Bricolage et auto-construction: construire ou monter une installation soi-mêmeChaudière bois pour usage brasserie

Aide et conseils pour tous travaux réalisés en auto construction et présentation de vos bricolage ou travaux d'autoconstruction. Parce que faire soi même est souvent plus éconologique mais attention à l'excès de confiance!
Iridium
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 110
Inscription : 14/10/08, 11:12

Message non lupar Iridium » 07/11/08, 09:55

tant que se sera sous pression tu n'oras pas d'ébulition mème dans le circuit.
pour avoir une ébulition il faut mettre le circuit a l'air libre pour que ton liquide puisse se condensé.

au niveau des volcan aquatique l'eau peut monté jusqu'a 450°C si je me souviens bien et elle n'est pas en ébulition.

pour limité au max les perte dans le serpentin il faut un débit plus élevé pour évité que toute les grosse particule , puisse se collé au tuyau.

Pourquoi ne visite tu pas quelque brasserie pour voir comment il s'y prenne...
A MONS en belgique a coté du cinéma Imagix tu pourra contemplé des cuve en cuivre et voir comment il s'y prenne.
s'est là qu'il font la cuvée des trolls.

a+
0 x

Avatar de l’utilisateur
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 07/11/08, 11:05

salut martho18 !
c'est la bière du faucon ?-)
je suis un adepte !!!

sinon pour l'échangeur de chaleur : tu peux t'inspirer des petites chaudières gaz murales :
- 1 premier circuit de chauffe en boucle avec un circulateur, la flamme gaz chauffe 1 premier échangeur de chaleur flamme/eau;
- ensuite ça passe par un échangeur de chaleur eau/eau à plaques, 1er circuit le circuit en boucle donc, le 2° c'est : entrée eau froide en entrée, sortie .. eau chaude !
c'est là qu'il faut connecter ta cuve, soit par circulateur électrique, soit par thermosiphon.

la chaudière gaz au rebut coute 10€, l'échangeur à plaques 5€ ... à 20km de bourges chez un ferrailleur.

si tu veux on se rencontre (écrit en MP) je serais heureux de participer à tel projet, en + les honoraires de mon asso sont faiblardes :roll: :D
Image
Image
PS : dernière image à supprimer si besoin,
pour le gif animé j'en ai pas trouvé sur ce site ! un scandale !-)
0 x
martho18
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 10
Inscription : 23/10/08, 22:20
Localisation : berry

Message non lupar martho18 » 07/11/08, 14:35

merci pour vos idées
en fait mon eau est déjà préchauffé par le solaire, le gros probleme c'est la partie ébullition. Elle est indispensable a tout un tas de réaction chimique qui sont un gage de labière, notamment en ce qui concerne la précipitation de complexe protéique, gage d'une bière sans trouble...

Sans vouloir vexer personne, mon cahier des charge est assez clair et peu transformable, faire de la bière, c'est une activité compliquée ou toutes les étapes sont importantes et je la connais bien, j'ai pas besoin de visiter des brasseries...et ma question de portait pas sur des nouvelles techniques de brassage (il y a des forum spécifiques pour ca ) mais sur des techniques de chauffage.

Le probleme reste entier: comment faire bouillir le mout avec une chaudière bois...
Je retiens donc que le chauffage vapeur ou le chauffage sous pression reste indispensable...

Pour répondre à Jonule, non je ne suis pas la brasserie de la Crécelle, mais une toute petite association qui brasse. Je te contacte en MP
Je retiens
0 x
Avatar de l’utilisateur
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 07/11/08, 15:06

ok,
alors tu peux sans doute utiliser ta chaudière bois de façon classique, pour reprendre très imagé : tu la fais tourner normalement, c.a.d. avec des radiateurs, que tu places dans ta cuve !
bien sur comme ce n'est pas faisable, il faut remplacer les radiateurs par un serpentin en cuivre bien dimensionné !

et voilou. ainis tu peux meme programmer des montées et descente en chauffe via un programmateur, tout dépend de la chaudière : elle fonctionne bien ? tu as le ballon, circulateur etc ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 07/11/08, 15:09

les radiateurs montent à combien ? 50, 60, 80°C ? donc moins de T°C transmise, tout dépend du temps ... de l'isolation de la cuve, etc ... un serpentin en cuvire ne coutant pas la peau des fesses par rapport à l'économie envisagée à long terme, un essai par la pratique s'impose ...

tu peux aussi faire passer le conduit des fumées à travers ta cuve, si c'est bien étanche, mais cela risque de trop refroidir les fumées = bistre, prévoir le ramonage.

certains utilisent des bruleurs GAZ, tu peux aussi te faire un bruleur huile je peux t'en montrer un que j'ai fait, tu trouveras tout sur ce site ! la matière première peut être du fuel, de l'huile végétale (0.8 ct/L dans le coin en neuf) etc ...

une asso de brassage ?
wouahou en ces temps de crise ça fait plaisir !-)
0 x

martho18
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 10
Inscription : 23/10/08, 22:20
Localisation : berry

Message non lupar martho18 » 07/11/08, 16:40

merci
Ce que tu proposes est très bien mais ne résout pas mon probleme pour faire boullir l'eau.... a part ton idée de bruleur à huile.... intéressant, interessant. Un préchauffage au solaire + un bruleur à huile capable de chauffer en direct une cuve de manière controlée ca pourrait etre pas mal.

Sinon ya toujours la possibilité de chauffer en direct avec un suteme bois (genre poele adapté) mais c'est certainement un peu moins controlable. (le brassage ca se fait au degré pres.... balaize avec un poele a bois...)
0 x
Avatar de l’utilisateur
esgege
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 55
Inscription : 26/11/08, 20:41
Localisation : Suisse romande

Message non lupar esgege » 26/11/08, 21:52

jonule à la bonne solution, il faut un système d'échangeur.

Toutefois, une cuve à double manteau serait beaucoup plus efficace, au CHU ou je bosse on utilise ce système pour les marmites de la cuisine, le primaire est à 140 C° sous 3 barg.

C'est très rapide, mais il faut prévoir de la marge sur la P de la chaudière et adapter les consignes des sécurités. soupape de décharge rapide indispensable.
0 x
Laissons dire et faisons bien
Avatar de l’utilisateur
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 27/11/08, 10:54

ça me fait penser j'ai de côté un ballon eau chaude cumulus type 200 litres, à double coque, sur laquelle on connecte une sortie eau chaude radiateurs !-)

ça me sert pas pour l'instant ;-)
0 x
Avatar de l’utilisateur
Lapin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 823
Inscription : 22/07/05, 23:50
x 1

Message non lupar Lapin » 27/02/09, 21:43

Va voir par la :
http://cgi.befr.ebay.be/chaudiere-a-vap ... 240%3A1318

Y a plus qu a adapter au bois ou pellets .
Bonne chance encore 1jour et 18 h .Tiens nous au jus.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Bricolage et auto-construction: construire ou monter une installation soi-même »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités