Vitamines hiver 2021

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19538
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8398

Re: Vitamines hiver 2021




par Did67 » 05/06/21, 09:23

Biobombe a écrit :
Les graines sont tombées sur le sol , protégées par le fouillis des tiges et feuilles, puis ont germé tranquilos. Si tu récoltes les graines avant les gelées et les stockes à l'intérieur, c'est galère pour les faire germer ensuite.

Abus de langage de ma part : j'aurai dû dire stratification. Mais j'ai des excuses car lu sur la toile à l'instant :
" le terme « vernalisation » regroupe parfois les techniques de passage des semences au froid (congélateur) pour accélérer la germination et donc par la suite la floraison. C’est un abus de langage regrettable mais vous le retrouverez, hélas, dans bon nombre de publications littéraires ou sur internet. Vous voilà prévenus ! "


Les mots, même d'origine scientifique, ont souvent plusieurs acceptions ! Il n'y a qu'à regarder l'humus ! Pas grand chose de commun entre l'humus des forestiers (un horizon organique superficiel) et l'humus des agronomes (des substances du sol ayant des propriétés particulières). Et pourtant tout le mon de parle d'humus...

Cela demanderait quelques recherches de confirmation, mais il me semble que la vernalisation stricto sensu est le changement physiologique interne qui va conduire au déclenchement de la floraison chez les bisannuelles (ou les pérennes - certains arbres, tel l'olivier ou les garumes, qui ne fleurissent pas en conditions tropicales). Je crois que c'est le sens "stricto sensu".

Par analogie du mécanisme (action du froid), le terme a été élargi à la "levée de dormance" des graines. Mais je pense que c'est une "analogie". Le terme exact serait "levée de dormance".

Au départ, il s'agissait de décrire des "mécanismes naturels".

Cela a été étendu aussi au traitement des semences par le froid pour faciliter la germination. Donc le fait d'imiter les mécanismes naturels. Vernalisation est donc devenu synonyme de "traiter les semences par le froid".

Pour moi, la stratification est encore (un peu) autre chose : c'est le traitement par du froid HUMIDE, essentiellement sur les graines d'arbres, avec parfois des enveloppes. Je pense que stratification, stricto sensu, est une technique. Le mot dérive des strates de sables humides / graines qu'on met au froid... Personnellement, je ne parlerais pas de "stratification" dans la nature...

Tout ça avec un bémol.

Après, il y a les "puristes de la langue", et les pragmatiques... Ceux qui disent, comme après tout le monde, "Ceci dit..." et ceux qui vous reprennent en vous rappelant qu'on ne dit pas "Ceci dit...", mais "Cela dit...". Parfois, c'est comme la confiture : il s'agit de l'étaler !
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19538
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8398

Re: Vitamines hiver 2021




par Did67 » 05/06/21, 09:25

Biobombe a écrit :
Les graines sont tombées sur le sol , protégées par le fouillis des tiges et feuilles, puis ont germé tranquilos. Si tu récoltes les graines avant les gelées et les stockes à l'intérieur, c'est galère pour les faire germer ensuite.



OK. Merci. Je voulais en être certain, car il me semble que c'est une frileuse, très vite cuite chez moi. Alors je me demandais (s'il y avait des variétés plus résistantes, etc)...
0 x
Biobombe
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 270
Inscription : 02/10/20, 21:13
x 62

Re: Vitamines hiver 2021




par Biobombe » 05/06/21, 22:36

Did67 a écrit :
Cela demanderait quelques recherches de confirmation, mais il me semble que la vernalisation stricto sensu est le changement physiologique interne qui va conduire au déclenchement de la floraison chez les bisannuelles (ou les pérennes - certains arbres, tel l'olivier ou les garumes, qui ne fleurissent pas en conditions tropicales). Je crois que c'est le sens "stricto sensu".

Par analogie du mécanisme (action du froid), le terme a été élargi à la "levée de dormance" des graines. Mais je pense que c'est une "analogie". Le terme exact serait "levée de dormance".

Au départ, il s'agissait de décrire des "mécanismes naturels".

