Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles...Le Miscanthus en Alsace, pellets et photovoltaïque!

Huile végétale brute, diester, bio-éthanol ou autres biocarburants ou combustibles d'origine végétale...
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51468
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1041

Message non lupar Christophe » 23/01/08, 14:06

Oui looping mais il y a pire: ils sont économiquement rentable simplement car leur énergie est subventionnée...donc finalement (comme pour l'éolien) c'est du nucléaire indirect...

Sauf évidement, ce que j'espere mais ce que je doute voir l'article, si ce projet ne passe PAS par EDF mais par EnerCoop (par exemple), malheureusement j'ai lu que les rachats par EnerCoop étaient moins intéressant que ceux par EdF...:evil:

Un comble puisque chez Enercoop le client paye réellement le kwh vert le prix réel !! Bref tout est biaisé pour maintenir la stabilité du "systeme" énergétique en place...

ps: pour répondre précisement à ta question, je n'ai jamais trouvé de documentation complete sur l'ACV des panneaux PV...mais on peut tjrs chercher ensemble...j'avais même créé un sujet: Impact environnement du solaire photovoltaïque: analyse du cycle de vie mais ca a rien donné...pour le moment...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16657
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6993

Message non lupar Did67 » 23/01/08, 14:14

looping a écrit :Comme je l'avais dit dans un message sur un autre sujet , le photovoltaique sera écolo lorsque l'énergie qui sert à leur production , transport , installation , maintenance et recyclage , sera elle même photovoltaique . A mon avis , ce n'est pas pour demain :frown:

A+


Je crois qu'il faut éviter d'être ultra ! Tu t'éclaires à la bougie ? Achetées dans un supermarché et importées du Bengladesh ? Ou autoproduites à partir de la graisse de mouton - qui ont mangé quoi ? - saponifiée avec de la soude obtenue par la combustion de végétaux - pouah les émissions et la vie biologique détruite par tous ces feux !

Je blague un peu. Je l'ai écrit ailleurs : vivre est non seulement dangereux (puisque cela se termine par la mort), c'est aussi fatalement nuisible pour l'environnement...

J'aurais pu rajouter que chercher la solution qui n'a que des avantages et aucun inconvénient, c'est un peu rester ado et croire à un monde idéal. On risque de rêver longtemps, peut-être de s'évaporer dans un écran de fumée ???

Par contre : veiller à ce que les bilans entre avantages et inconvénients soient les plus positifs possibles et que la "nuisibilité de la vie" soit compatible avec des capacités de régénération, oui, bien sûr, il faut le faire...

Les panneaux solaires viennent peut-être de chine, comme certains chauffe-eau... Je ne suis pas sûr que le bilan soit mauvais au bout de 15 ans !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51468
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1041

Message non lupar Christophe » 23/01/08, 14:26

Didier tu es dur, je pense que sa question est plus que légitime et ce n'est pas de l'extremisme !

C'est exactement comme développer un agrocarburant dont le bilan énergétique serait inférieur à 1 (ce qui semble être le cas du bioethanol à partir de Mais) : l'intérêt est tout simplement NEGATIF pour les ressources planétaire.

Alors vaut mieux arreter de suite que de continuer ce biocarburant, sauf si le but n'est pas de préserver les ressources planétaires mais de vendre une "image" (par exemple)...

Voir la nouvelle: écobilan de l'éthanol...

Le probleme avec le PV c'est qu'il est extrêmement difficile de trouver des infos sur son énergie grise et son cycle de vie...bref sur son impact global
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Christine
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1144
Inscription : 09/08/04, 22:53
Localisation : En Belgique, une fois

Message non lupar Christine » 23/01/08, 15:26

Did67 a écrit :- le miscanthus remplace quoi ? Des prairies ? Des céréales ? De la friche ? Dans chaque cas, il y aura des inconvénients... Ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas y aller ! Si c'est du développement durable, il faut qu'à long terme, le bilan soit positif !

C'est bien c'que j'dis mais persoonne m'écouuute ! Image

christophe a écrit :sa question est plus que légitime et ce n'est pas de l'extremisme

pour le photovoltaïque :arrow: c'est légitime
pour la culture de miscanthus :arrow: c'est pas légitime

:arrow: Image
0 x
Avatar de l’utilisateur
bham
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1666
Inscription : 20/12/04, 17:36
x 3

Message non lupar bham » 23/01/08, 15:31

Je reviens sur l'article car je l'avais lu en vitesse ce matin. Il n'est pas précisé ce qu'ils vont faire avec l'électricité photovoltaïque ;
-vont-ils alimenter de grosses résistances électriques pour sécher les déchets végétaux ?

