VAE Validation des Acquis de l'Expérience

Huile végétale brute, diester, bio-éthanol ou autres biocarburants ou combustibles d'origine végétale...
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 14101
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 791

VAE Validation des Acquis de l'Expérience




par Flytox » 07/02/08, 23:14

Bonjour à tous

Le sujet n'est pas plus écolo que cela mais tant pis.... :mrgreen: On peut faire valider ( transformer en diplôme) les acquis de son expérience dans certaines conditions etc... mais une fois obtenus le diplôme en question, comment le faire reconnaître par son employeur par exemple. Quels sont les droits et devoirs de l'employeur et employé ? Qu'est ce que dis la loi ? J'ai des doutes que l'employeur soit toujours honnête avec ce qu'il annonce à ses employés. :mrgreen:

A+
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132

Bougonnator
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 61
Inscription : 07/06/06, 11:06
Localisation : Ile de France




par Bougonnator » 08/02/08, 11:52

Bonjour,
Tout dépend de la politique RH de l'employeur.
A mon avis, peu sont sensibles à une VAE, par contre ils sont tenus de dégager un certain nombre d'heures pour les salariés qui le demandent. La meilleure utilisation est, je pense, d'aller voir si l'herbe est plus verte ailleurs une fois le diplome en poche.

Par contre, une VAE permet d'agrémenter joliment son CV avec un beau diplome. Comme les cabinets de recrutement scannent les CV et utilisent des filtres pour pré-classer les candidats selon le diplome celà permet de passer la première étape et de faire ses preuves à l'entretien.
Il faut dire que ces marchands de viande ont une fâcheuse tendance à ne considèrer que le diplôme : si on a fait une bonne école on est bon, dans le cas contraire le CV part à la corbeille. C'est parce que c'est certainement le diplome qui travaille à notre place et qu'il suffit de l'accrocher au mur dans un beau tableau pour que le travail se fasse si bien.

C'est regrettable pour des 'cabinets de conseil en ressources humaines' mais c'est malheureusement trop vrai.
Et beaucoup de boites participent à cette effroyable hérésie en embauchant des gens sur-diplomés pour des taches faciles. Bilan : un employé mal à l'aise et des charges salariales en hausse pour un travail fourni pas nécessairement meilleur. Mais c'est ainsi et il faut s'y plier.
Alors oui, la VAE est quelque chose à faire.
Dés que possible, je me lance aussi dans la démarche.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 14101
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 791




par Flytox » 08/02/08, 19:16

Bonjour Bougonnator

Bougonnator a écrit :Tout dépend de la politique RH de l'employeur.


Là ou je bosse , la politique c'est d'embaucher des Ingénieurs même pour remplacer du personnel avec un CAP + grosse expérience. C'est facile l'offre est pléthorique et ils ont besoin de bouffer...ils jouent sur du velours . :frown:

D'abord les embaucher pour un salaire nettement au dessous de ce que peut attendre un ingénieur sortant de l'école, leur faire une période de probation la plus longue possible et rattraper le salaire normal s'il sont sages et disciplinés.... Il y a des loupés...les ingé sont plus dans la théorie que dans la pratique surtout pour les 'basses' besognes, et un peu la haine d'être sous utilisé....et avec des chef moins diplômés. :mrgreen:

Pour reconnaitre les diplômes quel qu'ils soient, ils jouent la montre pour que à "l'ancienneté" il n'y aie plus beaucoup de différence à rattraper. La seule chose qu'ils vendent "bien" ...c'est les promesses.

La carrière professionnelle se détermine le jour de l'embauche. Si tu rentres en bas de l'échelle quelque soit ta valeur et le diplôme que tu obtiens par la suite, tu finiras beaucoup plus bas que les autres à qualification, compétence, et responsabilité égale même à égalité d'ancienneté dans la fonction.

Passé 45 ans l'obsolescence et le ringardisme frappe les non cadres supérieurs, en effet, ils sont les seul à avoir le privilège de se bonifier avec le temps et même au delà de 65 ans , et être les seuls dépositaires de l'expérience indispensable ... :mrgreen:

Bougonnator a écrit :Alors oui, la VAE est quelque chose à faire.
Dés que possible, je me lance aussi dans la démarche.


Si tu es jeune , fonces et Bonne Chance !
A+
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Avatar de l’utilisateur
caracole
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 251
Inscription : 31/03/07, 22:05
Localisation : Castellon (espagne)




par caracole » 19/02/08, 14:14

Annecdote:

Je me souviens d'un Polytechnicien qui un jour à pris mon fauteuil.
Il n'avait que le "Titre" le "Parlé" et une particule devant son Patronyme.
Cela fait de celà quelque 35années. Je vois que rien n'a changé depuis ma retraite.

Pour le reste, je partage tout à fait le post de Flytox.

Le VAE c'est bien, c'est déjà une idée ancienne - Alors, si vous êtes jeunes, plein d'énergie sachez montrer et défendre votre Talent celà compte plus aux yeux de certains qu'un beau diplôme que vous n'avez pas eu la chance de décrocher un jour.

Pierre
0 x
Windows est un système d'exploitation de l'homme par l'ordinateur.
Linux, c'est le contraire ...


Revenir vers « Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 38 invités