Cela a été étendu aussi au traitement des semences par le froid pour faciliter la germination. Donc le fait d'imiter les mécanismes naturels. Vernalisation est donc devenu synonyme de "traiter les semences par le froid".



Super toures ces infos.

Didier, chez tes parents, ne faisait on pas fleurir les jacinthes après les avoir placées au frigo qq temps ?
En ce début d'année, j'ai essuyé un échec avec des bulbes plantés à l'intérieur, 1 sur 10 était bien fleuri. J'ai tout simplement oublié le truc des "anciens" .
Pour les tulipes, narcisses, anémones serait ce pareil ? Si oui, c'est pour cela qu'il faut les planter en automne en pleine terre , non ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3858
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 919

Re: Vitamines hiver 2021




par GuyGadeboisLeRetour » 05/06/21, 22:46

Oui, certaines plantes ont besoin d'être "forcées".
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" .... "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat".... "La nature c'est de la merde". (Truyphion)
Biobombe
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 270
Inscription : 02/10/20, 21:13
x 62

Re: Vitamines hiver 2021




par Biobombe » 05/06/21, 22:54

Did67 a écrit : Personnellement, je ne parlerais pas de "stratification" dans la nature...


Mais Didier, quand je place des noyaux de mes pêchers dans des pots troués remplis de sable + terre dans le sol de mon jardin en hiver, c'est pas de la stratification ? C'est ainsi que je multiplie mes pêches de vigne.
0 x

Biobombe
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 270
Inscription : 02/10/20, 21:13
x 62

Re: Vitamines hiver 2021




par Biobombe » 10/06/21, 22:56

1ère grosse récolte pour confiture
DSC02917.JPG


DSC02928.JPG
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19538
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8398

Re: Vitamines hiver 2021




par Did67 » 11/06/21, 12:18

Biobombe a écrit :
Mais Didier, quand je place des noyaux de mes pêchers dans des pots troués remplis de sable + terre dans le sol de mon jardin en hiver, c'est pas de la stratification ? C'est ainsi que je multiplie mes pêches de vigne.


Cela dépend du sens des mots : au sens "fondamental", la stratification est la technique consistant à imiter ça dans une chambre froide ou un frigo.

Ce que tu fais, pour moi, est de faire germer naturellement des noyaux dans un pot !

Et c'est là qu'intervient l’ambiguïté, à ma connaissance pas résolue, de savoir si "stratification" désigne le processus physiologique naturel ou la "technique consistant à assurer ce processus physiologique naturel".

Mais je n'ai pas creusé la question. C'est "permaculture" : pour moi, le débat, ce ne sont pas les étiquettes à partir du moment où on sait de quoi on parle - alors parfois je paraphrase, ou j'explique, comme pour l'humus, le sens des mots que j'emploie...
0 x
Biobombe
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 270
Inscription : 02/10/20, 21:13
x 62

Re: Vitamines hiver 2021




par Biobombe » 11/06/21, 23:39

Did67 a écrit :j'explique, comme pour l'humus, le sens des mots que j'emploie...


Didier, ici on est des jardiniers amateurs. L'autre jour tu nous disais qu'il y avait une différence de taille entre celui des agronomes et celui des forestiers. Pour toi, ces 2 catégories sont des pros ? Si oui, qu'ils se "battent" avec leurs humus respectifs. Si non, ce qui m'intéresse c'est l'humus de nous autres humbles petits amateurs. Cet humus , c'est quoi au juste, il ressemble de près ou de moins à celui des pros ? Tu peux nous le dire en qq mots svp ?
0 x
Biobombe
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 270
Inscription : 02/10/20, 21:13
x 62

Re: Vitamines hiver 2021




par Biobombe » 12/06/21, 22:44

La récolte des pp, petits pois mangetout, a débuté. Variété Bamby.
à droite les courgettes.

2 rangs de 7m chacun.
DSC02936.JPG
Pièces jointes
DSC02934.JPG
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19538
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8398

Re: Vitamines hiver 2021




par Did67 » 13/06/21, 19:56

Biobombe a écrit :
Didier, ici on est des jardiniers amateurs. L'autre jour tu nous disais qu'il y avait une différence de taille entre celui des agronomes et celui des forestiers. Pour toi, ces 2 catégories sont des pros ? Si oui, qu'ils se "battent" avec leurs humus respectifs. Si non, ce qui m'intéresse c'est l'humus de nous autres humbles petits amateurs. Cet humus , c'est quoi au juste, il ressemble de près ou de moins à celui des pros ? Tu peux nous le dire en qq mots svp ?


Je ne sais pas si je saisis bien la question.

C'est que le mot à deux sens. Il n'y en a pas un qui est meilleur que l'autre. Ou qi est plus juste que l'autre. Historiquement, le mot a été attribué à des choses différentes...

Si je prends l'exemple du mot "fusil". Pour un militaire ou un chasseur, c'est l'arme. Pour un boucher-charcutier, c'est ce avec quoi il aiguise ses couteaux. Les deux ont raison. Il y a de bons fusils de chasse. Et de bons fusils pour aiguiser. Mais si le boucher demande à son apprenti passe moi le fusil, et que celui-ci lui balance l'arme, cela ne va pas aller !

L'humus des agronomes, c'est un ensemble de molécules (des macro-molécules) ayant des propriétés particulières. Issues de l'activité biologique de certains organismes, à partir de certaines matières organiques fibreuses (dans les théories "généralement admises")...

C'est donc des constituants particuliers, organiques, des sols. De couleurs jaunes à noir, grises ou brunâtre. Qu'on distincte par des solubilités différentes dans divers solvants. Voir page 22 de ce doc : http://jymassenet-foret.fr/cours/pedologie/PEDO3.pdf

Ce texte décrit plus ou moins bien le processus d'humification et les formes d'humus (au sens substances humiques) qui en résultent : http://www.ecosociosystemes.fr/humification.html

L'humus des forestiers, c'est autre chose : c'est la couche organique supérieure du sol. C'est donc un "horizon" du sol. Là, on va les classer selon des caractéristiques liées au milieu (roches, végétation)... Ce seront des mull, des mord, des moder... Dans ces "humus de forestiers", il y a de "l'humus des agronomes". Ces horizons superficiels renferment une part plus ou moins importante de "substances humiques". Mais l'inverse n'a aucun sens. On ne va pas dire que dans une substances, il y a une couche de sol.

https://www.techno-science.net/glossair ... Humus.html

Et l'humus des jardiniers, c'est une "bouillie trouble" de tout ça. Non, quand on tend une poignée de matières organiques plus ou moins mal décomposées, pourries, ce n'est jamais de l'humus : ni celui des agronomes, ni bien sûr, celui des forestiers. Ce sont, si on veut parler correctement, des "matières organiques plus ou moins bien décomposées". Qui renferment un peu d'humus (au sens agronomique). Et non, "sent, comme ça sent bon l'humus !" n'est pas exact. Cela sent "bon la géosmine", qui est une molécule assez simple (j'élève un Haworthia faciata bdans de la lave de pouzzolane pure depuis plusieurs années - c'est ma "scène reconstituée du début du monde" sur la table de mon salon, une fantaisie horticole ; pas de MO enfin presque pas - il y en avait un peu dans le pot de départ - et pouirtant à chaque arrosage, cela sent très fort... "l'humus" bref la géosmine)...

Bref, la majorité des jardiniers se racontent de belles histoires. Ce qui ne veut pas dire que les MO, dans tous leurs états, dont l'humus (qui en est la fraction très stables - celle dont la durée de demi-vie se compte en dizaines ou centaines d'années !). J'aime être précis - rien de séroieux ne peut s'énoncer avec une "bouillie de concepts"...

Et comme je l'ai dit, il y a actuellement des remises en cause sérieuses, de tout ce qui était "généralement admis" jusque là. Et décrit dans des ouvrages très sérieux comme le "Le sol vivant / Bas de pédologie - Biologie des sols" de Gobat / Aragno / Mathey, dont j'ai parlé (un ouvrage académique de 800 pages ! considéré comme étant la "bible de pédologie" moderne).
1 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 29 invités