Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Le bistrot: vie du site, loisirs et détente, humour et convivialitéDemande d'éclaircissement du vocabulaire, SVP

Les développements du forums et du site. Humour et convivialité entre les membres du forum - Tout est n'importe quoi - Présentation des nouveaux membres inscrits Détente, temps libre, loisirs, sports, vacances, passions...Que faites vous de votre temps libre? Forum d'échanges sur nos passions, activités, loisirs...créatifs ou récréatifs!
Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3433
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 1

Message non lupar gegyx » 30/10/05, 19:47

<span style='color:purple'><span style='font-size:14pt;line-height:100%'>Demande d'éclaircissement du vocabulaire, SVP</span></span>

Je suis bien conscient, que nos amis Québécois doivent avoir encore plus de difficultés de compréhension, dues aux évolutions, aux usages et aux décalages de la langue française de part et d'autre de l'Atlantique. (une galerie = un rack à cochonneries)

Lorsqu'on lit avec grand plaisir, les explications, les commentaires et les coups de cœur d'André on savoure, on se délecte, on apprécie . Mais lorsqu'on recherche un point précis, on relit, on prends un peu de recul, pour évaluer ou deviner la signification exacte des gourmandises de ses expressions.
Quand il s'agit d'une explication technique, c'est dommage d'écrire ou de lire tout un paragraphe, et qu'à la fin de la lecture, on se demande toujours si on a bien compris une chose, ou son contraire…
S'ajoute là dessus, l'interprétation et la compréhension personnelle du lecteur, si bien qu'au bout du compte, l'explication reçue par le lecteur peut être complètement détournée de l'idée d'origine émise de la tête du concepteur.
En langage technique, il nous faut dans la mesure du possible, employer des mots qui ne prêtent pas à l'interprétation ou à la confusion, et qui vont à l'encontre de la démarche pédagogique généreuse et universelle des intervenants.
Ce qui permettrait peut-être aux nouveaux membres d'éviter de reposer les mêmes questions basiques, car même s'ils ont fait l'effort de lire les archives, dans leurs esprits, tout est pelle- mêle, chamboulé, pas clair.
Deux exemples :
--1-- " Au dessus " ou " en dessous " ; exemple générique : " le carburateur est au dessus de la pipe d'admission ".
- On considère le sens de l'écoulement des fluides dans un tuyau ?
- Ou, on considère sa position physique, surélevée par rapport à l'autre composant ?
Dans cette expression, les deux réponses sont vraies, mais de laquelle des deux, l'auteur voulait-il parler ?
Cela semble évident, même pour les moins qualifiés, mais un garagiste m'a dit qu'il était sorti des voitures avec le carburateur situé en dessous. Alors…

--2-- " En avant " ou " en arrière " ; exemple qui revient souvent : " le venturi est en avant du carburateur ". A la suite de quoi, on est toujours pas renseigné…
Dans ce cas, on veut parler du sens d'écoulement des fluides.
- Faut-il comprendre " avant " ?
- Faut-il comprendre " après " ?
Lorsqu'un groupe de personnes se déplace dans une direction et que l'on va " en avant " du groupe, généralement, on le dépasse, et on se retrouve " après "…Non ? Vous saisissez le problème ?

*** Pour situer une position, l'idéal serait d'employer les mots précis qui ne prêtent pas à la confusion.

++ Si on veut décrire une position physique de situation dans l'espace, par rapport à un référent : on utilise les mots : avant, après, à l'avant de, à l'arrière de, au dessus de, au dessous de, par rapport à un autre objet que l'on précise, ou par rapport à l'observateur.

++ Si on considère un déplacement de fluide (liquide ou gaz), dans un conduit ; en prenant comme analogie l'image d'un cours d'eau, dans notre logique, on pose comme sens positif, le sens de la progression dans le temps du dit fluide ;
on emploie les mots : aval, en aval de, amont, en amont de, l'objet référent.
" Le venturi est en aval du carburateur… " est une expression qui ne porte plus à confusion.

Et ne me prêtez pas d'autres dires ou intentions que je n'ai pas exposés.
Tant pis, si Monsieur de Molière (alias Fanfreluche) se retourne dans sa tombe ! Dans ces discussions de forum, qu'importe l'orthographe !
Et si l'on écrit " avale " ou " hammon ", le lecteur s'en fichera, car il aura d'abord compris le sens premier de l'idée technique...

Pour le confort de la majorité, ne tombons pas nécessairement dans l'excès, même si les idées exposées sont justes.
Tel, la maxime de notre poète Boitl'eau (de source, un peu zarb) :
" Se ki ce konsoi bi1 Cnonse clérmen, é lé mo pr le dir ariv ézémen "
un lien utile : <a href='http://s.billard.free.fr/referencement/index.php?2005/08/03/125-ce-qui-se-concoit-bien-senonce-clairement' target='_blank'>http://s.billard.free.fr/referencement/ind...once-clairement</a>

Gegyx
0 x
Souhait =>
Pouvoir m'exprimer normalement,
sans être continuellement agressé par quelques personnes, qui ne respectent rien, et cela, en toute impunité.

Avatar de l’utilisateur
ex-océano
Modérateur
Modérateur
Messages : 1567
Inscription : 04/06/05, 23:10
Localisation : Lorraine - France

Message non lupar ex-océano » 30/10/05, 20:36

Il y a aussi les différences de vocabulaire :

Nos amis Belges vont parler de frigolithe (littéralement pierre de frigo) pour du polystyrène expansé,

nos amis québéquois vont parler de celluloïd (si je me rappelle bien) pour les transparents des rétroprojecteurs,...

Mais bon, cela agrémente nos discours et il se trouve toujours quelqu'un pour faire le lien.

Pensons quand on sait qu'il y a plusieurs mots utilisés de les mettre entre paranthèses. Ex:

Ma voiture fait 68 cv (hp)...
0 x
[Mode MODO=ON]
Zieute mais n'en pense pas moins...
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 30/10/05, 22:28

Bonjour
Chaque fois que j,écris sur le forum , je suis conscient que la majorité des lecteurs parle le francais de France, donc je fait une effort pour trouver les bon termes techniques, je ne peux renier mes origines je suis née a Metz, mais la majeur partie de ma vie c'est au québéc, donc quand je fait une explication pour un moteur ici , il aurrait ue quantité de mots , qui ne sont ni anglais ni Francais, souvent un amalgame des deux , donc difficile pour vous autres.
Il ne faut pas se meprendre que le quebecois qui vas sur le forum est perdu dans ce langage technique, Tête=culasse, valve= soupape robinet = chantepleur, crankchaft=vilbrequin, pan=carter, couvercle de valve=cache culbuteur, culbuteur= bonhomme, démarreur=starter, bougie = plug ect..
on pourrait en ecrire un livre, mais ce qui est important, c'est de comprendre le message, et la dessus quand j'explique verbalement ca vas, mais l'écrire
c'est plus complexe. Le relire , souvent j'en efface trop et je n'arrive plus a suivre le sens de l'éxplication, et encore la si l'ordinateur ne plante siute a long texte , je vient en ....tabarnouche expression quebecoise
(une galerie= terrase, ou un perron autour de la maison, l'endroit ou on se balance sur une chaise bercante)
d'ailleur l'origine de la chaise bercante c'est les premiers colons, anciens navigateur Breton cela leur rappel les vagues sur un bateaux, c'est les vieux qui m'ont donné cette explication.
André
0 x
Avatar de l’utilisateur
ex-océano
Modérateur
Modérateur
Messages : 1567
Inscription : 04/06/05, 23:10
Localisation : Lorraine - France

Message non lupar ex-océano » 30/10/05, 22:32

Il faudrait peut-être faire un thread (sujet) avec des posts (messages) donnant la traduction des termes utilisés dans chacun des pays francophones qui interviennent ici. Tu as déjà commencé et on pourrait rajouter des termes petit à petit.

Ainsi celui qui ne connaît pas un terme pourra s'y référer...
0 x
[Mode MODO=ON]

Zieute mais n'en pense pas moins...
Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3433
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 1

Message non lupar gegyx » 30/10/05, 23:25

Je vous remercie de vos réponses, mais je crois qu’une fois de plus, on ne se comprend pas.
Je ne me plains pas des différents qualificatifs régionaux pour argumenter dans le forum ou pour désigner des objets ; généralement, cela finit toujours par s’arranger dans la bonne humeur.
Aussi, je ne réclame pas, non plus, un lexique des synonymes régionaux ou un quelconque espéranto.
Mon texte premier insistait sur le fait, qu’une simple locution, mal employée, dans un endroit stratégique, et c’était tout le contenu du texte qui était faussé…
Aussi, je préconise pour lever toute ambiguïté, d’utiliser systématiquement « aval » ou « amont », quand on veut situer une pièce par rapport à une autre, dans une canalisation où s’écoule un fluide.
J’aimerais savoir aussi, svp, le vrai sens des deux phrases types que j’ai cité dans mon introduction :

" le carburateur est au dessus de la pipe d'admission ".

" le venturi est en avant du carburateur ".

Gegyx
0 x
Souhait =>

Pouvoir m'exprimer normalement,

sans être continuellement agressé par quelques personnes, qui ne respectent rien, et cela, en toute impunité.


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Le bistrot: vie du site, loisirs et détente, humour et convivialité »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités