respiré !!
Et comparez par rapport à la vitesse de renouvellement de cet oxygène, de 250000an environ, stockant le carbone vivant correspondant sous terre en même temps, sinon il se recombinerait avec cet oxygène, qui aurait disparu de notre atmosphère !!

On ne peut pas bruler tout le C stocké sous terre en attendant un pic trompeur du pétrole !!!
Il faut changer vite !!
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Le bistrot: vie du site, loisirs et détente, humour et convivialité »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot], enerc et 6 invités