VMC: fabrication récupérateur de chaleur double flux

Aide et conseils pour tous travaux réalisés en auto construction et présentation de vos bricolage ou travaux d'autoconstruction. Parce que faire soi même est souvent plus éconologique mais attention à l'excès de confiance!
mich
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 15
Inscription : 19/11/10, 18:46

par mich » 27/12/10, 13:20

pour la vitesse, inférieur à 3m/s c'est bien.
on raisonne en longueur d'échange et pas en temps. quand tu auras le débit d'aire je te ferais un petit calcul.
0 x

MANU / EDEN Skimboards
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 4
Inscription : 26/12/10, 15:15

par MANU / EDEN Skimboards » 27/12/10, 18:50

Merci de cette réponse rapide.
Je reposte dès que j'ai mon anémomètre.

Pour une mesure de débit estimative, avec un engin à hélice, se mettre à l'entrée de la gaine d'aspi (D 200mm) c'est bon ou pas ?

J'ai vu que le mieux c'est de faire une moyenne de mesures (au milieu et sur les bords) en plein dans la longueur d'une gaine, mais avec un anémomètre hélice monobloc (genre météo, mais celui à hélice, pas à godets) c'est pas évident de faire autrement que de le mettre à une entrée ou une sortie.
0 x
MANU / EDEN Skimboards
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 4
Inscription : 26/12/10, 15:15

par MANU / EDEN Skimboards » 26/01/11, 13:07

ça y est, j'ai enfin reçu ce p.... d'anémomètre.
J'ai donc en entrée de gaine D=20cm, avec 3 vitesses de ventilo:
V1 = 13m/s => débit = 1470 m3/h
V2 = 14m/s => débit = 1583 m3/h
V3 = 16m/s => débit = 1809 m3/h

Seule la V1 sera utilisée par temps froid, mais il faudra quand même que l'échangeur soit capable de faire passer la V3 sans trop de perte de charge, d'où la nécessité d'un dimensionnement généreux.

Je pensais, au pif, prendre 100 plaques Akilux de 120cm de Lg x 100cm de larg. et les monter entières (j'ai la place) mais superposées sur le tiers central de la pile (pour la stabilité aux vibrations) en les décalant une sur deux de la moitié de leur longueur (60cm). Les 50 plaques décalées d'un coté correspondant à un flux, l'arrivée et la sortie d'air se faisant sur le modèle de Mich, en bout de pile et sur les cotés.
On aurait donc une pile de 100 plaques se superposant une sur deux sur 60cm au centre et débordant une sur deux de 60 cm de chaque coté, donc un total en longueur de 180cm.
Donc ça ferait en gros une surface passante par flux de 0,15m² (soit 4,8 x la surface de la gaine d'origine) => Vitesse en V1 de 2,7m/s , et en V3 de 3,35m/s , sur une longueur de 100cm. Est-ce trop pour éviter les pertes de charges ?

Concernant la surface de contact entre flux chaque plaque a une longueur effective de contact de 90cm (60cm "libre" + 1/2 de 60cm "empilé, donc avec une seule face effective de contact") x 100cm de large x 2 faces = 1,8m² de surface d'échange.
Pour 100 plaques ça donnerait 180m² de surface d'échange, moins les 2 faces et les bandes intercalaires latérales et de bout = 175m²???

Sachant que seule la V1 sera utilisée par temps froid, la surface d'échange est à dimensionner pour les valeurs:
Vitesse dans l'échangeur = 2,7m/s
Surface de contact = 175m²
Débit = 1470 m3/h

ça vous semble acceptable ?
Dernière édition par MANU / EDEN Skimboards le 28/01/11, 12:50, édité 1 fois.
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

par dedeleco » 26/01/11, 14:45

A votre place, en préliminaire, avant d'empiler les 50 plaques, je testerais une version réduite de l'échangeur limitée à 2 ou 4 plaques pour mesurer ses propriétés réelles en T d'échange, vitesse d'air max, espace entre plaques max possible, etc.; en grandeur nature (problèmes des poussières avec condensation et nettoyage ) et ainsi éviter après avoir empiler les 50 plaques des regrets de ne pas avoir vu des problèmes ou qu'il était possible d'améliorer.
Votre atelier a quel volume ?
Vous renouvelez son air tous les combien ?
Savez vous la concentration de gaz époxy dangereux évaporés par rapport à la valeur dangereuse ?? pas facile à savoir mais crucial pour fixer le débit d'air !!
Votre étude et réalisation peut être utile à bien d'autres personnes en sécurité.
0 x
mich
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 15
Inscription : 19/11/10, 18:46

par mich » 26/01/11, 14:46

j'ai fait un rapide calcul:
débit 1470m3/h
en supposant que:
tu aspire l'air chaud à 20°c à l'intérieur
que dehors il fait 0°C et que tu veut que l'air entrant soit à 17°C donc faire passer l'air froid de 0°C à 17°C.

pour obtenir ce résultat il faut un échangeur de 220m², c'est à dire 100 plaques de 100cmx120cm en respectant mon montage.
avec une perte de charge de 0.0026 bar (voir si le ventilo supporte cette perte de charge)

PS: je n'ai pas compris le montage que tu veux faire, un petit dessin serait bien.
0 x

dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

par dedeleco » 26/01/11, 16:08

Raison de plus d'un essai en réel sur 2 ou 4 plaques avec plein de mesures de T .
Peut être en mettant des rugosités sur les plaques, comme des rayures, on améliore un peu ??
Peu probable en régime laminaire.
Mais Mich a 95% de chance d'avoir raison avec la nécessité d'avoir presque 3 fois plus de surface que celle de 50 plaques décalées de moitié..
Il est probable qu'il vaudrait mieux avoir une longueur d'échange bien supérieur aux 60cm, moitié de la longueur des plaques, quitte à mettre bout à bout deux plaques collées en bordure l'une sur l'autre, pour faire une longueur d'échange de 180cm de long décalées de 60cm pour avoir une plus grande surface d'échange par plaque (les 90cm ne sont pas clairs)???
Le rendement augmente fortement avec la longueur d'échange.
Les pertes de charge augmentent bien plus vite en diminuant l'écartement des plaques que en augmentant leur longueur par un même facteur.
Des essais sur quelques plaques valent la peine.

L'optimum de réalisation n'est pas évident.
0 x
MANU / EDEN Skimboards
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 4
Inscription : 26/12/10, 15:15

par MANU / EDEN Skimboards » 26/01/11, 22:20

o>>>>==============oooooooo -|
..........|- AAAAAAA===============<<<<<<A
o>>>>==============oooooooo -|
..........|- AAAAAAA===============<<<<<<A
o>>>>==============oooooooo -|
..........|- AAAAAAA===============<<<<<<A
o>>>>==============oooooooo -|

Voilà le schéma, chaque ligne ======= correspondant à une plaque dans le sens de la longueur, les petits bouts "-|" en extrémité étant les intercalaires rapportés qui scellent les extrémités.
les >>> sont les entrées en bout.
les ooooo sont les sorties (car bloquées par les "petits bouts") pour le flux froid, débouchant dans un caisson latéral.
les AAAAA sont idem pour le flux chaud.

On voit bien que pour la partie centrale où les plaques sont superposées la surface de contact est d'une face par plaque puisque 2 faces sont en contact.
Pour les parties "AAAA" et "ooooo" qui servent d'évacuations latérales la surface de contact est au contraire de 2 faces par plaque.

On a donc une longueur d'échange de 120cm + 60 cm = 180cm (pas seulement 60cm !!)

Faire des essais en petite grandeur ne servirait pas à grand chose pour à mon avis 2 raisons:
1° je perdrais beaucoup de temps à faire le proto test, avec des mesures peu fiables (je ne suis pas un labo) et pas forcément extrapolables.
2° de toute façon même si le machin n'est pas à un rendement de 100% ce sera mieux que rien comme j'ai maintenant.

L'important pour moi c'est d'être certain que ça ne fasse pas plus de mal que de bien (=> trop réduire le rendement d'aération), d'où ma question sur la perte de charge.

Concernant les polluants:
je travaille le polyester, donc le polluant est du styrène. Mon débit actuel suffit largement, et on a des masques.
Il s'agit de la partie "propre" de l'atelier, donc pas de poussière. Néanmoins il pourrait être utile de prévoir des regards démontables en bout pour nettoyage à la soufflette tout les ??? ans.

S'il faut 25 plaques de plus pour arriver à 220m² et que ça vaut la peine, pas de souci suffit de demander ;))
0 x
ecnaroui
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 75
Inscription : 28/07/09, 11:58
Localisation : Vercors

vmc-fabrication-recuperateur-de-chaleur-double-flux

par ecnaroui » 28/02/11, 18:49

mich a écrit :Bonjour,
j'ai fabriqué récemment un échangeur pour ma vmc double flux. je l'ai installé depuis quelques mois et j'en suis très satisfait, par exemple temp ext 4°C, temp extraction 21°C, temp insuflation 18°C. les température sont mesurées à la sortie des bouches donc les pertes dûes au gainage sont inclus. mon échangeur est installé dans un local non chauffé.
Voici mes valeurs:
Température Entrée Extérieure °C: -4
Température Entrée Intérieure °C: 21
Température Sortie intérieure °C: 19
Température Sortie extérieure °C: -1.4


Bonjour mich
Ton échangeur se trouve dans un local non chauffé mais peux-tu, si tu le veux bien, nous fournir la température effective de ce local quand, en même temps, tu as les données que tu cites de:

Température Entrée Extérieure °C: -4
Température Entrée Intérieure °C: 21
Température Sortie intérieure °C: 19 (ou 18)
Température Sortie extérieure °C: -1.4

J'ai pensé qu'elle était de 12° puisque tu parles aussi d'une "temp ext 4°" mais je peux me tromper.

Cela permettra de se faire une idée plus "précise" des performances de ton échangeur.
Merci de ta réponse.
0 x
ecnaroui
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 75
Inscription : 28/07/09, 11:58
Localisation : Vercors

Rendement échangeur

par ecnaroui » 12/03/11, 23:10

J'ai posé, voici une quinzaine de jours, une question.

Pour moi, deux semaines sans nouvelle, indiquent que ma question n'intéresse pas grand-monde et pourtant!

Ma question à Mich cache, en fait, une réalité que je m'efforce depuis plus de deux ans d'éclaircir.

Les échangeurs à plaques, type PAUL, annoncent des rendements" de 90 à 95%. Or ces appareils sont installés, pour obtenir ces résultats, dans le volume chauffé des habitations à ventiler.
Je me demande, dans ces conditions bien particulières d'installation et d'utilisation, quelle est la part d'énergie primaire consommée pour le préchauffage de l'air entrant grâce à un appareil chauffé?

Tenir compte de cet aspect réel des choses me semble essentiel.

Je fais une rapide démonstration sur mon blog à la page MYTHE OU REALITE
http://hommedutempslibre.over-blog.com/ ... 91603.html
0 x
mich
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 15
Inscription : 19/11/10, 18:46

Re: Rendement échangeur

par mich » 08/04/11, 16:33

ecnaroui a écrit :J'ai posé, voici une quinzaine de jours, une question.

Pour moi, deux semaines sans nouvelle, indiquent que ma question n'intéresse pas grand-monde et pourtant!

Ma question à Mich cache, en fait, une réalité que je m'efforce depuis plus de deux ans d'éclaircir.

Les échangeurs à plaques, type PAUL, annoncent des rendements" de 90 à 95%. Or ces appareils sont installés, pour obtenir ces résultats, dans le volume chauffé des habitations à ventiler.
Je me demande, dans ces conditions bien particulières d'installation et d'utilisation, quelle est la part d'énergie primaire consommée pour le préchauffage de l'air entrant grâce à un appareil chauffé?

Tenir compte de cet aspect réel des choses me semble essentiel.

Je fais une rapide démonstration sur mon blog à la page MYTHE OU REALITE
http://hommedutempslibre.over-blog.com/ ... 91603.html


excuse je n'avais pas vu ton post.

mon échangeur est dans un local "non chauffé" càd mes combles mais il n'y fait pas la température extérieure. de plus mon échangeur est isoler(laine de verre) donc sa chaleur se maintient.
mes températures d'entrée sont prise à l'échangeur dons pas de possibilité de rechauffer l'air extérieur avant l'échangeur. de toute façon si mon tube de 3 mètre me permettait de passer de-4°C à +4°C, je m'embêterais pas avec un échangeur à plaque je mettrai directement 20m ou 30m de tuyau dans mes combles.

moi j'ai proposer un echangeur qui coute presque rien, fait tes propres essais et donne nous tes conclusions, à un moment donner il faut des faits et non plus des hypotèses, sinon on avance pas.

:cheesy:
0 x


Revenir vers « Bricolage et auto-construction: construire ou monter une installation soi-même »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 16 invités