Bricolage et auto-construction: construire ou monter une installation soi-mêmeIdentifier un mur porteur ou non porteur?

Aide et conseils pour tous travaux réalisés en auto construction et présentation de vos bricolage ou travaux d'autoconstruction. Parce que faire soi même est souvent plus éconologique mais attention à l'excès de confiance!
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48326
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 599

Identifier un mur porteur ou non porteur?

Message non lupar Christophe » 07/02/10, 19:18

Tout est dans le titre, existe-t-il une méthode "générique et fiable" permettant de savoir si un mur intérieur en parpaing est porteur ou non porteur.
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!

Avatar de l’utilisateur
highfly-addict
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 755
Inscription : 05/03/08, 12:07
Localisation : Pyrénées, 43 ans
x 4

Message non lupar highfly-addict » 07/02/10, 19:31

:mrgreen: Euh .. Retrouver les plans ?

OK je sors ...
0 x
"Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes" BOSSUET
"On voit ce que l'on croit" Dennis MEADOWS
oiseautempete
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 848
Inscription : 19/11/09, 13:24

Message non lupar oiseautempete » 07/02/10, 19:33

Normalement un mur intérieur non porteur est en carreaux de plâtre et non en parpaing...s'il est en parpaing on peut donc le considérer porteur...Celà dit pour le déterminer précisément, il faut aussi savoir ce qu'il y a au dessus...l'idéal est de consulter l'architecte de la maison: facile avec une maison récente, peu évident pour une ancienne pour laquelle il faut un expert...
0 x
Avatar de l’utilisateur
swift2540
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 383
Inscription : 04/08/08, 00:48
Localisation : Liege

Message non lupar swift2540 » 07/02/10, 20:52

oiseautempete a écrit :Normalement un mur intérieur non porteur est en carreaux de plâtre et non en parpaing...

Pas en Belgique, où les vieilles maisons sont construites en terre cuite, même les cloisons des nouvelles maisons sont (encore souvent) dans le même matériau que les porteurs (parpaing,ytong ou terre cuite).
La méthode (qui vaut ce qu'elle vaut) est de se fier à l'épaisseur du mur:
-Si cloison de 9-10cm = cloison non porteuse
si cloison de 19-20cm = cloison porteuse
Dimension hors plafonnage bien entendu
0 x
Parfois il vaut mieux s'arrêter, réfléchir, et se poser les bonnes questions...
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48326
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 599

Message non lupar Christophe » 07/02/10, 21:01

Ok c'est bien ce que je craignais: donc à priori, sauf estimation de l'épaisseur, il n'y a pas de méthode "toute faite" c'est donc au cas par cas...

Et si on veut "ouvrir" un mur qu'on pense porteur? Comment faire?
Peut-on garder 2 montants et mettre un IPé métalique qui fera office de "linteau" ?
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!

Avatar de l’utilisateur
Forhorse
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1837
Inscription : 27/10/09, 08:19
Localisation : Perche Ornais
x 30

Message non lupar Forhorse » 07/02/10, 21:12

Sans être forcement maçon, voici comment je ferrais (j'ai déjà vu des pro le faire sur un gros mur porteur en pierre)
d'abord ouvrir autant de trou que necessaire à travers le mur au dessus du futur linteau. Des trous juste assez gros pour passer un bastaing espacée de 30 à 40cm
etayer correctement le tou.
Ouvrir l'emplacement juste necessaire pour coffrer et couler le linteau (prevoir large sur les bords)
une fois le linteau durci (3 semaines) retirer les étais puis reboucher les trous au dessus.
Terminer par ouvrir vraiment le passage et maçonner les montants.
0 x
aerialcastor
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 832
Inscription : 10/05/09, 16:39

Message non lupar aerialcastor » 07/02/10, 21:39

Il y a une méthode très simple pour savoir si un mur est porteur, et je suis étonné que personne l'ait proposé.

Il suffit de "descendre" le mur et d'observer la suite. Il y a deux solutions:
-Le bâtiment s'écroule le mur est (était) porteur
-Le bâtiment ne bronche pas le mur n'est (était) pas porteur
:cheesy: :cheesy: :cheesy:

Surtout ne me remercie pas ça me fait plaisir... :cheesy:


Sinon le plus simple est de regarder ce qu'il y a dessus. Un mur porteur sert à porter (perspicace hein? ) Regarder les solivages, hourdis,...
Et plus délicat, un mur porteur est très probablement chainé ce qui implique un pont thermique si isolation intérieur, peut être qu'un thermomètre IR suffit à repérer si chainé ou pas.


+1 pour Forhorse, mais attention aux descentes de charge en cas de grosse ouverture : linteau qui prend appui sur une bonne longueur et poteaux sur les bords de l'ouverture.
0 x
Sauvez un arbre, mangez un castor.
Ca ne sert à rien de réussir sa vie, ce qu'il faut c'est rater sa mort.
Avatar de l’utilisateur
swift2540
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 383
Inscription : 04/08/08, 00:48
Localisation : Liege

Message non lupar swift2540 » 07/02/10, 22:38

Christophe a écrit :Et si on veut "ouvrir" un mur qu'on pense porteur? Comment faire?
Peut-on garder 2 montants et mettre un IPé métalique qui fera office de "linteau" ?

Tout dépend de la charge à porter...:cheesy:
Étançonner avant de faire le trou
Après tu peux mettre:
- un linteau béton (éventuellement préfabriqué)
-une(ou plusieurs) poutrelle métallique
-des madriers bois
Dans tous les cas, ton linteau devra lui aussi porter 10cm sur les murs...
0 x
Parfois il vaut mieux s'arrêter, réfléchir, et se poser les bonnes questions...
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4

Message non lupar elephant » 07/02/10, 23:11

Il faut effectivement voir ce qu'il y a au-dessus et la portée des poutres et hourdis qui éventuellement s'y appuient ( ou pas ). En habitation privée, la portée des poutres ne dépassant généralement pas 4 à 5 mètres.
De toutes façons: laisser cette responsabilité à un architecte ou un entrepreneur compétent ( min ingénieur industriel en construction civiles )
Souvent on place 2 poutrelles Grey ( I ) en 2 fois, en attendant que le ciment soit pris convenablement.
Si ce sont des blocs de béton de 14, ça ne veut pas toujours dire que c'est un mur porteur: matériaux bon marché.
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 4

faire vibrer le mur

Message non lupar dedeleco » 08/02/10, 02:58

Un mur porteur est soumis au poids des étages au dessus qu'il porte et donc il est sous cette pression. Cela change ses fréquences de vibration fortement en les augmentant en tapant dessus avec la main ou avec un marteau. Si le mur est non porteur comme cloison souvent il a été rajouté plus tard, une fois les murs porteurs construits, la plupart du temps il est plus mince car on ne se fatigue pas à mettre des parpaings de 20cm, alors il sonne creux; de plus le raccord avec le plafond est mauvais avec plâtre mou parfois avec fissures il résonne mal, ne transmettant pas ou peu les vibrations vers le haut au contraire d'un mur porteur subissant une haute pression.
Au son transmis au dessus, en tapant vers le haut en dessous, on doit entendre une différence nette entre mur porteur et non porteur.
Cette méthode de vibrations et de résonances avec enregistreur peut permettre de détecter les ponts qui sont fragiles et dangereux.
Au maximum on peut faire une échographie du mur et de la construction pour savoir sa structure interne et ses faiblesses.
Mais déjà avec une oreille on détecte des différences significatives.
0 x


Revenir vers « Bricolage et auto-construction: construire ou monter une installation soi-même »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invités