-car en la matière, ils auraient aussi pu faire avec des capteurs solaires thermiques, pendant la moitié de l'année au moins ou bien ils auraient aussi pu faire le séchage avec une bonne vieille chaudière à biomasse, vu qu'ils l'ont déjà la biomasse.

-n'y aurait-il pas l'idée derrière tout cela de devenir un gros fournisseur local d'électricité en profitant au max des subventions nationales voire européennes (ce dont il n'est pas fait mention) ?
On essayera d'organiser une visite guidée quand ca tournera cette usine?

Moi je suis partant, j'habite pas loin.
0 x

Christine
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1144
Inscription : 09/08/04, 22:53
Localisation : En Belgique, une fois

Message non lupar Christine » 23/01/08, 15:43

oui, c'est bien l'impression que donne cet article : tout miser sur un maximum de production d'énergie à revendre alors qu'il y a bien d'autres moyens de valoriser une exploitation agricole.

Maitenant, il ne faut pas faire un procès d'intention (c'est peut-être l'article qui "déforme") et essayer d'organiser une visite comme il a été proposé .
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51468
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1041

Message non lupar Christophe » 23/01/08, 15:49

Quand Jean-Luc Westphal a envoyé en juillet dernier sa lettre de demande de raccordement à l'Électricité de Strasbourg pour son projet photovoltaïque d'une puissance de 4,5 mégawatt, l'ÉS a rappelé dès réception du courrier pour « rectifier l'erreur. Car vous vouliez sans doute écrire 4,5 kilowatt, n'est-ce pas ? »


Pour moi c'est clair: 100% de l'électricité sera revendu à ES...Electricité de Strasbourg à pas confondre avec ES Eboueurs de Strasbourg (désolé c'est une blague strasbourgoises nulle mais j'ai pas pu m'empécher...).

En fait dans ce contexte, l'activité des pellets devient anecdotique...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Christine
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1144
Inscription : 09/08/04, 22:53
Localisation : En Belgique, une fois

Message non lupar Christine » 23/01/08, 16:23

Christophe a écrit :En fait dans ce contexte, l'activité des pellets devient anecdotique...


Leur projet semble comporter 2 volets bien distincts :
1 ) photovoltaïque revendu
2 ) combustible vendu

Donc pas de cogénération ou autre pour valoriser la biomasse en electricité pour la revendre ensuite.
Mais comme dit, là où il peux y avoir "déviance", c'est si la biomasse est produite exclusivement en vue d'être vendue en tant que combustible et non plus comme une production "annexe" à la production alimentaire. Or c'est bien ce qu'annonce l'article :
Il entend également développer des cultures réputées pour être énergétiques : le miscanthus par exemple,[...] ou encore le saule, ...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51468
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1041

Message non lupar Christophe » 23/01/08, 16:34

Christine a écrit :Mais comme dit, là où il peux y avoir "déviance", c'est si la biomasse est produite exclusivement en vue d'être vendue en tant que combustible et non plus comme une production "annexe" à la production alimentaire. Or c'est bien ce qu'annonce l'article .


Oui et alors? Désolé j'inciste mais...

On cultive bien des forets à but 100% énergétique avec des rendements énergétique bien moins intéressant que le miscanthus et personne s'en offusque...

Ces foret pourraient très bien devenir des terre arables...ou inversement, ces forêts ont très bien pu remplacer il y a des années des terres agricoles...je suis sur que ca existe même si c'est plutôt l'inverse qui se passe généralement...

Je rappele également un fait indéniable: la forêt PROGRESSE en France...alors si c'est pour une utilisation énergie, mieux vaut du miscanthus que du bois...

Ce qui est inquiétant avec le miscanthus, si il se répend, c'est plutôt la monoculture et risques induit (baisse de biodiversité notamment) et impossible de jacherisé puisque miscanthus est une plante pérène: quand il est planté c'est pour 20 ans...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Christine
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1144
Inscription : 09/08/04, 22:53
Localisation : En Belgique, une fois

Message non lupar Christine » 23/01/08, 16:48

Christophe a écrit :Je rappele également un fait indéniable: la forêt PROGRESSE en France...alors si c'est pour une utilisation énergie, mieux vaut du miscanthus que du bois...


Bin non et tu en donnes toi-même la raison :

Christophe a écrit :Ce qui est inquiétant avec le miscanthus, si il se répend, c'est plutôt la monoculture et risques induit (baisse de biodiversité notamment) et impossible de jacherisé puisque miscanthus est une plante pérène: quand il est planté c'est pour 20 ans...


C'est qui qui critiquait la spycho-rigidité des ingénieurs ? zut, ça m'échappe mais je suis sûre que ça va me revenir .
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités